Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Je ne me sens vraiment pas bien ce soir, je suis vraiment triste. J'ai envie de pleurer.

Je m'explique.

J'ai souvent de la misère à comprendre ce qui se passe autour de moi, genre comme si j'étais constamment dans un espèce de brouillard. Je suis fonctionnelle.. je veux dire, je peux m'occuper de moi-même (hygiène de vie, hobbys, sport) travailler, avoir un mode de vie normal... mais je ne suis pas toute là. Je me sens engourdie et éteinte.

J'ai l'impression d'être nounoune et ça me fatigue. Il faudrait que je baisse ma médication un peu.. mais c'est dangereux parce que la paranoïa peut ré-embarquer. Déjà qu'elle est encore présente en background sauf que je ne l'alimente pas.

J'essaie d'éviter de consommer le plus possible, parce que ça aide pas la situation et ça affecte mon humeur pendant plusieurs jours. Une fois de temps en temps je flanche et je bois parce que je suis à bout de nerfs et que je ne vois pas d'autre moyen pour calmer mon anxiété et mon énervement. Mais bon, depuis deux mois j'ai flanché juste deux fois.

Je souffre vraiment cette semaine parce que je paranoïes que les gens peuvent entendre mes pensées. Sérieux, c'est hyper angoissant comme truc. Je me sens super mal.

Je veux juste retrouver ma vitalité et mon énergie. Je suis tellement fatiguée. J'ai besoin de créer aussi. Ça me manque.

Aussi, j'ai l'impression que tout le monde qui entendent mes pensées se moquent de moi entre eux.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai l'impression que tu as vraiment besoin de te vider la tête (et de pleurer une shot). Une bonne marche, un bon yoga, du sport intense, une belle toile, ou juste de la méditation plein conscience, mais faut redescendre dans ton corps et laisser partir les nuages. Pourquoi pas une douche froide quand tu sens que tu perds le contrôle? Je lance des choses comme ça, mais j'imagine que tu sais ce qui te convient le mieux, t'as déjà fait tellement de travail sur toi.

Je ne sais pas  comment tu le vis, mais est-ce que ça ressemble à de la dépersonnalisation?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Goéland a dit :

J'ai l'impression que tu as vraiment besoin de te vider la tête. Une bonne marche, un bon yoga, du sport intense, une belle toile, ou juste de la méditation plein conscience, mais faut redescendre dans ton corps et laisser partir les nuages. Pourquoi pas une douche froide quand tu sens que tu perds le contrôle? Je lance des choses comme ça, mais j'imagine que tu sais ce qui te convient le mieux, t'as déjà fait tellement de travail sur toi.

Je ne sais pas  comment tu vis ça, mais est-ce que ça ressemble à de la dépersonnalisation?

La seule chose que je sais c'est que j'ai fucking peur genre tout le temps.

Mais oui en général le sport ça marche et faudrait peut-être que je me remettre à gribouiller ça pourrait me stimuler positivement.

:-/

J'pourrais reprendre le yoga et la méditation aussi ça pourrait me faire du bien. Faut juste je chasse la paresse.

 

----------------

 

Peux tu me briefer vite-vite sur ce qu'est la dépersonnalisation?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui. voilà :

Citation

La dépersonnalisation (parfois abrégé DP) est un symptôme psychologique dissociatif. Il s'agit d'un sentiment de perte de sens de soi-même, dans lequel un individu ne possède aucun contrôle de la situation1. Le symptôme peut être ressenti pendant quelques secondes à la suite d'un stress intense et prolongé (notamment lors de crises d'angoisse). Les patients sentent avoir changé, une grande prise de recul par rapport à soi-même peut être ressentie. Ce symptôme apparaît souvent comme étant un mécanisme de protection de l'esprit contre une anxiété qu'il ne peut plus supporter. Malgré son caractère relativement bénin, le phénomène engendre de grands niveaux d'anxiété, ce qui peut renforcer le phénomène.

Bien que la majorité du corps médical perçoive actuellement la dépersonnalisation (soi-même) et la déréalisation (entourage) en tant que diagnostics indépendants, la minorité restante ne veut pas séparer la déréalisation de la dépersonnalisation2, les deux troubles étant souvent ressentis en même temps par les patients.

Quand je travaillais 40 heures semaines dans un milieu trop stimulant, si je n'avais pas ma soirée tout seul sans aucune distraction pour me vider la tête, le lendemain j'étais encore plus fatigué (même si j'avais dormi 10 heures), et à la longue si je ne prenais pas le temps de me vider la tête, je commençais me sentir complètement submergé, à faire des crises de panique, et en gros à me sentir dépersonnalisé.

Je ne pense pas que c'est comparable tant que ça, parce que tu parles d'une paranoïa qui vient de l'intérieur.

