Aller au contenu
Aradia

Les brutes

Déchet(s) recommandé(s)

Je ne sais pas si vous connaissez les Brutes?

http://lesbrutes.telequebec.tv/

Des capsules crées par Judith Lussier et Lili Boisvert et les mettant en vedette. Elle sont deux féministes connues sur les réseaux sociaux. Judith écrit dans le journal Métro et Lili anime l'émission Sexplora à Explora. Qu'on les aime ou non, leurs Capsule sont très bien pensées et aident à mieux comprendre les enjeux féministes et progressistes en général pour les gens moins initiés.

Je vous invite à les visionner et venir ici en débattre.

La dernière porte sur le mansplaining. Que pensez-vous du mansplaining (mecsplication en français)? En êtes vous "victime", en faites-vous inconsciemment?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime les Brutes. Je les trouve pas mal intenses sur facebook des fois, mais je trouve ça très positif qu'on parle d'enjeux féministes et plus généralement de sexualité dans les médias. Pis j'aime la manière dont elles parlent du féminisme justement, ça fait changement des vieilles féministes genre Lise Payette ou Janette Bertrand, qui ont vraiment un discours opposé par exemple sur le corps des femmes, la prostitution etc.

Pis Lili Boisvert est game pas mal de se montrer les boules / la noune sans arrêt pour ses émissions et ses capsules. Haha. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sûr que je connais les Brutes. Judith est un peu trop féministe à mon goût. Les femmes s'épanouissent au même titre que les hommes dans notre société. Je souligne que le Québec est une société matriarcale. Les femmes prennent les décisions dans les maisons et souvent ce sont les hommes qui suivent en silence. Chose que je ne serais pas capable d'accepter mais ceci est une autre histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te conseille d'ouvrir un dictionnaire et de regarder la définition de «Matriarcat» BMO. 

Admettons que je suis d'accord avec ce bout là. Je ne le suis pas, mais on jase, là.

Citation

Les femmes prennent les décisions dans les maisons et souvent ce sont les hommes qui suivent en silence.

Tu le dis toi-même. Dans les maisons. Sphère privée. Ça n'a rien à voir avec le matriarcat, qui par définition se retrouve dans les sociétés où les femmes ont une place prépondérante dans les sphères sociale, juridique et politique (sphère publique).

Ou bien - dans les cas de certaines sociétés autochtones des siècles passés, par exemple, les Iroquois - un système de parenté basé sur la filiation maternelle. À ce que je sache, au Québec, on donne encore le nom du père de facto aux nouveaux nés, bien que cette tendance tende à diminuer depuis les années 1980-1990. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En définitive les femmes décident elles font du chantage affectif et de la manipulation basée sur la privation de sexe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle généralisation. Tant qu'à ça, les hommes sont des pâtes molles pas capables de s'affirmer et de mettre leur culottes quand leur bonne femme exagère. Des pas-de-couilles, des couch potatoes toute la gang, des aliénés qui aiment mieux subir la privation de sexe plutôt que d'affronter leur Germaine. Pauvres victimes. 

...Mais en quoi tout ça est relié au matriarcat, dis-moi? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce qui se passe en grande majorité dans les foyers Québécois. La société matriarcale est liée intrinsèquement avec notre passé judéo-chrétien et nos valeurs de centre-gauche. L'Amérique du Nord est patriarcale d'un plan de vue professionnel pas d'un plan de vue socioculturel. Le sexe dirige pratiquement tout. L'argent mène le reste. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, BMO a dit :

C'est ce qui se passe en grande majorité dans les foyers Québécois. 

Sources? 

Entk tu rale de la marde en crisse, notre passé judéo-chrétien explique justement pourquoi la société est patriarcale. «Les femmes sont sur terre dans le but de procréer, elles doivent rester à la maison pour s'occuper des enfants. Les hommes sont des pourvoyeurs qui doivent travailler à l'extérieur du foyer pour subvenir aux besoins de la famille.»

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon prof d'histoire à l'Université Laval entre 2005 et 2007. Ça fait depuis les années 60 qu'on pense plus comme ça en Occident. Arrête de jouer les victimes parce que t'es une femme. Vous l'avez eu votre émancipation avec le droit de vote. On est rendus ailleurs depuis longtemps comme société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jamais je laisserais une bonne femme me botter le cul. Si jamais y'en a une qui essaye j'lui dirait : Eh toi tu t'écrase pétasse ! Retourne dans ta cuisine et fais-moi a bouffer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sources :

Normand Lester 

http://www.marcherverslesoleil.com/2012/04/une-societe-matriarcale-moderne-le.html

Pierre Mailloux

https://lys-dor.com/2011/08/08/le-doc-mailloux-sur-le-matriarcat-quebecois-ici-va-le-fascisme-rose/

