Aller au contenu
Fitzgibbon

L'accent québécois authentique en voie d'extinction

Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 2 heures, Commissaire Laviolette a dit :

Malheureusement pour toi Fosse, j'ai bien peur que "tous" signifie ta famille. Pourtant, tu dois être familière avec les "beignes" de 4-roues?

"On va tu faire des beignes au village?" "Il l'a ben eu en esti ce beigne là" "Méchant beau beigne"

À souère j'me pogne le beigne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/04/2018 à 18:46, FosseAsceptique a dit :

On dit ça aussi em Mauricie, et dans plusieurs autres régions.

Pourquoi Montréal est la seule place au Québec à dire le bus?

Une beigne, une autobus, la bus.

Le bus, la bus. Ostie que le monde était gossant avec ça quand j'habitais à Québec, c'était impossible qu'ils en fassent pas là remarque chaque fois que je disais le bus. 

Je faignais de pu me souvenir de la traduction française de Magic School Bus pour leur clouer le bec. C'tu drôle soudainement ils disaient "le bus". 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Gamin a dit :

Le bus, la bus. Ostie que le monde était gossant avec ça quand j'habitais à Québec, c'était impossible qu'ils en fassent pas là remarque chaque fois que je disais le bus. 

Je faignais de pu me souvenir de la traduction française de Magic School Bus pour leur clouer le bec. C'tu drôle soudainement ils disaient "le bus". 

S'tu moi ou ben t'as juste côtoyé des esti d'agrès à Québec? Soit t'as habité dans un demi sous-sol à Vanier pendant ton stage au Normandin-Bar, soit t'as vraiment teinté tout ce qui t'arrivais d'un aura nouère comme le trou d'un beigne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Commissaire Laviolette a dit :

S'tu moi ou ben t'as juste côtoyé des esti d'agrès à Québec? Soit t'as habité dans un demi sous-sol à Vanier pendant ton stage au Normandin-Bar, soit t'as vraiment teinté tout ce qui t'arrivais d'un aura nouère comme le trou d'un beigne.

Je travaillais dans des couche-tard, principalement dans un dep' sur 1ere avenue dans le l'Hochelag' de Québec alors ouais, j'y vais avec ton choix numéro 1, parmi beaucoup de numéro 2. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens du Saguenay et on dit une beigne. Je sais que c'est masculin, mais j'aime ça dire une, surtout parce que ça énerve ben ben gros mon chum. :)

Quand je vais dans une place fancy/hipster je dis un, pour pas avoir l'air inculte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Commissaire Laviolette a dit :

Malheureusement pour toi Fosse, j'ai bien peur que "tous" signifie ta famille. Pourtant, tu dois être familière avec les "beignes" de 4-roues?

"On va tu faire des beignes au village?" "Il l'a ben eu en esti ce beigne là" "Méchant beau beigne"

 

Il y a 19 heures, Sikaneba a dit :

À souère j'me pogne le beigne.

Laviolette, pas que ma famille, c'est assez généralisé par ici, et j'ai pu le constater dans plusieurs autres régions que j'ai souvent visité.

Mouais. Mais on parlais de la pâtisserie, sinon c'est vrai qu'on utilise le masculin dans d'autres contextes, comme vos exemples de se pogner le beigne ou de faire des beignes (yaaa baby yé beau en criss ton beigne!)

@Z qu'on peut pas tagger à cause de ses guillemettes de pompeux: Tu viens de la Mauricie? Au contraire tout le monde prend la bus, parce que tout est loin, et de maternelle à secondaire 5 t'as pas le choix, les bus jaunes, matin et soir. Sinon le transport en commun c'est vrai que c'est pas utilisé comme à Québec ou Montréal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon point Fosse.

Les gens sont en contact avec l'autobus dès leur plus jeune enfance. 

Qu'est-ce qui fait qu'on dit ''la'' bus plutôt que le bus ?

Ça sonne mieux aux oreilles ?

Par association (une classe, une école, la voiture, une automobile vs, un camion, un truck)

Par ironie ?

Par tradition ?

Parce qu'on est en 2018 (tsé la fluidité du genre )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par mimétisme. Parce que c'est comme ça la langue fonctionne. Une communauté de personnes s'entend implicitement sur le genre à donner à un mot, avec parfois une concurrence dans l'usage (à l'oral surtout) qui est plus ou moins tolérée selon le mot ou le milieu dans lequel tu évolues : un·e éclair, un·e autobus, un·e avion, un·e araignée. Mais tout ça n'est évidemment pas conscient. Comme tu ne te demandes jamais pourquoi on dit la lune, le soleil, etc. C'est comme ça pis c'est tout.

Parfois, l'ajout d'un adjectif clarifie le genre à donner :

J'ai tué un araignée.

J'ai tué une grosse araignée.

*J'ai tué un gros araignée.

Mais pas toujours : une grosse éclair ou un gros éclair ?

 

Ce qui est intéressant avec bus, c'est que tout le monde prend la 55 même s'ils prennent le bus. Je n'ai jamais entendu : «J'ai pris le 55.» Peut-être parce que c'est la ligne 55, mais c'est intéressant de voir que l'ellipse entraîne un changement dans le genre.

Le bus de la ligne 55.

Le bus de la 55.

La 55.

*

@Porthos, Letellier a pas déjà dit un jour qu'en français québécois, il y a des cas où c'est moins un changement du féminin vers le masculin qu'une neutralisation phonologique de la voyelle nasale dans [yn] ou quelque chose de même ? Ce serait le cas d'araignée, par exemple. Faudrait que je fouille dans mes notes.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être, j'en garde un souvenir flou. Tu veux dire Tellier?

(Un Français dirait «le 55», il me semble.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous confirme qu'on dit la bus dans tout le BSL et la Gaspésie. 

Wtf une beigne?! C'est comme le monde qui disent Un frite. Cringe. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×