Aller au contenu

Venez nous montrer vos talents de photographe !


Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 1 heure, Abereau a dit :

S'il fallait faire comme tout le monde, l'art ne serait plus l'art. :heart::chat:

Tro vrè !

_________________________________________________________________

 

Il y a 1 heure, Abereau a dit :

J'ai pas dit qu'il avait tort, mais je veux pas percer dans le domaine. Surtout je veux pas ne conformer à quelque chose qui ne me rejoins pas. Comme je l'ai dit, les cadrages c'est un des aspects que j'aime le moins sur une photo en général. Je suis peut-être un fou mais j'aime pas ça. Je prend beaucoup de temps sur mon ordinateur pour recadrer mes photos. Car non mes cadres sont pas tel quel. Une fois modifié je les aime et me fou bien de ce que les gens en pensent. S'il fallait faire comme tout le monde, l'art ne serait plus l'art. 

[...] Le truc des c'est d'oublier l'aspect "professionnel" avec moi car je ne veux pas faire ce que déjà pas mal de gens font. La photographie c'est mon moyens de m'exprimer et comme dans la vie je suis différent mes photos le sont aussi. Vos conseils et suggestions ne vont pas dans l'oreille d'un sourd. 

Parce que des photos pourries de raves/ravers saturées ou des photos noir et blanc avec juste un element en couleurs, PERSONNE NE FAIT CA....(ben voyons!)

Si le cadrage te torture, je te proposerai de faire ca simple/faire cet exercice pour ton oeil. Format carré 1:1. Simple et efficace(selon moi).

Je ne sais pas avec quoi tu croppes mais sur Lightroom c'est simple et le fun. (''intuitif'', dirait un pro mac)

Aberocarre1-1.JPG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso je dirais qu'on étouffe un peu dans tes cadrages, comme s'ils étaient toujours entre deux échelles. Ça peut être intéressant d'avoir un effet claustrophobe, mais dans ce cas, tu devrais essayer de l'exagérer.

Comme il y a de l'action ici, j'ai décidé de trouver quelques sous dans mon fond de tiroir pour faire développer la dizaine de films qui trainait dans mon congélo. Les 2 couleurs sont arrivés. J'aime bien le grain, les imperfections, la couleur, les ambiances, alors je me traine toujours 2-3 rouleaux quand je pars.

En ville :

000008.jpg.b8d81ce22dfd2085fa3b1bede913c10e.jpg000010-1.jpg.ef1121484950f7ace2eefc73c49a6301.jpg

000024.jpg.21fb8bc55c30240019d02a3bdd54e18c.jpg

(un ami d'Abereau sans doute...)

Bas St-Laurent :

000010.thumb.jpg.d1d5bc106c38ed9dc17296e055c59d1b.jpg 000011.jpg.8801ce9ee72b1e60dc13571126324d3b.jpg

000025.jpg.d7487c99c0f9b9ec44a36301aba7bb65.jpg000022.jpg.273df03349e486e727671b4aff69e989.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les hippies finissent par se ressembler à force de chercher à être uniques.

Foulard, j'aime bien le concept tout comme j'aime Instagram!

Laviolette, je vais essayer d'explorer un peu les possibilités mais mes images sont un reflet de mon état. C'est pas toujours beau. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le fond, Cheval avait raison de dire que tu te positionnes devant ton oeuvre de sorte que tu ne laisses pas l'oeuvre s'exprimer elle-même à travers ton corps. L'artiste est au service de l'art, la création (et toutes ces choses-là) et non l'inverse. L'artiste est un canal de communication qui se laisse porter par le flow mais ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas maitriser les techniques de création. Au contraire, un artiste est un outil et la technique va l'aiguiser et l'affiner afin de lui permettre de communiquer élégamment l'art qui le traverse spontanément.

Je pense personnellement que tu ne peux pas dire que tu fais ça pour toi-même en même temps de dire que tu fais de l'art. Parce que faire de l'art implique d'être possédé par l'art et de posséder un minimum de technique.

Tu veux posséder tes oeuvres, mais tu ne veux pas posséder la technique? Ce n'est pas de l'art au sens pur.

Je ne comprends pas pourquoi tu refuserais d'apprendre la technique des autres. Ça ne va pas t'enfermer dans un moule. Au contraire, avec plus de techniques, tu arrriverais à de meilleurs niveaux d'expression personnelle. T'as cette méchante belle qualité de chercher la différence, mais à l'extrême, tu finis par t'auto-enfermer dans ton moule.

