Aller au contenu
AmBITCHious

Formation Photo

Déchet(s) recommandé(s)

Amis photographes, avez vous des sites, des groupe facebook, des vidéos, des tutoriaux, des workshops, des livres que vous affectionnez particulièrement ? 

Je lis peu de livre de formation, c'est souvent toujours du pareil au même, mais j'ai bien aimé The Art of Boudoir par Christa Meola et The boudoir photography Cookbook par Jen Rozembaum. 


Perso niveau site, je suis abonnée à Sue Bryce Education, je peux le pauser, alors il m'arrive de quitter et de revenir, surtout quand j'ai besoin d'un pep talk sur ma créativité et sur ma valeur. #imworthy
https://suebryceeducation.com/

J'ai bien envie de me gâter prochainement et d'essayer la formation d'Annie Leibovitch, est ce qu'il y en a parmi vous qui se sont laissé séduire ? 
https://www.masterclass.com/classes/annie-leibovitz-teaches-photography

Je suis également abonnée à Do more photographers, qui est ma communauté boudoir préférée. Ils ont également un groupe facebook ou il y a pas mal d'activité, ils organisent même un camp cet été, en Ontario durant un weekend. 
https://domorephotographers.com/




Sinon je suis Jessica Kobeissi & Irene Rudnyck sur Youtube. 



 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super intéressant comme sujet! 


Pour les formations ça dépend: je fais pas vraiment de formation en ligne pour ce qui a trait à la prise de vue. Ma façon a moi "d'upgrader", c'est de regarder beaucoup d'images, de les analyser (type d'éclairage, nombre de sources, compo, poses, stylisme, edits, références, etc..). Je fais beaucoup de recherche d'inspiration, je tiens des carnets de créations, je pin sur pinterest, j'achète beaucoup (trop) de livres/magasines. Analyser des images, beaucoup d'images, dans mon cas c'est ce qui me fais le plus avancer. Si j'ai des questions pointues niveau technique, je vais voir mon chef de département au CFP, il a toujours une réponse pour moi. 
@AmBITCHious, pour la formation d'Annie, j'ai entendu dire que c'est vraiment décevant. Si il y a bien une masterclass que j'aurais voulu suivre c'est la sienne, mais les reviews sont pas fameux.. 
https://petapixel.com/2017/12/20/review-annie-leibovitzs-masterclass-disappointment/

Pour ce qui est de la retouche, là il m'arrive souvent d'aller voir des tutos. Que ce soit pour préparer un cours ou pour du personnel, c'est toujours intéressant de voir comment les autres travaillent. Comme dans Photoshop il y a 15 000 façons d'arriver au même point, je change mon workflow assez fréquemment pour le rendre plus efficace et obtenir de meilleurs résultats. 
Il y a quelques temps j'ai trouvé plusieurs tutos pour recréer des batchs de preset Archipelago et Meridian dans Lightroom (LXC, LOAF, Color POP, etc..). Je m'en suis inspirée pour me faire des actions Ps, vu que le principal outil qu'ils utilisent est la courbe, pas trop difficile de transposer de Lr dans Ps. J'ai sauvé pas mal d'argent, mais surtout, décortiquer des presets/actions m'aide a comprendre comment obtenir certains résultats et me montre des applications auxquelles je n'aurais pas pensé pour certains outils/réglages.
Bref, des heures de plaisirs!
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je poursuis la discussion que j'avais entamée ici plutôt que dans l'autre sujet puisque celui-ci s'y prête mieux.

J'ai délaissé les tubes de LED puisque l'idée de devoir mettre un terme à la séance au bout de deux heures -- leur durée de vie maximale -- me rebutait quelque peu.  Je crois que la meilleure option pour moi, celle réunissant un maximum d'avantages (la portabilité, la puissance, la multifonctionnalité, l'économie d'argent), s'avère être l'achat d'un flash pouvant être placé sur mon appareil, ainsi qu'un softbox pour diffuser sa lumière.

