Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Le pauvre homme, je me demande jusqu'à quand il va être en sureté. Le speech de base :

Edward Joseph Snowden, né le 21 juin 19831, est un informaticien américain, ancien employé de la CIA et de la NSA2,3, en tant qu'employé de divers sous-traitants, dont Dell ou Booz Allen Hamilton, son dernier employeur4.

En juin 2013, Snowden a rendu publiques par l'intermédiaire des médias, notamment le Guardian5 et le Washington Post 6, des informations top-secrètes de la NSA concernant la captation des métadonnées des appels téléphoniques aux États-Unis, ainsi que le système d'écoute sur internet du programme de surveillance PRISM du gouvernement américain7,8.

Justifiant ces révélations, il indique que son « seul objectif est de dire au public ce qui est fait en son nom et ce qui est fait contre lui »9.

Suite à ses révélations, Edward Snowden est inculpé le 22 juin 2013 par le gouvernement américain sous les chefs d’accusation d'espionnage, vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux10,11

201326_edward_snowden.png

La bonne foi des Etats en matière de justice et de confidentialité... Quand tout s'inverse.

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, demande à l'Europe de défendre Edward (lire l'article en entier):

Dès 2004, le rapporteur spécial des Nations unies pour la liberté d'expression, son homologue de l'Organisation des Etats américains et le représentant de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour la liberté des médias appelaient conjointement les gouvernements à protéger les lanceurs d'alerte contre "toute sanction juridique, administrative ou professionnelle s'ils ont agi de 'bonne foi'".

Les lanceurs d'alerte étaient définis comme "des individus qui communiquent des informations confidentielles ou secrètes, malgré leur obligation, officielle ou autre, de préserver la confidentialité ou le secret". En 2010, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe affirmait que "la définition des révélations protégées doit inclure tous les avertissements de bonne foi à l'encontre de divers types d'actes illicites". La résolution 1 729 demandait que les lois couvrent "les lanceurs d'alerte des secteurs à la fois public et privé, y compris les membres des forces armées et des services de renseignement".

http://www.lemonde.f...41022_3232.html

La Russie peut-elle le sauver ?

A voir.

VLADIMIR POUTINE : "LA RUSSIE NE LIVRE JAMAIS PERSONNE"

L'ancien consultant, réfugié dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou, peut rester en Russie s'il "cesse de faire du tort" aux Etats-Unis, a estimé lundi 1erjuillet le président russe, Vladimir Poutine. "S'il veut rester ici, la condition, c'est qu'il cesse ses activités visant à faire du tort à nos partenaires américains, peu importe que cela puisse paraître étrange venant de ma part", a déclaré M. Poutine lors d'une conférence de presse.

Le président russe a également affirmé que la Russie ne livrerait pas l'ex-consultant aux Etats-Unis. La Russie ne "livre jamais personne", a déclaré Vladimir Poutine.

Vladimir Poutine a de nouveau affirmé que les services de renseignement n'étaient pas entrés en contact avec l'ex-sous traitant de la NSA : "Il n'est pas notre agent et ne coopère pas avec nous. Nos services secrets n'ont jamais travaillé avec lui et ne travaillent pas avec lui maintenant."

"[Edward Snowden] ne se considère pas comme un agent des services secrets, il se considère comme un défenseur des droits de l'homme, un nouveau dissident, quelque chose comme Sakharov", a encore dit M. Poutine, évoquant le célèbre dissident soviétique Andreï Sakharov.

http://www.lemonde.f...39890_3214.html

Finalement, toutes ses demandes d'asiles prennent méchamment l'eau, mais il reste de potentielles alternatives, comme le Venezuela ou la Bolivie. Il refuse la Russie, étrangement.

3440838_3_6731_les-presidents-venezuelien-et-bolivien-nicolas_14e9f58e9326da495ccc98e346a484e7.jpg

Dans la matinée, le Kremlin avait annoncé qu'Edward Snowden avait retiré sa demande d'asile après avoir appris "la position de Poutine sur les conditions nécessaires pour qu'il reste en Russie". Le chef de l'Etat russe avait en effet réclamé lundi qu'il cesse "ses activités visant à faire du tort" aux Américains.

Le chef de l'Etat bolivien, Evo Morales, a de son côté déclaré à la chaîne Russia Today que son pays "prendrait en considération" une telle demande s'il était sollicité, soulignant que "la Bolivie était prête à accorder l'asile politique aux gens qui révèlent des activités d'espionnage".

