Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

image.thumb.png.8c59eda875207146a91096fefec75824.png

Prendre "religieux" dans le sens large du terme, plus souvent exprimé de nos jours par "spiritualité".

Il y a 1 heure, La Tsarine a dit :

[...] bien que je sois athée/agnostique, j'ai toujours une petite partie de moi qui croit low-key à la réincarnation et qui se dit que les gens qui naissent dans des circonstances moins que favorables (exemple des enfants malades ou des enfants en pays de guerre), l'ont soit mérité comme conséquence d'une ancienne vie dans laquelle ils ont mal agi, ou comme test/épreuve quelconque afin d'évoluer encore plus. Je n'aime pas particulièrement l'idée de choas and randomness alors j'imagine que je cherche de l'ordre ou un logique quelconque à tout ce capharnaüm.

J'imagine que le fait de croire, ne serait-ce qu'un peu, que la vie ne s'arrête pas complètement après la mort aide à avoir une attitude positive et à vouloir constamment s'améliorer.

image.thumb.png.730ab4de5f03402de18d7ec9358d9af0.png

Prendre bonté ou nature de dieu dans le sens plus large.

Révélation

Ignorez le surlignage, c'est pour mon cours Religion, culture et société.

image.thumb.png.0a8f2dd2d2fc6ef7a6cabb6193c29711.png

Raphaël FREDDY, 2010. « Weber Max, 1864-1920 » dans Dictionnaire des faits religieux, Régine AZRIA et Danièle HERVIEU-LÉGER (dir.), Paris : Presses Universitaires de France, p. 1290

Je suis officiellement agnostique parce que cette position m'apparait comme la plus intellectuellement honnête à défendre, mais pour de vrai je suis athée jusqu'aux os. Cela dit, tout le monde a des besoins psychiques et spirituels, on les comble d'une manière ou d'une autre, comme @La Tsarineavec le karma. Personnellement, je me rapproche plus du "nous sommes le cosmos qui a pris conscience", et j'accepte l'arbitraire du monde en me rappelant que l'univers est indifférent -- le bien et le mal sont des conceptions humaines.

Cette religiosité (ou spiritualité, un mot qui est plus facile à utiliser pour la plupart) est parfois nommée "la perspective cosmique". Elle est entièrement fondée sur nos acquis scientifiques mais ça ne veut pas dire pour autant qu'elle est objective. J'assume que l'objectivité m'est inaccessible de part le fait de ma condition humaine, autant donc faire la paix avec ma subjectivité. C'est pour ça que j'arrive à être confortable avec le fait qu'on ait pas "La Vérité" et qu'on est tous entrain de guesser avec les outils qui se présentent à nous et le contexte qu'on a reçu. C'est un gros pas que j'ai fait, car j'étais athéiste militante auparavant (et en perpétuelle crise existentielle).

Je crois qu'en matière de théodicée, je me rapproche plus de la théodicée du malheur même si je me sais être parmi les couches privilégiées du monde. Je donne un sens à ma vie car je me suis donnée une "mission", celle d'être une force positive dans le monde. Il y a un peu de la théodicée du bonheur cependant, parce qu'il s'agit de justifier le fait que je sois dans une meilleure position que beaucoup d'autres (cela ne justifie pas que d'autres soient en moins bonne position que moi, mais qu'au moins cette position serve à quelque chose). Je ne crois pas à la réincarnation, mais je crois qu'avec l'effet papillon, notre existence continuera (potentiellement) à faire écho dans le monde bien après notre mort grâce à nos choix et de nos actions. On a l'éventail du choix, pour ce faire. J'ai choisi de devenir enseignante et de semer dans le champ des nouvelles générations. J'ai choisi de bien traiter les autres humains que je rencontre. J'ai choisi de faire face aux vérités difficiles à accepter (les changements climatiques, l'avarice humaine, mon impuissance à définitivement "régler" nos problèmes sociaux, etc) et de toujours chercher à mieux vivre en connaissance de cause, à agir dans le sens de cette connaissance et de mes valeurs. Même si je sais que je ne pourrai jamais être parfaite et à la hauteur de mes idéaux. Surtout, même si je sais que l'univers lui-même a une fin, que tout cela n'a de sens que dans ma tête, et sûrement, dans celles de plusieurs autres. Mais c'est là que le sens se créée. 