Ma question est : Veux-tu devenir un couteau Suisse ou demeurer un couteau à beurre toute ta vie?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Caïus Lixcivius detritus a dit :

Dans le fond, Cheval avait raison de dire que tu te positionnes devant ton oeuvre de sorte que tu ne laisses pas l'oeuvre s'exprimer elle-même à travers ton corps. L'artiste est au service de l'art, la création (et toutes ces choses-là) et non l'inverse. L'artiste est un canal de communication qui se laisse porter par le flow mais ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas maitriser les techniques de création. Au contraire, un artiste est un outil et la technique va l'aiguiser et l'affiner afin de lui permettre de communiquer élégamment l'art qui le traverse spontanément.

Je pense personnellement que tu ne peux pas dire que tu fais ça pour toi-même en même temps de dire que tu fais de l'art. Parce que faire de l'art implique d'être possédé par l'art et de posséder un minimum de technique.

Tu veux posséder tes oeuvres, mais tu ne veux pas posséder la technique? Ce n'est pas de l'art au sens pur.

Je ne comprends pas pourquoi tu refuserais d'apprendre la technique des autres. Ça ne va pas t'enfermer dans un moule. Au contraire, avec plus de techniques, tu arrriverais à de meilleurs niveaux d'expression personnelle. T'as cette méchante belle qualité de chercher la différence, mais à l'extrême, tu finis par t'auto-enfermer dans ton moule.

Ma question est : Veux-tu devenir un couteau Suisse ou demeurer un couteau à beurre toute ta vie?

QFT: ceci vient d'ouvrir une fenêtre dans ma tête. Je vous promet de ne pas la refermer et qui sait, un jour elle sera devenu une porte grand ouverte. (Je suis plutôt rigide)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15 février 2017 à 13:36, Abereau a dit :

Mes cadres sont à mon goût à moi, d'ailleurs la plupart du temps c'est l'aspect que j'aime le moins chez les autres photographes. 

 

On croirais entendre certains de mes élèves pendant la critique des exercices.

"Ouin mais MOI j'aime çaaaa de même-heu". Inutile de préciser que c'est ceux qui aurons le moins évolué photographiquement parlant a la fin du DEP...

C'est dommage Abereau, car tu semble vraiment aimer faire de la photo. A moins que tu veuille juste être le cool guy qui a un kodak dans les soirées...

 

Il y a 18 heures, Commissaire Laviolette a dit :

Comme il y a de l'action ici, j'ai décidé de trouver quelques sous dans mon fond de tiroir pour faire développer la dizaine de films qui trainait dans mon congélo. Les 2 couleurs sont arrivés. J'aime bien le grain, les imperfections, la couleur, les ambiances, alors je me traine toujours 2-3 rouleaux quand je pars.

En ville :

000008.jpg.b8d81ce22dfd2085fa3b1bede913c10e.jpg000010-1.jpg.ef1121484950f7ace2eefc73c49a6301.jpg

000024.jpg.21fb8bc55c30240019d02a3bdd54e18c.jpg

(un ami d'Abereau sans doute...)

Bas St-Laurent :

000010.thumb.jpg.d1d5bc106c38ed9dc17296e055c59d1b.jpg 000011.jpg.8801ce9ee72b1e60dc13571126324d3b.jpg

000025.jpg.d7487c99c0f9b9ec44a36301aba7bb65.jpg000022.jpg.273df03349e486e727671b4aff69e989.jpg

J'en veux pluuuuuuuuus

Le rendu est superbe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Calimero is dead a dit :

A moins que tu veuille juste être le cool guy qui a un kodak dans les soirées...

Ah ça certainement pas.

Mais quand je dis que j'aime pas les cadres sur pas mal de photos, je suis sérieux. Ça me dérange même beaucoup, tellement que j'en viens à en vouloir au photographe parce que je trouve qu'il gâche quelque chose. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, Commissaire Laviolette a dit :

Perso je dirais qu'on étouffe un peu dans tes cadrages, comme s'ils étaient toujours entre deux échelles. Ça peut être intéressant d'avoir un effet claustrophobe, mais dans ce cas, tu devrais essayer de l'exagérer.

Comme il y a de l'action ici, j'ai décidé de trouver quelques sous dans mon fond de tiroir pour faire développer la dizaine de films qui trainait dans mon congélo. Les 2 couleurs sont arrivés. J'aime bien le grain, les imperfections, la couleur, les ambiances, alors je me traine toujours 2-3 rouleaux quand je pars.

