Aller au contenu
maczag

Venez nous montrer vos talents de photographe !

Déchet(s) recommandé(s)

il y a 1 minute, 1984 a dit :

Google l’expression entière plutôt ;)

 

 Triple buse alors mais c'est pas gentil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des champignons!!! J'allais en mettre sur mon Instagram mais j'avais pas envie de chercher tout les noms scientifiques, du coup je ne les ai pas partagé encore. 

En première exclusive sur le Dépotoir:

 

IMG_5039.jpg

IMG_5065.jpg

IMG_5089.jpg

IMG_5090.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Abereau a dit :

J'allais en mettre sur mon Instagram mais j'avais pas envie de chercher tout les noms scientifiques

IMG_5039.jpg Trametes Versicolor

IMG_5065.jpg Oudemansiella radicatae, Hymenopellis furfuracea ou Bolbitius Titubans pas encore totalement développé

IMG_5089.jpg Hymenopellis furfuracea (jamais vu un champignon avec un nipple aussi protubérant et shinny que ça à part chez les Psilocybe semilanceata) 

IMG_5090.jpg On dirait un Marasmius rotula qui a mangé 'a claque (ou plutôt qui s'est fait mangé l'cap)

Aucune garantie sur mes guess. Prochaine fois t'es mieux d'apporter une application de reconnaissance visuel et de prendre plusieurs angles/répondre aux questions pour être sûr de les identifier correctement, des fois deux espèces peuvent être pratiquement semblable à part la couleure des lamelles, ou bien un sent l'anis et l'autre sent le fer ou des trucs comme ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Carlos Crasseux a dit :

0N9A7149.jpg

Considérant ton concept, c'est de loin la meilleure du set. 

 

Révélation

Mais sérieusement, pour ce qu'une lecture peut valoir, je suis agacé par la pudeur et l'attention que tu portes à ne pas t'impliquer personnellement dans l'entièreté de ton processus. 
Est-ce que c'est le but? P-e que j'ai manqué le bateau. Je ne sens rien, c'est vide. Est-ce que c'est une esthétique du vide? Le plus impersonnel le meilleur? Ça se peut, qu'est-ce que tu en penses? Qu'est-ce que ça a donné la peinture au fait? J'aimerais ça voir qu'est-ce tu aurais à dire en manipulant tes photos en dehors de l'écran numérique.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que tu manques de sens contextuel, @Cheval

Carlos réalise des portraits d’agence. Il y a un but et une esthétique propre à ce type de séance. On est loin des après midis familiaux de notre poétesse de la photographie Calimero, on est sur une évocation froide de la féminité qui est d’ailleurs en partie une caractéristique intégrante de l’esthetisme de Carlos. Et qui s’intègre à la fois dans les attentes que les agences ont, et dans son développement personnel.

effectivement, c’est froid. C’est posé. Et surtout il nous présente des photos dans un ordre un peu aléatoire. 

Pour l’instant j’ai l’impression qu’il est en recherche de beauté, et qu’il commence justement à s’ouvrir à plus d’intimité avec ses modèles. Mais ça me semble être une recherche, plus qu’un travail global sur une série à proprement dit. 

Je trouve quand à moi qu’il évolue très bien, et il a pris de magnifiques clichés dernièrement qui rappellent l’esprit de son chouchou et le mien David Bellemere. Keep up the good work bruh mais montre leur donc tes meilleures pépites. Essaye aussi de travailler en série cohérente quand tu présentes tes images sinon Cheval aura raison de questionner ta démarche ;) 

mon humble avis 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Cheval que veux-tu dire, en parlant de s'impliquer personnellement ? Ces photos, en majorité, ont en commun qu'il s'agit de mannequins d'agence photographiées en nature pour une série que j'ai intitulée Les enfants sauvages. Rien de très excentrique, puisque justement j'aime avoir la possibilité de shooter souvent. Je collabore avec des mannequins que j'emmène dans un lieu de mon choix. Elles sont habituées de shooter via des poses très formatées, très fashion; je vais à l'antipode en leur demandant d'arriver avec un maquillage plus naturel. Je leur demande de s'imprégner de cette aura de naturalité. Ça fonctionne mieux avec certaines, et moins bien avec d'autres. C'est normal.

