Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Bon, à la demande de je ne me souviens plus quel membre, j'y vais d'un sujet sur la fameuse friend zone. Celle où probablement chacun d'entre-vous fut déjà placé à un moment ou à un autre et dans laquelle vous avez possiblement placé des gens du sexe opposé.

Racontez-nous votre expérience, afin de nous faire comprendre à tous comment cela fonctionne et comment l'éviter, mais surtout comment éviter d'en souffrir.

Pour ma part, je crois que, quand une personne qu'on estime et qui nous attire (et qu'on voudrait plus avec elle, bien entendu) nous catégorise ainsi, il vaut alors mieux de prendre ses distances, afin de n'en pas trop souffrir. À moins qu'on se sente à l'aise de n'être pour cette personne que son ami(e).

Le point important, c'est que les choses soient claires. Car ce sont les choses floues et ambigües qui nous font alors espérer plus de cette personne et finalement qui nous font ressentir le plus de tristesse.

Note aux personnes qui considèrent des ami(e)s du sexe opposé comme de simples ami(e)s et qui sentent un intérêt univoque: Même si c'est bien plaisant d'être désiré et que vous voulez garder l'amitié de l'autre, faites votre possible pour être claires. Ne laissez pas d'espoir s'il n'y en a pas. Ainsi, si cette personne est toujours intéressée à être votre amie tout en sachant qu'elle ne sera pas plus, vous même vous sentirez mieux dans cette histoire et vous viendrez de vous faire un(e) véritable ami(e). Cela dit, c'est si l'amitié gars-filles est possible, mais il s'agit d'un autre sujet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'affaire avec le monde qui tombe dans la fameuse friend-zone, c'est qu'ils ont seulement deux manières de voir une fille. T'as la fille que tu parles pas parce qu'elle ne t'intéresse pas, et la fille qui est donc bin parfaite et que t'aimerais donc ça sortir avec alors tu commence à lui jasé. Erreur! Il y a une troisième catégorie que les gens ont tendence à oublié, la fille qui est smatt. C'est de loin la plus importante.

Je m'explique. Le plus d'amies filles que tu as, le mieux c'est. Juste le fait d'être cocky, comique et charmant avec chacune d'entre elles, elles vont vous remarquez, tous. Le but c'est juste pas de focuser sur LA fille et d'être un peu casual en la teasant. Genre tu lui parles un peu puis Hop! tu passes à l'autre. La fille va se dire "hey y'a comme une compétition là WTF c'est moi qui veut jaser avec." pis tout de suite tu viens de créé de l'intéret pour toi à cette fille là. En plus, en jasant avec le plus de fille possible on apprend à les connaître et ceux qui était plus ordinaire peuvent tout-à-coup semblez plus attirante. Je peux vous assuré que si tu vous passer la soirée à changer avec ELLE vous allez tomber dans la friend-zone bien vite et vous faires du mal dans un avenir rapproché.

Oh et surtout, ne vous attendez jamais à rien, commencez pas à jaser avec une fille parce que vous pensez avoir des chances ou whatever, câlicez-vous en un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Je crois qu'il faut envoyer des messages, montrer qu'on ne veut pas juste être un ami, pis c'est là que c'est plus dur, surtout quand tu n'as pas tellement de confiance en toi pour ce genre d'affaires.

Il m'est déjà arrivé un flop du genre. Je suis certain que ça aurait marché, que l'attirance était réciproque. Par contre, je crois qu'un mauvais choix de sorties et une combinaison de deux personnes un peu trop pognées, c'est pas l'idéal. C'ets aussi dans les attitudes, on veut tellement plaire à l'autre qu'on agit en n'ami.

Et puis je n'ai jamais rien tenté parce qu'il était rendu trop tard. Rien ne s'est passé et elle s'est fait un chum par après. Bravo.

Edit: Ps: En passant, c'était moi qui avait parler de faire un sujet là-dessus

Modifié par Sergent Poivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Récemment, j'ai deux amies qui m'ont avoué désirer plus avec moi.

Ma réaction; fuir.

Je ne sais pas si c'est la bonne solution mais j'ai de la difficulté à concevoir une amitié quand l'un des deux désirent plus. Oui, il y a eu relation physique avec ces jeunes femmes, on peut même dire qu'il y a eu fréquentation, mais des qu'on me parle d'établir une relation sérieuse, je choke.