Le président bolivien a d'ailleurs été contraint d'atterrir à Vienne mardi soir après le refus de la France et du Portugal de laisser son avion survoler leurs territoires, selon le ministre des affaires étrangères, David Choquehuanca. "Il y avait eu des rumeurs infondées sur la présence de M. Snowden dans l'avion, nous ne savons pas qui a inventé cet énorme mensonge", a-t-il expliqué.

http://www.lemonde.f...835_651865.html

Il paraîtrait que le secret est sacré. A nous de voir ? Je sens que ce type ne va pas faire long feu face à cette pression politique. En espérant qu'on l'aide.

Monsieur le Président, nous vous appelons à faire en sorte qu'Edward Snowden soit traité de manière juste et humaine dans le cadre d'une procédure civile et régulière. Le programme PRISM est l'une des plus grandes violations de la vie privée jamais commises par un État. Nous vous demandons de le supprimer sans délai et de reconnaître qu'Edward Snowden a agi, non comme un criminel, mais dans l'intérêt de tous.

Vous pouvez signer.

https://secure.avaaz...ism_fr/?aRCSYeb

edward-snowden-is-a-media-genius--and-he-just-made-a-brilliant-pr-move.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout le monde s'en branle ? Très bien. Voyons voir:

Ce matin sur BFM télé:

Manuel Valls, ministre de l'intérieur français, en lutte contre le terrorisme avec les Etats "démocratiques" que sont les Etats-Unis : le lamentable plaidoyer d'un criminel en costard. Bourdin lui parle du statut de lanceur d'alerte de Snowden; l'hypocrisie de la situation est scandaleuse: il est contre la demande d'asile de Snowden car les Americains sont nos alliés...

Quand l'espionnage perds ses épaisses couvertures, Bourdin soulève que la France n'est pas étrangère à l'espionnage.

http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/bourdin-direct/bourdin-direct-manuel-valls-04-07-134526/

Espionnage-les-Etats-Unis-pris-la-main-sur-l-ecouteur_reference.jpg

La FRANCE, exempte de reproches en terme d'espionnage ? Pas si sur.

Au gré des révélations sur le programme d'espionnage électronique américain faites par l'ex-employé de la NSA Edward Snowden, la France a fini par hausser le ton. François Hollande a même exigé, mardi 2 juillet, que cessent"immédiatement" les écoutes de la NSA. Officiellement, Paris semble découvrir cette guerre de l'ombre. Pourtant, l'espionnage entre pays alliés relève du secret de Polichinelle. Mieux, si l'on consulte la mémoire des anciens des services secrets français, la France paraît même en pointe dans ce domaine, à l'étranger comme sur le sol national.

http://www.lemonde.f...41568_3224.html

2954077_dgse-surveillance_640x280.jpg

Boulevard Mortier, siège de la DGSE.

Les Etats-Unis ou le Royaume-Uni ne sont pas les seuls à avoir mis en place un système d'écoutes généralisé des communications électroniques. Le Monde affirme ce jeudi que la DGSE, les services français de la sécurité extérieure, espionne systématiquement les métadonnées des communications émises par les ordinateurs et les téléphones, en France, et avec l'étranger, et ce de manière totalement clandestine, hors de toute procédure de contrôle démocratique.

Comme les Etats-Unis, l'objectif des services secrets français serait de cartographier les réseaux de communication pour "reconstituer les liens entre les cibles", explique le quotidien, qui indique que "la DGSE collecte ainsi les relevés téléphoniques de millions d'abonnés, les mails, les SMS, les fax... Et toute l'activité Internet".

Le Monde précise qu'il s'agirait de l'un des fichiers les plus importants en Europe, après celui des Britanniques.

Toutes ces données seraient stockées - sans encadrement légal, contrairement à PRISM - à Paris sur trois niveaux, boulevard Mortier, dans les sous-sols de la DGSE. Et tous les services de renseignement français y auraient accès, ainsi que la police judiciaire.

Ces informations ont été confirmées au Monde par le patron d'une agence de renseignement et par un parlementaire. En revanche, "le pouvoir exécutif s'en tient à une négation totale", indique Le Monde"

evo-morales-impedido-de-deixar-a-europa.gif

Les pays sud-américains choqués par l'attitude de la France, retentissement dans le monde politique et diplomatique.

o-BANDEROLE-570.jpg?6

Parlant d'un acte dangereux, l'Unasur, qui regroupe l'ensemble des pays sud-américains, a dénoncé la fermeture des espaces aériens français et portugais.

