Aller au contenu
Mr.F

Comment vous sentez-vous présentement ?

Déchet(s) recommandé(s)

Je me doutais que ça jouait sur la sérotonine, et la dopamine, c’est aussi logique vu les high de bonheur que tu as en alternance.

Tout le monde peut remarquer que le manque de sérotonine amène à la dépression et au stress. Quelqu’un qui dort mal, pas assez ou dont le sommeil n’entre jamais dans sa phase profonde aura les mêmes problèmes.

C’est pas que c’est une famille de fou, c’est surtout comme tu le dis, une vraie maladie héréditaire et j’ai déjà vu des docu sur le sujet ou d’arrières petits enfants retrouvaient les troubles de leurs grands parents en eux, sans comprendre pourquoi.

Ce qui est intéressant... c’est de voir ou ça commence et quand. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Goéland a dit :

Je suis tout à fait d'accord avec ton observation. Par contre, je reste convaincu que Chicken est une personne introvertie, en termes de personnalité jungienne du moins, parce que s'identifier à ses émotions correspond plutôt à une fonction introvertie.

Je rebondis sur ta dernière phrase... mais tout le monde s’identifie à ses émotions. C’est un fonctionnement du mental-ego qui passe son temps à créer une dissociation de l’être depuis que notre construit social se fait en collectivité, et qui tends à créer des projections de soi au travers des émotions, qui ne sont au final que des pensées. Donc selon mon humble avis, ce n’est pas une affaire d’introversion parce que les extravertis fonctionnent souvent de la même manière. 

C'est surtout une façon d’exterioriser ou non ses émotions qui va engendrer l'étiquette, quoi que dès lors qu’on est artiste et qu’on s’exprime autrement que par les lieux communs inhérent au langage, on peut encore se poser la question. Je pense vraiment que la définition est galvaudée et insuffisante pour certaines personnes, dont moi même. Certains parle d’ambivertis, mais même là... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, 1984 a dit :

Je rebondis sur ta dernière phrase... mais tout le monde s’identifie à ses émotions. C’est un fonctionnement du mental-ego qui passe son temps à créer une dissociation de l’être depuis que notre construit social se fait en collectivité, et qui tends à créer des projections de soi au travers des émotions, qui ne sont au final que des pensées. Donc selon mon humble avis, ce n’est pas une affaire d’introversion parce que les extravertis fonctionnent souvent de la même manière. 

C'est surtout une façon d’exterioriser ou non ses émotions qui va engendrer l'étiquette, quoi que dès lors qu’on est artiste et qu’on s’exprime autrement que par les lieux communs inhérent au langage, on peut encore se poser la question. Je pense vraiment que la définition est galvaudée et insuffisante pour certaines personnes, dont moi même. Certains parle d’ambivertis, mais même là... 

Je suis comme toi, j'oscille à la frontière de l'introversion et de l'extroversion.

J'ai vraiment l'impression que ça à voir avec mon équilibre au niveau du travail et de mes activités. J'ai fortement besoin de solitude, de calme et de temps avec moi-même pour me ressourcer et j'adore la solitude, mais je n'ai pas de misère à m'exprimer en public, à tisser des liens avec les gens, rencontrer de nouvelles personnes et j'aime la compagnie des gens de manière générale. Quand je passe beaucoup de temps de base dans ma semaine à voir des gens, je ressens que j'ai besoin de solitude, et quand je vis des moments plus seule à long terme, j'ai hâte de voir des gens, mais sans que ça m'affecte vraiment. Je suis capable de dealer avec beaucoup de social, et beaucoup de solitude, mais l'idéal pour moi est évidemment un équilibre.

J'ai déjà scoré extrovertie un test jungien et j'ai déjà scoré introvertie. Ça dépend comment je me sens sur le coup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah pareil. ENFP ou INFP selon l’état d’esprit. Je pense SINCÈREMENT, que ce classement binaire arrive à sa limite. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis très angoissé ces temps-ci par le contact avec les gens, autant en réel qu’à distance. Ma recherche de stage est plus ardue que je ne l’aurais cru, puisque je panique à l’idée de faire des appels des heures avant que je ne sois capable de prendre le téléphone.

Aussi, je me rends compte que je suis beaucoup plus angoissé par le covid que la majorité des gens. La rentrée scolaire dans mon programme professionnel a vraiment pété ma bulle. Faire du travail manuel à plusieurs groupes sur un terrain d’école avec les outils et les équipements partagés, et avec la polyvalente juste à côté avec les jeunes qui sortent en essaims le midi, je me rends compte que c’est concrètement impossible de respecter les règles sanitaires.

Je trouve ça très difficile de me motiver à continuer dans ce bain de stress et d’incertitude. Déjà que je peine en temps normal à trouver un sens à la vie qui me donne envie de me lever le matin, là j’ai littéralement juste envie de me mettre en boule et d’abandonner.

Dans un cas comme celui-ci, je ne vois pas d’autre choix que de reprendre toutes les bonnes habitudes que j’avais laissées de côté : méditer, ajuster la médication, faire de la restructuration cognitive, socialiser davantage, manger sainement, m’entourer de nature.

Je suis entrain de freaker, mais en même temps j'ai le sentiment que je vais bien m'en tirer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

nous sommes tous dans le meme bateau ...       

