Aller au contenu
nulle part

À partir de quand la vie ne vaut-elle plus la peine d'être vécue?

Déchet(s) recommandé(s)

Au bout d'un moment, on est chanceux si on a pas de pertes cognitives, c'est vrai dans tous les sens, on régresse. Mais le côté émotionnel est sensiblement le même puisqu'on voit souvent des dépressions dûes à l'isolation, des frustrations face aux nouvelles incapacités ... On se rapproche de la vie éternelle, tu as raison, mais qu'est-ce qu'on fait de mal?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon grand-père est dans un CHSLD depuis un an et demi.

Ses journées se résument à :

- Se réveiller.

- Écouter la télévision.

- Manger du mou.

- Dormir.

Bref, il attend la mort.

Quand on va le voir, il a rien à dire.

Tout ceux qui allaient le voir au début ont arrêté d'y aller. C'est déprimant en crisse à voir.

Pourquoi on se vante de pouvoir vivre plus vieux aujourd'hui si c'est pour finir ses jours comme ça ?

mon grand-père aussi a ce rythme de vie.

à la nuance près qu'il vit chez mon oncle et ma tante et que toute ma famille se soucie encore de lui.

difficile de trouver un sens à la vie des personnes âgées quand tu vis dans une société qui n'a aucune estime pour les gens incapables de créer du capital social. les asiatiques répugnent à mettre leurs petits vieux dans des hospices car ils voient en eux des gens qui ont beaucoup de valeur (morale), ne serait-ce par leur vécu.

"quand on va le voir, il a rien à dire"... as tu quelque chose à lui dire, toi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vie n'a aucun sens. C'est complètement absurde de dire qu'elle vaut la peine d'être vécu. Elle vaut la peine pourquoi? Elle vaut la peine seulement par rapport au sens artificiel que tu lui as donné. Mais tu finiras tout de même mort et tout ce sens qui était si vrai et si fondé que tu avais donné à ta vie disparaîtra avec toi.

P.S.: Soyons conscient de cette absurdité. Combattons la consciemment.

Shout out à mon bro Camus. J'te vois big bwoy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant que ce sujet ne meurt de sa belle mort, pourquoi pas un peu d'humour... :/

L'euthanasie, pour ou contre ?

Hier soir, mon ado est revenu de l'école et en discutant de choses et

d’autres, nous en sommes venus à parler d'euthanasie...

Le sujet est délicat, celui du choix entre la vie et la mort. Je suis quand

même heureux qu'il soit éveillé à ces choses-là.

Ils en avaient parlé à l'école avec des copains et il m'annonce d'un ton

très ferme : "Ne me laissez jamais vivre dans un état végétatif, dépendant

d'une machine et alimenté par le liquide d'une bouteille. Si vous me voyez

dans cet état, débranchez les appareils qui me relient à la vie."

Je me suis levé, j'ai débranché son iPod, son iPad, son iPhone, son

ordinateur et sa Playstation et j'ai jeté sa canette de Red Bull aux poubelles.

Voilà, c'est fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est deja le cas depuis la création des etres sur la terre

A parce que t'es un partisan du créationisme ? Tu ne crois pas en la théorie de l'évolution selon Charles Darwin ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

J'pense que la vie ne vaut plus la peine d'être vécue à partir du moment où on contrôle plus notre sphincter et notre vessie

Modifié par Papa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas envie de laisser mourir ce sujet. Je crois qu'il est trop facile de dire qu'on est contre l'euthanasie quand on n'a jamais vu la maladie ou la mort de près. Il est facile d'évoquer toutes sortes de notions philosophiques sur l'éthique pour justifier notre point de vue mais, quand on accompagne quelqu'un en phase terminale, le terme « mourir dans la dignité » prend tout son sens. Depuis les dernières années, on tend à prolonger la vie de tout individu le plus longtemps possible, peu importe l’état dans lequel il se trouve. Bref, je ne peux prétendre connaitre le sujet de fond en comble, mais ce que je suis certaine de connaitre, c'est la souffrance d'une personne qui attend dans le couloir de la mort. En fait, je ne la connais pas, mais je l'ai vu et je la comprends.

Ce qui m’amène à vous parler de la morphine. La morphine est un médicament qui est grandement utilisé dans le domaine médical. Pour les cas où la mort est certaine, comme dans les cancers généralisés, par exemple, on l'utilise pour amoindrir les souffrances. Ce qui n'est pas dit, mais que tout le monde sait, c'est que prendre cette drogue en forte dose induit inévitablement la mort. Le suicide assisté, ou la mort dans la dignité, est un processus bien encadré qui permet de réaliser les dernières volontés des gens face à leur mort, ce qui est tout à fait légitime. On se donne bien des droits en permettant au personnel soignant de donner de la morphine aux malades, mais quand une personne désire choisir comment elle sera traité à la fin de sa vie, on lui retire ce privilège, pour des raisons éthiques.

D’autre part, quand on a un animal de compagnie souffre vers la fin de sa vie, on ne se pose pas la question pendant des années et on ne s’en remet pas à des comités pour savoir si l’on doit, oui ou non, le brancher à des machines et le faire vivre artificiellement ou si l’on doit l’euthanasier… Le choix est facile, on doit abréger ses souffrances, « il fait tellement pitié...» Pourtant, quand un individu vit dans la douleur et ne veut pas être maintenu en vie, qu’il est en pleine possession de ses capacités mentales ou a préalablement signé un document qui atteste qu’il désire ne pas recevoir de soins et mourir, juste comme ça, naturellement, ou encore être euthanasié, on ne lui permet pas de mourir dans la dignité…

Bien sûr, c’est plus compliqué que ça, mais la base de mon opinion est là… En vous racontant tout ça, j'ai surtout voulu mettre en évidence l'hypocrisie des gens face à l'euthanasie. Personnellement, devant la mort, je veux pouvoir choisir de ne pas être branchée à 204339 machines, de ne pas me faire torcher par quelqu’un d’autre ou encore de n’être que l’ombre de moi-même et d’être dans le coma, pour vivre comme une morte-vivante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas envie de laisser mourir ce sujet.

