Aller au contenu
Mr.F

Comment vous sentez-vous présentement ?

Déchet(s) recommandé(s)

J'ai emmené mes filles avant la rentrée à la Tour des Voyageurs. On a fait Tonga Lumina (moins beau que celui de Coaticook), les luges pis quelques resto. On est aussi monté au sommet du mont. C'était pas donné (rien de surprenant) mais ça vallait la peine vu les souvenirs créés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Ecce Homo a dit :

j'arrive d'un week end à Mont-Tremblant avec la belle-famille. un condo au pied de la montagne avait été loué pour l'occasion. 

ma blonde n'aime pas son beau-frère (le chum à sa sœur qui a 31 ans). il correspond parfaitement à la définition d'une personne atteinte d'un trouble de la personnalité limite. pour vous donner une idée, sa famille ne lui parle plus et sa carence d'amour filial le pousse, lorsqu'il rencontre la belle-famille, à faire des pieds et des mains pour monopoliser l'attention des beaux-parents, ce qui met ma blonde en colère. en plus, je sens qu'il ne m'apprécie pas car dans sa mentalité de détraqué, il me voit comme en compétition contre lui pour l'amour des beaux-parents (alors que je ne fais strictement rien pour lui faire croire une telle chose). 

dans la nuit de dimanche, il rentre au condo soûl d'une brosse avec son beau-père. alors que le beau-père est descendu se coucher en bas, et que tout le monde dort excepté ma blonde qui lit dans le salon, il vient à côté d'elle et lui demande "pourquoi tu m'hais ?" (j'entends la conversation car ma chambre est à côté du salon). elle lui répond "je ne t'hais pas, ce n'est pas le bon moment pour en parler, on en reparlera demain". 

et lui, dans sa tête de détraqué, il entend "je t'hais, on en reparlera demain" et se met à la harceler pour obtenir une explication. ma blonde fait mine de lire son livre et l'ignore, ce qui le met hors de lui. il se met à pleurer et à l'implorer : "POURQUOI TU M'AIMES PAS, JE VEUX JUSTE DE L'AMOUUUUUUUR, PARLE MOÉ, DONNE-MOÉ JUSTE UNE RÉPONSE". comme ma blonde continue de l'ignorer, il se met en colère et dit : "C'EST ÇA, FAIS TA CONNE, T'IRAS STOOLER À TES PARENTS". ma blonde se lève, rentre dans la chambre et ferme la porte.

l'esti de malade se met à rôder autour de la chambre comme un psychopathe en implorant derrière la porte "OUVRE MOI S'IL TE PLAIT BOUHOU HOU HOU HOU". comme la porte reste fermée, il descend en bas poursuivre sa crise hystérique auprès de sa blonde et des beaux-parents, comme un gamin de 7 ans. wtf. 

bref, un autre moment en famille qui s'annonçait agréable, mais dont on ne va se souvenir que des délires de cet esti de gros sans dessein là. ma blonde et moi on se demande toujours qu'est-ce que sa sœur peut bien lui trouver, elle qui est une personne très posée en général. et comme il est dans la famille, on est pognés à endurer ce gros épais-là à chaque réunion de famille, sight.

Il y a évidemment un paquet d'éléments sous-jacents à l'histoire que nous ne connaissons pas, mais je crois que le beau-frère de ta blonde a capoté parce que ta blonde ne lui a pas expliqué au départ pourquoi ce n'était pas le bon temps pour discuter de ce qu'il le troublait.

« Je ne te déteste pas, ANDRÉ, mais en ce moment, tu es ivre et tu me parles de beaucoup trop près. On s'en reparlera demain si tu veux bien, quand tu auras dessoulé. »

...sonne moins snobinarde qui éconduit promptement un manchild importun qui lui a fait perdre la page de son livre avec ses affects idiots que :

« Je ne t'haïs pas, ce n'est pas le bon moment pour en parler, on en reparlera demain. »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en effet, elle n'a pas été chaleureuse envers lui dans sa réponse et elle a été avare d'explications. mais répondre sèchement à une personne, ce n'est pas sensé impliquer lui donner la permission de s'emporter, de harceler, de te traiter de "conne" et de rôder autour de ta chambre comme un chien battu. le problème avec ce genre de personnes, c'est qu'elles sont tellement piteuses et susceptibles que tu finis par te sentir obligé de les prendre avec des pincettes à chaque mot que tu prononces ou geste que tu fais, et c'est là que tu finis par embarquer dans leur folie de trous noirs affectifs.

