Aller au contenu
Thor Nadeau

Ethan Coen et Joel Coen

Déchet(s) recommandé(s)

(modifié)

Petit sujet à propos des deux réalisateurs qui m'ont inspirés à pousser un peu plus loin mon intérêt pour le cinéma.

Les inséparables frères Coen sont de ces rares artisans du cinéma qui produisent, réalisent, scénarisent et éditent leur propre films. Ils ont une liberté artistique quasi totale.

Bien qu'ils aient un style distinctif, ils ne tombent pas dans la facilité et diversifient leurs oeuvres. "Rasing Arizona" et "The big Lobowski" sont amusants et accessibles alors que "Barton Fink" et "A serious man" en ont rendu plus d'un perplexe.

Les frères Coen adorent Steve Buscemi. C'est un fait. Ou peut-être le détestent-il puisqu'il meurt atrocement pratiquement à chaque fois ?

Le niveau de détails de leurs films est tel que la deuxième écoute est souvent plus satisfaisante que la première.

"Fargo" est un de mes films cultes. "Burn after reading" m'a un peu décu, mais je ne l'ai écouté qu'une seule fois.

Mes personnages préférés sont Carl Showalter (Buscemi) et Marge Gunderson (McDormand) dans "Fargo" et Anton Chigurh (Bardem) dans "No country for old men".

Pas encore vu : Intolerable Cruelty, The Man Who Wasn't There, O Brother, Where Art Thou?, The Hudsucker Proxy et Miller's Crossing.

Filmographie

  • True Grit (2010) (en production)
  • A Serious Man (2009)
  • Burn After Reading (2008)
  • To Each His Own Cinema (2007)
  • No Country for Old Men (2007)
  • Paris, I Love You (2006)
  • The Ladykillers (2004)
  • Intolerable Cruelty (2003)
  • The Man Who Wasn't There (2001)
  • O Brother, Where Art Thou? (2000)
  • The Big Lebowski (1998)
  • Fargo (1996)
  • The Hudsucker Proxy (1994)
  • Barton Fink (1991)
  • Miller's Crossing (1990)
  • Raising Arizona (1987)
  • Blood Simple. (1984)

Faits intéressants (ou pas)

Joel Coen était le seul à recevoir le titre officiel de réalisateur jusqu'à The LadyKillers en 2004.

Si un acteur improvise, Joel et Ethan vont invariablement répondre : "C'était super, mais pourriez vous vous en tenir au scénario original ?". La grande majorité des films des frères Coen reprennent mot pour mot l'ébauche finale du scénario.

En 2008, ils ont intégrés le club très sélect des individus ayant remporté des Oscars pour la production, la réalisation et le scénario dans la même année pour "No country for old men".

Ils ont dirigés 4 acteurs qui ont par la suite été en nomination aux Oscars : Michael Lerner, Frances McDormand, William H. Macy, et Javier Bardem. McDormand (Actrice principale, Fargo) et Bardem (Acteur de soutien, No country for old men) ont gagnés l'Oscar.

Joel Coen est marié à Frances McDormand.

Modifié par Thor Nadeau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans une entrevue, ils racontaient que pendant le tournage de "Big Lebowski", parfois Bridges et Goodman commençaient les scènes en improvisant (pour se mettre dans le mood) et que ce qu'ils disaient était parfois meilleur que leur scénario et que c'est pourquoi ils ne l'ont pas gardé dans la version finale du film, parce qu'ils étaient jaloux hehe. (je ne sais pas si c'est véridict, mais si c'est le cas, c'est bien drôle :P)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans une entrevue, ils racontaient que pendant le tournage de "Big Lebowski", parfois Bridges et Goodman commençaient les scènes en improvisant (pour se mettre dans le mood) et que ce qu'ils disaient était parfois meilleur que leur scénario et que c'est pourquoi ils ne l'ont pas gardé dans la version finale du film, parce qu'ils étaient jaloux hehe. (je ne sais pas si c'est véridict, mais si c'est le cas, c'est bien drôle :P)

Haha, ca ne m'étonnerais pas ce se soit véridique :) Peut-être que certains extraits de ces improv sont disponibles sur le DVD. Je ne l'ai pas en ma possession, malheureusement.

---------------------------------------

bloodsimple.jpg

Blood Simple - 1984 - Suspence

Je me suis donné comme petit projet amusant d'écrire une critique sur tous les films des frères Coen que je n'ai pas encore vu. J'ai donc commencé avec Blood Simple, leur premier film, qui est une histoire d'adultère qui tourne très mal.

Julian Marty (Dan Hedaya) est un propriétaire de bar qui viens de se faire cocufier par Ray, un de ses employés. Il le prend très mal et comme il est un homme plutôt léger de conscience, il décide de prendre les grand moyens pour régler la situation. Comme engager un tueur à gages, par exemple. Mais dans l'univers des Coen, celui qui a des problème ne fait que s'y enfoncer d'avantage et tenter de s'en sortir ne fait qu'aggraver les choses.