Pauline Marois

http://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/au-quebec-le-machisme-n-a-pas-droit-de-cite_1260285.html

Louis Franquet

Georges Vattier

http://www.hrimag.com/Connaissez-vous-bien-les-Quebecois

Les statistiques sont formelles et les faits parlent d’eux-mêmes : la présence des femmes sur le marché du travail n’a cessé de croitre. Sur le plan de la scolarisation, les femmes constituent maintenant la majorité de l’effectif du niveau secondaire, collégial et universitaire. L’effectif féminin serait majoritaire dans la plupart des facultés, y compris celles dites masculines, comme les sciences de l’administration et l’architecture. Les femmes vivent également plus longtemps que les hommes. Elles détiendraient selon Jacques Bouchard plus des deux tiers du patrimoine monétaire québécois. Il y a, selon Statistique Canada, plus de femmes que d’hommes au Québec. Il y a maintenant plus de femmes internautes au Québec que d’homme. Bref, l’influence des femmes québécoise est incontestable, elle augmente et elle continuera d’augmenter au cours des prochaines années.

Un publicitaire dont j’oublie le nom avec beaucoup d’humour a dit à peu près ceci : « y parait que les femmes prennent maintenant 80 % des décisions en matière de consommation. Je me demande bien qui prend l’autre 20 % des décisions, car chez moi ce n’est pas moi. » Ce qui est certain en tout cas c’est qu’en matière de restauration et d’alimentation les femmes québécoises sont vraiment toutes puissantes. Elles décident directement ou indirectement de presque tout. Pour réussir en restauration, vous n’avez aucun choix, vous devez conquérir les femmes, sinon tan pis pour vous.

Pierre Bouchard

http://www.la-cause-des-hommes.com/spip.php?article89

Il suffit d'observer les statistiques dans la sphère de l'éducation supérieure au Québec pour se rendre compte de la manière médiocre avec laquelle on n'est pas en mesure d'encadrer les garçons et de les aider à cheminer vers un niveau d'éducation acceptable. Le taux de décrochage est énorme puisque la manière dont on intéresse les étudiants privilégie les filles dans le cursus scolaire Québécois. 

Il est aujourd'hui encouragé de définir ce qui est masculin, blanc et hétérosexuel comme une menace et un exemple de ce que la société était avant la prétendue évolution des années 2000 - 2010. De ce fait, on est plus souvent qu'autrement directement ciblés dans les publicités comme la couche de la société sur laquelle on peut frapper à défaut de le faire sur les minorités visibles. 

Dans l'imaginaire collectif Québécois les hommes sont victimes du féminisme 2.0 il n'est pas rare de croiser des femmes qui confondent l'égalité des sexes avec leur volonté de voir les femmes prendrent d'avantage de pouvoir que les hommes. Comme tout mouvement révolutionnaire, le pouvoir fini invariablement par corrompre on devient alors totalitaire et on exerce sur autrui les mêmes actes que nous combattions jadis. 

Qu'à compétences égales on choisisse des femmes dans le cabinet ministériel en priorité est un exemple patent de sexisme et de matriarcat. La discrimination positive est un acte dégueulasse. Je suis outré que chaque fois qu'on choisisse de postuler pour un emploi on nous demande si on fait partie d'une minorité visible pour agrémenter des quotas dans la fonction publique Québécoise et Canadienne. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça ne sert à rien d'argumenter quand on a un type comme BMO dans les parages. Si tu vis des insatisfactions dans ta vie, c'est uniquement de ta faute, cesse de blâmer les femmes... Même comme homme si trouves parfois que certaines féministes vont trop loin, je crois que présence est nécessaire pour contrer un courant néo-macho-conservateur qui est presque généralisé à Québec et qui autrement jouit d'une diffusion via Internet et les réseaux sociaux. Ils tentent de légitimer leur mysogynie en " dénonçant les excès des féministes" et en voulant excuser leurs échecs en disant que les femmes prennent trop de place.