Certaines vont grimper dans des arbres.

D'autres, peut-être moins athlétiques, vont vraiment jouer le rôle et se déplacer ou agir en conséquence.

0N9A5378.jpg

0N9A6127.jpg

0N9A2973.jpg

Évidemment, il est vrai que je pourrais pousser le thème plus loin en trouvant des insectes, de la glaise ou autre accessoire et trouver des idées à partir de là mais on est parfois limités par l'environnement ou le temps.

Qu'est-ce que je dois retirer de ton commentaire au juste ? C'est quoi, l'antithèse du vide en photographie ? As-tu des exemples ? Parce que je reçois plutôt souvent des inconnus dans ma messagerie qui se disent époustouflés par l'émotion qui se dégage de mes photos. ''Je ne ressens rien''... laisse-moi douter de la légitimité d'une pareille ''critique'', bien franchement.

Pour ce qui est de la peinture : rien. Le déconfinement m'a fait recommencer la photographie en plus de retrouver ma vie sociale. Donc moins de temps pour la peinture. Je vais possiblement être dans un meilleur environnement lorsque j'aurai emménagé dans mon condo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais comment tu te sens, toi, par rapport à elle? C'est ça qui manque dans tes shots. C'est quoi ton sentiment vis-a-vis la mannequin et le naturel? Avec ton explication plus haut, je vois direct sur quoi tu travailles et les clichés sont vrm meilleur depuis. Surtout tes rajouts présent. Mais les images ne partage pas d'elle-même le concept et j'accuse une retenu de ta part. ( Ça sonne dramatique mais faut pas. ) 

Je chérie l'idée que ce qu'on apprecie vrm d'un créateur est ça capacité à aller en lui-même tellement bien qu'il arrive à nous faire sentir nous-même dans son travail. Ce qu'il me manque dans tes images, c'est juste là que ça va en fait, c'est comment toi tu te sentais à ce moment là. 

Ton travail est vraiment de qualité, je ne veux pas être rough pour rien. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a un peu de retenue, c'est certain.

Il importe toutefois de comprendre que je shoote à travers un paquet de contraintes. Je peux mentionner d'emblée que je sors la caméra à toutes les semaines. Je ne peux malheureusement me réinventer à n'en plus finir à ce rythme. J'en suis présentement à 37 séances depuis le 1er janvier.

Ensuite, lesdites séances se font plus souvent qu'autrement en compagnie d'une modèle que je rencontre pour la première fois. Il est évident qu'on peut difficilement vivre une complicité photographe-mannequin qui va se faire ressentir à travers chaque cliché en ces circonstances. On est loin d'un Mario Sorrenti qui photographie sa muse -- Kate Moss -- pour la énième fois, modèle qu'il connait déjà sous tous ses angles, et qui le connait elle-même si bien en retour qu'il n'y a plus aucune inhibition entre les deux. C'est que de toute manière, le mur que je souhaite franchir, ce n'est pas celui qui me sépare moi de la modèle, mais celui qui agit dans sa propre conscience par rapport à ce que doit être un shooting photo ; celui qui lui dicte ses poses éditoriales, commerciales. Et le plus dur est que ce mur ne doit pas être franchi à 100%, puisqu'ironiquement, on cherche aussi toujours à faire des photos qui plaisent aux agences et qui vont bien s'ajouter dans leur book. On alterne d'un style à l'autre, d'un état d'esprit à un autre. C'est une tâche extrêmement difficile, surtout lorsqu'on la multiplie par 37 en huit mois !

Pis tout ça se fait souvent selon plusieurs contraintes additionnelles comme le temps (un souper de prévu, un soleil qui ne tarde pas à disparaître), le décor disponible, les limites de la modèle, etc. Qui plus est, la majorité de mes séances de cet été se sont déroulées aux Chutes Wilson à St-Jérôme. Ça peut sembler ridicule, mais il est dur de bien diriger la modèle à certains endroits où le son des rapides est si fort qu'on peine à s'entendre.

Évidemment que je pourrais concentrer tous mes efforts sur deux ou trois séances par été, en y mettant le paquet, mais ce n'est pas tout à fait ce que je recherche pour cette série.

