Aller au contenu
MrSandMan

Le dernier film que vous avez vu

Déchet(s) recommandé(s)

Allez savoir pourquoi, hier soir, j'ai eu l'irrémédiable besoin de regarder un Michael Keaton insécure et narcissique en suit brun. Donc, j'ai écouté Birdman suivi de The Founder. Les deux films étaient  bien faits et bien joués, mais j'ai l'impression d'avoir consommé des calories vides.

Birdman est pleinement agréable et immersif grâce à cette oscillation entre la réalité et les distorsions du protagoniste, à ses plans séquences et ses personnages névrosés chacun à leur façon. Mais il ne pousse pas suffisamment à la réflexion et c'est ce qui m'a manqué à la fin.

The Founder m'a intéressé pour son aspect historique et les années '50, mais j'aurais aimé pouvoir vivre des émotions. Je ne comprends pas ce que le réalisateur avait en tête en faisant un film aussi neutre et beige. Tant qu'à y être, j'aurais écouté un documentaire.

J'ai vais piger dans vos propositions, elles ont l'air vraiment meilleures que mon manque de culture cinématographique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎2018‎-‎07‎-‎28 à 09:58, Goéland a dit :

Birdman est pleinement agréable et immersif grâce à cette oscillation entre la réalité et les distorsions du protagoniste, à ses plans séquences et ses personnages névrosés chacun à leur façon. Mais il ne pousse pas suffisamment à la réflexion et c'est ce qui m'a manqué à la fin.

As-tu vu Adaptation? Je te le conseil sinon. 

Si oui, l'aspect méta-tordu de Birdman me faisait souvent pensé à Kaufman, le scripteur d'Adaptation (et le personnage principal du film) - qui a aussi scripté Eternal Sunshine of a Spotless Mind, Synecdoche New York et Being John Malkovitch (je te conseil les trois aussi). Birdman se regardait comme un film que Kaufman aurait écrit sur la vie de Keaton et Norton (le personnage d'Edward Norton est aussi une parodie de lui même).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Gamin a dit :

Birdman se regardait comme un film que Kaufman aurait écrit sur la vie de Keaton et Norton (le personnage d'Edward Norton est aussi une parodie de lui même).

Eh misère, je n'ai même pas fait le lien entre Birdman et la vraie vie des acteurs, j'peux pas vraiment chialer que le film manque de réflexions.

J'ai beaucoup aimé Eternal Sunshine of a Spotless Mind, je vais probablement faire le tour des autres Kaufman un de ces quatres. Merci Gamin pour les suggestions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎2018‎-‎07‎-‎30 à 11:04, MackBlack a dit :

Tom-Cruise-Mission-Impossible

 

Le meilleur de la série, selon moi.

Oh wow, je viens d'aller le voir au IMAX et c'est complètement fou. 

Je me souviens brièvement du 1, je me souviens de la toune de Limb Bizkit pis de la scène d'escalade dans le 2, mais je pense pas avoir vu le reste de la série - ce qui est plate un peu parce que Fallout avait quelques callback et des personnages qui semblaient revenir des films précédents. 

Mais malgré ça j'ai passé un excellent moment, c'est un film d'action digne du nom, et qui feel vraiment à la fine pointe du cinéma moderne. C'est pas de l'action cheap de montage caméra où tu coupe une scène 300 fois pour que ton acteur principale ai l'air d'être en forme (* tousse * Taken * tousse * Jason Borne * tousse *), ici tout est clair, impeccablement chorégraphié, tout est crédible. C'est un film qu'on devrait montrer au gens qui prennent des cours d'apnée parce que c'est un excellent entrainement pour retenir son souffle. 

La musique est vraiment cool. (Je trip sur la réharmonisation dans différents contexte de leitmotiv, dans ce cas ci le fameux thème Mission Impossible, mais utilisé de tout plein de façons différentes.)

Même l'histoire était intéressante, la chronologie narrative était excellente avec plusieurs moments et choix narratif qui m'ont surpris, les acteurs ont droit a des moments pour faire ressortir leurs acting chops. Pis Tom Cruise est fucking insane. 