 

 

 

Révélation

screaming season 10 GIF

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tentôt je sortais une caisse de 8 de bouteilles a 20 cents de la valise et puis une abeille m'a piqué. Damn, pas chanceux bro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une amie m'a demandé si je voulais qu'on passe du temps ensemble aujourd'hui. Je lui ai suggéré une activité mais finalement c'était trop cher pour son budget. Je lui dis "gimme 5 minutes, ma mère m'appelle". Finalement elle a planifié autre chose avec quelqu'un d'autre entre temps. Je trouve ça ordinaire, ça fait 2 semaines qu'on essaie de se voir avec des horaires incompatibles et pour une fois on était toutes les 2 disponibles. Je sais pas pourquoi je le prends autant mal, mais ça m'a rendue vraiment grumpy. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah je te confirme que c'est ordinaire et que ça me rendrais grumpy aussi. Quoique elle a peut être ses raisons ? Peu importe si son histoire d'avoir planifié autre chose avec quelqu'un d'autre en 5 min est une bonne excuse ou non. 

J'essaie toujours de voir au-delà de la première émotion ou interprétation des événements en contextualisant le comportement des gens. Ça m'aide à canaliser certaines émotions de frustration ou déception vers des sentiments plus structurants qui relèvent d'avantage de l'empathie ou du raisonnement. 

Mais bon, tu as raison de trouver que c'est cheap shot à prime abord.

Pour ma part je me relève de trois jours de quelque chose qui ressemblait à un gros rhume ou une petite grippe. Ça a commencé par un mal de gorge et c'est devenu congestionné avec un gros mal de tête, de la fatigue, une petite fièvre et une petite douleur musculaire. C'était pas différent des rhumes / grippes que j'ai eu ces dernières années mais je vais quand même aller passer un test de dépistage lundi question de ne pas avoir à me confiner pendant 14 jours. A suivre ! Au moins, ça m'a donné une occasion de commencer un livre que j'ai pris sur Audible en janvier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est ce qu’on appelle être utilisé comme un bouche-trou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2020-08-01 à 18:02, Ecce Homo a dit :

Je suis dans le salon et ma blonde dans le bureau à côté, ma médecin de famille m'appelle, je la met sur le "speaker" le son bien fort comme je le fais souvent au téléphone et j'entends : "MADAME, vos tests m'indiquent que vous avez une vaginose bactérienne, je peux vous prescrire des antibiotiques". 

Gênant. 

Bref, j'ai enfin trouvé la raison de cette mystérieuse irritation de la noune qui perdurait depuis des mois et je suis boostée aux antibiotiques pour toute la semaine. 

pouah !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis dans la trentaine et je viens d'avoir un diagnostic d'autisme. Ça explique plein de choses mais je ne sais pas comment dealer avec ça. Je suis la même personne qu'avant, mais j'ai l'impression qu'avec le diagnostic vient aussi un lourd stigma et on dirait que je me juge moi-même. Je ne sais pas si je devrais faire comme si de rien n'était, ou bien en parler à mes proches. 

facette #fb51b...96c du masque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Retro Rick a dit :

Je ferais comme si de rien n'était.

 

en meme temps... pas mal tout le monde doivent s'en douté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, IRON a dit :

 

en meme temps... pas mal tout le monde doivent s'en douté

Et si tu remplaces le mot autiste par transsexuel ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, IRON a dit :

 

en meme temps... pas mal tout le monde doivent s'en douté

Cela dépend de son niveau d'autisme. Certains sont imperceptibles. 

Après, maintenant, me demande pourquoi Utilisateur Masqué s'est embarqué dans un diagnostic si ce n'est pour "rectifier" la trajectoire de sa vie dont il semble visiblement insatisfait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Cathou La Tuque a dit :

Et si tu remplaces le mot autiste par transsexuel ?

tenor.gif?itemid=16459979

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, descoteaux44 a dit :

parle-nous de ton autisme, retro rick

Ma maman et mon papa m'ont dit de ne jamais adresser la parole à des inconnus. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Coqueta
      Est-ce que la façon de vous habiller a une incidence sur votre humeur ?
      Ou est-ce plutôt votre état d'esprit qui influence votre façon de vous habiller ?
      Les couleurs que vous revêtez suivent-elles vos humeurs, ou bien vous utilisez-vous plutôt la chromothérapie par le biais de vos vêtements, afin de vous calmer, par exemple, ou de vous énergiser ?
      Un exemple anodin : le bleu hier après-midi m'a fait sentir calme...... ce soir je refait le test.
      Le gris, me fait sentir sérieux et chic.
      Et vous ?
      Croyez-vous que la chromothérapie c'est de la bullshit qui marche juste quand on y croit, ou que ça marche vraiment ?
    • par Darklords1911
      En anglais : Transcript between Jake Evans and 911 dispatch operator
      +Sa lettre de confession : http://media.nbcdfw....sion-012413.pdf
      C'est troublant à lire et bravo au dispatch du 911, qui doivent avoir un des emplois les plus difficiles.
      Prison à vie, institut psychiatrique à vie ,ou aide psychologique et réinsertion sociale?
×
×
  • Créer...