 

J'attends toujours des contre-exemples, Cheval. C'est facile de jauger d'une oeuvre en des termes comme les tiens, mais le problème est que ça ne dit pas grand-chose sur mes images. Je pourrais cracher sur n'importe quel photographe, de renom ou pas, en prenant des exemples de son oeuvre pour m'aider et en terminant avec un ''c'est vide, je ne ressens rien''. Qu'est-ce qu'une photographie, ou plutôt l'oeuvre complète d'un photographe où t'es capable de cerner comment se sentait, au moment de les créer, le géniteur des images que tu regardes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Carlos Crasseux a dit :

@Cheval que veux-tu dire, en parlant de s'impliquer personnellement ? Ces photos, en majorité, ont en commun qu'il s'agit de mannequins d'agence photographiées en nature pour une série que j'ai intitulée Les enfants sauvages. Rien de très excentrique, puisque justement j'aime avoir la possibilité de shooter souvent. Je collabore avec des mannequins que j'emmène dans un lieu de mon choix. Elles sont habituées de shooter via des poses très formatées, très fashion; je vais à l'antipode en leur demandant d'arriver avec un maquillage plus naturel. Je leur demande de s'imprégner de cette aura de naturalité. Ça fonctionne mieux avec certaines, et moins bien avec d'autres. C'est normal.

Certaines vont grimper dans des arbres.

D'autres, peut-être moins athlétiques, vont vraiment jouer le rôle et se déplacer ou agir en conséquence.

0N9A5378.jpg

0N9A6127.jpg

0N9A2973.jpg

Évidemment, il est vrai que je pourrais pousser le thème plus loin en trouvant des insectes, de la glaise ou autre accessoire et trouver des idées à partir de là mais on est parfois limités par l'environnement ou le temps.

Qu'est-ce que je dois retirer de ton commentaire au juste ? C'est quoi, l'antithèse du vide en photographie ? As-tu des exemples ? Parce que je reçois plutôt souvent des inconnus dans ma messagerie qui se disent époustouflés par l'émotion qui se dégage de mes photos. ''Je ne ressens rien''... laisse-moi douter de la légitimité d'une pareille ''critique'', bien franchement.

Pour ce qui est de la peinture : rien. Le déconfinement m'a fait recommencer la photographie en plus de retrouver ma vie sociale. Donc moins de temps pour la peinture. Je vais possiblement être dans un meilleur environnement lorsque j'aurai emménagé dans mon condo.

Je me permets de sélectionner mes pref de ton insta.

2624680A-3F44-4535-BB0B-A74B9E91077F.jpeg.771577ffe81611a10225bcbbe8e3ecd3.jpeg8165B42F-C533-47A5-BBFE-ABFF637DFD32.thumb.jpeg.f392c75102b940b485a798aad3645b74.jpeg111ED5FE-946E-4ECD-873E-7E1B0B2001D8.thumb.jpeg.52ab1c7011f110cd58196e1de61090e0.jpeg8470DE17-C67C-4486-90BA-EFB43CD78296.jpeg.9e3d98b77f5715ff3a22ead755a36927.jpeg959778C3-54DB-464F-B8C5-F73EB2BD4D82.thumb.jpeg.390ec5e2a6119995dcac7d28f2587ca3.jpeg4A585D5A-2FB5-437D-B53C-64416B250FE5.thumb.jpeg.bffde1a908128b1b62d1e122ec5dfc85.jpeg398322BD-B56B-47B7-8DDA-93FEDCD96F75.thumb.jpeg.080135945ed86da5244dbedc78e80538.jpeg47F3B04B-6239-49CB-A455-E62AFF089DE3.thumb.jpeg.522b1355ccac5901fa184f3db91d8125.jpeg17C0AA06-85BD-4238-B058-CF7EA88328D6.thumb.jpeg.31059c88d4fde3817e879cd2edfd868f.jpeg69E04702-E216-4B53-969C-0B3A83B2B188.jpeg.4149730116d63f44199318517e9468af.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça me fait penser qu’un fdp a fait supprimer un de mes posts insta alors qu’on voyait même pas téton. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Cheval a dit :

Considérant ton concept, c'est de loin la meilleure du set. 

