Aller au contenu
1000+

Scannez une page de livre

Déchet(s) recommandé(s)

(modifié)
il a le ton vulgarisateur cet auteur, dans le bon sens du terme, c'en est vraiment mignon.
Effectivement, ce livre est une vulgarisation. C'est à la fois une livre où il vulgarise et un livre où il développe sérieusement une théorie spécifique de l'évolution. L'auteur ne s'en cache pas d'ailleurs et nous averti de ça dès la première page. Il vise plusieurs publics et il faut donc lui pardonner son manque d'aridité.
On ne tirera jamais une morale de la science. C'est juste impossible.
C'est là mon avis. On doit éviter de faire un sophisme naturaliste. En contrepartie, cependant, les morales doivent tenir compte de la science si elles veulent prétendre être réaliste.

L'idéal serait que les gens comprennent tout naturellement qu'on ne peut pas tirer une morale de la science, mais ça ne semble pas être une facultée qui soit donnée à tout le monde.

Personnellement, je ne tirerais aucune morale d'une théorie scientifique qui décrirait l'humanité comme étant altruiste, bien que ça puisse présentement sembler le cas.

Ce qui me chiffone dans cette histoire, c'est que l'on va trouver raison dans le darwinisme de ses valeurs humanistes qui n'ont pourtant pas grand chose à voir avec. J'essaie d'être plus claire: oui, rien dans le génome, rien dans la théorie de l'évolution, ne permettent de justifier des thèses racistes ou créationnistes ou cyniques de toute sorte, puisque précisément l'évolution est indéterminée et fonctionne par mutation, mélange et cette fameuse et si ambigüe adaptation à son environnement. Or, on peut se servir de cette théorie [scientifique] de l'évolution pour justifier que l'homme "peut être" altuiste s'il le veut bien, cela permet de répondre à ceux qui justifient l'égoïsme et le racisme par de pseudo arguments naturels. Mais on ne peut pas en dire plus que ce "s'il le veut bien" sans faire preuve de la même malhonnêteté intellectuelle. Et celle-ci est bien tangible dans les discours de nos sociobiologistes héroïques.
Si moi-même je ne crois pas (comme toi) qu'on puisse tirer une morale de la science, beaucoup y croient. Parmi ceux-là, certains tirent d'une vision égoïsante de la théorie de l'évolution une morale selon laquelle on doit être égoïste et compétitionner, et selon laquelle il est juste que le plus fort gagne. Pour ces gens qui tirent une morale égoïste de l'évolution, la théorie du gene's eye view vient les contredire.

D'un côté je ne crois pas qu'on puisse tirer une morale de la théorie de l'évolution, qu'on en ait une interprétation altruiste ou égoïste. D'un autre côté, je crois qu'on peut se servir de la théorie de Dawkins pour réfuter les prétentions de ceux qui tirent une morale égoïste de la théorie de l'évolution. Si on se sert ainsi de la théorie de Dawkins, il n'y a donc aucune malhonnêteté intellectuelle.

Il y a seulement malhonnêteté intellectuelle si on se sert de la théorie de Dawkins pour justifier une morale altruiste, mais c'est quelque chose que Dawkins ne fait pas et il nous en donne un avertissement explicite dans son introduction.

Autrement dit, il est honnête de se servir de la théorie de Dawkins pour réfuter les morales égoïstes qui prétendent se fonder sur l'évolution, mais il est malhonnête de se servir de la théorie de Dawkins pour prétendre prouver une morale altruiste.

D'ailleurs, à ce propos, que penser du fait que l'animal (humain aussi) du point de vue evolutionniste, ne copule que dans le but de transmettre SA part génétique?
C'est un problème qui m'intéresse. Personnellement, je n'aime pas cette idée de "but". C'est trop téléologique (Je sais que Dawkins s'est fait durement critiquer sur ce point par d'autres experts). Je crois que la théorie de l'évolution nous explique un comment. Dans cette explication du comment, il fallait que les organismes aient une propension à se reproduire et à survivre le plus longtemps possible. Cependant, je ne suis pas prêt à dire que cette propension soit un "but".

Je prend, par exemple, nous les humains. Nous avons des pulsions en nous qui nous poussent à nous reproduire et à survivre. Je les constate assez bien en moi. Cependant, je ne suis pas prêt à dire que mon but soit de vivre le plus longtemps et de me reproduire le plus possible. J'ai d'autres aspirations.

Cette idée de la survie + reproduction explique seulement comment les espèces ont évoluées, et ça nous inclue. Je le vois comme un "comment". Je ne le vois pas comme un but à me donner dans la vie. Ce ne serait qu'un vulgaire sophisme naturaliste, encore une fois.

Je sais pas si je suis claire
À toi de juger si je t'ai bien interprété! Modifié par 1000+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Ca va! Je fais des progrès d'expression on dirait.

Mon dernier passage était un peu humoristique, loin de moi l'idée d'introduire un quelconque POURQUOI LA VIE?!!1!1! dans le débat.

Juste, quand même:

C'est là mon avis. On doit éviter de faire un sophisme naturaliste. En contrepartie, cependant, les morales doivent tenir compte de la science si elles veulent prétendre être réaliste.

Hey, nous y voilà. Je pense que l'impossibilité d'une téléologie de la vie (théorie de l'évolution) empêche de construire quelque morale que ce soit. Le moyen terme que je n'ai pas dit, c'est que la non téléologie de la vie entraîne la non téléologie de l'histoire humaine. Et qu'on a tort de penser que le "phénomène" humain soit plus fondé que les autres à préférer le "pourquoi" au "comment". C'est un peu freudo-marxiste - lol - ce que je dis là. Mon point est qu'il faut penser l'histoire de la civilisation comme une illusion téléologique, comme l'illusion de progrès humain. La vie ne s'embarrasse pas de progrès dans la théorie de l'évolution. Il s'agit toujours d'adaptaton et de mutation. C'est à ce moment-là, en principe, qu'on me répond qu'à notre époque on préfère parler d'éthique que de morale..

Au fait, j'ai profité que j'avais un scanner:

voix1.th.jpg

voix2.th.jpg

La voix du silence.. et autres fragments choisis du livre des préceptes d'or, traduit de l'anglais par la Loge unie des théosophes, Papeete, Tahiti, 1938.

C'est le bouquiniste subversif et ésotérique installé à l'entrée de l'université qui m'avait conseillé de prendre ça.

lulz.

Modifié par Dahut

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1 point à celui/celle qui devine de quoi il s'agit.

Je dois étudier ça présentement et je suis même pas trop certain moi-même...

 

 

Révélation

IMG_20180424_162255341.thumb.jpg.c94bcbbdb9d1dd89126a669254a414ff.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un bouquin de mécanique de fluide, sur les écoulements turbulents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Kalium a dit :

1 point à celui/celle qui devine de quoi il s'agit.

Je dois étudier ça présentement et je suis même pas trop certain moi-même...

 

 

  Révéler le texte masqué

IMG_20180424_162255341.thumb.jpg.c94bcbbdb9d1dd89126a669254a414ff.jpg

 

La force de viscosité d'un fluide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui.

Plus précisément, le profil de vitesse d'un fluide s'écoulant près d'un mur et ayant un comportement laminaire et turbulent selon la distance face au mur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je triche, c'est le seul volume de la série que je n'ai plus chez moi et je voulais cette page-là spécifiquement alors je l'ai trouvée online!

DESTINY.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×