Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Justement, les clients s'en foutent pas mal pour la plupart, mais faut juste avec une apparence un peu soignée et surtout fiter dans le décor.

Un belle paire de jeans + t-shirt ou camisole et c'est réglé. Ou whatever ce que ton style est.

J'pas inquiète pour toi, tu es belle au boute. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Chicken of the infinite a dit :

Merci Aradia.

J'pense que j'suis du style pas trop indécent. J'aime ça casual.

Un client m'a dit que j'tais bin belle à soir. Ça a fait ma soirée.

Alors va falloir t’habituer, le barman est comme l’acteur/l’actrice d’un film: les gens vont naturellement projeter des fantasmes sur lui. C’est naturellement que tu vas faire bander les dudes, c’est systématique. Juste le fait d’etre derrière un bar, et t’as le feeling d’être un sex symbol. Tu te fais draguer tout le temps, que tu sois un homme ou une femme, que tu sois hétéro ou gay, tu vas faire triper tout le monde. 

C’est drôle car en astrologie, l’alcool corresponds au signe du poisson et à Neptune, et les acteurs/actrices voir les chanteurs ont tous un Neptune fort : c’est la planète des fantasmes, des illusions, des drogues. Quand on y pense, un acteur est un peu comme un menteur positif : on sait qu’il ne fait que prêter son image à un rôle, mais l’illusion est réelle.

Neptune, c’est l’oasis dans la désert : on voit un mirage hyper crédible, mais jamais réel. Un barman c’est pareil, on s’imagine tout un tas de choses quand on le voit. D’ailleurs, quand on travaille entouré de liquide, on a constamment les mains dans l’eau ou mouillées. Rien que ça ce n’est pas innocent. Travailler dans l’eau, avec la terre, près du feu, dans les airs... tout ça n’est jamais innocent.

Exemple, l’eau represente les valeurs maternelles: c’est le 1 er élément originel dans le ventre de maman. 

C’est donc un métier lié également à l’enfant qui sommeille en chacun des clients qu’on sert, car une fois bourrés, la plupart se transforment littéralement  en gamins qu’ils faut écouter, rassurer, accompagner, calmer, motiver, gérer. Je pense pas qu’ @Aradia ou @Fred Yankee ne me contrediront sur ce point, il y a un côté maternel et paternel des enfers quand on est un bon barman. On doit vraiment gérer les gens et sentir quand il faut encourager à boire ou au contraire calmer le client qui a trop bu. C’est pour ça que si t’es Bourré toi, tu peux pas le faire. Et ça donne l’impression que c’est pas crédible. On se rends vite compte également à quel point on est fier de pas se trouver dans l'état critique de certains clients.

Le bar c’est également la patience, l’empathie et l’intuition : on anticipe les envies des gens. On ménage leur patience. On veille à respecter un ordre juste en cas de rush, on évite de creer des injustices et il faut savoir être ferme en douceur quand un client est têtu et persiste à te balancer sa commande 5 fois alors que tu lui demandes gentiment de patienter que tu t’occupes de lui. J’avoue que j’ai souvent perdu mon calme et que j’en ai envoyé Chier un joli nombre. Ma punchline préférée c’est de demander aux impatients le numéro de leur maman pour revoir certaines règles de civisme.

Certains bars acceptent ce rapport un peu tough, certains autres mettent le client au centre de tout et on ne peut rien leur dire. Il faut alors user d’ignorance et de mépris poli. Être hypocrite quoi. Pas tellement mon délire. Quasiment dans chaque établissement où j’etais, on à reconnu mes qualités relationnelles mais également ma grande gueule agressive. Il en faut derrière un bar, mais pas trop. J’ai appris à me canaliser et à garder le sourire et mon sens de l’humour malgré les abrutis. Quand un client me gave je demande à mon collègue de le gérer. Je ne réponds pas quand ça me saoule trop, j’ignore. Niveau émotions, le bar t’apprends RÉELLEMENT à te gérer. Personnellement j’en avais besoin.

