Aller au contenu

Gabrielle d'Estrées et une de ses sœurs



L'arrière-plan représente un intérieur sinistre qui pourrait évoquer la future mort de Gabrielle par le rideau rouge sang, l'âtre avec une flamme peu lumineuse, le miroir sombre qui ne reflète plus rien et le cercueil recouvert de velours vert, couleur préférée de Gabrielle.

Le geste intime de Julienne pourrait suggérer les tendances lesbiennes des deux femmes mais, même si ce tableau érotique est d'autant plus troublant qu'il est plus mystérieux, la tenue du mamelon de Gabrielle d'Estrées est souvent interprétée comme une indication de sa grossesse ou qu'elle vient de donner naissance à un enfant.

Gabrielle d'Estrées tient du bout des doigts de la main gauche une bague qui pourrait être l'anneau du couronnement de Henri IV.

Confronté aux guerres de religion, il y fut d'abord impliqué en tant que prince du sang et chef protestant avant d'accéder au trône de France (baptisé catholique à sa naissance, il dut changer plusieurs fois de religion avant son accession au trône). Il a changé six fois de religion. Pour être accepté comme roi de France, il se reconvertit à sa religion d'origine, le catholicisme, et signa l'Édit de Nantes, traité de paix tolérant dans certaines limites le culte protestant, qui mit fin à deux décennies de guerres de religion.

Informations sur la photo


Commentaires recommandés

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...