C'est peut-être dût au fait que je suis sorti d'une relation de cinq ans au moins d'aout.

Bref... Moi, j'fuis.

Modifié par Fred Yankee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis tellement pus a jour faut croire, tellement la première fois j'entends ce terme là.... :suicide:

C'est quand t'es tellement après une fille que tu deviens sont meilleur ami. Et qu'une fois entré dans cette friend-zone, impossible d'en sortir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh et surtout, ne vous attendez jamais à rien, commencez pas à jaser avec une fille parce que vous pensez avoir des chances ou whatever, câlicez-vous en un peu.

C'est difficile pour beaucoup de gars ce point là, surtout ceux qui sont pas habitué de côtoyer la gente féminine.

Par contre, c'est définitivement gagnant. La fille cherche à avoir du plaisir, du fun à la base, t'agripper après une fille qui t'a jasé 5-10 minutes, c'est la meilleure façon de pu jamais y rejaser 5-10 minutes :lol: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous parlez comme si les filles étaient les seules à Friend zoner leurs fréquentations. Les gars aussi peuvent être des salauds.

Quoique j'avoue que les filles ont beaucoup d'expérience dans le friend zonage. Ça veut pas dire qu'elles améliorent leurs techniques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous parlez comme si les filles étaient les seules à Friend zoner leurs fréquentations. Les gars aussi peuvent être des salauds.

J'en suis un bon.

Mais j'laisse jamais d'espoirs si il n'y a pas lieu d'être,

Ça les femmes sont plutôt bonnes la dedans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

c'est rare qu'un gars dans la vingtaine va commencer à parler à une fille qui connaissait pas avant pour devenir son ami.... là je parle à l'école, dans les bar et etc

à part genre les filles que tu connais depuis vraiment longtemps et les blondes à tes amis bah...

Modifié par Molotor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu veux dire qu'après 20 ans les gars se font plus d'amies?

Passer 20 ans, t'as pas réellement besoin de nouvelles amies généralement.

Bonnes connaissances, collègues amicales.

Mais te faire une amie pis de l'appeler parce que tu t'ennuies, rarement voire jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait je suis assez certain que ça m'arrive maintenant lol, disons que vu mon caractère horriblement chockeux, je suis pas disons... explicite dans ce que je veux, bien sûr vu ma subtilité légendaire, c'est certain que ladite fille le sait, mais elle est devenue une trop bonne amie je crois.

Par chockage excessif, j'entend que je connais la fille depuis le début de la session d'automne, et qu'à part l'inviter à aller voir une game d'impro, qui a été annulée sans que je le sache(ça, ça a l'air loser haha). Elle a accepté d'y aller avec moi, et finalement on est allé au tim horton parler. Bref, j'étais pas mal certain que ça marcherait, ainsi que plein de monde que je connaissais qui m'avaient dit avoir remarqué qu'il se passait de quoi.

J'ai rien faite, alors là elle est comme on dirait probablement ma meilleure amie. BIG FAIL.

Bon, j'va aller voir si je trouverais pas mes couilles, question de pas continuer de choker les prochaines chixxx :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que vous faites ça compliqué pour rien. Du moment qu'un gars ou une fille se retrouve dans la friend zone d'une quelconque personne, c'est simplement que vous êtes sans intérêt pour elle. Du moins, rien qui dépassera le stade de copain-copain. Personne n'a besoin de faire un tas de sparages pour attirer l'attention. Au contraire, je dirais que de rester naturel est la seule formule gagnante. Bref, ne jamais en donner plus que le client en demande.

@ Synnott

Je ne sais pas si ta technique a déjà réussie, mais pour ma part, si je m'aperçois que le gars se répand trop, c'est systématiquement turn-off pour moi. La seule chose que ça m'dirait, c'est que le gars veut tellement fourrer, que la première qui dit oui, ce sera elle la chanceuse... tsé veux dire ?

Sinon, il m'est arrivé d'avoir un collègue de travail qui me tournait autour et qui désirait plus qu'une relation professionnelle ou amicale avec moi. Et comme il ne m'intéressait pas, j'ai tout de suite mis les cartes sur table. Je ne voulais surtout pas le nourrir d'espoir en étant trop gentille avec lui et en faisant semblant que je n'avais pas vu son manège. Bref, il m'a remercié pour ma franchise et a pris ses distances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu veux dire qu'après 20 ans les gars se font plus d'amies?