Tu apprendras ainsi que plus tu t’enerves contre un client, plus tu perds ton énergie, plus tu te fatigues, plus tu souffres toi. Il faut donc éviter au maximum de céder à la rage, même si tu verras, parfois toute l’équipe a envie d’y céder. Tu apprendras aussi à regarder sur Google si c’est pas la pleine lune quand t’auras une horde de zombie surexcitée qui te defonce le bar, et tu auras souvent l’occasion de constater qu’effectivement, t’es sur une lune noire/nouvelle lune ou une pleine lune. La lune régit l’eau, nous en sommes constitués à 90% et nous buvons du liquide qui altère nos consciences. Guess what, l’alcool agit encore plus les soirs de pleine lune. 

Pour ce qui est de l’alcool, tant que tu maitrises pas ta job, ne bois pas. Rien. Attends de gérer tous les aspects de ton travail et attends la débauche pour boire ton petit coup. Une fois que tu seras vraiment comme à la maison et que tu maîtrisera ta job de A a Z, tu pourras te faire quelques petits shooters de temps en temps pour fêter avec les clients.

Est-ce que tu as des cocktails à faire ? 

Aradia, Fred, c’est quoi les cocktails que vous faites vous ? Mon ex patron m’a appris un petit trick bien cool avec le shaker, quand t’as un excédent, au lieu de le jeter dans l’evier, je le sers en shooter à un client qui a rien demandé mais qui sera toujours hyper heureux de cadeau. Ça évite de gaspiller. J’sais pas si vous connaissiez l’astuce !  

DESO pour le pavé, mais j’adore ce métier. Je le trouve absolument passionnant et enrichissant. Et si Chicken tu fais attention à la drogue, que tu évites la coke ( c’est la drogue du barman) si tu fais quand même attention à ton hygiène de vie, tu peux vraiment utiliser ton énergie pour ça. Ça te fatiguera énormément c’est un job difficile pour la fatigue mais c’est très sain. Personnellement quand je bosse je fume beaucoup moins au quotidien. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, 1984 a dit :

Alors va falloir t’habituer, le barman est comme l’acteur/l’actrice d’un film: les gens vont naturellement projeter des fantasmes sur lui. C’est naturellement que tu vas faire bander les dudes, c’est systématique. Juste le fait d’etre derrière un bar, et t’as le feeling d’être un sex symbol. Tu te fais draguer tout le temps, que tu sois un homme ou une femme, que tu sois hétéro ou gay, tu vas faire triper tout le monde. 

C’est drôle car en astrologie, l’alcool corresponds au signe du poisson et à Neptune, et les acteurs/actrices voir les chanteurs ont tous un Neptune fort : c’est la planète des fantasmes, des illusions, des drogues. Quand on y pense, un acteur est un peu comme un menteur positif : on sait qu’il ne fait que prêter son image à un rôle, mais l’illusion est réelle.

Neptune, c’est l’oasis dans la désert : on voit un mirage hyper crédible, mais jamais réel. Un barman c’est pareil, on s’imagine tout un tas de choses quand on le voit. D’ailleurs, quand on travaille entouré de liquide, on a constamment les mains dans l’eau ou mouillées. Rien que ça ce n’est pas innocent. Travailler dans l’eau, avec la terre, près du feu, dans les airs... tout ça n’est jamais innocent.

Exemple, l’eau represente les valeurs maternelles: c’est le 1 er élément originel dans le ventre de maman. 

Quand est-ce que tu fais ma carte du ciel, bae?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Va dans le sujet à dessein 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, 1984 a dit :

 

Aradia, Fred, c’est quoi les cocktails que vous faites vous ? Mon ex patron m’a appris un petit trick bien cool avec le shaker, quand t’as un excédent, au lieu de le jeter dans l’evier, je le sers en shooter à un client qui a rien demandé mais qui sera toujours hyper heureux de cadeau. Ça évite de gaspiller. J’sais pas si vous connaissiez l’astuce !  

 

Honnêtement, au bar où je travailles, j'ai beaucoup trop de cocktails sur le menu, j'en ai même inventé un qui est devenu l'un des plus populaires du bar le jeudi soir quand les martinis sont deux pour un. 

Le Candy Chope (jeu de mots plate avec le nom du bar). 

