Aller au contenu

Quel caractéristique décrit le mieux l'attitude de ceux qui vous ont "servi" au bureau de vote?  

10 membres ont voté

  1. 1. ?

    • Bêtes
      0
    • Polis
      6
    • Motivés
      1
    • Blasés
      0
    • Robitiques
      2
    • Je ne sais pas
      1


Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 6 heures, Your Fearless Leader a dit :

Cite moi (source a l'appui) ou j'ai dit que la population ne changeait pas ? 

Je suis a moitié amerindienne, le changement de population est marqué dans mes origines, culturelle et historique. Pour rappel. 

Puisqu'il faut tout t'expliquer : Tu dis qu'il est connu que la population bouge constamment depuis des siècles, ce qui est le refrain commun de l'opposition, sauf qu'il peut y avoir un tas d'étrangers, qui n'auront aucune conséquence sur la composition de la population s'ils s'intègrent. Ils seront français, vivront comme des français, auront des revendications, des prénoms, une culture française. Les origines des gens qui s'assimilent n'ont aucune importance, elles s'évaporent. Tu sous-entends que ce qui se passe actuellement est identique à ce qui s'est toujours passé, c'est-à-dire que rien ne change, mais cf. mon journal municipal, c'est faux et personne n'est dupe.

Je te réponds uniquement parce qu'à chaque fois que je te lis, je pense « Quelle femme équilibrée et sereine ! Je me demande quel système de pensée a pu la mener si loin. »

Il y a 6 heures, Your Fearless Leader a dit :

C'est a force de te faire battre par ton mari que t'es devenu conne au point de pas savoir lire? 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, Daleko a dit :

Les origines des gens qui s'assimilent n'ont aucune importance, elles s'évaporent. Tu sous-entends que ce qui se passe actuellement est identique à ce qui s'est toujours passé, c'est-à-dire que rien ne change, mais cf. mon journal municipal, c'est faux et personne n'est dupe.

L'assimilation, c'est quand les gens ont des noms francais, c'est bien ca la rengaine. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-10-01 à 13:28, Daleko a dit :

Et toi ?

J'ai l'impression que c'est vraiment devenu une expression fourre-tout qui permet de rattacher à l'extrême-droite et de ridiculiser tout questionnement quant à notre évolution culturelle et démographique. Si je ne me trompe pas, à la base c'est une théorie qui postule que les dirigeants et les élites poussent volontairement des changements démographiques favorables à une population d'origine africaine et colorée. Bref, du vrai délire.

Par contre, tous les mois, quand j'ouvre le magazine de ma ville à la rubrique état civil, je constate une évolution, même dans ma petite ville bourgeoise. Voici la liste des enfants nés dans ma ville le mois dernier (un mois qui ressemble à tous les autres) : Kiara, Aïcha, Moussa, Ali, Noémie, Appoline, Raphaël, Charles, (encore) Ali, Edan, Leo, Diana, Omar. Sont morts le même mois : Yolande, David, Geneviève, Jean-Louis, Michèle, Jacqueline, Véronique, Michèle (encore), Jean-Jacques, Marie, Mohamed. Côté mariage, nous avons : Florian et Aichatou, Cédric et Marie-Bénédicte, Florian (encore) et Camille.

Quelles que soient leurs origines, ce sont probablement des personnes correctes et respectables, mais quand on dit aux gens qu'ils se trompent et que la composition de la population ne change pas alors qu'ils ont ça sous les yeux, évidemment qu'ils se sentent pris pour des cons, même si cette évolution ne provient pas d'esprits démoniaques qui veulent détruire l'Europe.

La montée de l'islamisme, c'est encore autre chose hein.

Parler de grand remplacement c'est bien mignon mais j'aimerai en général qu'on me parle de chiffres plus que de prénoms. 

Quand bien même on observerait- et c'est le cas- plus de diversité en France que cela s'expliquerait logiquement et sans grand effroi : la France à une histoire coloniale et à eu une politique claire à ce sujet le siècle dernier, le rassemblement familial et tout et tout.

Personnellement j'estime qu'aucun pays n'appartient à personne, donc à mes yeux l'histoire suit simplement son cours et notre culture suit avec tout ce que ça implique. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Daleko a dit :

sauf qu'il peut y avoir un tas d'étrangers, qui n'auront aucune conséquence sur la composition de la population s'ils s'intègrent. Ils seront français, vivront comme des français, auront des revendications, des prénoms, une culture française. Les origines des gens qui s'assimilent n'ont aucune importance, elles s'évaporent.

