Aller au contenu

La Deconstruction Selon St. DASRI


DASRI
 Partager

Déchet(s) recommandé(s)

"There comes a time when a house has been so damaged by termites that you must not only kill the termites, but demolish the house — and build again."

 

On peut resumer la deconstruction par prendre une oeuvre et en exposer ses implications et ses consequences en poussant sa logique et ses idees au point qu'elle en devienne absurdement indefendable. Arriver la, vous n'avez pas l'interpretation de son auteur mais la "bonne" interpretation. Bien sur, le thread n'est pas la pour parler de theorie, je veux surtout vos oeuvres de deconstruction.

Je suis une pute a deconstruction, il n'y a rien de plus intellectuellement stimulant pour moi que de connaitre une oeuvre par coeur puis de la pousser dans ses propres contradictions. C'est boucler la boucle, examiner avec minutie la maison qu'on a explorer, admettre ses defauts de construction et finalement prendre la decision de la bruler jusqu'aux fondations. 

On va commencer en douceur: 

How Watchmen Changed Comics Forever • Hypercritic

Watchmen est peut-etre ma premiere experience de deconstruction. Alan Moore detruit avec minutie et sans la moindre pitie les achetypes des superheros des annees 70, quelle est la dynamique des relations internationales quand les superpouvoirs rentrent en jeu et comment la societe reagirait avec des vigilantes masques.. Superman est desormais si...super qu'il en remet en question sa propre humanite et ses propres pouvoirs le depassent. Batman est un sombre paranoiaque qui voit le monde en noir et blanc etc. 

Alan Moore etant britannique, il en profite pour defoncer au passage la culture americaine et sa propagande. 

Watchmen a tuer une epoque et en a relancer une autre. Ironiquement, c'est aussi l'oeuvre qui a lance la mode des anti heros et la fascination pour eux comme le Punisher alors que Alan Moore met justement l'accent pour dire en quoi ces personnages ne sont pas fait pour etre admirer. 

 

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si ca va répondre à tes critères. La serie Misftis, au moins les deux premieres saisons.

Le monde recoivent des pouvoirs plus ou moins utiles et plus ou moins aleatoire. Au début on se concentre plus sur le petit groupe principale d'ados en travaux d'interet general. Mais vite on se rend compte que le reste de la population est pris avec des pouvoirs random qui vont de maitriser les produits laitier par telepathie à devenir immortel.

Je recommande chaudement.

 

Révélation

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, DASRI 3.0 a dit :

Arriver la, vous n'avez pas l'interpretation de son auteur mais la "bonne" interpretation.

EN.WIKIPEDIA.ORG

Basic philosophical concerns[edit]

Derrida's concerns flow from a consideration of several issues:

  1. A desire to contribute to the re-evaluation of all Western values, a re-evaluation built on the 18th-century Kantian critique of pure reason, and carried forward to the 19th century, in its more radical implications, by Kierkegaard and Nietzsche.
  2. An assertion that texts outlive their authors, and become part of a set of cultural habits equal to, if not surpassing, the importance of authorial intent.
  3. A re-valuation of certain classic western dialectics: poetry vs. philosophy, reason vs. revelation, structure vs. creativity, episteme vs. techne, etc.

To this end, Derrida follows a long line of modern philosophers, who look backwards to Plato and his influence on the Western metaphysical tradition.[20][page needed] Like Nietzsche, Derrida suspects Plato of dissimulation in the service of a political project, namely the education, through critical reflections, of a class of citizens more strategically positioned to influence the polis. However, like Nietzsche, Derrida is not satisfied merely with such a political interpretation of Plato, because of the particular dilemma modern humans find themselves in. His Platonic reflections are inseparably part of his critique of modernity, hence the attempt to be something beyond the modern, because of this Nietzschean sense that the modern has lost its way and become mired in nihilism.
 



 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...