"Ils sont définitivement tous fous", a lancé la présidente, Cristina Fernandez, sur après un coup de téléphone à Evo Morales, resté bloqué cette nuit à Vienne. Pour le vice-président bolivien, Evo Morales a été "kidnappé par l'empire". La Paz a adressé une protestation officielle aux Nations unies, afin de commencer une procédure contre les responsables de cette violation du droit aérien, qui ont mis en danger la vie du président en l'empêchant de survoler les territoires de certains pays européens, ce qui n'arrive même pas en temps de guerre".

http://www.lemonde.f...40849_3222.html

Je chie sur l'Amerique, premièrement (et j'emmerde le 4 juillet au passage, pas de respect pour les voleurs ).

Je chie sur mon pays de vendus dégueulasses, en deuxième lieu.

1183-KICHKA.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai parti un sujet (beaucoup moins complet, je l'avoue) sur cette histoire quelques jours avant que le forum bug et qu'on perde quelques jours de posts (dont le sujet que j'avais fait).

Je trouve ça drôle qu'encore une fois, peu de réponses se trouve sur le sujet. C'est un peu comme aux États-Unis présentement : Tout le monde chiale, mais personne ne réagit. Pendant que l'Égypte kick out leur président et que la Turquie qui continue de manifester contre leur gouvernement alors que c'était pour protéger un parc au départ, ici, en Amérique du Nord, personne ne réagit. Pourtant, ce n'est pas que les Américains qui sont touchés; le Canada aussi, et par le même système qu'est PRISM.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

yo Anonymous yo

On porte des masques pis on est subversif

On a détruit la scientologie

On va à des manifestations pis on crie toute notre rage à la face du monde

Police partout, justice nulle part blabla

​On cache notre argent dans des matelas pour éviter que les Rothschilds nous volent et financent des guerres hégémoniques

On achète du linge organique pis de la bouffe équitable

On utilise linux parce que Bill Gates st'un crosseur

PRISM c'est la goutte qui fait déborder le vase

On va se cacher dans le bois pis on va mettre nos chapeaux en aluminium

Modifié par Nouveau Projet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heureuse d'apprendre qu'il y avait eu un sujet, je ne comprends toujours pas le peu d'intérêt des "peuples" sur cette affaire. Le milieu politique en prends des sueurs froides, mais on est forcé de constater que cela n'est pas le cas sur les réseaux sociaux, où l'on trouve très peu de discussions sur le sujet. Et de réponses comme tu le dis du côté des hautes instances; on attends un retour du gouvernement Obama qui est censé étudier l'affaire.

Que faire ? Pas grand chose, on est devant les faits: ces attitudes anti-démocratique des Etats-Unis à l'endroit de la sphère privée de chaque individu n'est pas étranger à la plupart des puissances, dont la France, on l'a vu. En ce moment, ils jouent tous les scandalisés et les bien intentionnés, mais ils sont tous coupables à ce jeu là: pourquoi la France, le Portugal et l'Espagne sont allés jusqu'à créer un véritable incident diplomatique en empêchant l'avion du Président Bolivien de survoler leur territoire ? Parce qu'ils pensaient que Snowden était dans l'avion. Pourquoi se surprennent-ils que les Etats-Unis aient plaçé l'Europe sous surveillance illégale, faisant mine d'invoquer la possible détérioration des rapport UE-USA ?

Parce qu'ils sont hypocrites,

Et parce qu'on ne vit pas en démocratie, du tout.

Julian Assange, lui, vit reclus dans l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012.

Edward, si tu arrives à le rejoindre.

Julian-Assange-couverture-Time.jpg

Bonne fête d'Independance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois surtout ça comme un heureux mélange de paresse, de cynisme, d'égocentrisme et complaisance de la part de la population (dont je fais partie).

- "Est-ce que si demain matin je me lève pis je vais marcher dans la rue, ça va changer de quoi?

- Probablement pas

- Ouin, boaf... Pis est-ce que ça révolte quelqu'un de savoir que nos gouvernements nous espionnent, quand on est bombardé de nouvelles de corruption, de l'ingérence des multinationales et du 1% qui contrôle tout?

- Faudrait être un peu stupide pour pas avoir vu ça venir...

- Ouin, javoue. Pis anyway, kossé ça peut bin me faire que le gouvernement m'espionne commander du poulet sur internet, chu pas un terroriss.

- Ouin ça devrait pas déranger monsieur madame tout le monde qui a rien à cacher...

- Moué, tant que le prix du gaz monte pas à cause de tsa pis que ça m'empêche pas d'écouter La Voix dans mon salon avec ma bud light frette, y peuvent bin faire s'qui veulent."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois surtout ça comme un heureux mélange de paresse, de cynisme, d'égocentrisme et complaisance de la part de la population (dont je fais partie).

