Aller au contenu
Doupirate

La hausse des frais de scolarité universitaires

Pour des hausses rétroactives  

112 membres ont voté

  1. 1. Voulez-vous que la hausse des frais de session soient rétroactives

    • Oui, que ceux qui ont profité du gel passé payent aussi.
    • Non, je suis droitiste: faisons payer les autres
    • Haussons les impôts à la place
    • Arrêtons le gaspillage: ça va suffire


Déchet(s) recommandé(s)

Je donne rarement mon opinion. Je fais des analyses sociologiques et des critiques la plupart du temps. Mais dire « ce que j'en pense selon moi et mon je », c'est rare.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Je pense que il est aussi lâche de demander à une génération de payer subitement plus cher quand nous, les plus vieux, nous avons payer presque rien. En plus cette génération va être celle qui va contribuer le plus à payer pour notre système de santé quand nous, les plus vieux, nous allons être à la retraite.

Modifié par Zipadeedoodah

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que il est aussi lâche de demander à une génération de payer subitement plus cher quand nous, les plus vieux, nous avons payer presque rien. En plus cette génération va être celle qui va contribuer le plus à payer pour notre système de santé quand nous, les plus vieux, vont être à la retraite.

Ce raisonnement n'est pas valable. Si, par exemple, une société se dote de programmes sociaux d'enfer qu'elle ne peut que se permettre financièrement pendant une longue période et qu'on applique ton raisonnement à chaque génération, on ne devrait jamais couper dans les dépenses et donc saigner à blanc la société sous le couvert de l'équité intergénérationnelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quebec pourrait couper dans beaucoup de programmes et arrêter dans créer avant de couper dans ceux existant...que nous avons eux, nous les plus vieux. Je trouve ça valable dans ce sens la. Le jeune se fait augmenter ses frais. Il fini ses études et a des enfants. Devine ce qui va être augmenter dans pas long...les CPE. Si il attend pour les enfants, probable qu'il va arriver en retard pour une aide à la procréation..héhéhé.. Est-ce qu'il va encore exister des pensions de vieillesse à sa retraite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À l'écoute de l'entrevue de la ministre, je me demande : les étudiants ne sont pas du 'vrai monde'?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce raisonnement n'est pas valable. Si, par exemple, une société se dote de programmes sociaux d'enfer qu'elle ne peut que se permettre financièrement pendant une longue période et qu'on applique ton raisonnement à chaque génération, on ne devrait jamais couper dans les dépenses et donc saigner à blanc la société sous le couvert de l'équité intergénérationnelle.

Je ne vois pas vraiment ce qui n'est pas valable dans le raisonnement. Quand on regarde où la richesse est concentrée dans la société, on voit que c'est chez des gens qui sont issus des (relativement) plus vieilles générations (comme dans toutes les sociétés d'ailleurs): les plus vieux ont plus d'actifs, plus de revenus, etc. Je ne vois pas ce qui serait illogique d'aller chercher l'argent là si le discours sur l’iniquité intergénérationnelle est vrai: les plus vieux sont devenus plus riches qu'on le sera jamais à cause de programmes dont ils nous refileront la facture, ben qu'ils paient pour nos études(celles qui, incidemment, serviront à leur permettre de maintenir leur train de vie, ou plutôt à faire en sorte que celui-ci ne chute pas trop, selon le discours) à la place de nous endetter encore plus. (n.b. que ce discours n'est pas le mien)

Bon et sur le point que tu amènes sans arrêt sur l'inflation, c'est vrai qu'en termes réels la contribution financière des étudiants serait la même qu'en 1968 après la hausse (en soustrayant les frais afférents qui sont un morceau de plus en plus gros depuis ces années là). Le problème là-dedans c'est que ça n'invalide pas du tout l'argument sur l'iniquité intergénérationnelle, étant donné que nos parents ont, suivant le même argument, payé des frais réels plus bas que ceux de 1968, à moins d'avoir fait partie vraiment de la première ligne, ou d'avoir été à l'école en 1968 plus exactement. Regarde par ex. le graphique p. 25 du document sur le plan de financement des universités(google it), et mets le en parallèle avec les années de naissance de ceux qui, actuellement, sont en train de nous refiler la facture de l'éducation: 1958 pour charest, 1963 pour (la criss d'hypocrite à) line beauchamps par ex. Ces gens là sont tous allés à l'université dans les années 1980, années pendant lesquelles les frais de scolarité étaient les plus bas par rapport aux frais indexés à l'inflation de 1968. Donc ils ont bel et bien bénéficié d'une éducation ''à rabais'' par rapport à celle que nous aurons à l'avenir si la hausse des frais de scolarité passe. Et nous aurons bel et bien à payer des frais de scolarité historiquement hauts par rapport aux frais dont ont bénéficié presque tout le monde avant nous(sauf peut-être la cohorte de 1968, celle qui, précisément s'était mobilisée pour parvenir à plafonner l'augmentation des frais).