BREF. J'ai tenté de vous exposer mes idées sur le sens de la vie. J'aimerais connaitre les vôtres. Où se cache votre religiosité, ou votre spiritualité? Qu'est-ce qui vous élève "l'âme"? Quel est le sens que vous donnez à votre existence?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me considère d'abord comme agnostique également. Là dessus je te rejoins à 100 %, c'est la seule position honnête, car personne sur la Terre ne détient la Vérité. Je pense que nos visions respectives se ressemblent énormément.

Je me considère ensuite athée car j'ai une haine profonde de toutes les religions organisées et de leur manipulation des masses. Toutefois, je respecte les individus qui adhèrent à ces religions car ils ont souvent juste besoin d'une béquille de l'âme (que ces religions fournissent), et n'ont pas toujours les outils intellectuels requis pour réfléchir par eux-mêmes, alors ils choisissent des solutions toutes faites et prémâchées.

Je crois que ce qu'on pourrait considérer comme « Dieu » est la manifestation de la vie, tout simplement. La manifestation de notre conscience en tant qu'humain.

Et pourtant malgré ça, une petite partie de moi se dit que la réincarnation serait quelque chose de « logique ». lol. :ph34r:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, La Tsarine a dit :

Je me considère d'abord comme agnostique également. Là dessus je te rejoins à 100 %, c'est la seule position honnête, car personne sur la Terre ne détient la Vérité. Je pense que nos visions respectives se ressemblent énormément.

Je me considère ensuite athée car j'ai une haine profonde de toutes les religions organisées et de leur manipulation des masses. Toutefois, je respecte les individus qui adhèrent à ces religions car ils ont souvent juste besoin d'une béquille de l'âme (que ces religions fournissent), et n'ont pas toujours les outils intellectuels requis pour réfléchir par eux-mêmes, alors ils choisissent des solutions toutes faites et prémâchées.

Je crois que ce qu'on pourrait considérer comme « Dieu » est la manifestation de la vie, tout simplement. La manifestation de notre conscience en tant qu'humain.

Et pourtant malgré ça, une petite partie de moi se dit que la réincarnation serait quelque chose de « logique ». lol. :ph34r:

La seule "réincarnation" logique que j'entrevois est celle de la matière de tes cellules qui sera réutilisée par d'autres organismes vivants. :lisa-cqfd:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Retromantique a dit :

La seule "réincarnation" logique que j'entrevois est celle de la matière de tes cellules qui sera réutilisée par d'autres organismes vivants. :lisa-cqfd:

Cette réincarnation logique se fait de notre vivant. Peut-être que ta prochaine inspiration contiendra des éléments ayant déjà appartenu à un de mes neurones. Peut-être que les cellules de ta rétine se sont renouvelées en partie avec les éléments ayant déjà fait partie des yeux de l'abeille qui a pollinisé la pomme que t'as mangée le 17 janvier 2003. Peut-être que j'ai une petit bout d'Hitler dans le gros orteil. Bref, juste d'imaginer les flux et transformations moléculaires qui s'effectuent continuellement me font croire en la réincarnation sous une forme plus spirituelle et philosophique.

On est comme des rivières, même si on demeure sous la même forme, on n'est jamais constitué de la même eau.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois en la vérité radicale de l'existence de Dieu et de son bienfait pour l'Homme.

Je crois aussi en l'équilibre vrai qui s'appelle la philosophie universelle, qui est la philosophie catholique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Goéland a dit :

Cette réincarnation logique se fait de notre vivant. Peut-être que ta prochaine inspiration contiendra des éléments ayant déjà appartenu à un de mes neurones. Peut-être que les cellules de ta rétine se sont renouvelées en partie avec les éléments ayant déjà fait partie des yeux de l'abeille qui a pollinisé la pomme que t'as mangée le 17 janvier 2003. Peut-être que j'ai une petit bout d'Hitler dans le gros orteil. Bref, juste d'imaginer les flux et transformations moléculaires qui s'effectuent continuellement me font croire en la réincarnation sous une forme plus spirituelle et philosophique.

On est comme des rivières, même si on demeure sous la même forme, on n'est jamais constitué de la même eau.

Bruuuuuh <333 Ça me rappelle ce bijou de Melodysheep:

il y a une heure, Lux a dit :

Je crois en la vérité radicale de l'existence de Dieu et de son bienfait pour l'Homme.

