Aller au contenu

Le prochain de Luchini: Gemma Bovery


Déchet(s) recommandé(s)

(modifié)

Bovery ou Bovary ça vous dit de quoi ? Est-ce que ça vous rappelle que l'ancien pseudo d'un membre ?

L'histoire

Martin quitte son train de vie confortable parisien pour rejoindre la Normandie, et reprendre la boulangerie familiale. Une reconversion radicale pour cet amoureux de la littérature, passionné par les œuvres de Gustave Flaubert.

Lorsque Martin, incarné par Fabrice Luchini, voit arriver dans sa boulangerie un couple d’Anglais aux noms familiers, Gemma et Charles Bovery (Gemma Arterton), le boulanger est troublé, et ses fantasmes sont réveillés.

Chaque nouveau film de Luchini est un événement que j'attends avec grande impatience. Je ronge mon frein en lisant le roman Madame Bovary, la bd Emma Bovary ainsi que le film de Claude Chabrol madame Bovary.

Modifié par Fünfzig Nachricht
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)

Ça semble prometteur. J'ai bien envie de le voir.

As-tu vu son précédant rôle au cinéma dans le film Alceste à bicyclette (Titre québecois : Molière en Bixi)

Il y a un fil conducteur avec son prochain rôle; il revisite un classique de la littérature française.

PUTAIN, C'EST INFERNALE! xD

Modifié par Fünfzig Nachricht
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)

Luchini est une tête de con, ce pourquoi son meilleur film était Perceval le Gallois : le débile qui a raté le sacré Graal. Pour ça il était parfait. Autrement sa diction me fait vomir, et son jeu me laisse tremblante de colère.

Foutre son mou dans Flaubert avec sa voix de connard et sa diction trop claire, - comme il a fait pour Céline et La fontaine- bon. Faut-il vraiment aller voir cela? Une raison nouvelle ? La bovary a eu les critiques.

Modifié par Bardahut
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)

Je veux bien que tu m'expliques comment, à un moment ou un autre, on tolère les têtes de clous au cinéma et dans la parole.

(et c'est pas français ça, c'est moi)

Modifié par Bardahut
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben d'abord, je ne connais pas les subtilités qu'être une tête de clou impliquent.

Ensuite, je ne suis pas un inconditionnel de Luchini. Mais je pourrais peut-être avancer que sa verve, avec son accent appuyé limite ridicule, et son emportement est simplement divertissant pour qui ne baigne pas dans la culture française.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)

Je le dis et je le répète c'est le Marc Labrèche français.

Je n'ai pas vu Dans la maison, de François Ozon. Ça manque à ma culture.

Luchini m'a été révélé dans Confidences trop intimes de Patrice Leconte. Son personnage de comptable coincé qui s'improvise psy par le force des choses m'a subjugué. Avec son faciès hors du commun il est parvenu à voler la vedette, malgré la faiblesses des dialogues.

Modifié par Fünfzig Nachricht
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...
  • 1 an plus tard...

Plus que 4 jours avant la sortie de son prochain film:  L'hermine

 

 

 

 

Michel Drucker a reçu Fabrice Luchini dans ''Vivement Dimanche'', diffusé sur France 2, à l'occasion de la sortie de son autobiographie ''Comédie française, ça a commencé comme ça''. L'occasion pour l'acteur d'évoquer sa sexualité à grand renfort d'expression très crue.

 

1866124-gf.jpg

 

La lumineuse actrice danoise Sidse Babett Knudsen, qui a obtenu vendredi le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour "L'Hermine", est célèbre depuis son interprétation du Premier ministre de la série "Borgen" qui a fait le tour du monde.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...