Dès le début du film, une forte impression de film moyen typique de l'époque de Cyndy Lauper. Les personnages ont un accent du sud des États-Unis très prononcé et mâchent leurs mots, ce qui fait qu'il faut avoir une solide concentration pour bien comprendre les dialogues. Bref, j'ai eu une première impression plutôt mauvaise.

Mais comme dans "Fargo" ou "No country for old men", le film se construit lentement et la tension monte très graduellement. Ce qui fait que ce film, qui m'a apparu un peu fade durant la première moitié, s'est transformé en film absolument captivant dans la deuxième. L'histoire est typique, presque cliché au début, puis des éléments inédits se rajoutent et le scénario fait des 90 degrés (changements abruptes).

Définitivement un des meilleurs films des frères Coen.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Étrangement, Fargo et No Country for Old men m'ont demandé beaucoup plus de réflexion que je ne l'aurais cru. Dans les deux cas, la fin m'a complètement surpris parce que je ne croyais pas que le film finirait à ce moment dans l'histoire même si ça semblait logique. La construction des récits est vraiment particulière et j'ai presque le sentiment que c'est un jeu technique de leur part pour nous prendre par surprise ou pour jouer avec nous. On ne sent aucunement les "fameux trois actes". J'imagine qu'il en a été de même pour "The Big Lebowski", mais j'ai tellement aimé les personnages et leur univers que j'ai voulu y retourner plusieurs fois pour m'y amuser et le scénario semble complètement logique par la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

J'ai vu Opération Hudsucker. Vraiment un très bon. J'aime bien la façon dont les frères Cohen ont montré un l'intérieur de la Business, c'est à dire de façon ultra exagéré, pour finir à se dire que c'est complètement ridicule, mais que.. c'est peut-être pas si loin de la réalité. Je ne me souviens plus du nom du personnage, mais quand l'employé commence à travailler que le gérant, appelons le, comme ça, lui défile tout ce qu'il doit faire, retenir, a un rythme beaucoup trop rapide. Cette scène est un bon exemple.

Je n'ai vu que ce film mais le travail des frères semble vraiment intéressant et unique.

Modifié par Keven Tremblay

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

The_Hudsucker_Proxy.jpg

The Hudsucker Proxy - 1994

Lors de la mort de la mort du président de la Hudsucker Industries, il est révélé que, selon le testament de ce dernier, les actions de la compagnie qu'il avait en sa possession seront rendues disponible au public dans quelques semaine. Afin de pouvoir les racheter à bas prix, les dirigeants actuels de la compagnie décident d'engager un moron (joué par Tim Robins) comme nouveau président pour créer la panique chez les actionnaires et ainsi faire baisser la valeur des actions. Mais le moron n'est pas aussi moron qu'on pourrait le croire.

Visuellement, The Hudsucker Proxy est magnifique. La ville, les édifices, l'intérieur de Hudsucker industries, de la grande salle de meeting jusqu'au bureau de prez, en passant par la salle de courrier. Malheureusement, c'est le principal attrait du film.

Le scénario est bien ficelé et très léger, l'humour y est bien présent. Mais on ne s'attache à aucun personnage, on cherche désespérément un peu de substance. Pour un film se situant chronologiquement entre Barton Fink et Fargo, sa donne un peu l'impression d'avoir mangé un sandwich au pain.

Si on fait abstraction que ce film a été écrit et réalisé par les frères Coen, The Hudsucker Proxy est un film amusant et satisfaisant. Sinon, on reste avec l'impression qu'on aurait du en retirer beaucoup plus.

J'ai vu Opération Hudsucker. Vraiment un très bon. J'aime bien la façon dont les frères Cohen ont montré un l'intérieur de la Business, c'est à dire de façon ultra exagéré, pour finir à se dire que c'est complètement ridicule, mais que.. c'est peut-être pas si loin de la réalité. Je ne me souviens plus du nom du personnage, mais quand l'employé commence à travailler que le gérant, appelons le, comme ça, lui défile tout ce qu'il doit faire, retenir, a un rythme beaucoup trop rapide. Cette scène est un bon exemple.Je n'ai vu que ce film mais le travail des frères semble vraiment intéressant et unique.

J'avais fait exprès de ne pas lire ton message avant d'avoir vu le film. Je partage ce que tu dis sur l'intérieur de la business et son caractère exagéré, c'est vraiment très réussi.

Modifié par Thor Nadeau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je manquerais aucun de leurs films pour rien au monde. Je trouve que c'est le meilleur duo de réalisateurs que Hollywood puisse avoir. Certaine personnes pourront/voudront me contredire. Cependant, ceci est mon avis sans vouloir offenser personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Tu as tout à fait droit à ton opinion. Néanmoins, sans argument, il lui manque quelque chose. Voudrais-tu élaborer pourquoi c'est le meilleur duo selon toi?