En tout cas, prends soin de toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Goéland a dit :

Oui. voilà :

Quand je travaillais 40 heures semaines dans un milieu trop stimulant, si je n'avais pas ma soirée tout seul sans aucune distraction pour me vider la tête, le lendemain j'étais encore plus fatigué (même si j'avais dormi 10 heures), et à la longue si je ne prenais pas le temps de me vider la tête, je commençais me sentir complètement submergé, à faire des crises de panique, et en gros à me sentir dépersonnalisé.

Je ne pense pas que c'est comparable tant que ça, parce que tu parles d'une paranoïa qui vient de l'intérieur.

En tout cas, prends soin de toi.

Typique des introvertis.
J'arrive pas à recharger mes batteries si il y a des gens autour, même mon chum.
 

il y a une heure, Chicken of the infinite a dit :

Je ne me sens vraiment pas bien ce soir, je suis vraiment triste. J'ai envie de pleurer.

Je m'explique.

J'ai souvent de la misère à comprendre ce qui se passe autour de moi, genre comme si j'étais constamment dans un espèce de brouillard. Je suis fonctionnelle.. je veux dire, je peux m'occuper de moi-même (hygiène de vie, hobbys, sport) travailler, avoir un mode de vie normal... mais je ne suis pas toute là. Je me sens engourdie et éteinte.

J'ai l'impression d'être nounoune et ça me fatigue. Il faudrait que je baisse ma médication un peu.. mais c'est dangereux parce que la paranoïa peut ré-embarquer. Déjà qu'elle est encore présente en background sauf que je ne l'alimente pas.

J'essaie d'éviter de consommer le plus possible, parce que ça aide pas la situation et ça affecte mon humeur pendant plusieurs jours. Une fois de temps en temps je flanche et je bois parce que je suis à bout de nerfs et que je ne vois pas d'autre moyen pour calmer mon anxiété et mon énervement. Mais bon, depuis deux mois j'ai flanché juste deux fois.

Je souffre vraiment cette semaine parce que je paranoïes que les gens peuvent entendre mes pensées. Sérieux, c'est hyper angoissant comme truc. Je me sens super mal.

Je veux juste retrouver ma vitalité et mon énergie. Je suis tellement fatiguée. J'ai besoin de créer aussi. Ça me manque.

Aussi, j'ai l'impression que tout le monde qui entendent mes pensées se moquent de moi entre eux.

 

Ca fait des mois que je me sens exactement comme ça, tu viens de décrire mon mal être en quelques mots.

Dans mon cas c'est directement relié a mon anxiété. Plus je suis anxieuse, plus je nage dans le coton. Apparement c'est parce que la partie reptilienne du cerveau prend le relais quand on est dans une situation qui nous stresse (à tord ou à raison, le cerveau ne fais pas la différence). On se retrouve alors en mode "survie" et les pensées logiques et cohérentes font place à l'instinct et à l'émotion. D'où la sensation d'engourdissement.
Ce qui marche le mieux pour moi, c'est l'apnée. Je retiens mon souffle le plus longtemps possible, avec un chrono. Quand je relâche je recommence à respirer du ventre,  au lieu des épaules, et ça va mieux. Pour un moment du moins. 

Pis ça doit être super flippant pour toi cette paranoïa, surtout ce que tu décrit là. T'es bonne d'être encore fonctionnelle, moi je serais cachée sous mon lit depuis un bail. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Chicken of the infinite a dit :

 Peux tu me briefer vite-vite sur ce qu'est la dépersonnalisation?

C'est étrange que tu en saches peu sur la dépersonnalisation.

Sans te faire entrer dans des détails trop personnels, est ce que les professionnels de la santé qui te suivent te fournissent de l'information sur ta condition (exemple, comment ça se manifeste au niveau des symptômes et ce que tu dois faire quand ils apparaissent), ou ils se contentent de te prescrire de la medoc ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est impossible que les gens puissent entendre tes pensées. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Goéland a dit :

Oui. voilà :

Quand je travaillais 40 heures semaines dans un milieu trop stimulant, si je n'avais pas ma soirée tout seul sans aucune distraction pour me vider la tête, le lendemain j'étais encore plus fatigué (même si j'avais dormi 10 heures), et à la longue si je ne prenais pas le temps de me vider la tête, je commençais me sentir complètement submergé, à faire des crises de panique, et en gros à me sentir dépersonnalisé.

Je ne pense pas que c'est comparable tant que ça, parce que tu parles d'une paranoïa qui vient de l'intérieur.

En tout cas, prends soin de toi.

Le fameux  boreout.

Quand j'étais délégué syndical et que je m’occupais de l'assurance collective , les gens se faisaient souvent diagnostiquer le trouble d’adaptation .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Ecce Homo a dit :

C'est étrange que tu en saches peu sur la dépersonnalisation.

Sans te faire entrer dans des détails trop personnels, est ce que les professionnels de la santé qui te suivent te fournissent de l'information sur ta condition (exemple, comment ça se manifeste au niveau des symptômes et ce que tu dois faire quand ils apparaissent), ou ils se contentent de te prescrire de la medoc ?

