Aller au contenu

Le dernier film que vous avez vu


Déchet(s) recommandé(s)

MIDSOMMAR, le dernier film de Ari Aster (Heriditary).

midsommar-2.thumb.jpg.73b18a28c293deb8dc32eff43008087a.jpg

Ça m'a pris une journée pour me faire une tête sur mon visionnement. J'ai vu le film assise première rangée à l'extrême droite, tsé comme dans pire siège d'un cinéma (l'image beaucoup trop proche et distortionnée). La salle du Forum était tellement pleine que les gens étaient assis dans les marches. Faut préciser que le film dure 3 HEURES et même amanchée de même, j'suis restée accrochée du début à la fin.

En effet, je réalise l'avoir apprécié plus que je ne le croyais à ma sortie hier, majoritairement pour deux aspects : le traitement très humain des relations de couple asymétriques et du deuil (les pleurs profonds de l'actrice et les crises de panique, c'est l'illustration la plus réaliste que j'ai vu ever au cinéma - parlant de réalisme, les trips de drogues sont très bien rendus aussi) ET le fait qu'on nous dévoile habilement des indices quant au sort des invités tout au long du film. Faut vraiment porter attention aux décors et aux dialogues.

Edit: Attention SPOILER @Esch

 

Quand Mark demande à quoi joue les filles à leur arrivée sur les lieux du culte, Pelle lui répond à "skinned the fool". Mark fera par la suite des actions qui collent au rôle d'un fool comme PISSER sur les ancêtres. Vraiment plus tard, une des filles viendra le teaser et le chercher en lui disant "I'll show you (interprétation librequ'est-ce c'est que le jeu skinned the fool, et non pas ma ploune)". Il se fait donc écorcher, et à la finale du feu, on le voit habillé avec le chapeau d'un bouffon avec les grelots and stuff. Y'a même une tapisserie qui évoque tout ça. Ta-daaa!

Bref, ce n'est qu'un exemple de la subtilité de certains éléments qui sont très cool à analyser par après!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même malgré ta critique Brunette, ce film me semble toujours aussi "gimmicky". Genre, le résumé des points intéressants que tu en fais n'est pas trop ce à quoi on pourrait s'attendre en lisant synopsis et autre bande annonce.

Pourquoi un tel enrobage qui annonce un film à la Wicker Man (1973)? C'est pas un autre de ces divertissements remplis de clins d'oeil vides (allo Stranger Things)?

En tout cas, j'ai bien aimé l'actrice principale dans la série The Little Drummer Girl (Park Chan Wook).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas certaine de ce que tu entends par gimmicky, mais disons que le genre sous lequel il est brandé (horreur) peut être débattu. Le gore est bien présent, mais je pense que malgré ces quelques scènes qui ébranlent, ce n'est pas un film pour "faire peur". J'espèrais que l'on nous montre plus en détail la préparation de certaines étapes du grand rite, car oui les résultats sont vraiment rebutants, mais c'est de voir la communauté les mettre en oeuvre à l'unisson qui est le plus frappant ultimement. 

Y a certainement des retranchements avec Wicker Man, par contre étant donné que je n'ai pas vu ce film je me base sur ce que j'ai entendu autour de moi.

Pis je te l'accorde, l'actrice principale est fucking solide. Une belle découverte pour ma part, et donc, la série dont tu parles, ça vaut-tu la peine de s'y intéresser?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

J'ai regardé 4 mois, 3 semaines et 2 jours. L'histoire est simple : Une jeune étudiante roumaine aidée par son amie tente de se faire avorter illégalement sans se faire ramasser. Ça se déroule à l'époque de Ceausescu. J'ai bien aimé la façon dont on a pu sentir le poids de la structure gouvernementale de l'époque, que ce soit dans l'architecture, le contrôle d'identité à l'hôtel ou des détails de la vie quotidienne glissés dans les conversations (exemple : la maman a dû faire son gâteau avant 8 heures du matin parce qu'il manque de gaz aux heures de pointe) .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 semaines plus tard...

Sorry to bother you

Vraiment bien. Je cherchais un bon film de science fiction récent et c'était tout à fait ce dont j'avais besoin. Ça sortait de l'ordinaire pis le casting était pas mal intéressant.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-08-12 à 23:36, MrSandMan a dit :

 

Cette scène me trouble.

Make America slim again :wide_eye_pepe:

il était une fois à Hollywood

Au début le rythme du film est lent, mais ensuite l’histoire devient plus captivante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 semaines plus tard...

C'est pas un film mais le documentaire " the secret ". C'est vraiment intéressant. Ça parle des loies de l'attraction de l'univers par nos pensées, visualisation et émotions. Chaques pensées créer une réaction puisque nous sommes des atômes donc une énergie. Beaucoup de paroles de grand hommes dans le passé ont des cohérence avec cette visualisation.

Je m'exprime vraiment mal mais c'est vraiment intéressant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Pandore a dit :

Below her mouth

Vraiment pas génial. Rien de nouveau, rien de profond, rien d'intéressant mais des scènes de cul appréciables (60-70% du film).

 

Du porn de lesbiennes ? Tout à fait mon genre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Je suis allé vendredi dernier JOKERS dans un cinéma de Hochelaga. La salle était presque pleine; on aurait dit un gala. Le public semble avoir apprécié a en croire le retentissant applaudissement à la toute fin. Ce genre de robins de bois des Bois, ce Bernhard Goetz de fiction a été un divertissant de qualité. Pas sûr qu'il vas rester numéro 3 dans le top 250 IMDB.  D’emblée, je ne suis pas un amateur de films de suerhero. Je me reconnais dans ce que Martin Scorsese a déclaré la semaine dernière. J'avais envie de voir la banalité du mal.

 

 

Révélation

image.thumb.png.82d912f17007248a2e3c94a8b6713978.png

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 semaines plus tard...

Je ne sais pas. Pour moi c'était plutôt un appel à prendre mieux soin, collectivement, des psychiatrisés et des laissés pour compte. Film très d'actualité qui imprègne l'esprit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-10-29 à 22:05, Chicken of the infinite a dit :

Ce film fait abusivement l'apologie de la violence et de la maladie mentale.

Faire l'apologie d'une chose c'est un peu comme l'excuser, je m'excuse mais je ne suis pas d'accord avec toi. Je dirais plutôt que ça explique, que ça approfondit le raisonnement et en indique sa source.

Si des gens pensent que le fait qu'il y a une explication rationnelle derrière tout acte qui ne l'est pas signifie que l'on peut fermer les yeux et donner un passe droit à tout vas, cela veut plutôt dire que les gens sont en déni et tombe dans l'autojustification de leurs propres débordements moraux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois plus tard...
  • 8 mois plus tard...

on s'attendait à vivre un moment cinématographique de qualité parce que adaptation de HP Lovecraft et 86% sur Rotten Tomatoes, mais finalement on a plutôt passé un bon moment d'humour : scénario et dialogues décousus, acting mauvais et overracté (Nicolas Cage est fidèle à lui même). Un bijou de petites incohérences et d'incongruités qui dans leur accumulation donnent à ce film d'horreur une tournure follement comique sans le vouloir (les films drôles sans le vouloir sont très divertissants en mon sens).

Bref : 5/10 pour la qualité, 8/10 pour le divertissement !

Screenshot_20200816-134450_Netflix.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...