Aller au contenu
Fitzgibbon

L'accent québécois authentique en voie d'extinction

Déchet(s) recommandé(s)

Je peux vous garantir que, à l'est de Lévis, jamais "la bus" n'a été prononcé... De plus nous ne disons pas "araaïte" comme à Montréal mais bien "arête".

Tu conviendras avec moi que l'accent du sud du Québec est bien plus viril.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu conviendras avec moi que l'accent du sud du Québec est bien plus viril.

Oui j'aime l'accent de Falardeau et de Julien Poulin par exemple sauf que cet accent montérégien(?) peut être un peu agaçant chez d'autres. Je sais que les deux cinéastes viennent de Montréal mais je parle des origines de l'accent au Québec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'accent québécois, je l'adore et j'en suis fière. Avouez quand même qu,il a du charme non ?

Je parle pas en joual 100% du temps, mais reste que j'ai l'accent du Saguenay sûrement pis honnêment j'men fou pas mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je m'adapte aux différentes régions du Québec.

Par exemple, sur une terrasse de Jonquière, j'me call une grosse Bleue ben frette.

Tandis que sur une terrasse de St-Sauveur, je commande une Éphémère aux pommes bien frappée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que c'est propre à la région de Québec et du Lac, mais que ça s'est répandu.

À moins qu'on voit "la grande région de Montréal" comme quelque chose qui couvre la moitié du Québec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans l'imaginaire de certains gences le Québec est soit une pizza moitié viande végétarienne (région métropolitaine de Montréal ) moité viande ou soit une pizza avec huit pointes dont une une avec BEAUCOUP (trop) de garnitures (région métropolitaine de Montréal )

montrealrmr.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À moins qu'on voit "la grande région de Montréal" comme quelque chose qui couvre la moitié du Québec.

Faut pas m'accuser de montréalocentrisme.

J'ai pas fait de post-doctorat là-dessus, mais il me semble que c'est seulement dans la RMR qu'on dit « le bus (en anglais) ». À Sherbrooke, Québec, Trois-Rivière, au Lac, Drummondville(?), c'est « la bus (en français) ».

Je serais curieux de savoir ce que disent les gens de Gatineau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Pour le genre, oui. Mais pas pour la prononciation.

Modifié par Athos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai tendance à dire "ah come on là" pour toutes sortes de raison...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas fait de post-doctorat là-dessus, mais il me semble que c'est seulement dans la RMR qu'on dit « le bus (en anglais) ». À Sherbrooke, Québec, Trois-Rivière, au Lac, Drummondville(?), c'est « la bus (en français) ».

Il y a peut-être une collération entre la "qualité du système de transport en commun" et le "genre associé au mot autobus".

C'est vraiment la déclaration de quelqu'un de Gatineau/Hull qui pourrait nous éclairer, j'imagine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je peux vous garantir que, à l'est de Lévis, jamais "la bus" n'a été prononcé... De plus nous ne disons pas "arraaïte" comme à Montréal mais bien "arrête". Par contre je dis "ma meyre pis mon peyre" comme dans l'anglais "hair" et dans les villages les plus reculés de l'est du Québec il arrive qu'on dise le "vain" plutôt que le "vent".

Quand tu dis «à l'est de Lévis», c'est «dans l'Est de la ville» où «à partir de Lévis jusqu'à St-Pierre-et-Miquelon»?

Parce que si c'est la deuxième option, je peux te garantir que l'on dit «la bus» (prononcée «busse», pas «boss») quelque part entre Lévis et l'Atlantique.

«Le case» (diminutif de «casier») est également utilisé au lieu du dictionnairement acceptable «la case» chez les gens de basse culture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand tu dis «à l'est de Lévis», c'est «dans l'Est de la ville» où «à partir de Lévis jusqu'à St-Pierre-et-Miquelon»?

Parce que si c'est la deuxième option, je peux te garantir que l'on dit «la bus» (prononcée «busse», pas «boss») quelque part entre Lévis et l'Atlantique.

«Le case» (diminutif de «casier») est également utilisé au lieu du dictionnairement acceptable «la case» chez les gens de basse culture.

Je dis à l'est de Lévis, mais ça s'applique seulement à la rive sud et je n'inclus pas la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine là-dedans. Il se peut également que quelques uns aient été "contaminés" par Québec comme nous le sommes tous un peu, dépendants de la métropole.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'accent beauceron dégage beaucoup de pureté.

L'accent beauceron dégage beaucoup de romance et de pureté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dis à l'est de Lévis, mais ça s'applique seulement à la rive sud et je n'inclus pas la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine là-dedans. Il se peut également que quelques uns aient été "contaminés" par Québec comme nous le sommes tous un peu, dépendants de la métropole.

Aussi bien dire que tu exclut 75% du territoire que ta phrase incluait originellement.

(Tu peux aussi ajouter le Bas-St-Laurent dans ce que tu exclus. Pis ça, c'est juste avant de tomber en Gaspésie quand tu pars de Québec. J'le dis pour toi, là.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve encore inconcevable qu'une tourtière, ce soit un pâté de viande bin straight à Québec. Une tourtière, ça l'a des patates dedans tabarnak.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens du Bas St-Laurent et, sauf quelques exceptions, on ne dit jamais "la bus" même si ceux qui vivent à Québec prennent généralement vite cette habitude.

Il est certes vrai que d'autres erreurs de ce genre sont fréquentes plus on s'éloigne en région, mais ce serait généraliser que de dire que les "régionaux" ont systématiquement une grammaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens du Bas St-Laurent et, sauf quelques exceptions, on ne dit jamais "la bus" même si ceux qui vivent à Québec prennent généralement vite cette habitude.

Il est certes vrai que d'autres erreurs de ce genre sont fréquentes plus on s'éloigne en région, mais ce serait généraliser que de dire que les "régionaux" ont systématiquement une grammaire.

Nos expériences confirment que nous avons tous les deux à la fois tort et raison.

N'essayons plus à l'avenir d'étiquetter si radicalement une population et réjouissons-nous de la richesse de nos accents, quels qu'ils soient, d'où qu'ils viennent. Je te souhaite la paix.

Ceci dit, Le Messie fait encore un fou de lui en parlant de tourtières dans un fuckin' thread sur le langage. Je suis d'accord avec toi que c'est souvent lorsqu'elles parlent qu'on peut détecter les tartes, mais saperlipopette que t'es dans le champ avec ton commentaire.

Je trouve encore inconcevable qu'une tourtière, ce soit un pâté de viande bin straight à Québec. Une tourtière, ça l'a des patates dedans tabarnak.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je fais encore un fou de moi sur un forum internet ... mon dieu, j'ai de quoi avoir honte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×