Aller au contenu
Chicken of the infinite

Des Pensées de Gelé

Déchet(s) recommandé(s)

Hou hou!

Le pot est bientôt légal au Québec alors je vous fait un spécial Chicken-légal-régal: Des Pensées de Gelé.

Venez écrire toutes les osties de niaiseries (ou pas) qui vous poppent dans la tête, futiles/pas futiles, weird ou pas.... Quand vous avez fumé un gros batt!

 

----------------------

Pour ma part:

 

 

Avez vous déjà reviré une feuille de bord sur laquelle vous avez écrit.... et ensuite regardé la feuille à l'envers à travers une lumière pour voir votre écriture à l'envers?

Ça donne comme l'impression de voir l'écriture de quelqu'un d'autre.. mais je crois que ça nous donne l'occasion de voir notre écriture comme si elle ne nous appartenait pas. Sans jugement, sans reconnaissance de celle-ci. Comme un inconnu qui regarde l'écriture de quelqu'un d'autre.

On est sévère envers notre écriture, on y voit tous ses travers. Mais en la regardant à travers les yeux de quelqu'un d'autre on voit moins les bavures qu'elle présente à nos yeux experts. Ça nous permet de voir comment les autres voient comment nous on écrit. Ça peut être fascinant à regarder sérieux.

Essayez.

Et si je me trompe. Honte sur moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Autre fois, après avoir fumer du hasch...

J'Écoutais un peu de musique, un brin euphorisé, quand je remarquai que dans l'ordre pseudo-randomisé de mon lecteur MP3 :
deux tracks se chevauchaient, deux tracks aux titres évocateurs : l'une prétentieusement intitulée "Humming of the Devil", 
et l'autre, sobrement nommée "Eden". L'Une chantant ses tortueux appels infernaux, et l'autre balbutiant ses mélodies idylliques. 

Deux mondes, deux destinations... 

J'Aime à penser que la lutte entre le bien et le mal se joue même-là, au cœur des machines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai inventé un mots pour définir ce qui pends et qui est non identifiable... genre à l'entrée de la school... lait au chocolat et barre Mars = crachât pâteux. Donc en état d'euphorie l'idée de cracher au plafond m'habite. Deux jours plus tard le mix de crachât pâteux par la force gravitationnelle comme un peu un stalactite... c'est orienter vers le plancher et est sec.  Racontant mon histoire à des partenaires de fumette... la ''mode'' de fabriquer des '''dinrhladown'' fût ainsi instauré.  C'est ainsi que tous les midis nous étions plus d'une dizaine à se faire des mixtes des plus pâteux  pour les cracher au plafond et plustard... admirer les ''dinrhladowns''.  À la fin de l'école le plafond était plein et c'était vraiment dégeu, fin de l'histoire des ''dirnhladowns''.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Récemment, je me suis fait arracher 2 dents. Précédemment, je me rappelle avoir perdu, dans la même nuit, 2 morceaux de dents.

Je me suis levé, le matin, avec 2 trous dans les dents, et je me suis tout bonnement dit : c'est la Mort venue me voler mes dents...

Pendant que je dors ! L'Hypocrite, la tricheuse, l'effroyable Mort.

Aujourd'hui, l'ivoire des dents, demain : la poignée de cheveux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×