 

  Masquer le contenu

Mais sérieusement, pour ce qu'une lecture peut valoir, je suis agacé par la pudeur et l'attention que tu portes à ne pas t'impliquer personnellement dans l'entièreté de ton processus. 
Est-ce que c'est le but? P-e que j'ai manqué le bateau. Je ne sens rien, c'est vide. Est-ce que c'est une esthétique du vide? Le plus impersonnel le meilleur? Ça se peut, qu'est-ce que tu en penses? Qu'est-ce que ça a donné la peinture au fait? J'aimerais ça voir qu'est-ce tu aurais à dire en manipulant tes photos en dehors de l'écran numérique.  

 

 

Des slogans peinturés avec de la boue sur leurs chest style PETA ?

 


 

Révélation

 

Qu'elles brûlent leurs bikini et qu'elles se laissent pousser le POIL ?

Qu'elles montent une tente style glamping ?

Qu'elles écrivent des poèmes avec une plume de corbeau

 

Émotions:

Peur d'un animaux sauvage

Extase devant une plante rare

Sérénité récolte de mûrs, champignon, framboise

Chagrin devant la pollution ( canette de bières)

Contrariée qu'il n'y ait pas de 4G.

 

Accessoires à ajouter dans le décor:

Des pots en terre cuites fabriqués ou utilisés ?

Des animaux écrapoutis apprêtés que l'on retrouve le long des routes  ? 

Un lance pierre pour chasser le gibier

Un feu de bois pour se réchauffer ou se nourrir,

Un silex pour ou foret à archet pour tenter d'allumer un feu

des bikinis en fourrure ?

 

"Lucas Besse-Dicaire a joué du violoncelle pendant que la mère de son enfant avait des contractions dans son appartement, et il a mordu le cordon ombilical au lieu de le couper avec une paire de ciseaux

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Carlos Crasseux;
Je n'ai malheureusement rien à te répondre qui satisfasse ton attente d'analyse ou d'écho stylistique.
C'est juste un commentaire froid et dur de la part d'un étranger. 
Si tu abordes symétriquement les traits des boîtes de publicité pour lesquelles tu travailles, il est fort possible que tu ne fasses pas d'écho, à la manière de l'ensemble de l'industrie. 

Tu me sembles dormir sur une mine d'or, c'est aussi loin que je peux aller dans mes commentaires. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Carlos Crasseux 37 shoots depuis le debut de l'année!? Shit, tu roules! Tous pour des agences?
Je dois avouer que je suis un peu (beaucoup) jalouse. J'ai re-solicité des agences et aucune n'a dénié ne serait-ce que me répondre. 
Je vais continuer de faire des snapshots de ma progéniture.

 

tennis-003.thumb.jpg.f4449e79b3e1e637e16631d1dd47f3d2.jpgtennis-002.thumb.jpg.3c9d10296935f162f63584bef8078701.jpgtennis-001.thumb.jpg.c1c4b83a405eaf0776b946df9e1874b4.jpgtennis-007.thumb.jpg.6db4473fe5acae34bc7cadc8cc5e78e0.jpgtennis-004.thumb.jpg.1df39181737ce3659a6b9c5c7996c83c.jpgtennis-005.thumb.jpg.d52edb2be7ae3345306360a3832d919d.jpgtennis-006.thumb.jpg.f73c1a0829c3d18c241086d85caa9d16.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, The satanic satanist a dit :

@Carlos Crasseux 37 shoots depuis le debut de l'année!? Shit, tu roules! Tous pour des agences?
Je dois avouer que je suis un peu (beaucoup) jalouse. J'ai re-solicité des agences et aucune n'a dénié ne serait-ce que me répondre. 
Je vais continuer de faire des snapshots de ma progéniture.

 

tennis-003.thumb.jpg.f4449e79b3e1e637e16631d1dd47f3d2.jpgtennis-002.thumb.jpg.3c9d10296935f162f63584bef8078701.jpgtennis-001.thumb.jpg.c1c4b83a405eaf0776b946df9e1874b4.jpgtennis-007.thumb.jpg.6db4473fe5acae34bc7cadc8cc5e78e0.jpgtennis-004.thumb.jpg.1df39181737ce3659a6b9c5c7996c83c.jpgtennis-005.thumb.jpg.d52edb2be7ae3345306360a3832d919d.jpgtennis-006.thumb.jpg.f73c1a0829c3d18c241086d85caa9d16.jpg

Toutes ces séances ont impliqué des modèles signées à Montréal mais je ne travaille qu’avec une seule agence dans toute la gang. Je participe au développement de ses new faces, directement à ses bureaux (ils ont un studio).

