Aller au contenu

Igor Kostin, l’œil de Tchernobyl


Matamore
 Partager


 

The first photo to be taken of the reactor, at 4pm, 14 hours after the explosion. This was taken from the first helicopter to fly over the disaster zone to evaluate radiation levels. The view is foggy due to radiation, which also explains why the shot was not taken too close to the window. Later, radiation experts learnt that at 200 metres above the reactor, levels reached 1500 rems, despite the fact that their counters did not exceed 500 rems

Au dessus du réacteur de la centrale de Tchenrobyl, éventré par l'explosion. La photo a été prise le 26 avril 1986.

 

Le voilà, donc, dans cet hélicoptère qui survole la centrale, et la photo qu'il doit faire s'impose. Le toit du réacteur n° 4 - une dalle de béton armé de 3 000 tonnes - « a été retourné comme une crêpe ». Au fond du trou béant, brille une lueur rougeâtre : le coeur du réacteur en fusion. En bon professionnel soucieux d'« éviter les reflets », Igor ouvre le hublot et prend des photos. « Une bouffée d'air chaud remplit la cabine de l'hélicoptère. Aussitôt, j'ai envie de racler le fond de ma gorge. » Très vite, son appareil s'enraye. Au développement, un seul cliché sera utilisable. Les autres, attaqués par la radioactivité, seront noirs, comme si la pellicule avait été exposée en pleine lumière.

  • J'aime! 6

Informations sur la photo

 Partager


Commentaires recommandés

Aucun commentaire à afficher.

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...