- "Est-ce que si demain matin je me lève pis je vais marcher dans la rue, ça va changer de quoi?

- Probablement pas

- Ouin, boaf... Pis est-ce que ça révolte quelqu'un de savoir que nos gouvernements nous espionnent, quand on est bombardé de nouvelles de corruption, de l'ingérence des multinationales et du 1% qui contrôle tout?

- Faudrait être un peu stupide pour pas avoir vu ça venir...

- Ouin, javoue. Pis anyway, kossé ça peut bin me faire que le gouvernement m'espionne commander du poulet sur internet, chu pas un terroriss.

- Ouin ça devrait pas déranger monsieur madame tout le monde qui a rien à cacher...

- Moué, tant que le prix du gaz monte pas à cause de tsa pis que ça m'empêche pas d'écouter La Voix dans mon salon avec ma bud light frette, y peuvent bin faire s'qui veulent."

Il est là, le problème. Les gens qui n'ont rien à cacher s'en foutent qu'Obama est "debout derrière eux à regarder leur écran".

Remarque bien, je n'ai rien à cacher non plus. Le gouvernement le sait déjà que je prends du temps à rembourser mes impôts de toutes façon. Cependant, si ça me tente de faire une recherche pour mes connaissances personnelles et que ces recherches m'emmènent sur des pages que le gouvernement considère "louches", ça ne me tente pas que ça m'attire des ennuies pour si peu. Si j'en crois les lectures que j'ai fait sur le sujet (documentation principalement trouvé sur Reddit et Wikipedia), la moindre des activités considérée comme étant suspecte pour le système pourra attirer beaucoup d'ennuies plus tard.

Ce n'est pas le court terme qui est à regarder ici, mais le long terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu es prête pour regarder Black Mirror, Ambrosia. Juste à point, tu peux y aller.

Il faut voir comme l'Amerique a le contrôle sur le monde.

"Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a rapporté, de son côté, qu'un ministre d'un gouvernement européen, dont il a tu le nom, lui avait dit que la CIA était derrière cet incident. "Nous ne sommes plus des colonies, nous méritons le respect, et lorsqu'un de nos gouvernements est insulté nous sommes tous insultés", a déclaré son homologue uruguayen Jose Mujica. L'Equatorien RafaelCorrea a relevé, pour sa part, que, si un pays avait interdit son espace aérien au président des Etats-Unis ou d'un Etat européen "les tambours de la guerre auraient probablement résonné"."

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/07/05/snowden-la-gauche-sud-americaine-derriere-morales_3442841_3222.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu es prête pour regarder Black Mirror, Ambrosia. Juste à point, tu peux y aller.

Il faut voir comme l'Amerique a le contrôle sur le monde.

Sweet! J'ai pas encore jeter de coup d'oeil encore, mais j'ai vu le topic et je trouvais que ça avait l'air intéressant. Dès que je tombe en week end, j'vais commencer à écouter la série je crois bien!

Sinon, ici, devine-je que tu parles de l'atterrissage forcé de l'avion présidentiel bolivien? J'ai trouvé ça franchement laid des USA, surtout en sachant que si, par exemple, la Bolivie cherchait un suspect à l'international et aurait fait le même coup au Président Américain, cet autre pays se le serait fait dire plus d'une fois que c'est illégal (m'semble?) de procéder ainsi. Mais bon, vu que c'est M'sieur Obama qui le demande, c'est bien normal que la Bolivie laisse passer ça comme si de rien n'était.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier soir, je me suis abandonné dans des lectures sur les plus grands whistleblowers de la NSA.

Russel D. Tice est un américain qui a travaillé pendant près de 20 ans dans plusieurs agences gouvernementales. Ce dernier aussi a créé un scandale en dénonçant le gouvernement américain sur la surveillance téléphonique et des communications internet. Précédé par William Binney (gardez ce nom en lien pour le Trailblazer Project, je reviens là-dessus plus tard dans mon post), ce dernier fut suivit par d'autres grands noms tel que Thomas Drake, Thomas Tamm et Mark Klein. Tous ces hommes ont dénoncés les pratiques gouvernementales sur le sujet de l'espionnage des communications de ses citoyens.

Et quand on parle de surveillance, on voit que les États-Unis n'en sont pas à leur premier essaie; D'abord avec Main Core et ECHELON, Le gouvernement s'est penché sur deux projets similaires : Trailblazer Project et ThinThread. Le projet ThinThread fut initié dans les années 90 et fut remplacé quelques semaines avant les attentats du 11 septembre par Trailblazer, un projet beaucoup plus coûteux. Binney (et quelques rares autres) s'opposaient à ce projet à cause de la violation de la vie privé des citoyens (ThinThread but bâtit avec une protection de la vie privé "built-in", chose que Trailblazer n'avait pas). Trailblazer fut fermé en 2006 dû aux coûts trop élevés du projet et de son échéancier beaucoup trop en retard. Le projet fut remplacé par Turbulence, qui fut rapidement remplacé par PRISM en 2007.

