Aller au contenu

La laïcité expliquée à la gauche


Déchet(s) recommandé(s)

De Gérard Biard, commentée par sincerely yours.

thumbnail_IMG_2629.thumb.jpg.ce0c7b914fc6a9e7a8c2316bd6d3e8f8.jpg

Contexte: dans une page sur la dimension parallèle de droite, quelqu'un avait posté ça. Je voulais vraiment le lire, et je ne m'attendais pas à ce qu'une Française vivant à Montréal (shoutout Persé) l'ait en sa possession. Je l'ai rencontrée au musée pour en obtenir une copie, et en l'honneur de la ré-ouverture des inscriptions, je propose un commentaire d'extraits choisis, petit projet auquel je contribuerai entre mes séances de rédaction pour mon mémoire.

Tout d'abord, l'endos :

thumbnail_IMG_2630.jpg.149a2739252ad52381fe995edb23a206.jpg

Vous comprenez tout de suite, à "caresser des fanatiques religieux dans le sens du poil de barbe", le genre de sophistication à laquelle on peut s'attendre (ça reste quand même le rédacteur en chef de Charlie Hebdo hein). Les guillemets autour de pensée aussi. J'adore particulièrement le "accomodeurs raisonnables et autre jésuites du 'respect' des différences". Car, comme les travaux de Koussens et Amiraux l'ont montré, il y a eu une circulation transnationale des discours sur la laïcité entre le Québec et la France :

Citation

“Plusieurs mécanismes caractérisent ces surgissements comparatistes dans les discours publics. Ainsi, c'est toujours à la faveur d'un événement particulier ou d'incidents associés à la visibilité d'une expression du religieux dans l'espace public que se met en place une matrice comparatiste des aménagements laïques français et québécois. Extirpés de leurs contextes sociohistoriques et politico-juridiques, les aménagements politiques et juridiques de la diversité religieuse qui se retrouvent sur le devant des scènes publiques, aussi symboliques et efficaces soient-ils, ne sont pas les plus représentatifs des laïcités française et québécoise. C'est le cas du traitement des mesures d'accommodements raisonnables dans les débats publics français, ou de la mobilisation des politiques françaises d'interdiction du port de certains signes religieux dans la sphère publique dans les récentes controverses québécoises. La référence à des évènements décontextualisés alimente alors une dynamique d'essentialisation de la « laïcité » ou de la notion d' « accommodement raisonnable » (Guillaumin, 1977, p. 11)”.(Koussens et Amiraux, 2020, p. 77-78)

Nous en avons-là un cas d'espèce. Il est à noter que la loi de 1905 auquel il fait référence était une loi de compromis entre deux camps polarisés autour de la question cléricale. Je trouve toujours très intéressant de voir les défenseurs d'une invisibilisation de la religiosité des fonctionnaires invoquer cette référence, car son interdiction des signes religieux ne concernait que l'architecture et les bâtiments; on n'aurait pas pu empêcher les fonctionnaires d'afficher la leur... puisque ça aurait failli à la neutralité religieuse de l'État, qui ne peut nous dire que l'agnosticisme a axiologiquement plus de légitimité dans l'espace public qu'une autre réponse aux questions existentielles humaines comme celles que proposent des institutions religieuses. L'État a le devoir de protéger la liberté de conscience des citoyens, ce que les législateurs de la loi de 1905 comme les opposants actuels à une radicalisation de la notion de laïcité comprenaient. 

D'ailleurs, amis Français, est-ce que cela a toujours été le cas, cette mobilisation du spectrum gauche-droite, ou est-ce que comme chez nous, c'est relativement récent? Avant, nous c'était surtout la dichotomie souverainiste-fédéraliste qu'on voyait mobilisée dans l'espace public. :inspector-clouseau-peaking:

Bref, la question de la laïcité est selon moi très importante à étudier, parce que c'est devenu, comme en France, un mot-valise au service de la mobilisation politique de l'émotion. Prochaine fois, on regardera les premiers paragraphes du livre! :monopoly2:

  • J'aime! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Citation

D'ailleurs, amis Français, est-ce que cela a toujours été le cas, cette mobilisation du spectrum gauche-droite, ou est-ce que comme chez nous, c'est relativement récent? Avant, nous c'était surtout la dichotomie souverainiste-fédéraliste qu'on voyait mobilisée dans l'espace public. :inspector-clouseau-peaking:

Je sais pas pourquoi je voyais ça sous Sarkozy, mais la systémisation du bordel autour de la laïcité (l'islam, quoi) est un peu antérieure, en gros, c'est monté doucement de 1989 à la moitié des années 2000 et depuis, on nous pond un débat sur le voile chaque fois qu'il faut faire diversion.

