Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Voici une photo de moi (enfant) et de mon père. À ce jour, je crois que j'aime tout autant les sandwichs.

(Criss on le voit dans ma face que j'aime les sandwichs!)

Ça me rend heureuse. J'en ai d'ailleurs mangé un pour souper.

--------------------------------------

(La photo sera à la fin car je n'ai pas de service d'hébergement d'image comme imagegur, car je ne leur fait plus confiance après avoir annihilé mon compte.)

-------------------------------------

Journée bizarre.

Ça a débuté avec moi, en retard, qui arrive dans la salle de conférence avec ma boss qui me dit: "Tu as manqué le briefing du matin".

Et moi: "bouhouhou" *Simule une crise de larme* --- Genre vraiment sarcatique ---- 3 minutes de retard.

Demain je ne serai pas en retard. Je vous le jure.

Ensuite, en visitant un patient ce matin, j'ai pris son rat longuement sur moi, car il a dit que personne ne le prenait jamais et je le trouvais trop mignon! :adore:

Bref, le rat sur moi tout au long de la rencontre. Un rat heureux, calme qui léchait mes mains. Heureux d'être tendrement cajolé. 

Arrivée dans ma voiture PIRE fucking réaction allergique. Quand je suis retournée au bureau j'étais défigurée, les yeux bouffis et des plaques au visage. Heureusement, j'ai croisé une ancienne collègue qui m'a fourni deux Benadryl que j'ai pris. Ensuite, les gens ont fini par voir ma calisse de face bouffie et ma boss était comme: "Ho non deux Benadryl, tu vas dormir!" Et j'étais comme: "Ha j'ai pris un café!".

J'ai dit à ma boss: "Ha il était tellement cute le petit rat :adore:, MAIS IL A FAILLIT ME TUER"

Finalement, aucune somnolence. J'ai fini par me remettre de la crise.

Fin de la journée...

Je discute avec un collègue à propos d'une patiente et on regarde son profil pharmacologique et elle prend du propanolol. Je lui dis que moi aussi. Il me dit: "Mais c'est pour traiter l'impulsivité!"

Là toute gênée, l'impression d'avoir être découverte, j'affirme être hautement impulsive (sous contrôle), mais que je prends cette médoc pour mes tremblements reliés aux autres neuroleptiques. On discute longuement de plein d'affaires.

Finalement, lorsqu'il quitte mon bureau, je trouve la preuve que j'avais raison (étant extrêmement soulagée, car je ne voudrais pas qu'on traite mon impulsivité par en dessous, sans me consulter). Je prends un screenshot de wikipedia qui dit:

Il est dans la salle commune avec les autres, je lui montre les résultats de ma recherche en faisant "ouf!"' et là quand je retourne vers mon bureau ma boss est comme:

-Ouf! ***** tes cheveux ont comme de la statique dedans et ils vont vers la lumière!

Et moi (Haut et fort, devant tout le monde -- aucune retenue -- je devais être à bout):

"Omg! Je ne sais PLUS quoi faire avec mes cheveux. Normalement, je les COUPERAIS, mais là je veux les laisser pousser et je suis VRAIMENT dans une mauvaise passe de cheveux!"

Je disais tout ça évidemment bien énervée.. mais ce n'était pas dirigé contre les autres, mais bien contre mes cheveux.

Enfin bref, ils vont finir par apprendre à me connaître inévitablement, parce que je ne peux jamais me retenir de dire des calisses de niaiseries.

Je devrais être entrain d'étudier ce soir, mais comme je me connais, je vais faire ça à la dernière minute, car j'aime vivre dangereusement.

Anyway.

 

 

20211124_210320.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, Chicken of the infinite a dit :

Voici une photo de moi (enfant) et de mon père. À ce jour, je crois que j'aime tout autant les sandwichs.

(Criss on le voit dans ma face que j'aime les sandwichs!)

Ça me rend heureuse. J'en ai d'ailleurs mangé un pour souper.

--------------------------------------

(La photo sera à la fin car je n'ai pas de service d'hébergement d'image comme imagegur, car je ne leur fait plus confiance après avoir annihilé mon compte.)

-------------------------------------

Journée bizarre.

Ça a débuté avec moi, en retard, qui arrive dans la salle de conférence avec ma boss qui me dit: "Tu as manqué le briefing du matin".

Et moi: "bouhouhou" *Simule une crise de larme* --- Genre vraiment sarcatique ---- 3 minutes de retard.

Demain je ne serai pas en retard. Je vous le jure.

Ensuite, en visitant un patient ce matin, j'ai pris son rat longuement sur moi, car il a dit que personne ne le prenait jamais et je le trouvais trop mignon! :adore:

Bref, le rat sur moi tout au long de la rencontre. Un rat heureux, calme qui léchait mes mains. Heureux d'être tendrement cajolé. 

Arrivée dans ma voiture PIRE fucking réaction allergique. Quand je suis retournée au bureau j'étais défigurée, les yeux bouffis et des plaques au visage. Heureusement, j'ai croisé une ancienne collègue qui m'a fourni deux Benadryl que j'ai pris. Ensuite, les gens ont fini par voir ma calisse de face bouffie et ma boss était comme: "Ho non deux Benadryl, tu vas dormir!" Et j'étais comme: "Ha j'ai pris un café!".

J'ai dit à ma boss: "Ha il était tellement cute le petit rat :adore:, MAIS IL A FAILLIT ME TUER"

Finalement, aucune somnolence. J'ai fini par me remettre de la crise.

Fin de la journée...

Je discute avec un collègue à propos d'une patiente et on regarde son profil pharmacologique et elle prend du propanolol. Je lui dis que moi aussi. Il me dit: "Mais c'est pour traiter l'impulsivité!"

Là toute gênée, l'impression d'avoir être découverte, j'affirme être hautement impulsive (sous contrôle), mais que je prends cette médoc pour mes tremblements reliés aux autres neuroleptiques. On discute longuement de plein d'affaires.

Finalement, lorsqu'il quitte mon bureau, je trouve la preuve que j'avais raison (étant extrêmement soulagée, car je ne voudrais pas qu'on traite mon impulsivité par en dessous, sans me consulter). Je prends un screenshot de wikipedia qui dit:

Il est dans la salle commune avec les autres, je lui montre les résultats de ma recherche en faisant "ouf!"' et là quand je retourne vers mon bureau ma boss est comme:

-Ouf! ***** tes cheveux ont comme de la statique dedans et ils vont vers la lumière!

Et moi (Haut et fort, devant tout le monde -- aucune retenue -- je devais être à bout):

"Omg! Je ne sais PLUS quoi faire avec mes cheveux. Normalement, je les COUPERAIS, mais là je veux les laisser pousser et je suis VRAIMENT dans une mauvaise passe de cheveux!"

Je disais tout ça évidemment bien énervée.. mais ce n'était pas dirigé contre les autres, mais bien contre mes cheveux.

Enfin bref, ils vont finir par apprendre à me connaître inévitablement, parce que je ne peux jamais me retenir de dire des calisses de niaiseries.

Je devrais être entrain d'étudier ce soir, mais comme je me connais, je vais faire ça à la dernière minute, car j'aime vivre dangereusement.

Anyway.

 

 

20211124_210320.jpg

Es-tu la soeur du premier ministre?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...