Personellement je pense qu'elles sont un contrepoids nécessaire envers le manque de respect et de classe de trop d'hommes dans notre société. Surtout avec notre culture de narcissiques et les enfants rois qui n'ont pas conscience des conséquences de leurs actes et leurs paroles. J'oserais même dire que je vois de plus en plus d'hommes de ma génération traiter leur copine/conjointe comme de la merde, de profiter d'elle et de se payer du bon temps alors que la femme assume toutes les tâches domestiques en plus de travailler à temps plein. Je suis conscient que la place des femmes d'un point de vue macro a beaucoup avancé ( marché du travail, instruction, voire de plus en plus dans les affaires) , mais du point de vue micro dans la vie de tous les jours, il reste du travail à faire je le pense. Et non je ne suis pas un castré, un féminisé, je me laisserai jamais mener par une Gère-mène  dans ma vie, mais je sais me montrer tout aussi ouvert, tolérant et respectueux envers elles. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pourquoi tu accepte sans broncher la discrimination positive qui va coûter des emplois à des hommes tout aussi compétents mais qui seront victimes de ségrégation basées sur leur genre parce que dans le passé ont a exercé de la ségrégation sur les femmes. On commet exactement le même crime en prétextant qu'on égalise les choses. L'égalité entre les sexes interdit la discrimination qu'elle soit positive ou négative. La discrimination c'est de la discrimination. Et l'exemple des germaines est un cliché ambulant. La vérité est bien plus sournoise que ça. Quand la directrice d'école engage des enseignantes à forte majorité, tu crois qu'elle a quel point de vue envers l'enseignant masculin sur lequel elle a autorité ? La manière dont on enseigne aux enfants est plus facile pour les filles, les garçons fonctionnent différemment, on leur met des filles dans leurs classes ce qui détourne leur attention, on leur enlève de plus en plus d'éducation physique quand ils ont besoin de dépenser leur énergie, on les gave de ritalin quand ils ne savent plus comment gérer leur trop-plein d'énergie et on leur dit qu'ils ont des problèmes de déficit d'attention parce que les cours sont mal conçus en vertu des intérêts différents des élèves et de la manière dont ils font leur apprentissage. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, BMO a dit :

Ça fait depuis les années 60 qu'on pense plus comme ça en Occident. Arrête de jouer les victimes parce que t'es une femme. Vous l'avez eu votre émancipation avec le droit de vote. On est rendus ailleurs depuis longtemps comme société.

J'ai mis ma phrase entre guillemets « » pour démontrer que c'était pas moi qui pensait ça, c'est la ligne directrice du patriarcat. Allô? 

Toi, arrête de jouer les victimes parce que tu pense que tu es un homme oh-so aliéné par les michantes féminissssss! Man up, grow some balls, fais quelque chose mais arrête de chialer, esti de soumis! 

Pour ton 2e post, tu mélanges les cartes. Si tu veux parler de la non-présence des hommes en tant que modèle dans l'éducation scolaire des garçons ça va me faire plaisir et on va probablement être du même avis. Mais arrête de confondre "matriarcat" avec le fait que les femmes choisissent 80% des produits de consommation reliées ENCORE UNE FOIS au foyer, donc à la sphère privée, ça ne fait aucun sens ce que tu dis! 

Citation

Dans l'imaginaire collectif Québécois les hommes sont victimes du féminisme 2.0 il n'est pas rare de croiser des femmes qui confondent l'égalité des sexes avec leur volonté de voir les femmes prendrent d'avantage de pouvoir que les hommes. Comme tout mouvement révolutionnaire, le pouvoir fini invariablement par corrompre on devient alors totalitaire et on exerce sur autrui les mêmes actes que nous combattions jadis. 

Dans l'imaginaire collectif, peut-être, mais la vérité c'est qu'à tâche égales on gagne un salaire moindre au vôtre, les postes de gestion nous sont plus difficilement accessibles, on se fait juger sur notre habillement et notre apparence plutôt que sur nos qualifications, on doit sans arrêt démontrer nos compétences et prouver notre crédibilité parce qu'on est des femmes - particulièrement chez les députés - alors qu'on se questionne jamais la crédibilité des hommes qui exercent les mêmes emplois, etc, etc, etc. C'est votre insécurité quant à la masculinité en 2016 qui vous fait halluciner que les michantes féminisssss veulent prendre le dessus sur vous autres. La vérité - et toutes les féministes vont vous le dire - tout ce qu'on veut c'est la god damn ÉGALITÉ. 

Pis voir que tu considères que le Doc Mailloux et Normand Lester sont des sources. Hahahahah! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, BMO a dit :

C'est pourquoi tu accepte sans broncher la discrimination positive qui va coûter des emplois à des hommes tout aussi compétents mais qui seront victimes de ségrégation basées sur leur genre parce que dans le passé ont a exercé de la ségrégation sur les femmes. On commet exactement le même crime en prétextant qu'on égalise les choses. 

Ah oui il y a de la discrimination positive envers les femmes ? Je serais bien curieux de voir si tu as des exemples autres que du pure et simple délire ou une tentative d'excuse le machisme...

 

Tu me fais penser aux néo-nazis et leur concept de white-genocide pour tenter de légitimier leur racisme, ou bien aux délires de Marc Lépine... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu devrais faire attention à tes allusions c'est proche de la diffamation de citer des meurtriers fous furieux comme Marc Lépine. Je te conseille de ne pas te mêler de la discussion puisque ton niveau d'aggressivité passif-aggressif est trop prononçé. Tu n'est pas la personne la plus stable du lot psychologiquement parlant EB. Le point Godwin atteint après seulement deux messages démontre ton absence d'argumentation. Et j'ai déjà mentionné le cabinet ministrériel comme exemple de ségrégation favorable à l'égard des femmes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EB, répond pas à ça, BMO essaie encore une fois de faire dévier le thread parce qu'il se rend compte que son argumentaire ne tient pas la route. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Kennie a dit :

J'ai mis ma phrase entre guillemets « » pour démontrer que c'était pas moi qui pensait ça, c'est la ligne directrice du patriarcat. Allô? 