So, bitch, plz, bitch, vas-tu arrêter de répéter les talking points de (la criss de sorcière à) line beauchamps et commencer à enfin penser par toi-même?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

So, bitch, plz, bitch, vas-tu arrêter de répéter les talking points des (mautadits hippies) des assos étudiantes et commencer à enfin penser par toi-même?

Fixed.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La câlisse de chienne de Beauchamps s'en prend aux étudiants et joue la carte démagogique.

Exaspérée, la ministre de l'Éducation Line Beauchamp a sommé mardi les étudiants en grève de cesser d'importuner «les travailleurs qui paient leurs études».

À l'entrée d'une réunion du caucus libéral à Québec, Mme Beauchamp et son collègue de la Sécurité publique, Robert Dutil, s'en sont pris aux manifestants qui ont bloqué le pont Champlain, sur la Rive-Sud de Montréal, en pleine heure de pointe mardi matin.

Ce geste d'éclat est non seulement illégal, mais dangereux et intolérable dans une société démocratique, a soutenu M. Dutil.

La ministre Beauchamp a pour sa part tenu des propos très durs à l'endroit de la faction étudiante militant en faveur de la gratuité scolaire.

Ces derniers, a-t-elle dénoncé, sont en train «d'écoeurer les travailleurs» à qui ils veulent refiler «toute la facture» de leur séjour universitaire.

Les responsables du blocage du pont Champlain ont réussi leur coup d'éclat mais ils devront payer la note: des constats d'infraction de 350 $ plus des frais de 144 $ leur ont été décernés.

La Sûreté du Québec (SQ) s'est montrée très ferme devant ce nouveau blocus des étudiants opposés à la hausse des droits de scolarité, avisant qu'il n'y aura aucune tolérance pour ce genre d'actions sur les voies rapides.

(Source)

Connasse de sorcière. Doit-on vraiment répliquer avec des mots à toute cette merde ? Non seulement c'est son gouvernement qui décide de faire payer les masses des travailleurs de la province, mais en plus elle ose mettre le blâme sur les étudiants ? Comme si c'était la faute aux étudiants si les travailleurs (étudiants ou non) vont payer davantage ?

WHAT THE FUCK, SALOPE ?!

Et pendant ce temps, ton câlisse de collègue ministre des Finances va donner davantage aux entreprises. Sincèrement, si c'est pas un appel à la lutte des classes, je me demande c'est quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jsuis travailleur pis jsuis ben content que les étudiants fassent valoir leur point de vue.

Elle m'a toujours énervé cte fille-là ... mais jamais autant que dans la dernière semaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les élèves de l'école Secondaire Antoine de Saint-Exupéry viennent de voter en faveur de la grève pour jeudi. 355 personnes pour la grève et seulement 3 contres. Je ne sais pas quels sont les résultats pour les autres écoles secondaires de la CSPI, mais c'est quand même un très gros chiffre et les enseignants sont favorables à cette grève. J'ignore si je vais être en mesure de pouvoir accéder à mon bureau jeudi, mais je verrai rendu là.

Pendant ce temps le maire Gendron sort encore des conneries;

pix.gifpix.gif

MONTRÉAL – Le maire d'Huntingdon Stéphane Gendron estime que les étudiants qui ont bloqué le pont Champlain mardi matin sont des « puants de grévistes étudiants qui emmerdent le peuple au lieu de se fermer la boîte et étudier », alors qu'il avait lui-même usé d'une telle tactique en bloquant la route 138 en 2006 afin que le gouvernement verse de l'argent à sa municipalité. Coincé sur le pont Champlain, mardi matin, en raison du blocage effectué par des étudiants pour dénoncer la hausse des droits de scolarité, le maire d'Huntingdon a exprimé sa colère sur sa page Facebook.

« Les tabarnaks d'étudiants. Les criss, ça va finir dans le sang un moment donné. Ils ne cessent de provoquer... Câlisse on veut aller travailler bande d'esties de puants sales. La bastonnade, c'est pour quand? » pouvait-on lire sur sa page, vers 8 h 30, alors qu'il se trouvait tout près de Longueuil.

Or, M. Gendron avait bloqué la route 138 durant toute une fin de semaine, en 2006, afin de dénoncer la lenteur du gouvernement à verser l'argent en provenance du Fonds d'intervention économique régionale (FIER) à la municipalité d'Huntingdon.