Quelqu'un ici a de l'expérience avec de tels outils et aurait quelques conseils rapides à m'offrir, pendant que je me renseigne short and sweet sur le sujet de mon côté ?  Et pour rentrer dans le vif du sujet :  quelles sont vos meilleures sources d'information lorsque vient le temps d'apprendre sur les aspects plus techniques de l'éclairage artificiel, le fonctionnement de l'équipement ?  Où avez-vous appris ?  Éprouvez-vous aussi un peu de mal à considérer toutes les leçons reçues sur Internet lorsque vous prenez le temps d'aller jeter un coup d'oeil au travail réalisé par ledit formateur, pour en arriver avec le décevant constat comme quoi tous ces grands techniciens qui enseignent la photographie ont à peu près autant le réflexe du beau qu'un loser accoutré d'un t-shirt Affliction et un tatouage polynésien ?  Malheureusement, ce ne sont jamais les Henrik Purienne, Cameron Hammond et Mert & Marcus de ce monde qui ressentent le besoin d'éduquer les gens, mais des gens dont tout le travail est dégueulasse, à quelques exceptions près.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-05-02 à 18:10, Carlos Crasseux a dit :

Je poursuis la discussion que j'avais entamée ici plutôt que dans l'autre sujet puisque celui-ci s'y prête mieux.

J'ai délaissé les tubes de LED puisque l'idée de devoir mettre un terme à la séance au bout de deux heures -- leur durée de vie maximale -- me rebutait quelque peu.  Je crois que la meilleure option pour moi, celle réunissant un maximum d'avantages (la portabilité, la puissance, la multifonctionnalité, l'économie d'argent), s'avère être l'achat d'un flash pouvant être placé sur mon appareil, ainsi qu'un softbox pour diffuser sa lumière.

Quelqu'un ici a de l'expérience avec de tels outils et aurait quelques conseils rapides à m'offrir, pendant que je me renseigne short and sweet sur le sujet de mon côté ?  Et pour rentrer dans le vif du sujet :  quelles sont vos meilleures sources d'information lorsque vient le temps d'apprendre sur les aspects plus techniques de l'éclairage artificiel, le fonctionnement de l'équipement ?  Où avez-vous appris ?  Éprouvez-vous aussi un peu de mal à considérer toutes les leçons reçues sur Internet lorsque vous prenez le temps d'aller jeter un coup d'oeil au travail réalisé par ledit formateur, pour en arriver avec le décevant constat comme quoi tous ces grands techniciens qui enseignent la photographie ont à peu près autant le réflexe du beau qu'un loser accoutré d'un t-shirt Affliction et un tatouage polynésien ?  Malheureusement, ce ne sont jamais les Henrik Purienne, Cameron Hammond et Mert & Marcus de ce monde qui ressentent le besoin d'éduquer les gens, mais des gens dont tout le travail est dégueulasse, à quelques exceptions près.

ça faisait quelques jours que je voulais répondre mais j'avais paaaaas le temps!! Les flash portatifs c'est vraiment chouettes. J'utilisais juste ça avant d'avoir mes LED. 


Je te conseille fortement d'apprendre a t'en servir en déporté, donc pas sur le sabot de ton appareil. Le résultat sera bien meilleur. J'ai pour habitude de les mettre sur trépied avec un parapluie pour diffuser, mais y'a toutes sortes d'accessoires vraiment chouettes pour modeler la lumière comme tu veux. J'en utilise souvent deux, pour faire des éclairages dans le genre:

_MG_7081-Modifier2.thumb.jpg.6378620d8832d92a75b4463cb5887704.jpg

Perso, j'ai appris une bonne partie de ce que je sais sur l'éclairage dans mon DEP, même si c'était plus axé sur l'équipement studio. Après c'est du essais/erreurs. Comme tu l'as mentionné, les portfolios des formateurs son souvent décevants... Le meilleur truc selon moi: trouve des images qui te parle et A-N-A-L-Y-S-E. Combien de sources, qualité de lumière.. analyse et essaie de reproduire. Moi c'est comme ça que j'apprend: en faisant un paquets d'erreurs et en sacrant beaucoup. 
Un des trucs les plus important a te rappeler avec les flashs, c'est que ta vitesse va déterminer la quantité de lumière ambiante que ton capteur va emmagasiner et ton ouverture va déterminer la quantité de flash que ton capteur va emmagasiner. Donc, plus ta vitesse est basse  plus tu vas voir la lumière ambiante présente naturellement dans la scène, et plus ton ouverture est grande plus ton flash sera présent. Et vice versa. Le défi est de trouver le bon équilibre entre flash et lumière ambiante. 
Un truc que j'aime bien faire, utiliser le flash quand il fait gros soleil:
0Q7A9052-Modifier.thumb.jpg.000884608eccd097b8ef4653ad284fca.jpg

Dans ce cas là, le soleil est dans mon dos (donc en face de la modèle) mais j'ai placé mon parapluie et mon flash de façon a faire de l'ombre au modele.. donc le back ground est géré avec la lumière ambiante et la modèle par le coup de flash.