Curaçao bleu, Soho et limonade shaker, mais la pièce de résistance, c'est une brochette de bonbons qui vient avec le martini (au lieu d'être des olives, c'est des gummies).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-05-08 à 18:20, Carlos Crasseux a dit :

Près de cinq mois post-baccalauréat et cette carrière professionnelle n'est toujours pas commencée.  Cela dit, c'est toute une shape que je commence à avoir pour l'été, et ce, sans trop me restreindre.  Dans trois semaines, si je n'ai toujours rien trouvé, je vais porter mon c.v. dans des bars de danseurs gays.

Alors tu as l'étoffe pour travailler chez mindGeek.

https://www.mindgeek.com/careers/?gh_jid=4275220002

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une pensée sur la consommation.

Tu fumes une cloppe, t'es content. Tu bois un verre, t'es content. Tu fumes un joint, t'es content.

Une ligne de coke? Content.

Peux-être que les gens intelligents font pas de drogue, mais les gens intelligents en font d'après ce que j'ai constaté.

Tout le monde de sain et logique aime ça être content.

Peut-être qu'on vis pas très longtemps.. Mais c'est quoi une calisse de vie plate? En plus, j'ai remarqué que les pires vieux crisses de tous croches ont souvent l'air plus jeunes que les autres et vivent souvent plus longtemps que les autres.

Meilleur karma.

Edit: S'en péter une solide au moins une fois par semaine peut contribuer à une certaine stabilité. C'est thérapeutique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hmmm, j'dis pas que c'est entièrement faux, mais faudrait pas se mettre à justifier ses comportements déviants avec ce genre de pensée.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Chicken of the infinite a dit :

J'ai une pensée sur la consommation.

Tu fumes une cloppe, t'es content. Tu bois un verre, t'es content. Tu fumes un joint, t'es content.

Une ligne de coke? Content.

Peux-être que les gens intelligents font pas de drogue, mais les gens intelligents en font d'après ce que j'ai constaté.

Tout le monde de sain et logique aime ça être content.

Peut-être qu'on vis pas très longtemps.. Mais c'est quoi une calisse de vie plate? En plus, j'ai remarqué que les pires vieux crisses de tous croches ont souvent l'air plus jeunes que les autres et vivent souvent plus longtemps que les autres.

Meilleur karma.

Edit: S'en péter une solide au moins une fois par semaine peut contribuer à une certaine stabilité. C'est thérapeutique.

Une personne qui consomme âge prématurément sur une personne qui ne consomme pas. 

Ceux qui sont abstinents aux drogues et à l'alcool comme moi prennent leur plaisir ailleurs. 

Ce n'est pas parce que tu ne cherche pas ce plaisir singulier que tu ne prend pas ton pied autrement. 

J'ai épargné 1500 $ au cours des dernières semaines. Ça me botte de compter mon argent en liquide.

Je pense à toutes les choses que je pourrais m'acheter, aux investissements que je pourrais faire pour faire fructifier mon cash. 

Je pense que ça doit être aussi bon que quelqu'un qui se sniffe une ligne de poudre ?! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Chicken of the infinite tu parles trop de drogues. Regarde le passé. A la base j'avais envie de te dire vis ta vie, mais en vrai, je commence à m'inquiéter pour toi également.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Chicken of the infinite a dit :

J'ai une pensée sur la consommation.

Tu fumes une cloppe, t'es content. Tu bois un verre, t'es content. Tu fumes un joint, t'es content.

Une ligne de coke? Content.

Peux-être que les gens intelligents font pas de drogue, mais les gens intelligents en font d'après ce que j'ai constaté.

Tout le monde de sain et logique aime ça être content.

Peut-être qu'on vis pas très longtemps.. Mais c'est quoi une calisse de vie plate? En plus, j'ai remarqué que les pires vieux crisses de tous croches ont souvent l'air plus jeunes que les autres et vivent souvent plus longtemps que les autres.

Meilleur karma.

Edit: S'en péter une solide au moins une fois par semaine peut contribuer à une certaine stabilité. C'est thérapeutique.

Oui. Un verre pas la bouteille au complet.

C'est la dose qui fait le poison.