autre exemple : à La Savoie, il s'était rendu compte qu'il devait par la force des choses s'asseoir au bout d'une table de 8 personnes, et donc, qu'il serait difficile pour lui d'être le centre de l'attention. il a donc fortement insisté pour que ma blonde change de chaise afin qu'il puisse être assis plus près de la famille et faire son show d'attention whore comme il le voulait. quand il n'a pas eu ce qu'il voulait (parce que évidemment ma blonde lui a dit "non"), il a fait une face d'enterrement tout le long du souper, question de nous faire sentir donc mal de ne pas avoir obtempéré à sa demande.

le gars agit comme si la famille et tout l'amour qui vient avec lui revenait de droit. le fait que ça fasse autant de flammèches entre elle et lui, c'est justement parce que, contrairement au reste de la famille (qui sont plutôt affables face à lui), elle a toujours refusé de lui donner cette reconnaissance dont il crave tellement, ce qui le "trigger" à fond. 

mais bon, c'est difficile de ramer à contre-courant, donc j'ai passé l'après-midi de dimanche à consoler ma blonde qui a pleuré de 16h à 22h :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Ecce Homo a dit :

en effet, elle n'a pas été chaleureuse envers lui dans sa réponse et elle a été avare d'explications. mais répondre sèchement à une personne, ce n'est pas sensé impliquer lui donner la permission de s'emporter, de harceler, de te traiter de "conne" et de rôder autour de ta chambre comme un chien battu. le problème avec ce genre de personnes, c'est qu'elles sont tellement piteuses et susceptibles que tu finis par te sentir obligé de les prendre avec des pincettes à chaque mot que tu prononces ou geste que tu fais, et c'est là que tu finis par embarquer dans leur folie de trous noirs affectifs.

autre exemple : à La Savoie, il s'était rendu compte qu'il devait par la force des choses s'asseoir au bout d'une table de 8 personnes, et donc, qu'il serait difficile pour lui d'être le centre de l'attention. il a donc fortement insisté pour que ma blonde change de chaise afin qu'il puisse être assis plus près de la famille et faire son show d'attention whore comme il le voulait. quand il n'a pas eu ce qu'il voulait (parce que évidemment ma blonde lui a dit "non"), il a fait une face d'enterrement tout le long du souper, question de nous faire sentir donc mal de ne pas avoir obtempéré à sa demande.

le gars agit comme si la famille et tout l'amour qui vient avec lui revenait de droit. le fait que ça fasse autant de flammèches entre elle et lui, c'est justement parce que, contrairement au reste de la famille (qui sont plutôt affables face à lui), elle a toujours refusé de lui donner cette reconnaissance dont il crave tellement, ce qui le "trigger" à fond. 

mais bon, c'est difficile de ramer à contre-courant, donc j'ai passé l'après-midi de dimanche à consoler ma blonde qui a pleuré de 16h à 22h :(

Pourquoi ta blonde ne lui a pas laissé sa place à la table l’espace d’un repas?

Elle se donne tellement de trouble pour rien, je trouve. Qu'elle l'accommode comme un patient d’asile et pas vraiment comme un membre de la famille quand il agit comme tu le décris. Sa famille a compris comment gérer son égocentrisme, et je suis sûr que ta blonde pourrait arriver à le gérer aussi.

Au lieu de l’ignorer 90% du temps, qu'elle l'ignore disons 60-70% du temps en forçant les sourires, en se pliant à ses caprices et en faisant mine de s’intéresser à sa vie une trentaine de minutes par jour, juste assez pour le contenter, et puis vous avez le reste de votre journée à vous pour roucouler et passer du bon temps avec les autres membres de la famille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2-3 valium dans son verre d'eau et vous avez la paix pour la soirée !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après la recherche d'emploi, il est maintenant l'heure de me trouver une colocation.  Les quelques publications publiées chaque jour sur les groupes Facebook à cet effet sont particulièrement...  populaires.  Les annonceurs reviennent modifier leur publication peu de temps après pour y informer les prochains lecteurs que leur messagerie foisonne à un point tel qu'ils ne peuvent plus se permettre d'en lire davantage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Esch a dit :

Pourquoi ta blonde ne lui a pas laissé sa place à la table l’espace d’un repas?

Elle se donne tellement de trouble pour rien, je trouve. Qu'elle l'accommode comme un patient d’asile et pas vraiment comme un membre de la famille quand il agit comme tu le décris. Sa famille a compris comment gérer son égocentrisme, et je suis sûr que ta blonde pourrait arriver à le gérer aussi.

ce n'est pas un handicapé, justement, il a toute sa tête. je ne vois pas pourquoi ma blonde devrait se soumettre à ses demandes frivoles. mets-toi à sa place. ton beau-frère te demande de te tasser parce qu'il veut être assis au centre de la table et faire son show. tu dirais oui à ça ? c'est sa famille à elle, franchement, pas la sienne. en tant que beau-frère/fils, il devrait comprendre qu'il est loin d'avoir le statut de pater familias. qu'il ferme sa gueule et prenne son trou. 

