Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Devinez qui vient de trouver du pot pour la 2e fois du mois ?  Je me demande comment nier l'existence de Dieu après tous ces dons.
OKAY j'avoue, la première fois c'était une bit de hasch d'un peu plus d'un gramme trouvée dans un sac ROOTS rose près de la bibli.
Mais là il s'agit de 1g de mari dans son cylindrique et longiligne récipient, direct de la SQDC. Je me demande ainsi qui remercier...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 semaines plus tard...

J'en étais à mon 7e jour sans alcool car j'ai jugé avoir besoin d'une pause. 

Mais ce soir... Je commençais sérieusement à être de mauvaise humeur. 

Je suis donc au bar vide, en pyjama entrain de boire mon 7e Whiskey sur glace et me goinfrant d'une littérature plus que captivante. 

I feel better. 

De plus, j'ai un serveur qui se plie à mes caprices honteux d'alcool grâce au fumier qu'est l'argent.. 

 

L'argent est le fumier du diable

-Lux

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce débriefing much needed. C’est important de se soigner, et d’être saine, stable. Toussa. Vivement que je me soigne comme toi.

Oh bruh j’ai oublié de raconter comment je me suis fait 800€ en l’espace d’une semaine. Le dépotoir mérite tous mes plus grands récits de gloire, hélas...

pas le temps pour les vivants 

Sassy Peace Out GIF

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 mois plus tard...

Est-ce que votre consommation d'alcool, de drogues ou de médicaments a augmenté depuis les 12 derniers mois ? les pharmas doivent s'en mettre plein les poches ces temps-ci:

L’association juge la situation particulièrement préoccupante chez les 18 à 34 ans, où il y a eu croissance de 9,5 % en un an.

Les pharmaciens communautaires, qui disent être en contact avec près d’un million de patients chaque semaine, ont aussi observé une tendance lourde: l’augmentation de la durée de traitement, chez tous les groupes d’âge. Il s’agit, à leur avis, d’un indicateur très représentatif de la gravité de l’impact de la pandémie. 

en avril les résultats financiers de la SQDC devraient sortir et en juin ce devrait être au tour de la SAQ (pour les Français, ce sont les entreprises d'état qui ont le monopole ou quasi monopole sur la vente de cannabis et d'alcool au Québec). 

Révélation

Molson a fait une perte de 1,4 milliard cette année. j'imagine que la consommation de bière flat des événements s'est partiellement déplacée au bénéfice des micro et du vin qui est davantage consommée à la maison... à voir !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super intéressant, merci @Ecce Homo. Pourtant, @ƒ Ǿ ǖ ℓ Д ® ↁ disait que les microbrasseries fermaient pas mal, donc ça doit être le vin?

J'avais une addiction à la présence de l'Autre. Je faisais de l'anxiété le soir si j'étais seule chez moi, alors ça faisait des années que je m'arrangeais pour passer mes soirées chez des amis. Et sur qui tu peux compter sur leur fiabilité d'être statiques chez eux pour pouvoir retontir là? Les amis potteux. Faque je suivais l'avis de snoop doggy dog...

J'avais peur de ne jamais être capable de me départir de mes habitudes mais le confinement m'a forcée à faire face à mon anxiété et je l'ai surmontée. Ça m'arrive encore de fumer si je visite un de mes amis mais c'est très occasionnel. Comme d'habitude, je me retrouve à contre-courant ça a d'l'air.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça va être temporaire les fermetures de microbrasseries (et de bars et restos en général). Et je ne crois pas que ça va être si massif que ça. Juste les très petites qui ne marchaient pas très bien vont succomber. C'est un cycle, dans 2-3 ans ça va recommencer à pulluler, il va y en avoir d'autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est fou à quel point j'ai vaincu mes addictions.

Je bois beaucoup plus rarement et quand je le fais je ne suis plus du genre à me rendre malade et tomber partout ET me faire un blackeye (c'tarrivé une coupe de fois). 

Je ne fais plus usage de drogue non plus (même pas de pot!)... 

Je struggle encore un peu avec la cloppe [JE TRICHE] 

Mais bon.. Pas dramatique, le pronostique est bon. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense pas avoir dit que les brasserie fermait tant que ca, l'ambassade d'une brasserie ferme proche de chez moi mais elle continue de produire. C'est surtout le commercial qui meurt ces temps-ci. 

