Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

YEAH FLYERS!!!

J'pensais pas qu'ils l'auraient gagnée...Enfin.

Moi qui était d'humeur so-so en me levant, je suis heureuse là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Je me sens très mal ce soir.

D'un côté je n'ai pas pu trouver avant la st-valentin une femme qui soit meilleure aux échecs que celle qui me sert de blonde présentement.

D'un autre côté Luna et Et caetera n'ont pas encore répondu aux questions que je leur ai posées.

Finalement je pensais voir l'un de mes proches ce soir. Il ne viendra pas. Il est souffrant et les occasions de le voir se feront de plus en plus rares.

Modifié par Incognito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pas tres tres bien je me sens ... bon j'ai plein de raisons de me réjouir dans la vie mais ma récente et affreuse voisine n'a cessé de me faire des avances et de me harceler que depuis 4 jours donc la pression est pas encore retombée ... ça va venir ... Sinon je suis content n'étant point canadien de découvrir ce dépotoir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La dépression de février viens de me pogner. Je croyais être au dessus de tout ça, mais non, je commence à avoir hâte que mon stage finisse, hâte que la neige fonde pour que je puisse aller dehors recharger mes batteries.

Pourtant, mon hiver est merveilleux, mais la déprime de février me pogne à chaque année, vivement que la fin du mois de mars arrive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PLein d'anxiété. J'ai hâte à la semaine de relache. Non mais vous vous rendez compte, moi qui avais hâte que ça commence. Et jusqu'à ce que la période des examens intra commencent, je n'avais pas envie que ça se termine non plus.

Mais là...

Je me suis même pris à boire du café

urk.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mal au coccyx ca pas d'sens pis sur mon gros orteille... j ai pris une débarque vla 1 semaine ou 2 ... chu tombé sur le cul drette sur un morceau d'glace ben dure !! l esti j ai essayer dme venger en donnant un coup d'pied dessus pis ca a pas marcher !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peu dormi, fatiguée, j'ai hâte que la journée finisse.

Cependant je me sens fière de mes accomplissements de cette semaine. Le gérant du magasin où je travail n'étant pas là, il m'a laissé en charge du magasin et j'ai pus faire beaucoup de jobines de plancher qui avaient besoin d'être fait depuis un bon moment. J'ai hâte qu'il voit le travail que ça donne. Aussi, avec les troubles que le temps partiel (que j'aime et admire tant... NOT) m'a donné pendant que le représentant de Bell était avec nous pour nous expliquer une nouveauté dans les forfaits, j'ai l'appui de sa part pour parler avec le gérant de district et peut-être en finir avec cette histoire de marde.

J'croise les doigts!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais même pas remarqué que l'instut me manquait avant ce sujet.

C'est défoulant de dire comment on se sent, quoi que c'est vrai que ça peut ressebler au sujet dont tout le monde se calisse.

Précisément. Tu n'as pas besoin de te sentir mal jusqu'à ce qu'on te le rappelle. Et le monde est saturé de gens qui ont vraiment envie qu'on se sente mal, ces vulgaires enfoirés.

Créer des espaces pour exprimer la souffrance c'est rendre la souffrance réelle.

Je vais SUR LE CHAMP demander à Drox de ramener l'Institut Psychiatrique. Là, vous allez pouvoir vous psychanalyser en groupe sans faire chier le reste de la planète.

Matt, je suis doublement satisfaite de t'avoir sacrifié maintenant que je sais que le retour de l'institution de la souffrance est de ta faute. Tu as fauté par trop de pitié pour la cruche, sale petit libidineux du o-k.

Arguments pour le rétablissement de l'institut:

CONTRE

Les membres passent leur temps à étaler les symptômes de leur difficulté à vivre partout sur le forum. Ils se font insulter à longueur de temps précisément pour cette raison, et c'est ça qui rend le dépotoir un tout petit peu vivant.

Ménager un espace protégé "institut psychiatrique" (qui devrait plutôt s'appeler "viens pleurer sur mon épaule pauvre petit chose") conduit à amplifier les traces de cette difficulté à vivre tout en provoquant tout un panel de réactions dites empathiques (lire "vampiriques") qui consistent à se montrer gentil en jouissant de la souffrance de l'autre (s'y "reconnaître", prodiguer des "conseils" pour se consoler de ses propres fuites).

Cela intensifie la puanteur de vomi dans lequel les humains ont déjà les dents qui baignent.

C'est dégueulasse.

POUR

Concentrer une telle dégueulasserie permet de rendre plus visible la vérité aux yeux de tous. Comme vous avez pour la plupart une sensibilité à défaut d'avoir aussi un cerveau, vous ne pouvez plus que voir à quel point aucune institution ne tient. Personne n'est à sauver. La société d'aujourd'hui est presque entièrement devenue une institution de contrôle psychiatrique. Voir cela peut aider à s'en libérer.

Conclusion

Jugement dernier:

the only thing that's permanent is destruction. Fuck permanent.

Les arguments négatifs gagnent. Ce monde de douleur n'a pas lieu d'être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de reprendre espoir dans le fait que je sois capable de tomber amoureuse de nouveau. Ma dernière relation m'avais comme laissé sous l'impression que je ne pourrais tout simplement pas aimer pour un looooooonnnnggg bout, mais finalement je me surprends à rêver à des projets avec quelqu'un.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de reprendre espoir dans le fait que je sois capable de tomber amoureuse de nouveau. Ma dernière relation m'avais comme laissé sous l'impression que je ne pourrais tout simplement pas aimer pour un looooooonnnnggg bout, mais finalement je me surprends à rêver à des projets avec quelqu'un.

Bonne nouvelle :)

Moi je me sens relax aujourd'hui, juste assez fatigué pour ne penser à rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un seul mot : desséché. Me voilà déshydraté, inconfortable et confus après ma tentative de roupiller depuis les 5 dernières heures, pour au final n'en dormir que la moitié par intervalles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mal.

Fatiguée, stressée, désemparée, démoralisée, complexée.

J'ai déjà dit que je me deteste? Non? Bon je le dit. MAIIIS, je ne suis pas anorexique, je ne me mutile pas, je n'ai pas de pensées suicidaires, je ne suis pas aggressive donc "Ça ne sert à rien qu'on continue le suivit" car, non-dit mais bien présent, "tu n'es pas dangereuse ni pour toi, ni pour quelqu'un d'autre".

Bon. Ça fait toujours du bien de le dire.

Foutu manque de confiance.

Sinon j'ai eu une bonne note en philo, j'suis contente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EN GROS TABARNAK parce que la vie coute chère !!! . . mais bon comme on dit, la vie ses la vie :pubaire:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'me sens bien parce qu'à vous lire, je me dis qu'il y en a des beeen plus fuck all que moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

déprime saisonnière intense. J'ai toujours eu un problème avec l'hiver parce qu'en février je tombe down comme ça se peut pas et ça dure jusqu'à ce que la neige fonde et qu'il fasse assez chaud pour que je baisse mes fenêtres de char en écoutant de la musique joyeuse et en me laissant caresser par le soleil.

D'ici-là, je suis seule dans mon bureau ou bien à mon appartement et je commence à trouver ça long pas mal.

Mais bon on voit déjà les signes du printemps, alors ça m'encourage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×