Toi, arrête de jouer les victimes parce que tu pense que tu es un homme oh-so aliéné par les michantes féminissssss! Man up, grow some balls, fais quelque chose mais arrête de chialer, esti de soumis! 

Pour ton 2e post, tu mélanges les cartes. Si tu veux parler de la non-présence des hommes en tant que modèle dans l'éducation scolaire des garçons ça va me faire plaisir et on va probablement être du même avis. Mais arrête de confondre "matriarcat" avec le fait que les femmes choisissent 80% des produits de consommation reliées ENCORE UNE FOIS au foyer, donc à la sphère privée, ça ne fait aucun sens ce que tu dis! 

Dans l'imaginaire collectif, peut-être, mais la vérité c'est qu'à tâche égales on gagne un salaire moindre au vôtre, les postes de gestion nous sont plus difficilement accessibles, on se fait juger sur notre habillement et notre apparence plutôt que sur nos qualifications, on doit sans arrêt démontrer nos compétences et prouver notre crédibilité parce qu'on est des femmes - particulièrement chez les députés - alors qu'on se questionne jamais la crédibilité des hommes qui exercent les mêmes emplois, etc, etc, etc. C'est votre insécurité quant à la masculinité en 2016 qui vous fait halluciner que les michantes féminisssss veulent prendre le dessus sur vous autres. La vérité - et toutes les féministes vont vous le dire - tout ce qu'on veut c'est la god damn ÉGALITÉ. 

J'ai commencé à travailler en 1999. Des nombreux emplois que j'ai effectué que ce soit des emplois non-qualifiés dans les restaurants ou que ce soit des emplois qualifés dans des studios de jeu vidéo (Ubisoft, Activision) j'ai toujours eu des collègues de sexe féminin qui gagnaient un salaire égal au mien. Il est possible que dans certains secteurs la parité salariale ne soit pas encore atteinte mais je serais curieux que tu puisses me donner un exemple concret dont tu as été témoin. 

Ce que je peux te citer cependant c'est que lorsque je travaillais chez McD on obligeait les hommes à travailler dans les cuisines, à faire le ménage avec la moppe et à vider les sacs à ordure mais on leur interdisait de faire de la caisse, tâches qui étaient beaucoup plus nobles si on me demande mon avis. Je ne dis pas qu'aucun homme n'ait jamais travaillé à la caisse mais autant chez McD que chez BK on a toujours fait de la discrimination de genre sur ceux qui pouvaient être à la caisse. C'était toujours des filles cutes de 16 - 22 ans qui faisaient affaire avec la clientèle jamais les gars boutonneux qui se devaient de faire cuire les palettes de burgers congelés. 

Tu vois ça c'est un exemple de discrimination basée sur le sexe. Et je suis persuadé que c'est encore comme ça 10 ans plus tard. Je peux le constater en tant que client lorsque je passe me prendre une verre d'eau glaçé et un Whooper Junior. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton expérience sur le marché du travail < les nombreuses études ayant été faites sur le sujet depuis les années 1990. 

J'ai horreur de donner Wiki comme source mais je pense qu'avec toi, il faut commencer par le commencement. Ça fait que tiens. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plafond_de_verre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Justement, Marc Lépine s'imaginait à tort ( en raison de sa psychose aigue) que les femmes lui avaient "volé" sa place à Polytechnique. Et toi tu penses à tort, mais pas en raison d'une psychose toutefois, juste un manque d'assurance à mon avis, tu aurais pu faire mieux si ce n'étaient des femmes alors que tes choix de vie sont et ton comportement en sont davantage responsable. Je ne veux pas insinuer que tu as un potentiel de dangerosité ou que tu es un fou furieux en puissance, seulement que ton point de vue , à mon avis, n'est pas expliqué par des considérations rationnelles, plutôt par des sentiments de rancœur et d'échec. 

Et je te signale que de faire allusion à mon instabilité et à une quelconque agressivité. ( plus fictive et virtuelle que concrètement observable dans ma vie), constitue de la diffamation pure et simple ironiquement... Tu tentes de discréditer mon aptitude à participer au débat alors que ça n'a rien à voir avec la possibilité de discuter intelligemment d'un sujet. Je ne tenterai pas de jouer à la victime comme toi toutefois, je sais me défendre seul, les mots étant mes seules armes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...