____________________________

Je ne prend pas de pelulles, j'ai longtemps lutter contre cette affaires pour les histoires de monde qui peuvent pas décrocher et les histoires de gens qui virent plus suicidaires qu'avant avec. J'étais déjà pas ma suicidaire et ca me paraissait comme un gros gamble d'aller la dessus pour aller mieux/gagner le gutts de le faire.
Mais bref, un moment donné, j'ai cédé. j'ai accepté de le faire, me mettre sur des rails, essayé d'être sur le neutre. Au début ca l'était, sur des rails, je marchais sans sentir mes jambes et sans me poser questions. La vie n'allait pas mieux mais plus ''facile''. Puis il y a eu cette crise d'angoisse comme jamais j'avais eu.... Comme quand tu realises que tu savais fuck all c'était quoi une crise d'angoisse jusqu'à maintenant. Quand tu le decouvres, ca fesse dur dur dur. Et tu trouves que l'appellation ''crise d'angoisse'' est cent fois trop faible pour ce que c'est reellement(malgré tout les passages à vide que j'ai pu avoir, sans grand drâme). La premiere fois, c'est arrivé à ma job, en plein shift. Les autres fois aussi pas mal, en fait. Bref, j'ai crissé ca là avant qu'il soit trop tard. Quitte à epouser ma misère/ma misèrable inaptitude a vivre la vie. Je ne dirais pas que je souris à la vie depuis, mais disons que j'accepte mon sort jusqu'à ce que ces sentiments de morts soient justifiés.

Ma coloc s'est ''enfargé'' là dedans un peu en même temps que les debuts de covid(surement pour des choses pré covid). J'y ai dit que c'était normal de se sentir de même, de temps en temps/souvent, sans vouloir minimiser son mal de vivre, je pensais pas que ca meritait des pillules(qui suis-je?). Ces derniers jours, elles semblaient vivre les pires jours de sa vie à cause d'un changement de medication. Je veux pas minimiser ce que les pillules peuvent amener de bon dans certains cas, mais quand je vois les effets en à coté, je peux pas m'empecher qui faudrait être un cas très très lourd pour en avoir besoin. Anyway...
#dokter

___________________________

Je pense que les gens boivent un peu moins, mais boivent mieux.
Mais ils boivent moins surtout depuis cet été. Personnellement j'ai vu plein de gens se mettre en mode '' j'arrête de boire''. 
Sinon, les gens boivent plus de micro surement parce que beaucoup de micro ont commencé a embouteillé à cause de la pandemie. Le petit staff de la restauration (et bien d'autres) gagnent surement mieux leurs vies qu'avant mais veulent soutenir ces petites buisness dont ils sont proches dans les temps durs. La nostalgie des bars etc... Aussi le vase communiquant de ''avant on allait au resto''.

Personnellement c'est mon cas, et surement comme beaucoup de monde, les gens de ma colocation sont dans cette même branche et vivent quasiment la même realité. On a toutes été bien content d'avoir du temps libre en commun et de ''l'argent gratuit''  pour se payer des bonnes rides de vélos pour aller acheter de la bonne broue de l'autre bord de la ville à chaque fois  qu'une micro disait qu'elle faisait des growlers sur place.

Je dis ma petite idée... J'ai aucune données digne de ce nom.

Mais checkez Boreal qui a sorti sans cesse des bieres de plus en plus fancé depuis cet été.
_____________________________________

Moi aussi j'ai commencé a slacker la boisson, du moins j'essaye. Si ce n'est pas sur la quantité, c'est sur les plages horaires.
C'est le mood du moment, mais aussi ca devient de moins en moins taboo et de plus en plus assumé d'avancer qu'on est pas down avec l'alcool.

Ca se sent dans les micros qui font de plus en plus de bieres sans alcool ou des bieres très légères. Boréal aussi a embarqué dans la sans alcool il y a vraiment pas long.

________________________________

Pour vrai, un gros props à ceux et celles qui essaye de slacker. L'alcool a toujours été un poison et on a jamais pu dire le contraire. Ce qui m'aide a date c'est boire du thé à la grandeur, me donner une heure avant laquelle ne pas boire, marcher, m'occuper(en me faisant du meilleur manger et en allant chercher des meilleurs bieres, loin),  cuisiner c'est valorisant de nos jours.

_________________________________

En fait, inconsciement, je me tempere en attendant le shitstorm de decadence post-covid.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-02-18 à 09:55, Ecce Homo a dit :

Est-ce que votre consommation d'alcool, de drogues ou de médicaments a augmenté depuis les 12 derniers mois ?