« J'ai mis des blocs de béton sur la route 138, en 2006, pour avoir l'aide du gouvernement, avait-il rappelé en entrevue en 2010. Le ministre Serge Marcil m'a appelé pour me dire : "Qu'est-ce que t'as fait là?" J'ai dit : "Si Béchard (Claude) ne m'appelle pas, les blocs vont rester là". Béchard m'a appelé pour me dire : "On va t'aider". »

« J'avais du monde qui venait à mon bureau pour me dire qu'ils n'avaient plus d'argent pour manger ou qu'ils étaient au bord du suicide, avait-il renchéri. À un moment donné, il faut que tu brises la loi. »

Alors qu'en 2006, il avait fièrement bravé les policiers qui voulaient mettre fin à son blocus, M. Gendron croit aujourd'hui que l'armée devrait « frapper » contre « l'agression étudiante ».

« Charest doit prendre des mesures pour garantir l'accès aux ponts de Montréal : L'armée et la bastonnade pour les esties de morveux puants sales », a-t-il écrit alors qu'il était toujours bloqué dans le secteur de Longueuil.

« On prend en otage des populations? L'armée, et si on ne dégage pas : On frappe. C'est pas la violence. C'est l'état de droit contre la violence et les agressions étudiantes.

Bande de caves... », a-t-il renchéri, alors qu'il était enfin arrivé à Outremont, vers 9 h 30.

Source: http://fr.canoe.ca/i...320-144359.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fixed.

Ah bon, parce que le discours sur l'iniquité intergénérationnelle(dont il était question dans mon post) est très populaire chez les ''maudits hippis'' des asso étudiantes, c'est bien connu. Je répète donc les talking points des assos étudiantes en détruisant les objections que lui ont fait line beauchamps et facedecul qui ne fait que les rabâcher sans réfléchir à ce qu'il dit. Je ne réfléchis pas et je répète aveuglément des choses qui ne sont présentes dans aucune publication partisane, et qui sont logiques si on y pense comme il faut et qu'on regarde les données fournies par le ministère de l'éducation du québec.

(juste au cas où tu comprendrais pas: criss de cave, les publications des asso étudiantes qui luttent présentement contre la hausse ne parlent jamais d'iniquité intergénérationnelle, c'est un discours que les droitistes contre la hausse ont construit, so si t'as rien à dire d'intéressant, gtfo)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La câlisse de chienne de Beauchamps s'en prend aux étudiants et joue la carte démagogique.

...Et les étudiants lui donnent les munitions pour le faire. Bloquer un pont à l'heure de pointe, ce n'est pas le meilleur moyen d'attirer le support de la population. N'importe qui d'intelligent capitaliserait là-dessus comme l'a fait la ministre Beauchamps.

C'est triste, mais tout est rendu une game de relations publiques. Les étudiants, contrairement à madame Beauchamps, ne semblent pas connaitre les règles du jeu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Stéphane Gendron résume très bien ce que sont les étudiants:

Les tabarnaks d’étudiants. Les criss, ça va finir dans le sang un moment donné. Ils ne cessent de provoquer… Câlisse on veut aller travailler bande d’esties de puants sales. La bastonnade, c’est pour quand?

Des esties de puants sales...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les élèves de l'école Secondaire Antoine de Saint-Exupéry viennent de voter en faveur de la grève pour jeudi. 355 personnes pour la grève et seulement 3 contres. Je ne sais pas quels sont les résultats pour les autres écoles secondaires de la CSPI, mais c'est quand même un très gros chiffre et les enseignants sont favorables à cette grève. J'ignore si je vais être en mesure de pouvoir accéder à mon bureau jeudi, mais je verrai rendu là.

Pour être honnête, au secondaire, j'aurais probablement voté pour une grève pour supporter les éléphants albinos d'Afrique qui se font maltraités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Stéphane Gendron résume très bien ce que sont les étudiants:

Des esties de puants sales...

c'est ça, quelques étudiants vont marcher sur un pont pis les 100 000+ étudiants en grève sont des estis de puants sales. t'es pas une lumière toi hein. j't'imagine bien lire des trucs sur internet, tomber sur une source qui contredit en tout point tes arguments de marde, diriger ta souris sur le X dans l'coin et feigner que cette dite source n'a jamais existé. "ah ouin, ce sont les blacks blocs qui foutent la marde dans les manifs? ctrl alt delete. ça j'pensais, les étudiants foutent la marde dans les manifs."

tu dois être le genre de gars qui trippe ben gros sur l'argument du iPod... LOL TABARNAK.

daniel c't'un nom d'femme, j'pas capable de te prendre au sérieux l'ébouEUR.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour être honnête, au secondaire, j'aurais probablement voté pour une grève pour supporter les éléphants albinos d'Afrique qui se font maltraités.

Je sais pertinemment que pour pour la plupart des ces élèves ça ne signifie pas grand chose d'autre qu'une journée de congé. Une journée pour jouer à Call of Duty avec ses amis. Cependant il y en a qui sont un peu plus conscientisés et qui veulent s'impliquer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...