Je crois aussi en l'équilibre vrai qui s'appelle la philosophie universelle, qui est la philosophie catholique.

 

Dit comme un vrai bon petit catho. Est-ce que tes parents partagent ta foi?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout mon probleme avec la religion descend des etres humains: j'ai perdu foi en nous, quelque part pendant mon travail dans l'humanitaire. Je ne sais pas si je crois en une divinité mais putain, elle me croit surement pas en nous. Et comment la blamé ? J'aurais créer l'humanite, je n'aurait pas de quoi etre fiere. 

Dieu, allah, odin ou peut importe le nom qu'on donne au createur doit se sentir comme ces scientifiques europeens qui ont fertilisés des femmes indigenes avec du sperme animal et ont observes les resultats. 

Si dieu existe, il ne nous a fait aucun cadeau et si il n'existe pas, c'est surement la plus mauvaise idée de tout les temps. 

Ca m'a toujours intriguée de voir des gens pret a mourir plus facilement pour leurs religions que d'en suivre les principes. 

J'ai vu des gens mourir. Religieux qui renoncaient a dieu, des athés qui se decouvraient une foi. Pourquoi Pas. C'est ta derniere occasion de changer d'avis. 

Puis la crise existencielle est tombée par la. Eventuellement, les gens finissent par continuer a faire ce qu'ils font meme en sachant que ca n'a aucun sens, pas moi, cet existential dread ne me quitte Pas. Les gens aiment, haissent, souffrent, meurent depuis des millenaires, faire des gosses ne fait pas de nous des etres humains meilleurs. Notre existence n'a aucun putain de sens. L'humanite existe et souffre et je souffre avec elle.

 

La mort est un sujet central de la religion, si on m'avait pas peur de la mort ou du neant, on n'aurait pas de religion. J'ai recu un enseignement dans le boudhisme pour accompagner les mourants. 

 

Et plutot que la religion, je conseille la physique: 

Nos corps sont animes par energie et meme lorsque nos organes cessent de fonctionner, cette energie ne disparait Pas. Elle va forcement quelque part. 

 

C'est cette energie, notre essence vitale. Elle finit par se retrouver dans les etoiles ou peu importe mais elle existe toujours, elle se mele a toutes les autre energies. 

 

J'aime a penser que Everett avait vu juste; les mondes multiples existent, liberée de nos atomes de chair et de sang, Notre energie est libre de voyager sur ces mondes. Peut etre qu'elle forme une nouvelle vie, peut etre qu'elle redeviendra DASRI, peut etre sur une autre planete. 

Je suis satisfaite de savoir que les morts ne le sont pas. Juste... moins tangibles. 

Et je suis heureuse de savoir que moi aussi, je serais toujours la. J'ai aime cette existence et cette souffrance, j'ai apprise avec mes peines de coeur. 

Et d'un point de vue scentifique, je suis curieuse de connaitre un changement biologique majeur. Je ne pourrais surement pas experimente cette nouvelle existence comme avant mais differement. J'en serais presque impatiente 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Je suis déiste, je ne crois pas aux livres/prophetes/religions inventé par l'homme, les systeme religieux était plutôt des facebook de l'antiquité.. des lieux de communication, rassemblement et discussion. Par contre, je penses qu'il y a une sorte de force ou conscience cosmique inconcevable par l'homme qui régule l'univers. Et je ne sais pas si notre vie a une signification.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue ma parfaite impuissance à dire si oui ou non une forme de divinité existe, je ne sais pas. Par contre, ce que je sais c'est qu'il semble y avoir une sorte d'organisation ou de conscience cosmique qui gèrent à la perfection l'univers. Avec vous deja réfléchie à la complexité de la vie et du développement de la vie organisé et de la conscience et l'arrivé des sciences et technologies etc.. c'est juste hallucinant d'y penser..  Je tape ces mots sur mon clavier et cela apparait à l'écran et je poste sur un réseau qui fait apparaitre mon texte sur tout les écrans du monde.. avec vous une idée de tout la complexité et du cheminement qui nous a rendu là!!...

Ceux qui se disent agnostique, mais qui s'empressent également de dire qu'ils sont  athée, c'est juste drôle et un peu hypocrite, vous vous dite agnostique car vous avez un peu peur du courroux de dieu n'est ce pas? Donc, pour vous libérer l'espris vous vous dites agnostique. :)

Une petite remise en perspective pour ceux qui se disent de pure athées, pour ce que cela veut dire... 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois en la puissance de la nature et ses cycles.