Il y a 16 heures, Esch a dit :

Au lieu de l’ignorer 90% du temps, qu'elle l'ignore disons 60-70% du temps en forçant les sourires, en se pliant à ses caprices et en faisant mine de s’intéresser à sa vie une trentaine de minutes par jour, juste assez pour le contenter, et puis vous avez le reste de votre journée à vous pour roucouler et passer du bon temps avec les autres membres de la famille.

ça ne marche pas comme ça. je pourrais t'en raconter une dizaine d'anecdotes comme ça, et ça s'est passé en seulement deux jours. ce n'est pas suffisant de lui concéder un ou deux caprices, car il y en aura toujours, c'est comme ça que les trous noirs affectifs dans son genre fonctionnent. c'est à lui de réaliser qu'il a un problème et de s'ajuster en conséquent. 

tout le monde (incluant la sœur de ma blonde) sait que son attitude cloche. c'est juste que personne n'a envie d'aborder la problématique de face par peur que cela génère des conflits. mais ce n'est pas en étirant le problème à l'infini (lui accorder du terrain pour acheter la paix) qu'il va se régler tout seul. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Ecce Homo a dit :

ce n'est pas un handicapé, justement, il a toute sa tête. je ne vois pas pourquoi ma blonde devrait se soumettre à ses demandes frivoles. mets-toi à sa place. ton beau-frère te demande de te tasser parce qu'il veut être assis au centre de la table et faire son show. tu dirais oui à ça ? c'est sa famille à elle, franchement, pas la sienne. en tant que beau-frère/fils, il devrait comprendre qu'il est loin d'avoir le statut de pater familias. qu'il ferme sa gueule et prenne son trou. 

ça ne marche pas comme ça. je pourrais t'en raconter une dizaine d'anecdotes comme ça, et ça s'est passé en seulement deux jours. ce n'est pas suffisant de lui concéder un ou deux caprices, car il y en aura toujours, c'est comme ça que les trous noirs affectifs dans son genre fonctionnent. c'est à lui de réaliser qu'il a un problème et de s'ajuster en conséquent. 

tout le monde (incluant la sœur de ma blonde) sait que son attitude cloche. c'est juste que personne n'a envie d'aborder la problématique de face par peur que cela génère des conflits. mais ce n'est pas en étirant le problème à l'infini (lui accorder du terrain pour acheter la paix) qu'il va se régler tout seul. 

Chose certaine, c'est qu'il suspecte aussi que quelque chose cloche dans son attitude, sinon il n'aurait pas demandé pourquoi ta blonde le déteste. En rejetant d'emblée une discussion franche (au moins une) avec son beau-frère, ta blonde ne se donne pas l'opportunité de lui dire calmement ses quatre vérités et de l'engager dans une sorte de dialogue intérieur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il était soûl et ma blonde ne voulait pas tenir une discussion à ce moment-là. c'est compréhensible je pense.

il ne l'a pas écrit ni reparlé dimanche ou hier pour poursuivre la discussion (au contraire, il est parti rapidement dimanche matin en ne déjeunant pas et en disant à peine salut aux gens, alors qu'on était tous assis à table). on n'a pas de nouvelles de lui depuis.

s'il voulait vraiment une discussion, il l'aurait eue, mais devant son mutisme, on ne peut qu'en venir à la conclusion qu'il était soûl et voulait juste nous taper une énième gigue du trou noir. 

et puis, la sœur à ma blonde nous a confirmé hier qu'elle lui a déjà dit qu'il prenait trop de place dans les réunions. il lui a dit qu'elle exagérait. alors on repassera pour le dialogue intérieur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sors d'une séance de Yoga chaud. Je me sens étonnamment très bien. Très relaxe. Je suis par ailleurs tombé en amour une bonne dizaine de fois ce soir. On va faire de beaux rêves. 

Je suis également en processus d'achat d'une nouvelle voiture. Overall, c'est un beau mardi malgré la pluie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je procrastine ma race. J'avais une journée de seize heures prévue, j'en ai fait trois. Je vais devoir me taper une nuit blanche et enchaîner sur demain pour rendre le travail dans les délais. Je sais pas ce qui m'arrive, ça me ressemble pas du tout d'avoir envie de glander. Aucune motivation. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, Daleko a dit :

Je procrastine ma race. J'avais une journée de seize heures prévue, j'en ai fait trois. Je vais devoir me taper une nuit blanche et enchaîner sur demain pour rendre le travail dans les délais. Je sais pas ce qui m'arrive, ça me ressemble pas du tout d'avoir envie de glander. Aucune motivation. 

