Aller au contenu

Postez vos poèmes, récits, nouvelles


Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 10 heures, TénèbresFruitées a dit :

Explique-moi pourquoi ce serait un délire? Je trouves que tu parles à travers ton chapeau. Si c'était siiiiii facile de sortir quelqu'un d'une telle situation, ce ne serait pas un fléau. Malheureusement, c'est beaucoup plus insidieux que tu sembles le penser. 

Si je puis me permettre, j'étais jusqu'à tout récemment dans une telle relation. Durant plusieurs années, j'ai cru profondément que le problème était moi, que je ne valais rien, que j'étais chanceuse de l'avoir dans ma vie. Les gens autour n'y voyaient que du feu.

Résultat, il légitimisait ses gestes, devenant de plus en plus vicieux et violent. Tout se justifiait, et je te jure qu'il réussait toujours à me convaincre que je l'avais bien mérité.

C'est assez proche de ce que vivent les gens dans une secte. Les gourous possèdent un charme très puissant. Ce sont des manipulateurs dotés d'une grande intelligence (et souvent d'un attribut tout autant impressionnant...) 

Si j'expliquais dans quoi j'étais prise, il y aurait effectivement de quoi à me traiter de folle. Mais ce serait une explication plutôt simpliste et péjorative. 

C'est drôle que t'en parles ainsi. J'aurais un contre-exemple à te proposer, mais ce serait en dévoiler sur mon calvaire, et ça pourrait déplaire.

De façon générale, en violence conjugale, les bourreaux sont immensément narcissiques. Ils cherchent à se satisfaire eux, et uniquement eux-mêmes, allant jusqu'à se victimiser. Ils aiment être idolâtrés. Ils adorent avoir raison.

Le fléau 

Oauh gourou machiste, violent et narcissique.

Que t'es coups me remette en place, que ta haine pure déforme mon visage.

C'est être fou de penser que tu pourrais peut-être toi aussi recevoir ce genre de coups, fatals, que certains pourraient t'envoyer par simple vengeance.

La fierté de mon être tellement absente et détruite qu'elle m'en fait oublier certains principes et fonctionnements humains que je n'arrive plus à conceptualiser avec lucidité.

Alors je prends tout mon temps et je finis pas subir et trouver satisfactions la où il n'y à rien que sentiments de soulagement quand le fléau ne s'abat pas sur toi, pour un instant seulement. 

 

Je suis nul en poèmes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Malgré tous mes efforts
Rien n'acquiert de sens
Mais je m'accroche encore
A ce semblant d'existence…


J'ai tout essayé pour m'en détacher
Mais là j'abandonne, mise en pause,
Le temps de voir ce dont je dispose
Pour espérer enfin pouvoir m'alléger.

Comment détacher cette corde qui me retient
Et m'empêche même de me projeter à demain ?
Il paraît que ce pouvoir de liberté, je le détiens…
Mais mon cerveau bien éclaté a tout repeint.

D'un coup, m'habite le doute,
Expliquant mon mal-être
De devenir une vieille croute…
Pour l'éviter, que dois-je commettre ?
 

Ce qu'il faut entendre, au-delà de ma prose,
C'est le bruit assourdissant de l'hallali
Annonçant que la chasse est maintenant close,
Ce qu'il reste de son n'est qu'écholalie.

Modifié par ShameOnYou
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jean-Paul Sartre, j'ai lu y'a longtemps, ça m'avait pas botté mais j'en garde peu de souvenir j'avoue. J'ai plus de souvenirs de Jean-Saul Partre, c'est pour dire ! ^^ (L'écume des jours, Boris Vian). Mais peut-être n'était-ce pas le bon moment pour moi à l'époque et que ça vaut le coup de réessayer.

Kierkegaard, rien lu de lui. Je n'ai pas trop de culture classique pour tout dire. Très grande lectrice, boulimique même jusqu'à 3 ans (depuis je n'arrive plus à lire vraiment... je m'y remets doucement juste, et avec de l'accessible, mon cerveau marche au ralenti... ^^), mais peu de philosophie classique (l'école m'en a dégoûtée). Dans les contemporains, j'aime bien lire André Comte-Sponville par exemple... de l'accessible. ^^ Mais peut-être aussi que je me fais une montagne d'une souris et que Kierkegaard me plairait. Je vais le mettre sur ma liste.

Je précise tout de même que le poème au dessus est en fait un assemblage de plusieurs petits poèmes de 4 vers chacun écrits séparément. Et c'était il y a quelques mois. Mais c'est un état qui revient régulièrement, comme un métronome, comme un refrain rythmant le passage des jours. Je suis coutumière des up and down. ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah justement @ShameOnYou, tu devrais checker le PDF que j'ai mis en lien. Lire du Kierkegaard direct, c'est un gros investissement intellectuel. Rien de mal à accéder à sa pensée d'une manière distillée :)@Retrolatriquemouais... personnellement, je suis d'avis qu'on peut trouver du bon dans chaque courant. Pas obligé d'embrasser ou de rejeter un courant au complet, on peut cueillir ce qui peut être utilisé pis jeter le reste. 

