Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

il y a 2 minutes, 1984 a dit :

Une maladie mentale, c’est assez artistique aussi quand on y pense 

FULL OF COLORRRRRRS

Si un artiste ne crée pas, sa vie crash dans un désastre monstrueux. À mon avis, c'est une condition mentale. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, Pas 1984 a dit :

Tu ne peux pas accepter qu'un artiste qui possède une finesse d'esprit beaucoup plus aiguisée que toi et une créativité qui clanche la tienne te dise que ce que tu fais est de la merde, il est là ton problème. Ton ego t'empêche d'accéder au prochain niveau. Il n'y a pas de message dans ta cochonnerie, on parle d'un cavalier avec des motifs de fleurs dessus, incroyablement stérile. Tu bernes peut-être les individus impressionnables avec tes soliloques vaseux, mais moi je reste inflexible devant la marde.

Lol, c'est que c'est exactement ça man, hahahaha.
L'art c'est juste de l'art. Pour moi c'est le fucking summum de ma vie, pour le public c'est autres choses. Ça te sauvera pas de la famine.
En attendant, ta seule réponse possible c'Est de faire mieux. Ton égo en serait reconnaissant. Autrement, tu ne fais que vivre de mot lâche, enfermé dans ton dépotoir.
On s'anime d'une autre écoute ici, et j'espère que tu es assez perspicace pour avoir compris les bases de notre économie de l'attention.
Parce que tu commences à être satisfait. Performe mieux, ta trollerie est grotesque, contenté et médiocre. 
Je te juge dans l'ensemble de tes facettes et de tes crevasses. Petit esclave de communauté, tu craches dans l'oeil qui te regarde, tu penses le lubrifié, mais c'est nous qui te nourrissons. Redresse toi et fait encore tes petits tours, car tu n'es pas en possession de toi ici, nous sommes en attente de toi.

Modifié par Cheval
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Cheval a dit :

Lol, c'est que c'est exactement ça man, hahahaha.
L'art c'est juste de l'art. Pour moi c'est le fucking summum de ma vie, pour le public c'est autres choses. Ça te sauvera pas de la famine.
En attendant, ta seule réponse possible c'Est de faire mieux. Ton égo en serait reconnaissant. Autrement, tu ne fais que vivre de mot lâche, enfermé dans ton dépotoir.
On s'anime d'une autre écoute ici, et j'espère q

Ton « art » c'est de la marde. Le tien. L'Art avec une majuscule, moi je suis mort et je suis ressuscité cent fois pour lui. Je sais pertinemment que tu n'as jamais fait le sacrifice de ta personne au nom de l'Art, ça se voit tout de suite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a une heure, Pas 1984 a dit :

Ton « art » c'est de la marde. Le tien. L'Art avec une majuscule, moi je suis mort et je suis ressuscité cent fois pour lui. Je sais pertinemment que tu n'as jamais fait le sacrifice de ta personne au nom de l'Art, ça se voit tout de suite.

C'est fait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une niaiseuse a jadis écrit que « t'es le p'tit Dalí du Dépotoir » et finalement, après mûre réflexion, j'abonde dans le même sens qu'elle.

Modifié par Pas 1984
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Pas 1984 a dit :

Une niaiseuse a jadis écrit que « t'es le p'tit Dalí du Dépotoir » et finalement, après mûre réflexion, j'abonde dans le même sens qu'elle.

Ouin, mon knee-gars, toé t'es le Petit Poucet du Dep.

Moi je dis, moi je dis rien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je préfère 7 po. Ça s'agence bien avec ma date de naissance x7-x7-19x7 et le nombre de lettres de mon nom complet : 17. Les autistes obsèdent sur les chiffres, alors donne-t-en à cœur joie, Retro Rick.

Modifié par Pas 1984
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Pas 1984 a dit :

Une niaiseuse a jadis écrit que « t'es le p'tit Dalí du Dépotoir » et finalement, après mûre réflexion, j'abonde dans le même sens qu'elle.

Ben écoute, la comparaison m'énerve autant que quand 1984 l'a dit, mais je sais reconnaitre que c'est de bonne foi.
Fec merci man, haha.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dali reste un artiste reconnu et admiré du grand public, là où Stallone n’est plus qu’une poupée gonflable. Si on devait comparer, on pourrait dire que le génie artistique de l’un dépasse tous les fakes combats de boxe de l’autre. 

