1. LE BIDONVILLE

    1. Taverne

      Échanges sur les généralités de la vie, souvent sans importance. Nos réacteurs brassent une recette de bière à base de jus de poubelle et d'acide sulfurique.

      208 362
      déchets
    2. Institut psychiatrique

      Maux de l'âme, découvertes troublantes et autres hérésies de l'esprit. En échange d'un vieux 2$ en papier, l'infirmier signera votre prescription sur un coin de table après une consultation expéditive.

      38 231
      déchets
    3. TechnoScrap

      Appareils électroniques endommagés ou recyclés à petit prix. Batteries déchargées incluses.

      55 809
      déchets
    4. Cinéma 99¢

      Derrière le comptoir, la guichetière est perdue dans ses sudokus. Déposez vos sous et errez à travers nos salles vides où sont projetées des productions datées et détestées des critiques.

      30 288
      déchets
    5. Disquaire

      Parcourez une sélection de vinyles ondulés, de CD scratchés et de cassettes débobinées. Poste d'écoute actuellement hors d'usage.

      30 188
      déchets
    6. Fosse septique

      Les insides, les facilités et tous les déchets non recyclables s'accumulent dans cette cuve jamais vidée. Port du masque à gaz obligatoire.

      116 702
      déchets
  2. L'ATELIER

    1. Faites le vous-même (DIY)

      Projets électroniques, modélisme, ébénisterie et autre

      288
      déchets
    2. Art numérique

      Infographie, édition vidéo et audio, modélisation 3D, animations

      364
      déchets
    3. Art traditionnel

      Dessin, peinture, sculpture, photographie et compagnie

      1 693
      déchets
    4. Loft d'artistes

      Trouvé intact parmi les décombres d'une usine désaffectée, ce spacieux loft est équipé d'une déchiqueteuse industrielle capable de gober votre album photo, vos peintures sur toile, votre épopée en huit tomes et tous vos petits gribouillis.

      11 420
      déchets
  3. ENVIRONNEMENT PRÉSERVÉ (ADMINISTRATION)

    1. ÉcoSphère

      En plus de trier vos ordures, nos ÉcoModos sont formés pour répondre aux questions, traiter les plaintes et forcer le sourire.

      29 608
      déchets
  • Derniers déchets

    • Du moment où tu sais quel est le problème, tu es en mesure de prendre les choses en main pour le régler. J'veux dire d'être capable de cibler ce qui ne va pas est un bon pas vers l'amélioration de la situation en question. Je te souhaite de te sortir de la bouette. T'es une bonne fille, tu mérites d'être heureuse.
    • Je me sens un peu déprimée et démotivée ces dernières semaines. Je me trouve grosse, je me trouve lâche, je suis toujours fatiguée, j'ai l'impression de rien foutre de mes semaines à part travailler mon 25-30h. Je me sens pas super bien dans mon corps et dans ma tête. J'ai besoin de changer de routine et d'horaire, mon beat de nuit commence à me rentrer dedans et j'aime pas ça. Je me lève rarement avant 1h00 de l'après-midi, je me couche rarement avant 4h30 du matin... Je suis pu capable. J'aime quand même ma job en tant que tel, et je ne peux pas me permettre financièrement de changer de job, sauf pour quelque chose de "payant" à temps plein et surtout quelque chose que j'aime (genre avec mon bac dans 1 an). C'est d'autant plus déprimant parce que en faisant 25h par semaine, je gagne en moyenne clair autant ou plus que ce que je gagnerais brut si j'avais une job de 40h semaine à 15$ l'heure. En sortant de l'école, je ne pourrai pas envisager un emploi en bas de 17-18$ l'heure sinon c'est juste ridicule, surtout si c'est un temps plein de moins de 40h. Je serai peut-être obligée de me garder un shift au bar pour arriver. Disons juste que j'ai peur de rester prise dans le "piège" des bars que j'ai toujours gardé en tête d'éviter après l'obtention d'un diplôme. J'ai besoin de recommencer à m'entraîner, de prendre un break total d'alcool (je bois modérément, mais plutôt régulièrement et ce sont la plupart du temps des calories et du sucre dont je pourrais me passer parce que je consomme parce que je suis "obligée", genre 2-3 shooters sur mon shift que j'ai pas envie de boire), de manger mieux et moins en général et de me lever et me coucher à des heures plus "normales". Tout ça affecte mon couple aussi, pis ça aussi ça me stresse et me fait peur. Il faut absolument que je me reprenne en main. Je me suis ouvert le coeur à ma coiffeuse aujourd'hui, parce que le salon était désert, l'autre coiffeuse était en congé et il n'y avait que moi de client. Elle me connait bien et voyait bien que je feelais soso et ça m'a fait réaliser que j'ai crissement perdu mon équilibre, j'ai besoin de le retrouver. 
    • Genre ça mettons?
                      Bon, je me suis prêté au jeu assez longtemps, à+
  • Dernières poubelles

  • Blog du Dépotoir

  • Contributeurs populaires