Je call ici la Ladder theory.

Petite histoire tiré d'un site

Sally: Nous allons juste rester amis, d'accord ?

Harry: Ouais, rester amis. C'est la meilleure... Tu réalises, bien sûr, que nous ne pourrons jamais être amis ?

Sally: Et pourquoi pas ?

Harry: Parce que ce que je dis c'est que - et ce n'est en aucun cas un appel de ma part, que ce soit en forme ou en intention - les hommes et les femmes ne peuvent pas être amis, parce que la sexualité se mêle toujours à leur histoire.

Sally: Ce n'est pas vrai. J'ai de nombreux amis masculins et il n'y a aucune ambiguité sexuelle dans nos relations.

Harry: Non tu n'as pas d'amis comme ça.

Sally: Si j'en ai.

Harry: Non tu n'en as pas.

Sally: Si j'en ai.

Harry: Tu crois seulement en avoir.

Sally: Tu prétends que j'ai des relations sexuelles avec tous ces hommes sans le savoir ?

Harry: Non, ce que je dis c'est qu'ils veulent tous avoir des relations sexuelles avec toi.

Sally: Non !

Harry: Si, aussi.

Sally: Non ils ne veulent pas.

Harry: Si.

Sally: Et comment tu le sais ?

Harry: Parce qu'aucun homme ne peut être ami avec une femme qu'il trouve attirante. Il veut toujours avoir des relations sexuelles avec elle.

Sally: Donc tu es en train de me dire qu'un homme peut être ami avec une femme qu'il ne trouve pas attirante.

Harry: Non, celles-là aussi tu as plutôt envie de te les taper.

Sally: Et si elles ne veulent pas entendre parler de sexe avec toi ?

Harry: Ça n'a aucune importance, parce que cette idée du sexe est déjà en place, et, avec elle, l'amitié est définitivement compromise, et c'est la fin de l'histoire.

http://choucrouteweb.net/Reportages/Ladder_theory1.html

Ce n'est pas une théorie prouvé scientifiquement, loin de la. Il faut la prendre relativement à la légère même si elle est très proche de la majorité des cas en général.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

@ Synnott

Je ne sais pas si ta technique a déjà réussie, mais pour ma part, si je m'aperçois que le gars se répand trop, c'est systématiquement turn-off pour moi. La seule chose que ça m'dirait, c'est que le gars veut tellement fourrer, que la première qui dit oui, ce sera elle la chanceuse... tsé veux dire ?

Bien quand je dis de parler à tout le monde je dis pas de faire son show et d'être all over the place. Juste d'avoir une personalité charmante et de parler à tout le monde de façons naturel, c'est l'fun et ça aide beaucoup. Ça pratique. Si tu ne parles pas à personne excepté ton ou tes bons chums, quand tu vas aller jaser avec la fille ça risque d'être tough, tu te met trop de pression sans t'en rendre compte. Puis si la fille se trouve avec d'autres mondes, juste de ne pas ignorés les autres, gars ou fille, de parler au groupe et bien sur larguer une couple de joke/taquinerie à la personne que tu vises.

Pas faire comme Jean sur Facebook là autrement dis...

Edit: Dans le fond ce que je dis c'est de seulement s'habituer à socialiser avec les gens autour de soit peu importe qui s'est (ami, collègue, famille, inconnue, caissière...) C'est con mais à force d'être quelqu'un de solitaire/timide on oublie comment socialisé et on a même peur de le faire. Je le sais, j'ai déjà passé par là

Modifié par Synnott

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Bien quand je dis de parler à tout le monde je dis pas de faire son show et d'être all over the place. Juste d'avoir une personalité charmante et de parler à tout le monde de façons naturel, c'est l'fun et ça aide beaucoup. Ça pratique. Si tu ne parles pas à personne excepté ton ou tes bons chums, quand tu vas aller jaser avec la fille ça risque d'être tough, tu te met trop de pression sans t'en rendre compte. Puis si la fille se trouve avec d'autres mondes, juste de ne pas ignorés les autres, gars ou fille, de parler au groupe et bien sur larguer une couple de joke/taquinerie à la personne que tu vises.

Pas faire comme Jean sur Facebook là autrement dis...