Autres exemples, en contre jour: 

0Q7A9521-Modifier.thumb.jpg.e73450e439b3e9f6318692a9479bfb0a.jpg

0Q7A9622-Modifier.thumb.jpg.db05ff18fbb2bf7a80deb673f5f0ff17.jpg

Donc petit coup de flash juste pour ramener un peu le sujet qui sinon serait trop sombre. Encore une fois, l'important est de bien gérer l'ouverture/vitesse pour balancer le tout. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 5/5/2018 à 10:32, Calimero is dead a dit :

ça faisait quelques jours que je voulais répondre mais j'avais paaaaas le temps!! Les flash portatifs c'est vraiment chouettes. J'utilisais juste ça avant d'avoir mes LED. 


Je te conseille fortement d'apprendre a t'en servir en déporté, donc pas sur le sabot de ton appareil. Le résultat sera bien meilleur. J'ai pour habitude de les mettre sur trépied avec un parapluie pour diffuser, mais y'a toutes sortes d'accessoires vraiment chouettes pour modeler la lumière comme tu veux. J'en utilise souvent deux, pour faire des éclairages dans le genre:

 

Perso, j'ai appris une bonne partie de ce que je sais sur l'éclairage dans mon DEP, même si c'était plus axé sur l'équipement studio. Après c'est du essais/erreurs. Comme tu l'as mentionné, les portfolios des formateurs son souvent décevants... Le meilleur truc selon moi: trouve des images qui te parle et A-N-A-L-Y-S-E. Combien de sources, qualité de lumière.. analyse et essaie de reproduire. Moi c'est comme ça que j'apprend: en faisant un paquets d'erreurs et en sacrant beaucoup. 
Un des trucs les plus important a te rappeler avec les flashs, c'est que ta vitesse va déterminer la quantité de lumière ambiante que ton capteur va emmagasiner et ton ouverture va déterminer la quantité de flash que ton capteur va emmagasiner. Donc, plus ta vitesse est basse  plus tu vas voir la lumière ambiante présente naturellement dans la scène, et plus ton ouverture est grande plus ton flash sera présent. Et vice versa. Le défi est de trouver le bon équilibre entre flash et lumière ambiante. 
Un truc que j'aime bien faire, utiliser le flash quand il fait gros soleil:
 

Dans ce cas là, le soleil est dans mon dos (donc en face de la modèle) mais j'ai placé mon parapluie et mon flash de façon a faire de l'ombre au modele.. donc le back ground est géré avec la lumière ambiante et la modèle par le coup de flash.

Autres exemples, en contre jour: 

 

 

Donc petit coup de flash juste pour ramener un peu le sujet qui sinon serait trop sombre. Encore une fois, l'important est de bien gérer l'ouverture/vitesse pour balancer le tout. 

 

Merci beaucoup.  J'ignorais que la vitesse influait sur la lumière ambiante et l'ouverture sur le flash, ça m'aidera sans doute quand je recevrai le speedlight que je me suis commandé (un Godox V850II).  Je me suis également commandé un softbox de 120cm, puis j'ai réalisé par après que c'est si gros à un point tel que je crains que la puissance du flash portatif ne soit pas suffisante pour être diffusée dans un aussi gros diffuseur.  Ou peut-être que je me trompe sur toute la ligne aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y en a-t-il parmi vous qui pratiquent la photographie argentique ?  Je ne suis pas tout à fait rendu là (je travaille vraiment à faire des trucs jolis avec le gear que j'ai présentement, et j'ai quelques projets qui s'en viennent très rapidement), mais j'aimerais tout de même me mettre à lire des ressources gratuites sur le Web, et possiblement m'acheter un medium format d'ici la fin de l'année, puis faire mes premières tentatives à ce moment-là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×