En ville :

000008.jpg.b8d81ce22dfd2085fa3b1bede913c10e.jpg000010-1.jpg.ef1121484950f7ace2eefc73c49a6301.jpg

000024.jpg.21fb8bc55c30240019d02a3bdd54e18c.jpg

(un ami d'Abereau sans doute...)

Bas St-Laurent :

000010.thumb.jpg.d1d5bc106c38ed9dc17296e055c59d1b.jpg 000011.jpg.8801ce9ee72b1e60dc13571126324d3b.jpg

000025.jpg.d7487c99c0f9b9ec44a36301aba7bb65.jpg000022.jpg.273df03349e486e727671b4aff69e989.jpg

Vraiment un beau rendu, j'aime bien. 
J'suis curieuse de savoir quel type de film as tu utilisé ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai tellement de shooting ces temps-ci c'est incroyable et même plus de payant que de TF, je suis épuisée, mais j'ai peur que si je ralentie, les contrats ralentiront également.. On dirait que plus on est occupée et plus les contrats arrivent.


 

DSC_6541-Edit-copy.jpg

DSC_6559-Edit-copy.jpg

DSC_6283-Edit-copy-2.jpg

DSC_6305-Edit-copy.jpg

 

DSC_4139-Edit-copy.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai remarqué que tu déplace souvent ton watermark selon l'image, ça parait bien, pourtant j'ose jamais le faire, je me dit que c'est toujours en bas à droite et quand je change ça, ça me dérange. 

Tous cas, si j'avais d'aussi beaux attributs feminins, je m'empresserai de te contacter. Continu ce super travail, tu t'es clairement pas trompé de domaine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Abereau a dit :

J'ai remarqué que tu déplace souvent ton watermark selon l'image, ça parait bien, pourtant j'ose jamais le faire, je me dit que c'est toujours en bas à droite et quand je change ça, ça me dérange. 

Tous cas, si j'avais d'aussi beaux attributs feminins, je m'empresserai de te contacter. Continu ce super travail, tu t'es clairement pas trompé de domaine.

Ouais mon watermark, je le mets pour les versions web, les tiffs n'en n'ont évidement pas. J'ai beaucoup de clientes qui se font voler leur photos alors maintenant j'offre également la création de watermark pour elles. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Calimero is dead a dit :

J'en veux pluuuuuuuuus

Le rendu est superbe.

Merci! Malheureusement, c'est pas mal la crème de ma récolte. Des films qui dataient d'au-dessus de deux ans et j'étais dans un trip de surexposer toute...

Il y a 9 heures, AmBITCHious a dit :

Vraiment un beau rendu, j'aime bien. 
J'suis curieuse de savoir quel type de film as tu utilisé ? 

Je crois que c'est du Fujicolor Superia 200 iso (négatif). Mais le grain est quand même intense, alors je sais plus si je me trompe de film, si c'est le scan/développement du magasin ou bien le fait qu'il a poireauté deux ans dans sa canne un coup fini.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Commissaire Laviolette a dit :

Merci! Malheureusement, c'est pas mal la crème de ma récolte. Des films qui dataient d'au-dessus de deux ans et j'étais dans un trip de surexposer toute...

Je crois que c'est du Fujicolor Superia 200 iso (négatif). Mais le grain est quand même intense, alors je sais plus si je me trompe de film, si c'est le scan/développement du magasin ou bien le fait qu'il a poireauté deux ans dans sa canne un coup fini.

Ouais en effet 200 iso c'est bas pour autant de grain. Et qui plus est, c'est des situations lumineuses. Mais le rendu est vraiment bien! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/02/2017 à 12:01, Abereau a dit :

Vos standard je n'arrive pas à m'y confirmer même si j'essaie.

Na na na non
Enlève ça de ton langage tout de suite. C'est pas des standards, c'est pas des templates et c'est encore moins des modes.
Quand on formalise une critique négative ( au sens où on destitue une qualité potentiel et non juste " c'est laite" ) on est à l'antipode d'un standard. Ce qu'on dit c'est que l'image ne fonctionne pas. Y'a un hick, sa cloche, whatever. 
Notre intuition de ce hick elle est engendré par un paradigme, sa c'est un référenciel, un canon. Mais je t'invite à t'informer sur le sujet si sa te stress tant, parce qu'aucun esprit humble ne reconnaîtra être libéré de quelconque paradigme. Va lire un ptit peu tu vas tripper.