 

Citation

 

Reste une question : pourquoi les écrivains ont-ils tant bu, parfois au péril de leur vie et, pis, de leur talent? «J'ai parlé à des alcoologues qui ont du mal à soigner des artistes, raconte Alexandre Lacroix. Ils s'entendent dire: "Si j'arrête, je ne peux plus travailler."» Deleuze confiait dans son «Abécédaire», à «B comme boisson»: «J'ai eu l'impression que boire m'aidait à créer des concepts. [...] Mais tout ce qu'on a cru faire grâce à l'alcool, on découvre un jour qu'on aurait pu le faire sans.»

Devenu abstinent, il comprenait tout de même que le travail peut exiger qu'on offre «son corps en sacrifice». Il prenait Fitzgerald en exemple, prophète désespéré qui «a vu dans la vie quelque chose de trop grand, que seul l'alcool lui a permis de supporter». Patrick Deville lève son verre à l'intuition deleuzienne: «L'écrivain prend un risque prométhéen. On écrit, on peint ou on compose parce que la vie ne se suffit pas à elle-même. Ce sentiment-là peut aussi être la source de certaines addictions.» L'ivresse et la littérature ont toujours été le refuge des invalides.

https://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20121113.OBS9182/le-genie-est-il-dans-la-bouteille.html

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, 1984 a dit :

@Chicken of the infinite tu parles trop de drogues. Regarde le passé. A la base j'avais envie de te dire vis ta vie, mais en vrai, je commence à m'inquiéter pour toi également.

Non mais ça va bien. C'est sûr que je piccole, mais en vrai je ne consomme de la drogue que rarement. Je fume du pot genre une à deux fois par mois et sinon ça fait un bout que j'ai pas touché aux psychostimulants..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Chicken of the infinite Je ne prends aucune drogue et je bois de manière modérée (la plupart du temps) et j'ai beaucoup de plaisir quand même.

Je fais des voyages, je visite des trucs, je joue aux quilles (mon sport), je lis beaucoup, je niaise tout le temps avec tout le monde donc je ris beaucoup, je m'intéresse à plein de choses, j'aime la gastonomie, la mode, j'aime conduire (qui est incompatible avec les drogues et l'alcool), etc. 

Ma vie est loin d'être plate, même quand je ne bois pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Aradia a dit :

@Chicken of the infinite Je ne prends aucune drogue et je bois de manière modérée (la plupart du temps) et j'ai beaucoup de plaisir quand même.

Je fais des voyages, je visite des trucs, je joue aux quilles (mon sport), je lis beaucoup, je niaise tout le temps avec tout le monde donc je ris beaucoup, je m'intéresse à plein de choses, j'aime la gastonomie, la mode, j'aime conduire (qui est incompatible avec les drogues et l'alcool), etc. 

Ma vie est loin d'être plate, même quand je ne bois pas.

J'imagine que c'est un choix personnel et une façon très personnelle aussi de voir la vie. Ça ne s'applique pas à tout le monde.

Hey mais sérieux, je joue aux quilles aussi! J'suis vraiment nulle mais j'aime ça pareil!

:3

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi et mon copain on s'est parlé live et on a décidé de restreindre notre consommation à une fois par semaine.

On est incapable de couper totalement dans la boisson, mais on est pleinement capable de gérer ça pour s'économiser le foie et pas trop engraisser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Chicken of the infinite a dit :

Moi et mon copain on s'est parlé live et on a décidé de restreindre notre consommation à une fois par semaine.

On est incapable de couper totalement dans la boisson, mais on est pleinement capable de gérer ça pour s'économiser le foi et pas trop engraisser.

1 fois par semaine c'est bien, sauf si c'est obligé de finir en dérape monumentale à chaque vendredi (par exemple).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Aradia a dit :

1 fois par semaine c'est bien, sauf si c'est obligé de finir en dérape monumentale à chaque vendredi (par exemple).

Faut savoir doser et pas se comporter comme des cochons pas de tête.

:-/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Chicken of the infinite a dit :

Faut savoir doser et pas se comporter comme des cochons pas de tête.

:-/

Je connais des gens qui ne boivent pas une goute du lundi au vendredi, mais quand la semaine est finie, tu les perds jusqu'à dimanche matin : alcool en quantité effrayante, coke, etc. Bref, ils boivent une fois par semaine mais ça dure 2 jours et demi. Rendu là, c'est mieux de boire 3-4 fois par semaine, mais à petites doses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...