Aller au contenu

Postez vos poèmes, récits, nouvelles


Déchet(s) recommandé(s)

Le 2020-12-16 à 19:36, Commissaire Laviolette a dit :

je cherchais une solution à réciter quelques trucs dans les soirées micro-ouverts, sans avoir à parler.

Pourquoi ?

Il y a 3 heures, 1984 a dit :

Je ne te trouve pas si Moi je que cela.

Pourtant tu m'as reconnue. Je suis le centre du monde et c'est insupportable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceux là sont finis mais peut-être pas encore, je travaille là-dessus avec une 50e d'autres.

Lieu de perdre

Paysage d'épaves
Sarcophage de sentiments
Le temps s'éventre sur mon littoral
où je me replis en crocodile
emmêlée dans les orties de mer
les vestiges de nacre et d'aconties
Le varech humide dans la trachée
les peignes de Vénus lacèrent la grève
L'horizon confus se fond dans l'infini
et une brume verdâtre enfume tout
J'observe en silence les hiboux qui viennent et vont
au dessus de nous
qui déchirent le ciel de présages macabres
Ta carcasse qui repose à mes côtés
évidé, pêle-mêle et muette
pendant que j'accouche des musaraignes mortes-nées

______________________________________________________

Exorcising the water

Sucre amer
Entre côte divin
à bouche de cours d'eau
et les rapides


Ta salive qui m'embrase
Le souvenir froid de ta main absente
Quand les rêves avaient tressés leurs futurs
Et les feux de pailles


Je mâche la fenaison
Rumine les vagues épisodes
qui spasmodient les rivages
de fracas acérés

Noyée d'herbes
épouvantail horrifiée mais de vide sourd

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-12-16 à 13:36, Commissaire Laviolette a dit :

J'expérimentais les voix artificielles avec un texte que j'avais écrit. À la base, c'était parce que je cherchais une solution à réciter quelques trucs dans les soirées micro-ouverts, sans avoir à parler. Je voulais voir s'il était possible de leur donner une personnalité, ou de les rendre sympathiques avec la ponctuation ou leur interprétation des liaisons et autres modes du langage.

pArcE quE dE toUtE fAçoN, On A bEEEEn De lA misèRe A sE ToUUUUUcHer.

Le delivery m'a fait éclaté de rire. Et ta plume me plait toujours autant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je traîne en Estrie ça donne des affaires de même, desfois

Zénith

C'est la première journée où il y a
des percées de soleil
C'est comme s'il avait toujours plu
depuis des décennies
depuis des lunes
qui se succèdent
avec la même indifférence
la même cadence
sur ce ciel bas
ce ciel lourd
qui nous tord
comme les branches sous les torrents
J'ai toujours été fascinée par
le langage météorologique
Ciel variable avec orages
Ensoleillé avec passages nuageux
Nuageux avec éclaircies
Ciel dégagé avec ennuagement graduel
Intermittences
Précipitations avec dégagement partiel
Ciel voilé et averses dispersées
J'en reviens pas encore que
Plume a fait une toune sur El Nino
Le soleil me fond dessus
Je me sens comme du métal
entrain d'atteindre mon point d'ébullition
Je ne suis pas capable de regarder droit devant
Le vent est tombé
C'est silencieux
Il n'y a que la petite brise qui fait
craquer les branches et
les oiseaux perdus qui ont l'horloge biologique détraquée
Il y a toujours des retardataires
dans tout
Chacun à ses raisons
Ce n'est pas de mes affaires
Il y a beaucoup de choses auxquelles
il ne sert à rien de trop penser
Laisser couler tout
Laisser couler l'eau
Laisser couler l'encre
Ce n'est pas de mes affaires
Je le sais parce que c'est vrai
Ça fait du bien de le savoir
Ça repose l'esprit
Je n'ai pas à porter toutes les responsabilités
Il y a plein d'affaires qui ne me regardent pas
La formule de pousse des cheveux
La formule pour rentrer dans une gang
Ce que les gens pensent des autres
Ce que les gens disent des autres
Les fleuves qui se jettent dans la Mer
Les oiseaux en retard
Il y a plein d'affaires qui ne me regardent pas
Elles ont les yeux tournées ailleurs et c'est tant mieux
Pendant ce temps là moi, je respire
J’exalte ma plèbe
mes cavités pleurales
Je fends mes tissus jusqu'à la rupture
Et je ne peux pas regarder plus loin qu'un rayon
de 2 mètres et demi
Au-delà, c'est la métallurgie
Je suis une piscine de plomb
Je suis une mer de vitamine D
Je suis transpercée de fracas d'ogives
de grains de lumière
Perturbations diaphanes
Mon œil réfracté se lance
dans de longs nystagmus saccadés
Mon corps entier se défait
se morcelle dans ce bombardement photonique
J'exalte au ciel les sacrifice de fruits
Il ne sert plus à rien de trop penser