J'apprécie sa beauté. Elle m'apprend énormément, me reconnecte à l'essentiel, me nourri et me maintient en vie.

Ces temps-ci, avec l'arrivée du printemps, l'air me semble si pur et énergisant. Les jours de pluie estivales, j'affectionne les verdoyances. Vous savez, la mousse qui envahit l'écorce des vieux arbres, elle devient éclatante presque fluorescente. À l'automne, la chaleur du Soleil contrastant la fraicheur du vent et les odeurs terreuses des forêts rendent mes méditations des plus profondes. Et puis, les paysages hivernaux... j'aime les routes enneigées et les sapins saupoudrés. Et mieux encore, la droiture des érables et la révérence des bouleaux sous le verglas.

Ces nuits passées sur le toit gazonné d'une bibliothèque à contempler le cosmos, l'impression de laisser mon âme couler vers le vide éthéré, admirant la fluidité de la ceinture d'astéroïdes divisant l'obscurité.

Que se produit-il après un feu de forêt? C'est la renaissance. J'espère, un jour, que les particules de mon corps se dispersent en un saule ou un orme gigantesque et magnifique. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne crois en rien dans le sens où je ne m'adresse à aucun corpus réglementé, associant et abordant des codes de conduite ou de pratique. Pour tout ça je me réfère à la philosophie. Donc je serais plus pragmatique en ce sens. 
Pourtant, en ce qui concerne l'expérience spirituel, je suis raide plus d'accord avec tout le monde en même temps, parce que je crois dans la chose qui te permet d'approcher la considération que tout est simultanément vrai. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-03-26 à 01:30, Tomás de Torquemada a dit :


Une petite remise en perspective pour ceux qui se disent de pure athées, pour ce que cela veut dire... 

 

Et l'infiniment petit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-03-25 à 21:48, .x. a dit :

Je crois en la puissance de la nature et ses cycles.

J'apprécie sa beauté. Elle m'apprend énormément, me reconnecte à l'essentiel, me nourri et me maintient en vie.

Ces temps-ci, avec l'arrivée du printemps, l'air me semble si pur et énergisant. Les jours de pluie estivales, j'affectionne les verdoyances. Vous savez, la mousse qui envahit l'écorce des vieux arbres, elle devient éclatante presque fluorescente. À l'automne, la chaleur du Soleil contrastant la fraicheur du vent et les odeurs terreuses des forêts rendent mes méditations des plus profondes. Et puis, les paysages hivernaux... j'aime les routes enneigées et les sapins saupoudrés. Et mieux encore, la droiture des érables et la révérence des bouleaux sous le verglas.

Ces nuits passées sur le toit gazonné d'une bibliothèque à contempler le cosmos, l'impression de laisser mon âme couler vers le vide éthéré, admirant la fluidité de la ceinture d'astéroïdes divisant l'obscurité.

Que se produit-il après un feu de forêt? C'est la renaissance. J'espère, un jour, que les particules de mon corps se dispersent en un saule ou un orme gigantesque et magnifique. 

Toi t'aurais aimé notre cours de la semaine passée sur le druidisme.

Le 2021-03-25 à 20:30, Tomás de Torquemada a dit :

Ceux qui se disent agnostique, mais qui s'empressent également de dire qu'ils sont  athée, c'est juste drôle et un peu hypocrite, vous vous dite agnostique car vous avez un peu peur du courroux de dieu n'est ce pas? Donc, pour vous libérer l'espris vous vous dites agnostique. :)

Une petite remise en perspective pour ceux qui se disent de pure athées, pour ce que cela veut dire... 

 

T'as pas l'air d'avoir lu lol. Ce que tu nous montres c'est la base de mon athéisme :you_dont_say: Je prends l'univers comme il est et sans fiction supplémentaire. Même quand je dis qu'on est le cosmos qui a pris conscience, c'est objectif.

 Pis j'ai bien expliqué pourquoi officiellement je me dis agnostique malgré mes sentiments, pourquoi t'inventes d'autres raison? Dieu, s'il existe, ce que je ne crois pas une seconde, est une grosse marde. :lisa-cqfd: 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...