Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'création'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Facultatives. Les étiquettes facilitent le repérage et le triage. Aussi, elles peuvent surprendre ou déjouer le lecteur; soyez créatifs! Veuillez-les séparer par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forum

  • RÉCEPTION ET TRIAGE
  • NOS CONTENEURS
    • #0001 - MATIÈRES GÉNÉRALES
    • #0420 - MATIÈRES PSYCHIQUES
    • #0037 - MATIÈRES ARTISTIQUES
    • #0018 - MATIÈRES LICENCIEUSES
  • ZONE CONTAMINÉE
    • ROI DE LA MONTAGNE
    • FOSSE AUX RATS
  • ZONE PRÉSERVÉE
    • CENTRE D'INFORMATION

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Twitter


Website URL


Steam


Skype


PSN


XBOX Live


Lieu

3 résultats trouvés

  1. 57"x57" Finalement je me suis retrouvé un atelier à Québec. Mais c'est un peu plate y'a 5 personnes dedans et personne est jamais là. Ça fait des longues journées tout seule. Bof bof
  2. Commissaire Laviolette

    Le rythme est dans toute

    Je sais pas si vous connaissez Adam Neely? C'est un bassiste/musicien avec une chaîne Youtube que j'aime bien. Le gars a une solide tête pour parler de musique de base et théoriquement avancée. Il a fait cette conférence : ------- Pour auditeur averti, mais quand même assez bien foutu pour intéresser un public plus large. Quelques démonstrations qu'il fait : - Les rythmes (un tempo) = la tonalité. C'est à dire qu'une note qu'on entend (fréquences de l'onde par seconde ou Hz) est simplement un rythme précis par minute accéléré jusqu'à un certain point. - La fréquence des notes tels qu'on les connait, multipliée par centaine, correspondrait à une couleur du spectre visible de la lumière (tetra-Hertz) Ça ouvre toute une gamme de métaphore/lunettes possibles pour analyser le rythme d'une œuvre visuelle par exemple, ou d'interpréter différemment une pièce de musique. Je trouve ça foutument intéressant parce que mon médium c'est le cinéma où à la base, le rythme est considéré dans ces aspects : les coupes, les mouvements interne à l'image, les dialogues et la synchronisation image/son. Mais si on peut trouver un rythme dans les couleurs, les associer à des notes ou des accords... Qu'est-ce que ça donnerait par exemple si la trame sonore d'une scène à dominance verte était soutenue par une mélodie en Do. Y aurait-il plus d'harmonie? Et si on crée une dissonance couleur/musique, le ressent-on? Par exemple, si le jaune et le vert sont dissonants, et que le jaune correspond à un Si bémol, une scène aux couleurs vertes serait-elle plus inconfortable avec la MÊME mélodie qu'en Do, mais transposé en Si bémol? J'espère intéresser au moins Gamin.
  3. Nanie Mo

    Inktober 2017

    Je ne dessine plus vraiment depuis que je fais un travail artistique... donc c'est une façon de m'y remettre.
×