La quête de la technique est un moyen de comprendre ce qu'on fait, comment on le fait et à quel but. À différent niveau, on est capable de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. C'est d'ailleurs souvent à partir d'un certain niveau technique qu'on commence à pouvoir aider les autres autours de nous, car on ne regarde pas seulement le travail mais on décortique les couleurs, les formes, l'intention, le contexte et tout le reste. 

Il faut être curieux, avoir un plaisir de découvrir les potentialités de la création pour redéfinir ce que tu fais. Ça par contre c'est plus difficile que la technique. Je trouve que tes photos démontre un grand effort pour plaire à ceux qui vont les regarders. Beaucoup d'identité et de contexte, très peu de qualité d'image. Si tu veux rendre service aux autres en faisant des photos c'est honnête et assez smate, mais nous on était pas là, on a rien à partager avec ces clichés là. Been there, done that, nothing new under the sun. 

J'aime bien m'expliquer la création comme un gros moteur avec plein de vis dessus. Chaque fois que tu tourne une vis, même d'1/16 de pouce, le son, l'entité change. Il est très possible de faire des photos de party avec juste les lumières sombre, en low-key, noir et blanc et arriver avec un tout nouveau travail profond ou whatever. L'important c'est que tu sois capable de magnifier ton sentiment, tes intuitions pi toutes la junk d'idée qui te passe par la tête. 

Nan Golden est à voir pour les photos de party : https://www.google.ca/search?q=nan+goldin&safe=off&espv=2&biw=1050&bih=737&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwj_x_Gvh5nSAhVF5YMKHeVNBD4Q_AUIBigB
Ou le video de Mark Leckey : 

 

Modifié par Cheval
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Cheval a dit :

Ce qu'on dit c'est que l'image ne fonctionne pas. Y'a un hick, sa cloche, whatever. 
Notre intuition de ce hick elle est engendré par un paradigme, sa c'est un référenciel, un canon. Mais je t'invite à t'informer sur le sujet si sa te stress tant, parce qu'aucun esprit humble ne reconnaîtra être libéré de quelconque paradigme. Va lire un ptit peu tu vas tripper.

La quête de la technique est un moyen de comprendre ce qu'on fait, comment on le fait et à quel but. À différent niveau, on est capable de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. C'est d'ailleurs souvent à partir d'un certain niveau technique qu'on commence à pouvoir aider les autres autours de nous, car on ne regarde pas seulement le travail mais on décortique les couleurs, les formes, l'intention, le contexte et tout le reste. 

Il faut être curieux, avoir un plaisir de découvrir les potentialités de la création pour redéfinir ce que tu fais. Ça par contre c'est plus difficile que la technique. Je trouve que tes photos démontre un grand effort pour plaire à ceux qui vont les regarders. Beaucoup d'identité et de contexte, très peu de qualité d'image. Si tu veux rendre service aux autres en faisant des photos c'est honnête et assez smate, mais nous on était pas là, on a rien à partager avec ces clichés là. Been there, done that, nothing new under the sun. 

J'aime bien m'expliquer la création comme un gros moteur avec plein de vis dessus. Chaque fois que tu tourne une vis, même d'1/16 de pouce, le son, l'entité change. Il est très possible de faire des photos de party avec juste les lumières sombre, en low-key, noir et blanc et arriver avec un tout nouveau travail profond ou whatever. L'important c'est que tu sois capable de magnifier ton sentiment, tes intuitions pi toutes la junk d'idée qui te passe par la tête. 

Toi et @Caïus Lixcivius detritus avez les explications les plus claires que j'ai pu lire à date. Ça m'aide vraiment, merci.

Pour la qualité d'image tu fais référence à quoi?

Je sais que j'ai souvent de la dificulté avec le focus, on le voit d'ailleurs très bien sur ces deux images:

IMG_3128.jpg_Pixlr.thumb.jpg.6962c0f12640ba9bc2d2a42bd4e6e691.jpgIMG_3130.jpg_Pixlr.thumb.jpg.ea7a6f8e50638d38ad5b01663b9ef5e8.jpg

 

Ici je sais que le "rendering" est à chier: 

IMG_3015.jpg_Pixlr.thumb.jpg.0f6c44a165e0cf161c1479bc2e39620b.jpg

 

Sure celle-là on voit que la qualité d'image et l'éclairage sont un problème majeur étant donné le procédé artistique:

58a807790a2c4_IMG_3005.jpgPixlr.thumb.jpg.469c6e899c6f16493221642ee1da6c54.jpg

 

Ça c'est ce que j'avais devant moi mais c'était une question de seconde et j'ai râté l'ocasion sur la photo d'avant:

58a809002e7e6_IMG_3006.jpgPixlr.thumb.jpg.68910c7b0a607a4ddcc892062a412c49.jpg

 

Tant qu'y être, évaluez moi donc cette photo pour comprendre ce qui cloche dans mes photos:IMG_8360_Pixlr.thumb.jpg.52ed9d8ad72446f03e9110d50c35abe1.jpg:

 

Pis hey! Checkez ça: http://rzr.online.fr/docs/net3d/lexique.htm

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vois-tu, toi tu parles de qualité d'image dans un mode standardisé. 

