Aller au contenu
  • Contenu similaire

    • par Aradia
      J'ai juste envie de dire que ma qualité de vie s'est grandement améliorée depuis que j'ai reçu un super sexy moulin à café à Noël de la part de mes parents.
      Boire un café à la maison est maintenant un rituel complet et parfait. D'abord, je choisis le café que j'ai envie de déguster, que j'aurai préalablement acheté dans un endroit spécialisé.
      Je choisis ensuite la méthode d'infusion. J'en ai présentement 2 à ma disposition, et je compte en avoir 3 très bientôt, et éventuellement une 4e. J'ai une cafetière à piston de marque Bodum, affectueusement appelée "bodum" par les connaisseurs. J'ai un porte-filtre en plastique, qui fonctionne avec un filtre papier et qui donne un bon café filtre parfaitement exécuté. Bientôt, j'aurai un filtre réutilisable pour mettre dans la Keurig, et je compte me procurer un "dripper" dans les prochains mois.
      Une fois la méthode choisie, je règle mon moulin à la mouture adéquate et je mous le sexy et succulent café.
      L'avant-dernière étape est de faire chauffer l'eau, puis il suffit de préparer le nectar et enfin, de le déguster et de profiter de ses charmes subtils.
      En ce moment, je me délecte d'un Éthiopie Sidamo aux saveurs prononcées de bleuets. Sexy, sexy.
       

       
      Et vous, comment se passe votre rituel café?
       
       
    • par _Leprince
      Sortez une liste de 10 FAITS sur vous.
      Pour ceux à qui ça rappelle quelque chose, c'est un remake "version light" d'un vieux topic du 2.0.
      1. Je suis gaucher
      2. Je suis marié
      3. Je suis étudiant à l'université
      4. Ma fête est en février
      5. L'automne est la saison que j'aime le moins
      6. Je suis profondément heureux
      7. Je n'ai pas d'emploi
      8. Je n'ai pas 400 amis facebook
      9. Mon blogue est mort
      10. Ma moyenne est de 2.53 à l'école
      À vous!
    • par 1984
      Une image par jour, que ce soit la votre ou pas. Dessin, photo, peinture, gravure, litto...whatever (hors video / son)

      Les hasards heureux de l'escarpolette, Jean-Honoré Fragonard. 1768.
      La toile a été commandée par le baron de Saint-Jullien, receveur général des finances du clergé, qui donna à Fragonard les recommandations suivantes : « Je désirerais que vous peignissiez Madame sur une escarpolette qu'un évêque mettrait en branle. Vous me placerez de façon, moi, que je sois à portée de voir les jambes de cette belle enfant et mieux même, si vous voulez égayer votre tableau »
    • par xdrox
      En haut à droite.
      Un des douze disques durs de Charity Bernhard dégage une odeur de brulé. Trop de données à analyser en simultanée.
      Quelles sont les probabilités de tomber sur ce sujet en cliquant sur ce nouvel onglet?
×
×
  • Créer...