Honnêtement, ils m'ont surtout bourrée de pilules et y'a pas mal fallu que j'me débrouille/fasse des recherches/comprenne toute seule. J'ai rencontré quelques travailleuses sociales qui m'ont aidée à travailler sur certains aspects de ma condition... mais c'est pas mal ça le topo et je crois que c'est un problème en psychiatrie. Le traitement n'est pas assez humain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-12-05 à 21:41, Goéland a dit :

Quand je travaillais 40 heures semaines dans un milieu trop stimulant, [...]

Intéressant! Que faisais-tu comme boulot?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Commis de fruits et légumes au Jardin Mobile sur Cartier. J'ai jamais vu une place de mongols de même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Chicken of the infinite a dit :

Honnêtement, ils m'ont surtout bourrée de pilules et y'a pas mal fallu que j'me débrouille/fasse des recherches/comprenne toute seule. J'ai rencontré quelques travailleuses sociales qui m'ont aidée à travailler sur certains aspects de ma condition... mais c'est pas mal ça le topo et je crois que c'est un problème en psychiatrie. Le traitement n'est pas assez humain.

ouais, j'ai aussi senti que l'approche était déshumanisante les quelques fois où j'ai dû accompagner un proche en psychiatrie.

ceci dit, c'est une bonne chose que tu sois consciente de tes symptômes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça vous arrive jamais d'avoir envie de tout laisser tomber et d'aller élever des loups dans le Grand Nord ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, RBC a dit :

Ça vous arrive jamais d'avoir envie de tout laisser tomber et d'aller élever des loups dans le Grand Nord ?

Moi si. J'y pense assez souvent.

J'en fait un projet de (pré) retraite. J'ai quelques années devant moi pour planifier l'endroit (et acheter une grande terre, Nunavik, Nunavut, Yukon ou TNO), voir le style de vie qui conviendrait (trappe, chasse, pêche, élevage, culture, etc.) pour la survie et aussi pour payer la terre et les taxes (commerce donc, même à petite échelle).

Et bien me préparer pour pas crever comme une poule pas de tête de la ville qui débarque en 1644 dans le fond du bois à -40c.

J'ai déja hâte de construire mon shack pis mes sheds à skidoo et 4roues.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 55 minutes, Kalium a dit :

J'ai lu un livre qui parlait à peu près de ça. C'est un récit autobiographique où l'auteur part vivre en Sibérie sur le bord du lac Baïkal. Ça m'a donné envie de moi-même partir en ermitage, ce que j'ai fait il y a quelques années et que je pense refaire bientôt.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dans_les_forêts_de_Sibérie

Y'a plein de docus sur youtubes de ce genre : une végane militante qui devient trappeure par amour et respect pour la nature et les animaux, un gars qui est juste écoeuré de la société, une famille qui revient aux vraies valeurs, etc. On suit leur transition (souvent difficile), leur vie quotidienne, la beauté de la nature pis toute pis toute...

Faut faire un sujet "vivre dans l'bois" ou un truc du genre.

Mon redneck thread a pas marché, pas assez (ou trop?) ciblé je crois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, FosseAsceptique a dit :

Y'a plein de docus sur youtubes de ce genre : une végane militante qui devient trappeure par amour et respect pour la nature et les animaux, un gars qui est juste écoeuré de la société, une famille qui revient aux vraies valeurs, etc. On suit leur transition (souvent difficile), leur vie quotidienne, la beauté de la nature pis toute pis toute...

Faut faire un sujet "vivre dans l'bois" ou un truc du genre.

Mon redneck thread a pas marché, pas assez (ou trop?) ciblé je crois...

Peut être un sujet sur le Survivalisme, tu pourras atteindre autant les rednecks, les anti-sociaux que les conspirationistes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, FosseAsceptique a dit :

Y'a plein de docus sur youtubes de ce genre : une végane militante qui devient trappeure par amour et respect pour la nature et les animaux, un gars qui est juste écoeuré de la société, une famille qui revient aux vraies valeurs, etc. On suit leur transition (souvent difficile), leur vie quotidienne, la beauté de la nature pis toute pis toute...

Faut faire un sujet "vivre dans l'bois" ou un truc du genre.

Mon redneck thread a pas marché, pas assez (ou trop?) ciblé je crois...

Ouais, j'ai vu pas mal de punks faire des vlogs de permaculture et d'agro-foresterie, un forgeron qui vit dans le bois et qui nous montre comment faire des outils et des crisses de gros feux pour faire du charbon, un hippie trop content/défoncé sur ses vidéos qui nous montre ses fruits ses légumes, son terrain, ses pou-poules, ses nouveaux designs fonctionnant en circuits fermés. Y'a ceux qui se font des earthships avec des vieux pneus dans le désert et qui installent des systèmes pour capter l'eau et faire des serres potagères annexées à même la maison. Y'a plein d'affaires sérieusement trop l'fun mais souvent plus proches du hippie que du redneck traditionnel.

Donc, je crois que "Vivre avec/dans la nature" conviendrait mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×