Sinon, Marine Le Pen devient inclusive : elle propose d'interdire le voile ET la kippa dans la rue.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, Yacou a dit :

Je sais pas pourquoi je voyais ça sous Sarkozy, mais la systémisation du bordel autour de la laïcité (l'islam, quoi) est un peu antérieure, en gros, c'est monté doucement de 1989 à la moitié des années 2000 et depuis, on nous pond un débat sur le voile chaque fois qu'il faut faire diversion.

Sinon, Marine Le Pen devient inclusive : elle propose d'interdire le voile ET la kippa dans la rue.

Oui ça je savais, nous aussi mais plus à partir de 2007 environ. C’est plutôt la dichotomie gauche-droite qui m’intéresse dans ma question. J’ai appris récemment que c’était pas mal juste les syndicats des travailleurs et des étudiants qui mobilisaient ce vocabulaire v’là encore pas si longtemps, pis à peu près en même temps qu’on vous a volé votre idée pour distraire le monde des vrais problèmes, cette dichotomie s’est vue mobilisée dans les discours publics, maintenant c’est partout. J’avais pensé que ça avait toujours été comme ça mais apparemment avant les années 2006-2007, quasiment pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Retromantique a dit :

Oui ça je savais, nous aussi mais plus à partir de 2007 environ. C’est plutôt la dichotomie gauche-droite qui m’intéresse dans ma question. J’ai appris récemment que c’était pas mal juste les syndicats des travailleurs et des étudiants qui mobilisaient ce vocabulaire v’là encore pas si longtemps, pis à peu près en même temps qu’on vous a volé votre idée pour distraire le monde des vrais problèmes, cette dichotomie s’est vue mobilisée dans les discours publics, maintenant c’est partout. J’avais pensé que ça avait toujours été comme ça mais apparemment avant les années 2006-2007, quasiment pas.

Y en avait quand même.
Mais Sarko a beaucoup fait monter le niveau.

Par contre c'était un peu moins binaire, le parti de Sarko était pas mourant, les socialos non plus, même les centristes et les royalistes étaient plus ou moins là.
Maintenant, c'est extrême droite contre extrême gauche.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour l’éclairage. D’ailleurs, c’était pas Sarko qui avait sorti la laïcité « positive »? 

ah oui tiens :

 

WWW.CAIRN.INFO

pis votre prez qui va se faire sacrer par l’église catholique, toujours très laïque.

en tout cas, checkez ben le monde accuser le mouvement LGBTQ+ d’être un complot pour diviser la classe populaire… pis après ça pointer du doigt leur voisin pour être gauche/droite :oscar_okay:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2024-05-29 à 20:54, Retro Richard a dit :

Un seul mot et ce sera mon dernier mot, Jean-Pierre :

1698378382_marine-le(1).gif.6ebb3465428b3da42f00683bd2826283.gif

On dit "Laxisme au chocolat".

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Retro Richard a dit :

De quel côté du Kébèque, tabarnaque.

Visiblement à l'extrême est.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Retromantique a dit :

Quoi, les gars sont précoces de l'autre bord de l'étang?

Ça expliquerait deux-trois trucs.

  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, Retro Richard a dit :

1. Je ne suis pas Charlie.

2. Encore moins précoce.

3. Ni gauchiste ni laïcard.

Exactement comme moi.
Sauf les trois premiers points.

  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, Yacou a dit :

Exactement comme moi.
Sauf les trois premiers points.

Et lequel des deux-trois premiers points es-tu le moins en accord avec moi ?

C'est pour un sondage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et le sondage c'est pour un ami.

Je me suis un peu obstiné avec des amis dernierement, sur le fait que la personne renvoyé avant moi l'a été parce qu'elle priait sur la job.
Ils étaient d'avis qu'il fallait pas être croyant sur le lieux de travail. Eux et moi se sommes pour la laicité mais personnellement ca me fait pas un pli sur la poche qu'un gars fasse ses prières dans son coin. D'autant qu'il me semble que ca se comprend que c'est culturellement pas l'equivalent d'un Jesus Freak dans le catholicisme.

Pour ou contre les ARABES?
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, Иди и смотри a dit :

et le sondage c'est pour un ami.

Je me suis un peu obstiné avec des amis dernierement, sur le fait que la personne renvoyé avant moi l'a été parce qu'elle priait sur la job.
Ils étaient d'avis qu'il fallait pas être croyant sur le lieux de travail. Eux et moi se sommes pour la laicité mais personnellement ca me fait pas un pli sur la poche qu'un gars fasse ses prières dans son coin. D'autant qu'il me semble que ca se comprend que c'est culturellement pas l'equivalent d'un Jesus Freak dans le catholicisme.

Pour ou contre les ARABES?
 

POUR LES ARBRES !
J'aime bien grimper dedans.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...