Un qualité d'image c'est tout simplement ces propriétés visuelles constitutive. Un flou, un grain, une solarisation, un contre champ, une impression en quadrichromie. Y'a pas de qualité ultime n'y supérieur à atteindre, il faut trouver notre qualité et la faire vibrer dans kes clichés.

 

Pour le reste j't'un peu tanné, force toi pi travail.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • xdrox a libéré ce sujet
  • xdrox a mis en évidence ce sujet

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par Echelon
      Des adeptes de la photographie de rue parmi nous ?
      J'ai cru comprendre que le portrait en studio/environnement contrôlé est très prisé chez les photographes du Dépotoir. Mais les clichés candides en milieu urbain, ça vous branche ?
      Faites-vous souvent de la street ? Avez-vous une philosophie/approche particulière lorsque vous arpentez les rues ? Quel plaisir en retirez-vous ? Lui voyez-vous un rôle, un objectif ? Avez-vous des photographes de rue préférés ? Des inspirations ?
      N'hésitez pas à partager vos trucs et astuces, tant qu'à y être. Et vos shots préférées, aussi, sans vouloir bien sûr cannibaliser le sujet sur nos talents de photographes.
      Et c'est quoi, votre joujou préféré pour ce type de photo ?
      ---
      Je ne fais pas de photo de rue depuis longtemps (je ne fais pas de photo depuis longtemps tout court), mais j'en retire déjà un énorme plaisir. J'essaie de sortir à chaque fois que j'ai un creux dans ma semaine (ce qui est malheureusement plutôt rare). Je me suis donné comme objectif d'explorer Montréal cet été, d'aller là où je n'ai jamais mis les pieds encore.
      Ce que ça m'apporte ? Je trouve ça apaisant, bien que ça puisse être stressant/gênant par moments. Prendre le temps de composer une image, trouver de la lumière intéressante et attendre qu'un sujet vienne terminer le tableau, je trouve ça tout simplement thrillant. C'est un peu ralentir le temps, combattre le rythme accéléré du quotidien. Je ne me considère pas du tout comme un photographe, mais j'essaie de me démarquer du « preneur d'images » qu'est devenu un peu tout le monde à l'ère des téléphones intelligents. Et quand tous les éléments s'alignent et que la shot est à mon goût, la satisfaction est instantanée. Comme une drogue.
      Côté philosophie, j'essaie de toujours avoir une personne dans le cadre. Pour moi, par définition, la photo de rue implique des êtres humains. Ça m'empêche pas de trouver du beau dans l'architecture, mais c'est autre chose. Je me plais à croire que je documente mon époque (qui sait ?).
      Et vous ?
    • par Abereau
      Depuis que j'ai commencé la photographie en 2015 je boude l'élite, la classe étudiante de cet art et tout concept qui me forcerait à photographier d'une façon précise comme tous le ferait. J'ai toujours été frustré et jamais je ne suis entièrement satisfait de ce que je fait.
      Plusieurs fois je me suis obstiné avec des éboueurs et éboueuses photographes ici et cela finissait rarement sous une bonne note. J'en sortais aussi blasé qu'au départ et je ne comprenais pas plus mon art ni ce que je voulais en faire. 3 ans plus tard, j'ai évolué un peu, j'ai cessé d'utiliser mon logo vert laite, comme Foulard me le rappelait souvent et je ne met presque plus rien en ligne.
      Pourtant je n'ai pas cessé de prendre des photos. C'est pour moi une passion et ça le restera toujours.
      Mais je n'arrive toujours pas à comprendre l'utilité de la règle des tiers ni à apprécier certaines œuvres qui sont malgré tout considérées comme des bonnes images. J'ai d'ailleurs souvent du mal avec ce qu'une photographe que je respecte nous montre ici depuis des années, 1984. 
       