Ça m'a fait pensé, avec raison, à Atomic Blonde. On autre film d'espionnage récent où l'action et Charlize Theron (rôle principale dedans) ont été inspirés par John Wick (longues scènes d'actions séquences sans coupures avec peu de doublures). 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai vu 10 minutes de Mission Impossible, c'était niais et les gens parlaient derrière alors j'ai changé de salle pour 1991. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Honeytrap : 

Layla, ado de 15 déménage de Trinidad à Londres pour habiter avec sa mère. Nouvelle école dans un quartier défavorisé, elle clash avec les autres jeunes et n'a qu'un désir, fitter dans l'moule. Elle tombe amoureuse du mâle Alpha de la bande et est prête à tout pour lui plaire, quitte a sacrifier un ami, le menant à sa mort. 

Le film est assez lent, assez poétique, l'actrice qui joue Layla est incroyable, ses expressions faciales, tout, on y crois. J'me revoyais a 15 ans, les mêmes insécurités, le désir de plaire, le sentiment de ne pas fitter... Le premier amour, la naïveté, la timidité, sur ce point c'est super. C'est rought, mais y'a une certaine douceur dans tout ca, le jeu d'acteur, de caméra, la réalisation bref. Et puis 15 minutes avant la fin du film, bam, ca s'enchaine et c'est impossible a regarder sans éprouver le moindre dégoût, tristesse, horreur. J'sais pas si j'ai autant réagis parce qu'il s'agit d'une histoire tiré d'un fait réel (https://www.theguardian.com/uk/2009/sep/04/shakilus-townsend-honeytrap-murder-sentence) . Mais j'ai eu de la difficulté à terminer le film. Est-ce que je le recommande ? Ouais définitivement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eighth Grade de Bo Burnham

large_eighth-grt.jpg

C'est drôle d'écrire ça après le post de @AmBITCHious considérant que l'histoire est pratiquement semblable: on suit une jeune fille de 12 ans alors qu'elle cherche à devenir populaire. Les acteurs et actrices sont… trop réels et sincères dans leurs jeux pour dire qu'ils sont bons acteurs. C'est juste trop crédible, on dirait littéralement un documentaire. Le scénario est hyper-réel, sans twist ni moral surexposé, à un point où ça rend le film imprévisible car le film ne suit aucune trope cinématique. Le film est remplie de "show, don't tell", les personnages secondaires ont des histoires et personnalités complexe qui ne sont jamais abordé dans le film, mais qui servent constamment la narrative, c'est vraiment impressionnant comme écriture. 

Ce qui est encore plus impressionnant pour un film de ce genre là, c'est que n'importe quel jeune peut le regarder sans cringer, ça essaie pas d'être jeune et cool, ça plug pas "instagram" juste pour être lit, c'est vraiment un portrait sincère et honnête de quelqu'un de cet âge là et des gens de son entourage. 

Le film est tellement bien écrit et réalisé, que ça vous fait sortir de la salle en vous faisant remettre en question votre opinion sur les "drama insignifiant de jeune pré-ado de 12 ans tout le temps sur son cellulaire", ça vous faire ressentir une réel empathie pour elle, ça fait réaliser à quel point des moments qui peuvent sembler insignifiant lorsque raconté, peuvent avoir été traumatisante pour ceux qui le vivent. Un tour de force à mon avis.

Y'a plein de chose dont je pourrais parler, la façon dont les dialogues sont écrit et délivré (les gens s'enfargent dans leurs phrases, se trompent, font des uhmmm, blah, se répètent, disent des platitudes évidentes), les personnages sont multidimensionnel et loin d'être cliché (le personnage du père, pour donner un exemple, même les personnages secondaires ont des arcs subtiles dans le background), la musique est FUCKING SUBLIME, Bo le directeur à demander à la compositrice de faire une soundtrack qui sonne comme si Trent Reznor de Nine Inch Nails était une adolescente de 15 ans pis holy fuck si c'est pas juste merveilleux, l'editing et le design narratif de l'histoire est super bien ficelé - les voix off provenant des vidéos YouTube que la protagoniste fait qui se contraste avec sa vraie vie, par exemple, sont super bien utilisé.

Un truc qui me désole c'est que la MPAA l'a rated R, les jeunes et ados peuvent pas aller le voir sans être accompagné d'un adulte. C'est de la fucking bullshit parce que y'a plusieurs scène dans le film qui serait absolument ESSENTIEL que ces jeunes là voit, entre autre (et spécialement) la scène dans l'auto. 

En tout cas, pour moi ce film là n'est pas juste une recommandation, c'est un impératif. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MV5BMjk1MjhmZWQtNzU3OC00NDE4LThlODQtNTdh

J'ai téléchargé ce film presqu'au hasard, comme ça, en ne m'attendant à rien de plus qu'une autre sempiternelle merde comme j'en vois tant, et puis finalement je réalise que je suis de ces quelques privilégiés qui ont assisté à un rare chef-d'oeuvre de notre époque.