Autrement, ce sont des collaborations pour mon propre plaisir et je sollicite les modèles par messagerie personnelle. J’ai tout de même déjà écrit et dialogué avec toutes ces agences dans le passé, à deux exceptions — Another Species et Public Image MGMT.

 

Trouver des modèles n’est vraiment plus un problème. Là où j’en arrache (et c’est normal), c’est de trouver des designers / marques de vêtements et accessoires avec qui collaborer. Je veux commencer la photographie de mode, mais je n’ai pas un portfolio qui fasse suffisamment « mode » pour convaincre les directeurs et directrices artistique de me choisir. Je suis censé commencer où ? :ennui_du_meta:

Révélation

Je suis néanmoins censé shooter la campagne FW20 d’un joli brand local en fin septembre. À suivre...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Carlos Crasseux a dit :

 

Trouver des modèles n’est vraiment plus un problème. Là où j’en arrache (et c’est normal), c’est de trouver des designers / marques de vêtements et accessoires avec qui collaborer. Je veux commencer la photographie de mode, mais je n’ai pas un portfolio qui fasse suffisamment « mode » pour convaincre les directeurs et directrices artistique de me choisir. Je suis censé commencer où ? :ennui_du_meta:

  Révéler le texte masqué

Je suis néanmoins censé shooter la campagne FW20 d’un joli brand local en fin septembre. À suivre...

 

Peut-être juste trouver des stylistes avec qui collaborer pour tes créatifs et les laisser se dépatouiller avec la recherche des vêtements? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Carlos Crasseux
Pourrais-tu faire ce que tu fais avec des modèles qui ne sont pas en agence?
Je vois cette fille là de Lévis et je me dis juste que tu manipules juste pas le bon monde. 
Quelques part, si le modèle n'interprète pas et n'as pas vraiment le kick de ton push, y'a pas de destination.

Sans faire de stéréotype général, mais p-e que les filles d'agence c'est pas le demographic le plus willing pour t'apporter ailleurs. 

https://www.instagram.com/zsvej.co/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Echelon
      Des adeptes de la photographie de rue parmi nous ?
      J'ai cru comprendre que le portrait en studio/environnement contrôlé est très prisé chez les photographes du Dépotoir. Mais les clichés candides en milieu urbain, ça vous branche ?
      Faites-vous souvent de la street ? Avez-vous une philosophie/approche particulière lorsque vous arpentez les rues ? Quel plaisir en retirez-vous ? Lui voyez-vous un rôle, un objectif ? Avez-vous des photographes de rue préférés ? Des inspirations ?
      N'hésitez pas à partager vos trucs et astuces, tant qu'à y être. Et vos shots préférées, aussi, sans vouloir bien sûr cannibaliser le sujet sur nos talents de photographes.
      Et c'est quoi, votre joujou préféré pour ce type de photo ?
      ---
      Je ne fais pas de photo de rue depuis longtemps (je ne fais pas de photo depuis longtemps tout court), mais j'en retire déjà un énorme plaisir. J'essaie de sortir à chaque fois que j'ai un creux dans ma semaine (ce qui est malheureusement plutôt rare). Je me suis donné comme objectif d'explorer Montréal cet été, d'aller là où je n'ai jamais mis les pieds encore.
      Ce que ça m'apporte ? Je trouve ça apaisant, bien que ça puisse être stressant/gênant par moments. Prendre le temps de composer une image, trouver de la lumière intéressante et attendre qu'un sujet vienne terminer le tableau, je trouve ça tout simplement thrillant. C'est un peu ralentir le temps, combattre le rythme accéléré du quotidien. Je ne me considère pas du tout comme un photographe, mais j'essaie de me démarquer du « preneur d'images » qu'est devenu un peu tout le monde à l'ère des téléphones intelligents. Et quand tous les éléments s'alignent et que la shot est à mon goût, la satisfaction est instantanée. Comme une drogue.
      Côté philosophie, j'essaie de toujours avoir une personne dans le cadre. Pour moi, par définition, la photo de rue implique des êtres humains. Ça m'empêche pas de trouver du beau dans l'architecture, mais c'est autre chose. Je me plais à croire que je documente mon époque (qui sait ?).
      Et vous ?
    • par Abereau
      Depuis que j'ai commencé la photographie en 2015 je boude l'élite, la classe étudiante de cet art et tout concept qui me forcerait à photographier d'une façon précise comme tous le ferait. J'ai toujours été frustré et jamais je ne suis entièrement satisfait de ce que je fait.
      Plusieurs fois je me suis obstiné avec des éboueurs et éboueuses photographes ici et cela finissait rarement sous une bonne note. J'en sortais aussi blasé qu'au départ et je ne comprenais pas plus mon art ni ce que je voulais en faire. 3 ans plus tard, j'ai évolué un peu, j'ai cessé d'utiliser mon logo vert laite, comme Foulard me le rappelait souvent et je ne met presque plus rien en ligne.
      Pourtant je n'ai pas cessé de prendre des photos. C'est pour moi une passion et ça le restera toujours.
      Mais je n'arrive toujours pas à comprendre l'utilité de la règle des tiers ni à apprécier certaines œuvres qui sont malgré tout considérées comme des bonnes images. J'ai d'ailleurs souvent du mal avec ce qu'une photographe que je respecte nous montre ici depuis des années, 1984. 
       