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

-Catharsis-

Embaume l'air
sang
de points criblés dans le tendre
Je n'en demande pas tant
Juste une demi-mesure
mais une bonne
qui donne l'arrache
Ouvre le fiel
déverse ses sucs cristallins
dans l'orle de la fièvre
Grondement
de petites apothéoses
Feux d'artifices cellulaires
Je ne pogne pu le réseau
Goutte après goutte
délectation
Jouissance catatonique
Goutte, demi goutte
Nausées pâteuses
Murs couverts d'anémies blêmes
Sirupeux délice
Déjà,
dissipé
Mort à tous les rats
qui s’étanchent encore

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, finalchapter a dit :

-Catharsis-

Embaume l'air
sang
de points criblés dans le tendre
Je n'en demande pas tant
Juste une demi-mesure
mais une bonne
qui donne l'arrache
Ouvre le fiel
déverse ses sucs cristallins
dans l'orle de la fièvre
Grondement
de petites apothéoses
Feux d'artifices cellulaires
Je ne pogne pu le réseau
Goutte après goutte
délectation
Jouissance catatonique
Goutte, demi goutte
Nausées pâteuses
Murs couverts d'anémies blêmes
Sirupeux délice
Déjà,
dissipé
Mort à tous les rats
qui s’étanchent encore

Ok, le monde que ça leur tente. Quand tu lis ça, tu comprends quoi? Pour moi c'est clair, pour certains de mes potes c'est ben opaque, d'autres comprennent tu suite. Je suis en processus super important en ce moment, genre une 100e de poèmes près à envoyer chez des éditeurs et je freeze. .

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, finalchapter a dit :

Ok, le monde que ça leur tente. Quand tu lis ça, tu comprends quoi? Pour moi c'est clair, pour certains de mes potes c'est ben opaque, d'autres comprennent tu suite. Je suis en processus super important en ce moment, genre une 100e de poèmes près à envoyer chez des éditeurs et je freeze. .

Merci

Un cunnilingus ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, finalchapter a dit :

funny. criss je dois vrm être à côté de la plaque, M'a brûler tous mes carnets pis fumer toutes les camels du monde, viarge!

Je pense que c'est le breuvage d'un vampire.

Points criblés dans le tendre : Les canines dans la chair 

Murs couverts d'anémies blêmes : La peau blanche d'un corps vidé de son sang

Ça m'a pris deux-trois lectures avant d'en conclure avec ça. Sinon, j'aurais pensé une drogue moi aussi.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une phase dans ma vie..

des points qui sont criblés dans le tendre, of course on parle de drogue

des points, des pointes, spécifiquement précises,

elles manquent p-t leur coup juste pcq tout le monde s'adonne pas à être Costes

le tendre, tu penses que c'est tes rêves? Non, c'est ta chair

faque le reste, ça fais-tu du sens?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, finalchapter a dit :

une phase dans ma vie..

des points qui sont criblés dans le tendre, of course on parle de drogue

des points, des pointes, spécifiquement précises,

elles manquent p-t leur coup juste pcq tout le monde s'adonne pas à être Costes

le tendre, tu penses que c'est tes rêves? Non, c'est ta chair

faque le reste, ça fais-tu du sens?

Ouais, je me disais que la substance en question était soit du sang, soit quelque chose qui s'injecte dedans. Pis en plus, les métaphores conviennent aux deux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-12-16 à 13:36, Commissaire Laviolette a dit :

J'expérimentais les voix artificielles avec un texte que j'avais écrit. À la base, c'était parce que je cherchais une solution à réciter quelques trucs dans les soirées micro-ouverts, sans avoir à parler. Je voulais voir s'il était possible de leur donner une personnalité, ou de les rendre sympathiques avec la ponctuation ou leur interprétation des liaisons et autres modes du langage.

epoquefollefinale2.mp3 1 Mo · 11 downloads

Ensuite m'est venu l'idée de faire un projet de poème dans une sytlistique "8bit" en faisant une série sous le nom de Poète à 5 bits.

Je suis ensuite tombé sur le Baudot/Murray code, le successeur du code Morse, qui était un moyen de communication à base binaire à 5 bits. Je trouvais l'esthétique et les possibilités particulièrement intéressante à joindre avec l'exploration des voix virtuelles.

Un autre beau projet avorté avec mon Tumblr : Tes yeux sont un filtre #nofiltermoélcul et mon projet de selfie + réhabilitation social du corps policier "Selflic".

 

P.S. Y a-t-il une balise que je peux utiliser pour permettre la lecture d'un fichier audio direct dans le message?