Je bois que les week-end et à peine 2 bières voir aucune des fois par contre si y'a bien une dépendance qui a fait un retour, la masturbation. C'est horrible. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, ƒ Ǿ ǖ ℓ Д ® ↁ a dit :

Pour vrai, un gros props à ceux et celles qui essaye de slacker. L'alcool a toujours été un poison et on a jamais pu dire le contraire. Ce qui m'aide a date c'est boire du thé à la grandeur, me donner une heure avant laquelle ne pas boire, marcher, m'occuper(en me faisant du meilleur manger et en allant chercher des meilleurs bieres, loin),  cuisiner c'est valorisant de nos jours.

Ouin, j'ai viré une sale brosse après avoir écrit ceci...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Abereau a dit :

Je bois que les week-end et à peine 2 bières voir aucune des fois par contre si y'a bien une dépendance qui a fait un retour, la masturbation. C'est horrible. 

comment ça peut être qualifié de "horrible" ? :/

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Ecce Homo a dit :

comment ça peut être qualifié de "horrible" ? :/

 

Imagine un viol, mais la victime c'est moi, le  prédateur ma main droite. À chaque fois je ne veux pas le faire, à chaque fois je suis frustré de pas être capable de m'abstenir. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, xdrox a dit :

Question indiscrète, mais nécessaire pour mesurer l'ampleur du problème : combien de fois par jour?

Lean In Tell Me GIF by Schitt's Creek

À variation irrégulière. Des fois c'est 2 fois, la plupart juste une. Le problème c'est pas la quantité. Même si je suis fatigué et que je veux dormir, je me sens forcé de le faire. Même si je dois partir pour le travail, je me sens forcé aussi de le faire...C'est rare que je m'assoie et me dit: "bon aweille une tite crossette".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par Shad0w
      Fumez-vous du pot ?
    • par Kay
      La formule reste environ la même, sauf que ce n'est pas que des review d'Unibroue. En tant qu'amateur de bière, je vais vous décrire les saveurs de façon objective en premier et je finirai par mon opinion.
      On y va pour la première:
      Aphrodisiaque
      Brasserie: Dieu du Ciel!
      type: Stout
      ABV: 6,5% 



      Verse noire, assez légère, avec une tête brunâtre/beige 
      Au nez on remarque le chocolat et la vanille en avant plan.
      En bouche, on remarque un café vanille et une finale chocolatée. 

      Bref, une excellente stout de Dieu du Ciel! qui font toujours d'excellent produit. À déguster avec un bon chocolat noir en une soirée d'hiver. 
      Donc voici la première de trois pour la journée.  Évidemment j'ai pris 3 bière que j'adore de trois type différent de 3 micro différente. Cependant je garde la meilleure pour la fin!
    • par Lux
      Normand Brathwaite à cet époque