L’un est mort digne, l’autre continue de respirer mais avec la tronche de double face.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Carlos Crasseux a dit :

C'est bien amusant toutes ces fioritures, mais on est censés en tirer quoi ? Va vraiment falloir que tu commences à y investir un peu plus de ton coeur si tu veux que ton oeuvre évoque autre chose qu'une perpétuelle stérilité sidérale.

Also, c'Est de la fucking peinture man. c'est fait pour être regarder en silence.
Ce que tu y vois ça t'appartient, si tu y vois rien regarde en plus. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Ambiance de cette poubelle, en images

  • Contenu similaire

    • par ¯\_(ツ)_/¯
      Je pense que notre société occidentale aime beaucoup les chaises, qu'est-ce que ca peut bien vouloir dire sur nous?
    • par Cheval
      " On parle peinture, on regarde peinture, on mange peinture, on dort peinture,... "
      Thread fourre-tout sur le sujet le plus intéressant anyway. Vous, eux, ils, elles, whatever. 
       
      De ce temps-ci je fais que bouffer de la peinture anglaise fin 19e. 
       
      Hylas and the Nymphs - Waterhouse
      Il y a eu une oeuvre d'une artiste récemment qui à résulté dans le retrait symbolique de Hylas and the Nymphs dans une galerie à Londres. Un retrait définitif, ou enfin sans date de retour. 
      Autrement que l'oeuvre en soi, qui est un sujet assez juteux pour en faire une discussion singulière, ça a ouvert mon attention sur les anglais de cette période.
      C'est évidemment étroitement lié avec les pompiers Français qui venait juste avant, sauf que les anglais amène, comme toutes les cultures plus nordiques, une twist avec la nature qui m'arrache complètement la gueule.

      The Roses of Heliogabalus - Alma-Tadema

       
      Christ and the two marys - William Holman Hunt

       
      Dante Gabriel Rossetti - The wedding of St-George and Princess Sabra

    • par Nanie Mo
      Je ne dessine plus vraiment depuis que je fais un travail artistique... donc c'est une façon de m'y remettre.
       
       






    • par Goéland
      Voilà les noms des créatures du Dépotoir, classées en ordre d'évolution à la Pokémon, gracieuseté de Gamin. Faites rouler vos esprits déglingués et créez la plus grossière, la plus mignonne, la plus élégante des bêtes à partir d'un de ces noms. Je vais moi-même y participer. 
      Héhé.
    • par Commissaire Laviolette
      Je sais pas si vous connaissez Adam Neely? C'est un bassiste/musicien avec une chaîne Youtube que j'aime bien. Le gars a une solide tête pour parler de musique de base et théoriquement avancée.
      Il a fait cette conférence :
      -------
      Pour auditeur averti, mais quand même assez bien foutu pour intéresser un public plus large.
      Quelques démonstrations qu'il fait :
      - Les rythmes (un tempo) = la tonalité. C'est à dire qu'une note qu'on entend (fréquences de l'onde par seconde ou Hz) est simplement un rythme précis par minute accéléré jusqu'à un certain point.
      - La fréquence des notes tels qu'on les connait, multipliée par centaine, correspondrait à une couleur du spectre visible de la lumière (tetra-Hertz)
      Ça ouvre toute une gamme de métaphore/lunettes possibles pour analyser le rythme d'une œuvre visuelle par exemple, ou d'interpréter différemment une pièce de musique. Je trouve ça foutument intéressant parce que mon médium c'est le cinéma où à la base, le rythme est considéré dans ces aspects : les coupes, les mouvements interne à l'image, les dialogues et la synchronisation image/son.
      Mais si on peut trouver un rythme dans les couleurs, les associer à des notes ou des accords... Qu'est-ce que ça donnerait par exemple si la trame sonore d'une scène à dominance verte était soutenue par une mélodie en Do. Y aurait-il plus d'harmonie? Et si on crée une dissonance couleur/musique, le ressent-on? Par exemple, si le jaune et le vert sont dissonants, et que le jaune correspond à un Si bémol, une scène aux couleurs vertes serait-elle plus inconfortable avec la MÊME mélodie qu'en Do, mais transposé en Si bémol?
      J'espère intéresser au moins Gamin.
×
×
  • Créer...