Fuck c'est fucking nice ça. J'ai jamais pensé à des voix artificiels mais ça a tellement de sens, surtout pour mes petits poèmes neuroglitchien. T'as utilisé quoi?

Le 2020-12-27 à 21:23, finalchapter a dit :

Ok, le monde que ça leur tente. Quand tu lis ça, tu comprends quoi? Pour moi c'est clair, pour certains de mes potes c'est ben opaque, d'autres comprennent tu suite. Je suis en processus super important en ce moment, genre une 100e de poèmes près à envoyer chez des éditeurs et je freeze. .

Merci

J'hésite entre héroïne et alcool. T'as tu déjà bu de la diamorphine direct ou bien piqué avec du whiskey? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 semaines plus tard...
  • 2 semaines plus tard...
  • Jpeg a épinglé ce sujet
  • Jpeg a libéré ce sujet

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par ShameOnYou
      Je ne sais pas trop si vous aimez jouer avec les mots mais comme c'est apparemment le mois de la poésie et qu'il existe un petit jeu poétique que j'apprécie, je vous le propose, les règles sont simples :
      Vous prenez les 4 mots proposés dans le post précédent le vôtre et vous en faîtes les rimes de 4 vers, puis vous proposez 4 mots qui riment par paire pour le joueur suivant. Qu'importe que vos vers soient en alexandrin ou sans plus de structure que le respect des rimes, qu'importe qu'ils soient classiques ou érotiques (mais tant qu'à faire, faîtes du beau pas trop dégueu histoire de m'exciter), le but est de s'amuser en rimes en laissant libre-cours à votre créativité. Je vous demande juste de proposer des mots français pour les rimes svp, si vous voulez mettre des mots québécois dans les vers, si vous voulez, mais les rimes en français, que je puisse comprendre ! ^^
      Par exemple, imaginons que @Retromantique(au hasard, mais ça pourrait être @Retro Freak) propose dans un post précédent les mots :
      Mot
      Manque
      Eau
      Saltimbanque
      Je réponds :
      "Quand des frissons me parcourent à la lecture de tes mots,
      Quand fermer mes yeux suffit à ne plus être en manque
      Grâce aux souvenirs de nos ébats éclaboussés d'une eau
      Si pure que mon âme en devient délicieusement saltimbanque...

      Pluie
      Houle
      Luit
      Enroule"
      Et le suivant enchaîne en faisant 4 vers avec les rimes que je propose en dernier.
      Tout le monde a compris, c'est bon ? Si jamais il y a des questions ou des remarques, je vous demande de les mettre sous spoiler afin de ne garder visibles que les petits poèmes et les rimes proposées svp.
      Enjoy !
    • par Retromantique
      En l'honneur du mois de la poésie, j'aimerais que vous postiez un de vos poèmes favoris. Vous pouvez en partager plusieurs, mais un seul par déchet, pour la dynamique souhaitée. Ça peut aussi être des découvertes récentes ou des événements en lien avec le thème.
      Je commence avec un de mes poèmes favoris de tous les temps, Wild Geese, lu par son auteure et ma poétesse préférée de tous les temps, Mary Oliver.
      Pour ceux qui préfèrent la lecture:
      Je l'aime pour la façon qu'elle puisait dans la nature pour son symbolisme, tout en faisant preuve de simplicité. Ça vient me chercher très loin à l'intérieur. Elle est morte il y a un an ou deux, à 80 ans. C'était une ermite qui n'avait que très peu de désir d'être dans la mire du public. Qu'elle repose en paix <3
      Votre tour maintenant. 
       
    • par Gamin
      Cet article là publié aujourd'hui est ?
      https://www.nytimes.com/2020/08/14/books/indigenous-native-american-sci-fi-horror.html
       
       
    • par Shell VVV-Power
      Perversion
      Tu devrais te farcire ton chou de ma chair.
       
      Colère
      Mon cancer me ronge sacrament, qu'y se ramène pour que j'lui décalisse les molaires.
       
      Drame
      Je suis le dernier homme sur terre. Que faire? Savourer le reste de la vie à la santé de mes frères et soeurs?
       
      Euphorie
      Un monde se déploie en moi, une explosion infini, un gouffre sans fond, la dernière vie la première mort.
       
       
    • par ...
      Je sais qu’on a plusieurs membres qui aiment écrire – et qui le font très bien d’ailleurs.
      J’ai retrouvé un vieux manuscrit. Il a bien vieilli quand même. Un truc écrit quand j’devais avoir 19-20 ans…
      Je vais relire le manuscrit, le fignoler et le finir! Et sérieusement, je vais essayer de le faire publier.
      Y en a-t-il parmi vous qui ont déjà tenté d’écrire un livre (roman, recueil de poésie, etc.)?
      Est-ce que certains ont déjà fait publier leurs écrits?
×
×
  • Créer...