Aller au contenu

Commentaires recommandés

Sauf que comparer les humains à l'expansion infinie de l'univers est tristement peu réaliste... les gens peuvent revenir, même c'est plus difficile de vivre avec cette incertitude

Lien vers le commentaire

Où est-ce qu'il compare les humains à l'expansion infinie de l'univers?

Lien vers le commentaire

Ce n'est pas sous-entendu dans l'image? Bon ok, please forgive.

Lien vers le commentaire

On peut l'imaginer, tout comme on peut imaginer que l'image renvoie à l'inéluctable mouvement en avant de la matière comme le symbolise bien la nébuleuse au cette de l'image (puisque les nébuleuses forment les systèmes stellaires et donc la vie). Finalement la vie continu ce mouvement, les gens naissent, grandissent, puis choisissent une trajectoire peut-être éloignée de la nôtre, et on ne peut pas faire grand-chose contre ça tout comme on peut pas faire grand-chose contre la gravitation.

C'est fou ce qu'on peut y voir dans une image.

Lien vers le commentaire

Je trouve ça plutôt encourageant moi.

Ce gars-là trouve sans doute un couple amoureux qui s'embrasse entouré de bébés qui rient sous une pluie de confettis arc-en-ciels désespérant...

Lien vers le commentaire

C'est fou ce qu'on peut y voir dans une image.

Sans le vouloir tu as la même réflexion que moi ou presque. #universalitéftw. BREF on s'imagine que l'image se veut comme un reflet de la citation. Notre réaction est en somme au sujet de la citation qui est moins discutable. Ça dit se que ça dit, et c'est faux.

Oui let them go,

Non leur partie dans ton histoire est finie (you dont know)!

Lien vers le commentaire

C'est simplement une façon de se protéger dans la vie de tous les jours. Cette citation s'applique à beaucoup de situation. Pour une peine d'amour, pour la mort d'un proche et même pour de banales relations sociales.

Autrement dit, cette phrase est faite pour les personnes qui ont désespérément besoin d'attention.

Lien vers le commentaire

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...