De plus, tu ne devrais pas avoir peur d'offenser quelqu'un, surtout concernant un sujet aussi débattable. Tu ne devrais pas te cacher derrière ces sortes de modesties...

Modifié par Frank_the_Rabbit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

o-brother-where-art-thou-2.jpg

O brother, where art thou - Comédie - 2000

Situé au sud des États-Unis dans les années 30, le film raconte l'histoire de trois évadés de prison tentant de récupérer une somme d'argent planquée par un des acolytes.

Probablement un des film les plus optimiste qu'ont pu nous donner les frères Coen. Pas de sang, de déchéance et de décente vers l'enfer, c'est déconcertant ! En fait, les trois comparses nous font un peu penser au personnage des "three stooges", version moderne. Donc, comédie de situation, humour physique qui n'est pas habituellement ma tasse de thé mais qui passe bien ici car utilisé avec parcimonie.

Fait intéressant, l'histoire de base est vaguement inspirée de l'Odyssée d'Ulysse. Par exemple, le personnage principal se nomme Ulysses Everett McGill, son ex femme Penny (Pénélope), les comparses devront affronter des sirènes (jeunes femmes chantant sur le bord de la rivière) et un cyclope (un vendeur de bibles un peu particulier). Étrange mélange qui ne donne pas un résultat aussi hétéroclite qu'on pourrait le penser. Homer est même crédité comme scénariste, clin d'oeil typiquement Coen.

Comme si tout ca n'était pas suffisamment aléatoire comme choix de style, le film a parfois des allures de comédie musicale tellement la musique est omniprésente. Encore une fois, un style que je n'apprécie pas beaucoup m'est rendu très agréable dans son traitement modéré. On a droit à une trame musicale magnifique qui mélange le style bluegrass, gospel, blues et folk. D'ailleurs, je crois que la trame musicale du film a eu beaucoup plus de succès que le film lui même.

Bref, un film situé dans le sud des États-Unis dans les années 30 qui incorpore des éléments des "three stooges", de comédie musicale et de l'Odyssée d'Ulysse. Et c'est excellent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aimé tous les films des frères Coen, sauf un: A Serious Man. C'était vraiment... plate. J'ai pas d'autres mots. Le rythme du film était vraiment en dehors de mes normes.

Par contre, j'les ai connu avec The Big Lebowski. Depuis j'ai vu tous leurs films et mon favori est définitivement O Brother, Where Art Thou?.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Ah! Raising Arizona et The Big Lebowski... Deux de mes films cultes.

D'ailleurs, je rêve d'adopter le Dude.

Je suis une grande fan des frères Coen mais il y a certains de leurs films que je trouve complètement nuls, comme Intolerable Cruelty. Et certains autres sont surévalués à mon avis, comme Burn After Reading.

Mais il reste qu'ils nous ont offert de véritables perles du cinéma américain.

Modifié par Natura

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que les frères Coen se font des high-fives à longueur de journée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que les frères Coen se font des high-fives à longueur de journée?

Tiré du Trivia de No Country for Old Men sur IMDB:

The Coen Brothers used a photo of a brothel patron taken in 1979 as a model for Anton Chigurh's hair style. When he first saw his new haircut, Javier Bardem said "Oh no, now I won't get laid for the next two months". The Coens responded by happily high-fiving; Bardem's response meant Chigurh would look as creepy as they'd hoped.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un de mes films cultes c'est the Big Lebowski. Découvert au cinéma, je suis tombé raide dingue du Dude , de Lenny et Walter (sans oublier les perso secondaires : "on ne la fait pas à Yésus"). Est-ce aprce que j'ai tant aimé ce film que tous les autres m'ont déçu ? Je ne sais pas mais dans la filmographie de frères Cohen, je n'ai jamais retrouvé cette touche de génie que j'ai, pour ma part, découvert dans The Big Lebowski (Lady killers est sympathique, No country for old men ne m'a pas éclaté, O'Brother m'a été insupportable (je n'ai pas regardé jusqu'à la fin mais le doublage français de Georges CLOONEY était différent et a joué pour beaucoup, Burn after reading, je n'ai rigolé qu'aux extraits qu'on voyait dans la bande annonce)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Je viens d'aller le voir et vraiment très mais très bon. Très bonne histoire raconter à la Coen et toujours avec leur petite humour que j'adore. Je n'ai jamais vu l'original de 1969 avec John Wayne.

Ce n'est pas un film avec beaucoup d'action. Un film lent, d'ambiance, des gens qui racontent leur histoire, un bon western qui m'a donné le goût de rejouer red dead redemption héhéhé.

Modifié par Zipadeedoodah

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...