Révélation

 

Révélation
Révélation

:bock_cote:
 

Révélation

Huh... peut-être pas finalement. 

 

 

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, ShameOnYou a dit :

Ok, alors je ferais l'effort de lire de l'anglais...! ^^ Mais pas là, l'est trop tard pour moi.

Ah oui, c'est vrai. Peut-être que dans ce cas-ci ça peut être pas mal équivalent pour toi. En tout cas, je te tords pas le bras non plus hein, ça reste juste une recommandation de bon coeur :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Prendre sur soi, faire le dos rond, serrer les dents... marche ou crève. Mais toujours les yeux baissés surtout. Parce que les lever te donnerait envie d'ouvrir grand ta gueule devant l'absurdité du Monde et ceux qui le peuplent. Mais ouvre ta gueule et on te la fermera avec les poings comme avec les points si tu ne coches pas les bonnes cases. Et pour peu qu'il y en ait des manquantes, tu n'auras qu'à y placer tes dents pourries d'avoir été trop écrasées, tant que même la petite souris n'y toucherait pas, et en guise de pièce te laissera ses crottes pour combler tous tes trous, même les plus cachés, l'intimité fusillée sur l'autel de la jouissance publique, la pudeur sacrifiée sur l'autel de la liberté de quelques hères en manque de sphères.

(mots écrits après une discussion houleuse... j'ai rarement été douée pour fermer ma grande gueule, encore moins pour entrer dans une case... dommage pour ceux que ça dérange.)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

Ma mère, ce cadavre...

J'ai poussé la porte, tout doucement, sans rien faire grincer,
--comme avec mes enfants quand ils étaient bébés... j'angoissais tant de la mort subite du nourrisson..!--
elle est allongée, là... si blanche !...
dans la pénombre...
si maigre... son menton tombant, comme démantibulé...
Sa crinière de lionne, autrefois flamboyante -- sa fierté !-- ne cache plus guère la calvitie naissante au contact trop prolongé de l'oreiller...

La Mort est laide.

Ma mère, ce cadavre...
a gémi.
Mon coeur a fait une pause
d'effroi.
... Apnée du sommeil.

La Mort est facétieuse.

Ma mère...
survit.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arf... j'arrête de travailler sur le prochain "Mon frère, ce junky" alors ?  :twerk:Je me suis demandé après coup s'il n'était pas indiqué que je précise un peu le contexte, concernant ma mère (puis je suis partie sans possibilité de connexion, ça m'est sorti de la tête)... Ma mère est très malade, en fin de vie  et la situation est glauque au possible, surtout vu le personnage malsain et toxique qu'est ma mère... Bref. Oui j'ai conscience que ça peut(puisse ?) paraître violent comme poème, j'aurai peut-être dû prévenir. Mais c'est juste une question d'habitude. :ph34r:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Utilisateur masqué, je suis étonnée par ton choix de format, audio en accéléré... Y a-t-il une raison en particulier ? Le choix du canal d'expression faisant partie intégrante selon moi de l'expression elle-même, je suis curieuse d'avoir ton éclairage si tu le veux bien.

J'étais venue poster également sur la violence... Du coup je vais me le garder sous le coude pour le moment ou on va croire que l'on se répond. ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2021-02-05 à 20:51, Retrolatrique a dit :

Jean-Paul Sartre, mes knee-gar(ce)s.

Pompez ses mots à fond dans ce puta*n d'humanisme à la con. Puis, pêtez-leur les chevilles dans un gros vomito.

 

Hexamètres dactyliques dans vos teuch', mes biches.

 

Batista-Quits.gif.56ed42759ae951573a533085565b08d2.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Retrolatrique a dit :

Hexamètres dactyliques dans vos teuch'

Teuch, c'est quoi ? 

Je n'aime pas (et je n'arrive pas) à être régulière dans mes vers, il y a même parfois, en ce qui me concerne, une vraie conscience/volonté du déséquilibre induit par un pied manquant ou une fin de phrase en plein milieu de vers. 

Tu écris, toi-même, mon biquet ? 

