Aller au contenu

Un sondage qui va réjouir Triple Nipple

Selon un sondage mené par l’institut allemand de recherche technologique Fraunhofer IAO pour le compte de Fujitsu, la productivité augmente de 35,5 % lorsqu’on passe d’un à trois écrans. À mon avis, pour être réellement efficace dans le monde d’aujourd’hui, un professionnel a besoin d’au moins quatre écrans ( j’en utilise sept), en cabinet comme dans une entreprise.

https://www.cpacanada.ca/fr/connexion-et-nouvelles/cpa-magazine/articles/2014/octobre/ecrans-multiples-productivite-accrue

Informations sur la photo


Recommended Comments

j'utilise sept fenêtres dans le même écran, contactez-moi au plus vite.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

je ne consomme que 7 pixels à l'heure. Bande de peu membrés.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je vais te poster une photo de mon setup tantot... j'ai 2 laptop avec 2x 23'' screens... Not a killer setup.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Voici quelques observations et conseils à retenir sur le travail dans un environnement multiécran :

  • En mettant deux écrans l’un au-dessus de l’autre, vous pourrez faire défiler jusqu’à quatre pages à la fois. Vous pourrez ainsi consulter en même temps le texte et les notes l'accompagnant.

  • Songez à consacrer un moniteur aux tâches administratives; vous pourrez ainsi éliminer de votre bureau calendrier, Rolodex et calculatrice.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Un homme ayant besoin d'un calendrier et d'une calculatrice sur son moniteur de façon permanente doit être licencié sur le champ.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Y'a beaucoup d'hommes qui rêveraient de me regarder sur 3 ėcrans en même temps.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Un homme ayant besoin d'un calendrier et d'une calculatrice sur son moniteur de façon permanente doit être licencié sur le champ.

Ou il est en gestion / comptabilité.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

7 écrans en simultané hein ? Travailles tu pour l'agence spatiale Canadienne ?

Je n'utilise que 2 écrans en simultané.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

non

Le premier test effectué par les experts de l'institut auprès de 67 personnes consistait en la réalisation d'une tâche identique sur un poste de travail classique, équipé d'un écran de 19 pouces. Les chercheurs ont calculé un taux de productivité de référence, sur la base du temps et des étapes nécessaires pour réaliser correctement cette tâche. Pour la tâche suivante, les participants ont été répartis en trois groupes : le groupe 1 devait utiliser un écran de 19 pouces ; le groupe 2 un écran large de 22 pouces ; et le groupe 3, trois écrans de 19 pouces interconnectés pour former un seul bureau.

Les résultats de ce test ont été surprenants. Alors que la productivité du groupe 1 sur cette tâche a seulement augmenté de 1,9 % (résultat basé sur l'effet d'apprentissage), la productivité du groupe 2 a augmenté de 8,4 %. Les participants du groupe 3 ont fait preuve d'une productivité remarquable, avec une hausse de 35,5 %

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Les études ont montré que la productivité augmentée de 9% avec l’installation d’un second écran. Elle peut même être augmentée de 50 % quand l’on utilise fréquemment les fonctions de copier/coller entre les écrans. De plus, toutes les personnes qui ont travaillé sur un ordinateur avec plusieurs affichages reviennent difficilement à une configuration équipée d’un seul moniteur. De la même manière, passer à 2 écrans vous obligera à prendre l’habitude de partager vos applications. Par la suite, vous ressentirez le gain de vitesse dans l’exécution de votre travail. Faites aussi le calcul d’investissement et de rentabilité, si vous augmentez votre productivité de 9% au bout de combien de jours votre installation multi-écrans est–elle rentable ?

Pour un travail de traitement d'images par exemple, le visuel peut être affiché en grand format sur un écran et la palette d'outils sur l'autre. Pour une tâche administrative, un logiciel bureautique, tel qu'un programme de traitement de texte, peut être disposé face à l'utilisateur. La boîte e-mail, quant à elle, peut être placée sur le deuxième écran, prête à être relevée. "Un second écran augmente la surface d'affichage, comme si l'on avait un bureau plus grand pour étaler son matériel", relève Marc Arial, ergonome à l'Institut universitaire romand de santé au travail.

Pour Jean-Daniel Zanone, il est important que les modèles des deux écrans soient identiques. Car s'ils diffèrent, "les inégalités visuelles de rendu et de couleurs deviennent vite agaçantes." Un constat que partage Marc Arial: "Tout dépend de l'utilisation que l'on en fait, mais évidemment, avoir deux différentes tailles et résolutions n'est pas idéal. De plus, le passage d'un écran à l'autre avec la souris est plus fluide si les écrans possèdent la même taille." L'ergonome ne voit d'ailleurs pas forcément que des avantages au double écran. Selon lui, l'information qui apparaît sur le second moniteur peut parfois représenter une charge cognitive supplémentaire dérangeante. C'est en particulier le cas si il affiche une image en mouvement ou une interface dynamique. Dès lors, l'utilisateur doit veiller à correctement répartir les applications.

La disposition des moniteurs sur le bureau participe elle aussi au confort de l'utilisateur. Selon Marc Arial, il n'existe pas de solution unique et le positionnement dépend de l'aménagement du poste de travail. Un exemple standard consiste à placer l'écran principal dans la ligne de regard, à une distance d'un minimum de 50 centimètres, ainsi qu'à installer le second écran sur la gauche, avec un angle d'environ 45° par rapport à l'écran principal. La posture du corps devant l'ordinateur dépend alors du type d'utilisation du deuxième moniteur. Si les applications qu'affiche ce dernier ne demandent pas de sollicitations trop régulières, la posture reste la même qu'avec un seul écran. Toutefois, "si son utilisation est fréquente, par exemple lorsqu'il est utilisé pour éditer des documents par exemple, l'utilisateur doit trop souvent tourner la tête et solliciter ses cervicales", prévient Marc Arial.

Autre problème: la fatigue visuelle. "Nos yeux ne sont pas faits pour fixer en permanence un écran, explique-t-il. Une manière de les reposer consiste à travailler en regardant l'écran à 20 degrés vers le bas, ainsi qu'à regarder de temps à autre à une vingtaine de mètres devant soi. Ajouter un écran peut alors bloquer le champ visuel et empêcher l'utilisateur de regarder au loin." Marc Arial relève toutefois qu'il est plus facile pour les yeux de gérer deux écrans de taille moyenne que de travailler sur un seul grand écran.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je voudrais m'appeler Marc Arial et causer de traitement de texte.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Ajouter un commentaire…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...