Sincèrement, tout y est.  Métaphore crédible et bien ficelée d'une véritable préoccupation collective actuelle.  Fantasme et suggestivité.  Ce Panos Cosmatos -- dont j'ignorais l'existence jusqu'à aujourd'hui -- sait comment jongler avec tout cela d'une main de maître.  L'esthétique de tous ces plans est certainement digne de mention aussi (on est loin des téléséries ignobles qui pullulent sur Netflix).

Il y a un pas pire bon nombre de films d'horreurs de qualité qui voient le jour depuis quelques années.  C'est bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai regardé cet après-midi ''Le vent se lève'' de Ken Loach (2006). 

J'ai bien aimé... car ça vient chercher des émotions. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai regardé un film au hasard sur hds.to et je suis tombé sur un film d'animation, je ne me souviens plus trop du titre... Super quelque chose. Un extra-terrestre avec une grosse tête mauve qui joue au vilain dans une ville et puis qui finit par être le gentil. Je lui donne 2 étoiles et demi sur 5.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Esch a dit :

J'ai regardé un film au hasard sur hds.to et je suis tombé sur un film d'animation, je ne me souviens plus trop du titre... Super quelque chose. Un extra-terrestre avec une grosse tête mauve qui joue au vilain dans une ville et puis qui finit par être le gentil. Je lui donne 2 étoiles et demi sur 5.

Le film était probablement juste trop compliqué à comprendre pour toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Esch a dit :

 

J'ai regardé un film au hasard sur hds.to et je suis tombé sur un film d'animation, je ne me souviens plus trop du titre... Super quelque chose. Un extra-terrestre avec une grosse tête mauve qui joue au vilain dans une ville et puis qui finit par être le gentil. Je lui donne 2 étoiles et demi sur 5.

Megamind? L'extra-terrestre qui ressemble a Christopher Williams?

mm2.jpg

Image result for Christopher Williams anormal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-10-16 à 07:53, Gamin a dit :

Megamind? L'extra-terrestre qui ressemble a Christopher Williams?

mm2.jpg

Image result for Christopher Williams anormal

Crisse. Je l'aimais ben, ce film-là. Mais ça, c'était avant. M'as aller cauchemardiser kek semaines. 

Merci, Gamin, de me rapeller l'existence de Williams.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Esch a dit :

J'ai regardé un film au hasard sur hds.to et je suis tombé sur un film d'animation, je ne me souviens plus trop du titre... Super quelque chose. Un extra-terrestre avec une grosse tête mauve qui joue au vilain dans une ville et puis qui finit par être le gentil. Je lui donne 2 étoiles et demi sur 5.

Il est bleu, pas mauve. Les couleurs on apprend ça en maternelle. Je gage que tu as été allaité jusqu'à 6 ans...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The machinist

Je devais le voir depuis un moment déjà. Ça valait la peine.

 

 

 

51mQmZl5BYL._SY445_.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The Fifth Element, de Luc Besson.

Je n'avais curieusement jamais encore vu ce film. On reconnaît très vite la facture visuelle de Besson (Léon le Professionnel) avec des teintes assez uniques et un rythme soutenu. Si Bruce Willis et Gary Oldman excellent, c'est Milla Jovovich qui vole la vedette avec une performance hors de l'ordinaire, toute en candeur et subtilité. C'est dur à expliquer mais ce film qui aurait pu être un navet générique des années 90 apporte un angle unique sur la science-fiction apocalyptique en se tenant loin du format codé auquel on est habitué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

J'ai été voir le Rocky horror picture show à une représentation de minuit pour l'halloween. J'avais déjà vu le film en arrière-plan de soirées d'halloween mais jamais au complet et surtout jamais dans une salle de cinéma.

Le moins qu'on puisse dire c'est que je n'avais jamais assisté à rien de pareil. Dès les premières notes de la chansons d'intro, les spectateurs étaient déjà debout et hurlaient les paroles en coeur. Les poignées de riz ont volé entre les oscillations des briquets et les projections de roties. Je me suis surpris moi-même à crier des "asshole!" et des "sluts!" à la vue des personnages principaux. Selon moi, le cinéma n'est pas un endroit où parler et encore moins commenter le film. Mais ceci est l'exception qui confirme la règle. J'y retourne l'an prochain et je vais connaître la routine, assurément.

 

Meatloaf.gif

Modifié par Kalium

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×