C'est intéressant, je note une forme de résistance au changement dans ce type de discours. 

La culture est aussi dynamique que l'histoire, rien ne peut la figer. Je vois mal comment ou pourrait fixer la culture dans le temps, puisque le monde continue de tourner et que par la force des changements de paradigmes, nous changeons forcément. La culture est un heritage, non pas de ce que nous décidons pour elle, mais de ce que nous vivons en elle. Histoire, économie, modes, mœurs, arts, médias. Le monde n'est qu'une branloire pérenne. 

J'ai bien l'impression qu'il y a là une forme de nostalgie du temps passé plus qu'une réelle objectivité sur ce qui convient à la cohésion de la société, en terme de valeurs culturelles du moins. 

Enfin, on parle pas de ramener des chèvres dans les HLM mais de nommer des enfants avec des prénoms issus des saints du calendrier 😑

Et puis, logique de Lapalisse, les enfants d'immigrés français deviennent des français par la force du temps et des choses, je ne vois pas comment ils pourraient s'abstraire de la culture française, par l'acquis. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-10-04 à 11:52, Your Fearless Leader a dit :

Cite moi (source a l'appui) ou j'ai dit que la population ne changeait pas ? 

Je suis a moitié amerindienne, le changement de population est marqué dans mes origines, culturelle et historique. Pour rappel. 

Tu peux repondre a la question ou juste continuer a repeter les memes que tu vois sur FB ?

 

C'est a force de te faire battre par ton mari que t'es devenu conne au point de pas savoir lire? 

Désolée de casser ton delire, votre democratie a toujours ete un mirage. Tu aurais du demander aux minorités leurs avis sur la question, tu l'aurais appris plus vite. Your turn. 

Justement, voilà une opportunité pour améliorer cette dite démocratie, plutôt que de favoriser davantage un régime basé sur la peur et le plein pouvoir aux oligarques comme les « libertariens » et les Russes le souhaitent…

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai. Mais vos cousins ne l'ont pas prise, pas plus que les francais ou les anglais. Vous ne la prendrez pas non plus. 

Tu dois etre dans la minorité qui croit encore a une democratie forte. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-10-05 à 19:55, 1984 a dit :

C'est intéressant, je note une forme de résistance au changement dans ce type de discours. 

La culture est aussi dynamique que l'histoire, rien ne peut la figer. Je vois mal comment ou pourrait fixer la culture dans le temps, puisque le monde continue de tourner et que par la force des changements de paradigmes, nous changeons forcément. La culture est un heritage, non pas de ce que nous décidons pour elle, mais de ce que nous vivons en elle. Histoire, économie, modes, mœurs, arts, médias. Le monde n'est qu'une branloire pérenne. 

J'ai bien l'impression qu'il y a là une forme de nostalgie du temps passé plus qu'une réelle objectivité sur ce qui convient à la cohésion de la société, en terme de valeurs culturelles du moins. 

Enfin, on parle pas de ramener des chèvres dans les HLM mais de nommer des enfants avec des prénoms issus des saints du calendrier 😑

Et puis, logique de Lapalisse, les enfants d'immigrés français deviennent des français par la force du temps et des choses, je ne vois pas comment ils pourraient s'abstraire de la culture française, par l'acquis. 

Je suis d'accord dans les grandes lignes. Plutôt qu'une résistance au changement en général, on peut parler d'une résistance au changement tel qu'il s'impose actuellement (domination de l'UE, de la culture américaine, l'Islam qui remplace le catholicisme comme religion du petit peuple, etc.). Accepter une évolution ne revient pas à baisser les bras, ça me semble assez mou comme façon de voir. Les États ont toujours imposé des règles pour défendre leur vision, leur histoire, leur culture, leur modèle économique, etc. On l'a fait pour imposer la langue française, pour limiter le pouvoir de l'Église catholique, pour défendre notre exception culturelle, etc. Poser des limites et mettre en place des incitations ne revient pas à rejeter tout changement. Seulement quand on n'est plus capable d'imposer notre propre modèle et qu'on se contente d'absorber des influences, il est clair que ça ne correspondra pas à nos spécificités, puisque ces influences ont été crées pour des modèles étrangers nécessairement différents. La France me fait penser à une ado en crise, elle a besoin d'un gros coup de pied aux fesses, pas qu'on lui laisse faire tout ce qu'elle veut.