Il est bien connu que les femmes préfèrent un mâle Alpha.

Modifié par Verce

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a presque toujours une certaine ambiguïté sexuelle entre deux amis homme-femme, mais c'est ni un obstacle à l'amitié, ni une mauvaise chose en soi.

La ladder theory, c'est de la bullshit de gars frustrés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois aussi que le Ladder Theory est de la bullshit en passant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par Gamin
      À la suite de ses deux messages, j'ouvre le débat sur le stalking, et ce que vous pensez que ça signifie à l'ère moderne. 
       
       
      Considérez-vous la "recherche d'information" avant d'aborder quelqu'un comme étant du "stalking" ? Est-ce immoral, hypocrite, indiscrèt? Ou au contraire comme étant tout simplement une extension de nos outils modernes sur les relations interpersonnels?
      Pensez-vous que notre trace sur internet, celle publique, peut être comparé à notre image physique? Par exemple: nous choisissons nos styles vestimentaires afin de communiquer quelque chose en particulier, existe t-il une différence entre "j'ai vu comment cette personne s'habille, j'aime ça, je vais lui en parler" et "j'ai vu les vidéos publiques que cette personne poste sur son profil Facebook, je vais lui en parler" ? 
      Sur l'échelle "je m'offre au destin" (donc, éviter d'aller chercher des informations volontairement) -­> "je prend le contrôle" (donc je vais chercher des informations afin de pouvoir les utiliser), où vous situez-vous? Considérez-vous que cette échelle devrait être appliqué à nos relations interpersonnelles? 
      Si quelqu'un avait été chercher des informations sur vous avant de vous aborder, préféreriez-vous le savoir? Trouveriez-vous ça creepy?
    • par ...
      Le suspect lié aux événements de ce lundi, à Toronto, aurait laissé un message sur les médias sociaux à propos de son appartenance aux Incels. 

       
      Les autorités indiquent que rien n'est encore certain mais plusieurs articles nous mènent à croire que son acte de violence, ses meurtres, seraient en fait directement en lien avec sa haine des femmes.
      J'ai fait quelques recherches sur les-dits Incels et il semblerait que cette "communauté" ait débuté sur un forum dans les années 90.
      https://parismatch.be/actualites/societe/138382/les-incels-ces-celibataires-misogynes-dont-se-revendique-lassaillant-de-toronto#!
       
      Avez-vous l'impression qu'il y a une recrudescence du masculinisme ? Pensez-vous qu'une partie de ce masculinisme soit une réponse directe à la superficialité féminine ?  
       Chad and Stacy.
       
    • par Bruno
      parlez-moi de vous les filles et je vais choisir
      j'ai le goût d'avoir une cyber-relation, d'envoyer des e-mails qui finissent par "je t'aime bébé chat"
      j'pas un gars compliqué, j'aime avoir du fun. j'peux me procurer une webcam et on se fera des shows.
      mais le sexe c'est secondaire
      j'ai le gout de donner des becs de même : (k)
      j'ai le gout de parler de tout et de rien avec une fille qui m'aime, une fille que j'aime. d'une fille qui va m'écrire "salut, ça va? moi oui. je m'ennuis déjà de toi"
      j'attends
      JE T'ATTENDS MON AMOUR
    • par D'Artagnan
      http://www.okcupid.com/the-dating-persona-test
      Perso j'ai eu le Last Man On Earth, le pire truc quoi.
      Faut pas le prendre à la lettre comme le MBTI (qui n'est déjà pas l'évangile) vu que c'est à vertu comico-humiliante mais c'est rigolo.
    • par Latourette
      Un excellent documentaire sur les relations amoureuses des jeunes à l’ère des réseaux sociaux et des applications de rencontres à la Tinder et Badoo. C’est un peu pathétique parfois de voir ces jeunes accros du téléphone collectionner les rencontres et consacrer autant d’énergie à leur apparence physique, pour finalement se retrouver plus seuls que jamais.
      Mais les personnages sont attachants, articulés et j’admire beaucoup le courage (ou l’insouciance) qu’ils ont eu à confier publiquement des trucs très intimes de leur vie sexuelle.
      Ça dure deux heures en deux parties sur Télé-Québec:
      L'AMOUR AU TEMPS DU NUMÉRIQUE
×
×
  • Créer...