      Nicolas Bedos drague Marine Le Pen

      Quelles personnalités publics soupçonnez-vous de consommer de la coke ?
    • par Lux
      .Je ne bois pratiquement pas aussi, c'est que je veux affronter les aspérités de la vie, à froid.
      Je ne bois pratiquement pas aussi, parce que ça augmente substantiellement l'avidité.
      C'est les raisons pourquoi je ne bois pratiquement pas et pourquoi vous devriez faire de même en ces temps de festivités.
      Ça pis le risque de se couvrir de honte par manque de pudeur ou l'envie irrésistible de surenchérir.
    • par Chicken of the infinite
      Je vous averti; rien de tout ce qui va suivre ne fait de sens.
      Le 15 décembre j'avais marre de cette société et je me sentais prise au piège. Mentalement c'était le bordel; je souhaitais fuir ma vie et repartir à nouveau. J'ai créé une scène de crime dans mon appartement. J'ai étampé mes bobettes dans le mur avec un tournevisse et j'ai écrit des obscénités sur le mur. J'ai foutu un peu de sang; un peu partout (je me suis fait une entaille); et j'ai coupé très court ma belle chevelure dorée. Je me suis fait une fausse barbe avec de la peinture et je me suis rendue à Montréal dans le but d'aller vivre dans un refuge pour sans-abris. On s'entend que tout cela ne fait pas de sens; mais pour moi en ce temps ça le faisait. J'étais en route pour l'aventure.
      Je me suis rendue dans un mcdonald à la gare centrale où j'ai versé moultes larmes et puis je voulais un taxi. J'avais tellement l'air chippée que tous les taxi me fuyaient. J'ai piqué une crise et je me suis mise à smasher mon ipod sur une colonne. Un garde de sécurité est venu me voir pour me dire:
      -Madame! Vous n'avez pas le droit d'attaquer les colonnes.
      J'étais comme:
      -Elle a rien la colonne!
      Puis.. faute de taxi qui voulaient de moi j'ai aperçu des cônes oranges et j'ai décidé de bloquer la gauchetière pour avoir un transport. Tempête de neige plein le ciel. Le garde de sécurité est revenu me voir:
      -Madame! Vous n'avez pas le droit de bloquer la rue avec des cônes oranges.
      Finalement, il a appelé la police qui sont venu me parler alors que j'étais en larmes, déguisée en mec, à côté de mes effets personnels. Ils ont confisqué mon x-acto et mon tournevisse que j'avais emmené pour ma sécurité personnelle. Ce fut long avant que l'ambulance arrive parce que la tempête faisait rage. Voulaient évidemment m'emmener chez les fous.
      J'ai dit à la policière:
      -J'ai faim et ne m'enfermez pas dans une pièce barrée.
      Arrivé à l'hôpital St-Luc; ils ont refusé de me nourrir et m'ont enfermé dans une salle d'isolement grande comme ma gueule et m'ont privé des chiottes. J'ai pissé partout pour protester (si j'avais eu un pénis j'aurais pissé au plafond) et puis un nègre est entré dans la pièce et je lui ai dit à moitié désolée:
      -Monsieur vous marchez sur l'eau!
      Puis, ils voulaient me faire un piss test. J'ai fait exprès de renverser de l'eau sur ma jaquette et de mouiller mes mains pour toucher le préposé et lui faire croire que j'étais pleine de pisse pour le dégoûter. Passé ensuite quelques heures à chanter des chansons cochonnes et à parler avec mon gobelet de stiromousse pour simuler que j'étais dingue et écarter les soupçons. Ceci ne fait évidemment aucun sens et je m'amusait à traiter les infirmiers de bleuets en raison de la couleur de leur uniforme et pour les emmerder.
      Ils m'ont déplacé jusqu'à l'hôpital Notre-Dame avant de me ramener à l'hôpital de ma ville natale. J'ai voulu refuser tout traitement et eux voulaient me garder alors.. lorsque je suis descendue pour fumer une cloppe.. je me suis sauvée et j'ai été me cacher chez ma pote. Finalement, nous avons manqué de cigarettes et dans l'ampleur de mon délire je voulais aller chez moi chercher une cagoule pour faire un dépanneur avec une banane. J'ai demandé à un gars que je connaissais de m'aider à défoncer chez moi (j'avais pas mes clefs) pour que je puisse ramasser ma cagoule. Évidemment rien de ceci ne fait de sens et lorsque je suis rentrée dans mon appartement que je venais de défoncer la police est arrivée!
      J'étais comme FUCK. J'étais apparemment recherchée. J'ai courru vite, sauté une clôture, parcouru une bonne distance à la course et finalement un policier m'a attrappé par le bras. Je lui ai dit:
      -Je m'apelle Amanda (??)... Laissez moi fuire!
      Il a refusé. Je lui ai fait une passe de kungfu et j'ai couru encore. En me poursuivant, le policier a pogné une débarque sur la glace, puis une autre voiture est arrivée... J'ai contourné un agent en faisant un feinte et puis finalement la poursuite s'est arrêté lorsqu'une policière a réussis à me faire une jambette. Ils m'ont crissé à terre dans la neige et m'ont passé les menottes pour ensuite me relever et m'épousseter. Moi de crier:
      -JMEN CALISSE JPAS UNE OSTIE DE TAPETTE.
      Puis la police de me demander ce que j'avais contre les tapettes. Bref, ils m'ont crissé sur le char, puis m'ont crissé dans le char où j'ai éclaté de rire quand le policier a mentionné sur leur chat de police:
      -J'ai tombé sur la glace. : (
      Puis que le gars à l'autre bout lui réponde textuellement:
      -Kool
      Dans le bureau du médecin qui m'a accueillit à mon retour je parlais de me procurer un gun et je chialais sur l'économie.
      Finalement, suite à toute ces fresques, j'ai passé deux mois sans avoir le droit de mettre le nez dehors sur un étage de fous où je multipliais des paranoyas sans sens. J'ai passé en cours trois fois et ça s'est rendu devant la cours du Canada où même le juge riait tellement que cette histoire n'avait pas d'osti de rapport.
      haha et le médecin m'a dit dans son bureau:
      -[mon nom] t'as pas le droit de tuer ton identité!
      J'tais morte de rire.
      Verdict: Psychose aigue
×
×
  • Créer...