      Après avoir écouté "Lateralus" de Tool partagé sur Radio-Dépotoir, j'ai visionné une vidéo qui m'a servit de déclic. Une révélation.
      "the golden ratio" traduit par "le nombre d'or" en français est réellement un outil formidable pour composer des images. Je m'en servait bien avant savoir ce que c'était. 
       
      Quelques petites recherches m'ont mené là: https://digital-photography-school.com/divine-composition-with-fibonaccis-ratio-the-rule-of-thirds-on-steroids/
      Un site de "photography tips" bien utile soit dit en passant.
      "Also known as the Golden Mean, Phi, or Divine Proportion, this law was made famous by Leonardo Fibonacci around 1200 A.D. He noticed that there was an absolute ratio that appears often throughout nature, a sort of design that is universally efficient in living things and pleasing to the human eye. Hence, the “divine proportion” nickname.
      Since the Renaissance, artists and architects have designed their work to approximate this ratio of 1:1.618. It’s found all over the Parthenon, in famous works of art like the Mona Lisa and the Last Supper, and it’s still used today. The divine proportion has been used by companies like Apple to design products, it’s said to have been used by Twitter to create their new profile page, and has been used by major companies all over the world to design logos. It’s not talked about in most photography circles because it’s a somewhat advanced method of composition and can be confusing to a lot of people. It’s so much easier to just talk about the “rule of thirds” because it’s exact, precise and easy to follow."
       
      Ceci me choque.
      "It’s so much easier to just talk about the “rule of thirds” because it’s exact, precise and easy to follow"
      Pourquoi moi je ne trouve pas ça plus simple? Pourquoi je penne à saisir le fonctionnement de cette règle? Je ne comprend pas plus les calculs mathématiques du nombre d'or mais on dirait que j'en applique le principe instinctivement de façon purement visuel. Je sais que j'ai toujours aimé la géométrie mais les mathématiques n'ont jamais été facile pour moi.
      Quand je regarde des exemples d'images composées avec le nombre d'or, je les compare à ce que je fait et tout concorde, bien que je n'y comprenne strictement rien. Des fois on m'explique quelque chose que je comprend déjà mais d'une manière que je n'arrive pas à saisir comme si des raccourcis se faisait dans ma tête sans savoir comment sont tracés les chemins de compréhension. J'ai par ailleurs eu bien du mal à comprendre à l'école.
       
      Voilà qu'on y vient avec une grande questions, pour vous photographes du forum.
      Quelles sont vos expériences avec la règle des tiers et le nombre d'or? Dans quelles circonstances en faites-vous usage? J'aimerais vraiment mieux comprendre le sujet. Merci.
       
       
       
    • par Sikaneba
      http://sobadsogood.com/2013/05/30/30-unique-and-compelling-photos-from-our-past/
    • par 1984
      Pour entamer, ma dernière série réalisée pour le livre d'art de mon entreprise. J'ai fait la direction artistique, en farfouillant notamment sur ce magnifique site qu'est Pinterest. Je vous présente donc en premier message ce travail et les inspirations que j'ai eu pour réaliser chaque diptyque. Ma boite tends a personnaliser son image autour de la couleur rose, et les thèmes que j'ai abordé pour réaliser ce job créa sont directement liés à cette sémantique corporate autour des grands évènements qui l'ont marqué. Ainsi, on trouve la mode luxe et pop, les fameux tournois de golf, l'entrée dans le marché américain, les friandises, la musique, l'esprit "tribu" et la fourrure rose kitsch. J'avais déjà montré deux portraits sur le forum.
      Nous avons shooté sur deux samedis complets ( du 10h / 18h) et chaque image m'a pris plus d'une dizaine d'heures de retouche. C'est mon plus gros boulot personnel réalisé à date. J'ai travaillé avec une équipe d'interne que j'avais choisi au préalable, à savoir une jeune coiffeuse maquilleuse ( que j'ai challengé de dingue pour les perruques) et une créatrice / styliste qui a fait son shopping d'après le brief créatif que nous nous sommes donnés en réunion.








      Inspirations:
      POP > http://pinterest.com/emiliecarpuat/pink-th-pop/
      GOLF > http://pinterest.com/emiliecarpuat/pink-th-glf/
      USA > http://pinterest.com/emiliecarpuat/pink-th-70-s-black/
      MUZIK > http://pinterest.com/emiliecarpuat/pink-th-muzik/
      Je suis actuellement en train de retoucher ma session d'hier, pour une marque de lingerie. Je suis très contente du résultat, je la poste ici dès que j'ai traité l'ensemble.
×
×
  • Créer...