C'est exactement ce que le surmenage fait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, FosseAsceptique a dit :

C'est exactement ce que le surmenage fait...

Oui, c'est une de mes options. Mais ça m'étonnerait franchement, j'ai pas le sentiment de trop en faire. Je fais des nuits complètes, je mange normalement, je cours un peu tous les jours. Je peux donner l'impression de trop travailler mais j'aime tellement ce que je fais que je ressens pas ça comme une corvée d'habitude. Mais peut-être.

J'ai trois autres options : c'est une sale période parce qu'on travaille surtout sur des rapports financiers et que y'a pas grand chose de plus soporifique/ je déprime parce que c'est la fin de l'été et que le gris va revenir/ je suis crissement hormonale ces derniers temps (mood swings, douleurs, la totale).

il y a 21 minutes, Abellajewishterror a dit :

Je vais généralement bien, mais je bois pas mal ces temps ci et j'ai recommencé à fumer. Quelqu'un a trouvé le remède miracle anti-addictions?

Trouver une autre addiction moins nocive : ta carrière, ta meuf, le bricolage, le shopping, la télé-réalité, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Daleko a dit :

Trouver une autre addiction moins nocive : ta carrière, ta meuf, le bricolage, le shopping, la télé-réalité, etc.

Ma carrière est à un point mort. Je vais régler tout ça éventuellement, mais c'est pas chose faite pour le moment. Le shopping et la télé-réalité c'est la fin de la vie et je ne suis pas prêt à mourir pour le moment. 

La bière elle m'aime. En fait, c'est moi qui l'aime. Je cherche désespérément des thrills et elle m'en donne. On prend soin l'un de l'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement gay, essaie le GHB (cataboliquement mieux que l'alcool).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Esch a dit :

Franchement gay, essaie le GHB (cataboliquement mieux que l'alcool).

 

ca fait quoi comme buzz ?? appart te faire violler

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, IRON a dit :

ca fait quoi comme buzz ?? appart te faire violler

Selon Carlos, ça te donne envie de fourrer pendant des heures. Pense à un train de marchandises de 105 wagons.

À part ça, j'imagine que l'effet est similaire à celui de l'alcool.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus ma meilleure amie vient de m'appeler folle de joie parce que son écho de 12 semaines s'est bien passée et que ça semble être plutôt une fille, comme elle voulait. Je suis bonne comédienne mais là c'était violent de pas lui briser son bonheur. Je sais que c'est horrible mais j'aurais bien aimé qu'elle fasse une fausse couche. Enfin pas vraiment, si c'était arrivé, ça aurait été pire que maintenant mais j'ai envie d'hurler quand j'imagine une écho de fin de T1 où on découvre pas juste un truc mort. 

La meuf tombe enceinte après un coup d'un soir. Au lieu de fuir comme toute personne saine d'esprit, le mec lui répond qu'il est ok pour l'élever ensemble. Ils ont pas un rond, se connaissent pas et ça tient. Moi j'ai tout et rien ne va. 

J'ai pas envie de devenir cette connasse aigrie qui reproche aux gens d'être heureux mais je me sens véritablement en colère. Et j'ai trop de taff pour me mettre la cuite dont j'ai envie/besoin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Coqueta
      Est-ce que la façon de vous habiller a une incidence sur votre humeur ?
      Ou est-ce plutôt votre état d'esprit qui influence votre façon de vous habiller ?
      Les couleurs que vous revêtez suivent-elles vos humeurs, ou bien vous utilisez-vous plutôt la chromothérapie par le biais de vos vêtements, afin de vous calmer, par exemple, ou de vous énergiser ?
      Un exemple anodin : le bleu hier après-midi m'a fait sentir calme...... ce soir je refait le test.
      Le gris, me fait sentir sérieux et chic.
      Et vous ?
      Croyez-vous que la chromothérapie c'est de la bullshit qui marche juste quand on y croit, ou que ça marche vraiment ?
    • par Darklords1911
      En anglais : Transcript between Jake Evans and 911 dispatch operator
      +Sa lettre de confession : http://media.nbcdfw....sion-012413.pdf
      C'est troublant à lire et bravo au dispatch du 911, qui doivent avoir un des emplois les plus difficiles.
      Prison à vie, institut psychiatrique à vie ,ou aide psychologique et réinsertion sociale?
×
×
  • Créer...