Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'environnement'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Facultatives. Les étiquettes facilitent le repérage et le triage. Aussi, elles peuvent surprendre ou déjouer le lecteur; soyez créatifs! Veuillez-les séparer par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forum

  • RÉCEPTION ET TRIAGE
  • NOS CONTENEURS
    • #0001 - MATIÈRES GÉNÉRALES
    • #0420 - MATIÈRES PSYCHIQUES
    • #0037 - MATIÈRES ARTISTIQUES
    • #0018 - MATIÈRES LICENCIEUSES
  • ZONE CONTAMINÉE
    • ROI DE LA MONTAGNE
    • FOSSE AUX RATS
  • ZONE PRÉSERVÉE
    • CENTRE D'INFORMATION

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Website URL


Twitter


Instagram


Skype


Steam


PSN


XBOX Live


Lieu

2 résultats trouvés

  1. Ce sujet se veut simple. Ce sera une manière pour moi de garder à jour l'ensemble des nouvelles qui traitent de l'urgence climatique et de sa catastrophe en cours. Il ne s'agit pas ici de débattre sur le bien-fondé de la débâcle environnementale par l'activité humaine, mais de simplement partager les dernières données existantes. Je vais débuter par une simple image de projection des émissions de gaz à effet de serre : Le fameux "Accord de Paris", un accord jugé historique (!) par les écervelés, vise à réduire les émissions pour maintenir l'augmentation de la température globale moyenne à 1.5°C au-delà de celles de l'ère pré-industrielle. Actuellement, nous nous enlignons vers du 3.1°C à 3.5°C. Il s'agit ici des scénarios les plus optimistes (et c'est catastrophique). Ces données changent malheureusement sans cesse, pour le pire. Le temps que des projections soient établies, un mois plus tard, de nouvelles projections ont lieu et s'aggravent. En effet, le réchauffement s'accélère. Le rythme n'est pas stable, il augmente plus vite, continuellement, ce qui précipite les transformations écologiques sur la planète et échappent aux estimations scientifiques. Il reste 6 mois pour respecter les objectifs de l'Accord "historique" de Paris. Il reste 10 ans pour ne pas dépasser 2 degrés. Je résumerais dans un autre message les conséquences associées à ces augmentations de degrés. Mais pour vous donner une idée : savourez vos sushis maintenant car il n'y en aura plus du tout.
  2. (On ne m'arrête pluuuuuuuuuuus) Trop de causes dans ce bas monde. On peut tous sauver les pingouins de la banquise si on s'attache à partager des informations et des actions à l'échelle humanitaire, ne serait-ce que si on en parle. J'ai la chance d'avoir des contacts sur facebook assez intéressés en la matière, et donc je vois fréquemment des choses à faire tourner pour que les causes humaines et terrestres continuent de nous concerner. Je ne suis pas vraiment un exemple en matière de don, j'ai tendance à éviter les bons gars de la croix rouge pour éviter de perdre mon précieux temps individuel ( bien plus que mon argent ! Ma foi). En revanche, j'ai conscience que cette attitude n'est pas bonne, et que donner des billets de 5 euros aux mendiants ne fait pas de moi une activiste quelconque. Etre concerné par les actes, inventions, pétitions, et autres informations et avoir envie de les faire partager peut me permettre de passer le cap de ma petite bulle de française auto-centrée. J'espère que vous aurez tous le courage de partager cette envie, même si vous ne donnez pas. 1. La Survie des Rohingya en Birmanie "Les membres de cette ethnie musulmane, cibles des violences intercommunautaires qui ont fait environ 200 morts en 2012, ne sont pas considérés comme des Birmans par le gouvernement, qui les a privés de leur nationalité en 1982 en ne les reconnaissant pas comme une des 135 ethnies officielles du pays. Dans l'Arakan, environ 140 000 d'entre eux vivent entassés dans des camps, dans des conditions de vie très précaires. Selon l'ONU, les Rohingyas est l'ethnie la plus persécutée au monde" L'action: https://secure.avaaz...rwanda_fr/?fbdm 2. Le nettoyage du plastique des Oceans A l'étude depuis deux ans, l'initiativeThe Ocean Cleanup Array vise à retirer des eaux 7,25 millions de tonnes de plastique – soit 30 % de la pollution totale des océans selon les concepteurs – réparties sous forme de "plaques" dans cinq bassins océaniques, à savoir le Pacifique Nord et Sud, l'Atlantique Nord et Sud et l'océan Indien. Le projet prétend la tâche réalisable en cinq ans pour chaque gyre océanique – immenses vortex dans lesquels les déchets s'enroulent puis s'amalgament sous l'effet de la force de Coriolis–, soit 25 ans au total. L'action: Les réserves: "Que faire contre ces poubelles flottantes ? Si des opérations de nettoyage des gyres ont déjà été entreprises ou sont à l'étude, comme le projet américain Kaisei, la tâche paraît titanesque étant donné l'ampleur des zones contaminées et le nombre de micro-fragments. D'autant que ces déchets se trouvant essentiellement hors des eaux nationales et des Zones économiques exclusives, aucun Etat ne veut en assumer la responsabilité ni le coût." "Pour François Galgani, océanographe à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), ces opérations s'avèrent davantage "symboliques"que profitables à l'environnement. "Cette pollution des gyres océaniques ne consiste pas en de gros amas de déchets, mais une multitude de micro-plastiques, d'un diamètre inférieur à 5 mm, en suspension à la surface ou jusqu'à 30 mètres de profondeur, et sur des étendues immenses et mouvantes, explique ce chercheur spécialiste des déchets en mer. Par ailleurs, si ces débris sont très nombreux, en poids, ils ne représentent pas grand chose : moins d'une dizaine de milliers de tonnes et non plusieurs millions." http://www.lemonde.f...96072_3244.html http://ecologie.blog...ets-plastiques/
×
×
  • Créer...