Les gens nostalgiques seraient peut-être moins nombreux si on constatait plus de cohésion justement. On s'engueule pour savoir à quel point c'était pas ok de couper la tête à un prof, si les riches ont le droit de moins respecter les confinements, si les gilets jaunes et leurs lotissements détruisent la planète alors qu'un bel immeuble, c'est tellement bien, etc. Nos désaccords sont tellement profonds sur des questions tellement absurdes, la seule chose que je trouve plus folle, c'est qu'on reproche aux gens de rêver à un temps où ce bazar-là n'existait pas.

Sinon, quand on laisse le communautarisme s'installer, c'est possible de s'abstraire de la culture prédominante. On vit dans un quartier où il n'y a que des grecs, on va dans une école où il n'y a que des grecs, dans des clubs de foot où il n'y a que des grecs, etc. C'est pas de la faute aux grecs, mais si on veut régler le problème, c'est indispensable, entre autres choses, de ne pas laisser se former de zones d'influence.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai été voté pour la première fois de ma vie cette année. J'ai trouvé que c'était un des actes politiques les plus insignifiant de ma vie.

 

J'ai toujours été abstentionniste parce que notre système électorale est mauvais et pendant un bon bout je refusais de reconnaître la légitimité de notre gouvernement tout court. Cette année je me suis dit, c'est bien beau le symbolisme de l'abstention mais soyont pragmatique. D'autant plus que je travaille en réduction des méfaits, je réalise que le parti au pouvoir a effectivement un impact. Aussi le cynisme du "ça revient tout au même" est un privilège des gens qui auront jamais à se faire avorter. 

 

Fek anyway, c'était au coin de ma rue donc je suis aller. J'étais pas sur la liste fek a fallu que je remplisse des papier, le dude m'a fait la morale sur mon changement sur mon permis de conduire. Je m'en caliçait en esti. J'ai fini par aller faire un X dans un cercle pis j'ai donné mon bulletin plié à la personne derrière la boite. Il m'a dit que c'était à moi de le faire. Fek j'ai accompli mon devoir de citoyen pis j'ai glissé mon papier dans une fente.

Le parti pour lequel j'ai voté a pas gagné. Contrairement au dicton populaire, j'ai abdiquer mon droit de chialer, en votant ainsi, je devrais me soumettre sourire aux lèvres au joug de cette pseudo-démocratie.

 

En tout cas je vais peut-être y retourner la semaine prochaine au municipal, la petite échelle me semble plus pertinente, mais j'anticipe me sentir de la même manière.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-10-29 à 21:23, Mistermystère a dit :

Contrairement au dicton populaire, j'ai abdiquer mon droit de chialer, en votant ainsi, je devrais me soumettre sourire aux lèvres au joug de cette pseudo-démocratie.

C'est tout le contraire. T'as participe a la mascarade, t'as joue avec ses regles truques,  tu as donc le droit de la trainer dans la boue publiquement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut aussi se dire que votant ou non, on a le droit de penser que poser des gestes autres que ''mettre un papier dans une boite'' font partie de ce qu'on veut appeller la vie démocratique.

Et qu'on a le droit de penser tout court. Même si on a pas voté, et il y a pleins de bonnes raisons de ne pas voter.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

 

Le 2021-11-01 à 15:16, Your Fearless Leader a dit :

C'est tout le contraire. T'as participe a la mascarade, t'as joue avec ses regles truques,  tu as donc le droit de la trainer dans la boue publiquement.

Quoi qu'il en soit, je me suis senti insignifiant et je peux désormais parler de cette expérience. Ça m'a juste couter de mettre terme au fait que je pouvait me vanter d'avoir jamais voter et que malgré tout je gagnait chaque fois le vote représentatif des absentionnistes. 
 

Ceci dit ma job est politique donc jsuis pas juste un cynique bélligérant.

Modifié par Mistermystère
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Joubert Simon, premier élu noir à Repentigny

Je veux améliorer la vie des Repentignois de mon district, mais je ne suis pas le Noir de service [token Black guy]. »

Difficile d’ignorer les relations tendues entre les Repentignois afrodescendants et le SPVR. 

Les Noirs peuvent rouler en voiture de luxe sans se faire interpeller sans raison valable ou être vus comme des criminels. Même chose pour la communauté maghrébine. C’est la moindre des choses.

Les installations sportives ne sont pas représentatives des intérêts des jeunes issus de la diversité. « Les jeunes Noirs et Maghrébins de Repentigny, ils trippent sur le basket et le soccer. On a une multitude de terrains de tennis, mais on a peu de vrais beaux terrains de basket bien entretenus ! 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...