Aller au contenu
Trompe de Fallope

De grands acteurs de la deuxième guerre mondiale et l'Hindouisme : une étrange obsession

Déchet(s) recommandé(s)

Deux hommes. Camps opposés. Tous deux subjugués par l'Hindouisme.

Des chefs d'orchestre.

L'un coordonne des génocides:
http://www.ibtimes.com/heinrich-himmler-nazi-hindu-214444

L'autre est le père de la bombe atomique
http://blog.nuclearsecrecy.com/2014/05/23/oppenheimer-gita/
**Ce dernier lien viens d'un source étrange, mais basé sur un article de 45 pages très intéressant :
https://amphilsoc.org/sites/default/files/proceedings/Hijiya.pdf

D'importants acteurs du 20e siècle se trouvant à quelque milliers de kilomètre l'un de l'autre, motivés par des légendes comprennant les mêmes personnages. Méthodiquement dévoués à l'application parfaite et détachée de leur horrifiante tâche.

Et Oppenheimer, poète sur son lit de mort, n'a toutefois jamais regretté sa contribution à un massacre civil sans précédent.

http://youtube.com/watch?v=lb13ynu3Iac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 6 juillet 1945, à cinq heures et demie du matin dans le désert du nouveau-Mexique (...), on entendit Oppenheimer murmurer les sinistres paroles du Bhagavad-Gita : "Je suis devenu la Mort, le destructeur des mondes."

 

 

IMG_0548.thumb.PNG.4a55e01cbe740f0bf23c7201fdd8cdcd.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2/16/2017 à 11:57, Salem a dit :

Le 6 juillet 1945, à cinq heures et demie du matin dans le désert du nouveau-Mexique (...), on entendit Oppenheimer murmurer les sinistres paroles du Bhagavad-Gita : "Je suis devenu la Mort, le destructeur des mondes."

 

Il ne l'a pas dit, il se rappelle seulement l'avoir pensé. Ceci dit, il interprète le texte sanskrit de manière poétique en usant un anglais désuet. " Now I am become Death, the destroyer of worlds"
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Journal de Goebbels contient des informations riches et précises sur la haine des nazis à l’encontre de l’Eglise catholique.

 

Le thème le plus présent dans le journal est la lutte contre l’Eglise catholique menée par le régime. Les propos vénéneux contre les prêtres (racailles, curés insolents, bêtes) reviennent comme un leitmotiv. Mais ce que le journal montre très bien, c’est le rôle de Goebbels et de sa propagande dans les procès intentés contre les ecclésiastiques. Deux accusations ressortent : le transfert illégal de devises à l’étranger et l’immoralité des prêtres homosexuels et pédophiles (« Le Führer pense que c’est une caractéristique de l’Eglise catholique » p.300). L’instrumentalisation politique de ces procès est évidente : le pouvoir veut décrédibiliser l’Eglise aux yeux de l’opinion publique allemande. Goebbels oriente délibérément la presse dans ce sens. A ses yeux, c’est l’indispensable et première étape dans la mise au pas de l’Eglise.

 

http://www.piexii.com/20090425109-goebbels-les-nazis-et-l-eglise-catholique/

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...