@Utilisateur masqué, c'est très étrange parce que j'ai l'impression de connaître ta voix, en tout cas, j'ai déjà entendu une voix qui ressemblait beaucoup à la tienne (et là, si ça se trouve, tu es un homme qui a modifié sa voix avec un programme à la con !)... ^^ Tu n'as mis aucun frein, pas de soucis, je suis une grande fille, les freins je me les mets toute seule. ;-) En plus, mes vers ne font pas 6 pieds, faut que je les retravaille... ^^ Je te remercie d'avoir répondu en tout cas. Cette fonction de l'utilisateur masqué est intéressante... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’entaille ton oeil

Opprobre des hommes juteux

Extase du cylindre de ta vie sourde

Mange ma violence

C’est juste une pétale de plus

Dans la chair de tes seins chromes

 

KATA KATA KATA

Silex foudroyant

Lycanthrope végétale 

L’aube de l’âme te scie ta sale gueule de con

Rentre dans l’ébène du meurtre

J’t’encaisse comme une vierge défunte

 

Myriade de l’amour translucide

Cupidon t’encule

J’pilote mon tabarnak au travers de tes nerfs tendres

Galactic massage

Swift fuck

 

L’enchainement des fenêtres tranches toutes les gorges

C’est l’égo qu’on crash pas ta face

Lève toi et suce

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Jpeg a épinglé ce sujet
  • Jpeg a libéré ce sujet

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

    • par ShameOnYou
      Je ne sais pas trop si vous aimez jouer avec les mots mais comme c'est apparemment le mois de la poésie et qu'il existe un petit jeu poétique que j'apprécie, je vous le propose, les règles sont simples :
      Vous prenez les 4 mots proposés dans le post précédent le vôtre et vous en faîtes les rimes de 4 vers, puis vous proposez 4 mots qui riment par paire pour le joueur suivant. Qu'importe que vos vers soient en alexandrin ou sans plus de structure que le respect des rimes, qu'importe qu'ils soient classiques ou érotiques (mais tant qu'à faire, faîtes du beau pas trop dégueu histoire de m'exciter), le but est de s'amuser en rimes en laissant libre-cours à votre créativité. Je vous demande juste de proposer des mots français pour les rimes svp, si vous voulez mettre des mots québécois dans les vers, si vous voulez, mais les rimes en français, que je puisse comprendre ! ^^
      Par exemple, imaginons que @Retromantique(au hasard, mais ça pourrait être @Retro Freak) propose dans un post précédent les mots :
      Mot
      Manque
      Eau
      Saltimbanque
      Je réponds :
      "Quand des frissons me parcourent à la lecture de tes mots,
      Quand fermer mes yeux suffit à ne plus être en manque
      Grâce aux souvenirs de nos ébats éclaboussés d'une eau
      Si pure que mon âme en devient délicieusement saltimbanque...

      Pluie
      Houle
      Luit
      Enroule"
      Et le suivant enchaîne en faisant 4 vers avec les rimes que je propose en dernier.
      Tout le monde a compris, c'est bon ? Si jamais il y a des questions ou des remarques, je vous demande de les mettre sous spoiler afin de ne garder visibles que les petits poèmes et les rimes proposées svp.
      Enjoy !
    • par Retromantique
      En l'honneur du mois de la poésie, j'aimerais que vous postiez un de vos poèmes favoris. Vous pouvez en partager plusieurs, mais un seul par déchet, pour la dynamique souhaitée. Ça peut aussi être des découvertes récentes ou des événements en lien avec le thème.
      Je commence avec un de mes poèmes favoris de tous les temps, Wild Geese, lu par son auteure et ma poétesse préférée de tous les temps, Mary Oliver.
      Pour ceux qui préfèrent la lecture:
      Je l'aime pour la façon qu'elle puisait dans la nature pour son symbolisme, tout en faisant preuve de simplicité. Ça vient me chercher très loin à l'intérieur. Elle est morte il y a un an ou deux, à 80 ans. C'était une ermite qui n'avait que très peu de désir d'être dans la mire du public. Qu'elle repose en paix <3
      Votre tour maintenant. 
       
    • par Gamin
      Cet article là publié aujourd'hui est ?
      https://www.nytimes.com/2020/08/14/books/indigenous-native-american-sci-fi-horror.html
       
       
    • par Shell VVV-Power
      Perversion
      Tu devrais te farcire ton chou de ma chair.
       
      Colère
      Mon cancer me ronge sacrament, qu'y se ramène pour que j'lui décalisse les molaires.
       
      Drame
      Je suis le dernier homme sur terre. Que faire? Savourer le reste de la vie à la santé de mes frères et soeurs?
       
      Euphorie
      Un monde se déploie en moi, une explosion infini, un gouffre sans fond, la dernière vie la première mort.
       
       
    • par ...
      Je sais qu’on a plusieurs membres qui aiment écrire – et qui le font très bien d’ailleurs.
      J’ai retrouvé un vieux manuscrit. Il a bien vieilli quand même. Un truc écrit quand j’devais avoir 19-20 ans…
      Je vais relire le manuscrit, le fignoler et le finir! Et sérieusement, je vais essayer de le faire publier.
      Y en a-t-il parmi vous qui ont déjà tenté d’écrire un livre (roman, recueil de poésie, etc.)?
      Est-ce que certains ont déjà fait publier leurs écrits?
×
×
  • Créer...