Peut-être est-ce que ça va te rassurer: plusieurs de tes convictions sont complètement dans le champ! ^^

1. La morphine amène à la mort

Faux. La morphine modifie la perception de la douleur. Soulage! En dose régulière, la personne crée une tolérance, alors il faut augmenter la dose, pour soulager sa souffrance. Si la douleur augmente, on doit aussi augmenter la dose de morphine pour soulager la souffrance. Ces augmentations sont un processus graduel qui ne prend pas par surprise les patients. L'effet secondaire principal de la morphine, qui peut réellement mettre la personne en danger de mort, c'est que le rythme respiratoire, le réflexe de la respiration peut diminuer de manière importante- Néanmoins c'est un paramètre évalué par l'équipe médicale.

Plusieurs facteurs peuvent entraîner des difficultés respiratoires: il y a le cercle vicieux de l'anxiété, les causes qui proviennent des maladies et les médicaments mal dosés. La manière de gérer une détresse respiratoire est parfois d'endormir la personne (sédation, anticholinergique et antidépresseur). Cela ne tue pas la personne. La personne est en train de mourir. On lui donne une chance d'être en calme à ce moment..Plusieurs personnes recoivent ce traitement de détresse respiratoire à plusieurs reprises dans leur vie et le traitement n'aura servi qu'à les endormir une petite période de temps.

Une forte dose de morphine tue, au même essient qu'une forte dose de tylenol tue. Que prioriser, la souffrance suivie du décès en pleine souffrance ou le risque de décès? Ce que plusieurs semblent oublier, c'est que la personne serait morte même si la morphine n'avait pas été admnistrée. Sa maladie qui la détériore est la cause directe de sa mort... Les médicaments etc., ne sont que des instruments de soutien et d'accompagnement!

2. Je vais être branché à 2034240 machines dans le coma, alors que je voudrais mourir

Un traitement non-efficace, ou la personne se détériore, ne se poursuit pas sans l'accord de la personne et de sa famille. Il faut établir le niveau de soins: a) esssayer de guérir b) essayer de se maintenir en vie sans trop s'acharner ou c) accompagner vers la mort en soulagant seulement. Mourir dans la dignité, c'est quelque chose qui est respecté dans la mesure du possible! #Conseil: il faut discuter avec la famille et laisser des traces de nos désirs réels de fin de vie pour qu'il ne s'oppose pas aux décisions déjà prises. Sinon conflits ++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[...] les manifestations de douleur incontrôlable, de confusion ou de délirium induisent ders pertubation préjudiciables à la relation aidant-malade et contribuent au fardeau émotionnel de l'aidant en sucitant des sentiments d'impuissance et d'incompétence.

Ça serait pertinent de se demander si en prônant l'euthanasie, ce ne serait pas pour irradier ce sentiment d'impuissance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que ceux qui souffrent meurent on entendra plus parler de leur pessimisme patent. Je suis en faveur du suicide assisté. Y a déjà assez de personnes sur Terre qui se battent pour survivre, si des gens désirent à ce point la quitter ça nous fera plus de ressources à se partager. Dans notre culture occidentale c'est mal vu le suicide mais c'est peut être une libération et de l'humanisme en bout de ligne, d'accepter de tuer une personne qui nous le demande avec sincérité. C'est faire preuve de compassion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aux moderateurs: une personne en depression qui tombe sur un message comme ca(qui fait l'apologie du suicide), ca peut faire du degat. Vous seriez bien avises de l'enlever.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aux moderateurs: une personne en depression qui tombe sur un message comme ca(qui fait l'apologie du suicide), ca peut faire du degat. Vous seriez bien avises de l'enlever.

-25

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, meme pas. C'etait clairement pas serieux(je dis seulement que j'aime co les brownies) et ca ne donne aucun pretexte a une personne suicidaire, au contraire du post de l'autiste plus haut.

Y'a une mer entre les deux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

On discute d'un problème éthique raisonnable. Les deux postions ont leur justifications. Behemoth prône la dignité humaine et le droit au choix, à faire un consentement libre et éclairé comme le prône le code civil et la chartes des droits et liberté. Ça entre en contradiction avec le code criminel. Son intervention est pertinente.

sweet liberté d'expression ftw dude

edit, aah ok c'était une blague!

Modifié par Popsita

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois, alors les partisans du choix sont favorables a ce que ''les personnes qui souffrent partent'' pis tsais a la limite ''ca nous fait plus de ressources a partager''?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ behemoth

Les personnes enclint a vouloir se suicider à tout stade de leur vie sont souvent malheureuse et incapable de voir de l'espoir et de la joie (anhédonie). Les symptômes dépressifs proviennent aussi de dérèglement hormonaux et de mauvaise capacité d'adaptation aux péripéties de la vie.

Il est possible d'apporter des ressources (médicamenteuses ou émotionnelles) à ces personnes. Plusieurs entre en face dépressive avancée, et demande sincérement à mourrir. Pourtant, un processus psychologique peut les faires sortir de cette impasse. Ce n'est pas, en effet, la voie la plus facile.

@ moskva

J'ai pas compris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...