      Après avoir écouté "Lateralus" de Tool partagé sur Radio-Dépotoir, j'ai visionné une vidéo qui m'a servit de déclic. Une révélation.
      "the golden ratio" traduit par "le nombre d'or" en français est réellement un outil formidable pour composer des images. Je m'en servait bien avant savoir ce que c'était. 
       
      Quelques petites recherches m'ont mené là: https://digital-photography-school.com/divine-composition-with-fibonaccis-ratio-the-rule-of-thirds-on-steroids/
      Un site de "photography tips" bien utile soit dit en passant.
      "Also known as the Golden Mean, Phi, or Divine Proportion, this law was made famous by Leonardo Fibonacci around 1200 A.D. He noticed that there was an absolute ratio that appears often throughout nature, a sort of design that is universally efficient in living things and pleasing to the human eye. Hence, the “divine proportion” nickname.
      Since the Renaissance, artists and architects have designed their work to approximate this ratio of 1:1.618. It’s found all over the Parthenon, in famous works of art like the Mona Lisa and the Last Supper, and it’s still used today. The divine proportion has been used by companies like Apple to design products, it’s said to have been used by Twitter to create their new profile page, and has been used by major companies all over the world to design logos. It’s not talked about in most photography circles because it’s a somewhat advanced method of composition and can be confusing to a lot of people. It’s so much easier to just talk about the “rule of thirds” because it’s exact, precise and easy to follow."
       
      Ceci me choque.
      "It’s so much easier to just talk about the “rule of thirds” because it’s exact, precise and easy to follow"
      Pourquoi moi je ne trouve pas ça plus simple? Pourquoi je penne à saisir le fonctionnement de cette règle? Je ne comprend pas plus les calculs mathématiques du nombre d'or mais on dirait que j'en applique le principe instinctivement de façon purement visuel. Je sais que j'ai toujours aimé la géométrie mais les mathématiques n'ont jamais été facile pour moi.
      Quand je regarde des exemples d'images composées avec le nombre d'or, je les compare à ce que je fait et tout concorde, bien que je n'y comprenne strictement rien. Des fois on m'explique quelque chose que je comprend déjà mais d'une manière que je n'arrive pas à saisir comme si des raccourcis se faisait dans ma tête sans savoir comment sont tracés les chemins de compréhension. J'ai par ailleurs eu bien du mal à comprendre à l'école.
       
      Voilà qu'on y vient avec une grande questions, pour vous photographes du forum.
      Quelles sont vos expériences avec la règle des tiers et le nombre d'or? Dans quelles circonstances en faites-vous usage? J'aimerais vraiment mieux comprendre le sujet. Merci.
       
       
       
×
×
  • Créer...