Pour en revenir à Snowden directement, les dernières nouvelles indiquent que ce dernier a fait 6 nouvelles demandes d'asile politique (la liste des pays est toutefois méconnue) par dessus les 21 demandes qu'il avait déjà fait et il est toujours coincé à l'aéroport de Moscow. Pendant ce temps, l'Union Européenne menace Washington de cesser le partage d'informations si ces derniers n'expliquent pas le but de l'espionnage contre les institutions des pays européens. L'UNASUR demande des excuses à quelques pays de L'UE pour l’atterrissage forcé de l'avion présidentiel bolivien à cause des rumeurs qui voulaient que Snowden soient dans cet avion (qui partait de Moscow pour retourner en Bolivie, justement), mais je trouve ça "drôle" que le Président Bolivien ne demande pas ces mêmes excuses aux États-Unis, ces derniers ayant fait la demande (pour ne pas dire "donner l'ordre") à ces quelques pays de L'UE de fermer leurs corridors et détourné l'avion présidentiel afin d'en faire la fouille. Au moins, la Bolivie menace de fermer l'ambassade américaine si c'est nécessaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'me demande si l'un des pays iraient pas plutôt le chercher vu justement le fait qu'il ne peut pas vraiment partir de là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aahahah ce serait bon qu'Evo Morales refasse un tour à Moscou, histoire qu'on l'empêche de décoller une deuxième fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[...] S'il décidait d'accepter l'offre d'asile, a-t-il par ailleurs déclaré, il faudrait encore «entrer en contact avec la Russie (et...) établir la position du gouvernement russe sur ce point» et ensuite «prévoir l'itinéraire» pouvant lui permettre d'arriver jusqu'en Amérique latine.

De nombreuses incertitudes planaient sur la manière dont M. Snowden, qui a vu son passeport annulé par Washington, pourrait se rendre dans un pays d'accueil sans être intercepté par les Américains.

Il n'existe notamment pas de vol commercial direct à partir de Moscou vers l'un des trois pays susceptibles de lui offrir l'asile, et il devrait donc théoriquement faire une escale à La Havane. Mais M. Castro n'a pour l'instant fait aucune allusion à cette possibilité.

Autre risque, celui que des pays refusent à l'avion transportant M. Snowden le survol de leur espace aérien.

___________________________________________

Mouin... J'sens que ça sera pas facile...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu sais que l'occident est une société completement brainwashée et en transe quand la réaction principale des gens ''Je m'inquiete pas jfais rien d'illégal', et ''whateveeeeuuuur''

On est tombé bien bas bien bas comme dirait brassens

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne lancez pas la pierre à la femme brainwashée

je suis derrière

Snowden a finalement accepté l'offre d'asile du Venezuela.

L'ex-consultant du renseignement américain, Edward Snowden, confiné dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo depuis 17 jours, a accepté la proposition d'asile politique du président du Venezuela, Nicolas Maduro, a indiqué jeudi un responsable du Parlement russe.

«Comme on pouvait s'y attendre, Snowden a donné son accord à la proposition d'asile politique de Maduro», a déclaré le président de la commission des Affaires étrangères de la chambre basse (Douma), Alexeï Pouchkov, sur son compte Twitter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Publiez tout de suite et complétez l'inscription plus tard. Si vous êtes déjà l'un des nôtres, connectez-vous pour publier sous votre compte.
Note: Votre message devra être approuvé par un modérateur. Patience.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

  • Contenu similaire

    • par RBC
      Premier volet du coin des rumeurs. Mes sources me révèlent qu'il y a beaucoup de cocaine dans le milieu de l'humour au Québec. On savait déjà que Maxim Martin et Michel Courtemanche consommaient de la cocaine dans les années passées. D'ailleurs voici un extrait de Maxim Martin qui se révèle dans son livre par rapport à la drogue avec beaucoup d'honnêteté : 
      http://www.radioego.com/ego/listen/21191
      J'ai rencontré Maxim Martin à l'époque de sa consommation de drogues il y a une quinzaine d'années. Il désirais aller aux toilettes à 2 heures du matin dans un dépanneur du quartier Saint-Sauveur et il y a de fortes chances que ce n'était pas pour uriner. Celà dit c'était une personne franchement sympathique avec qui j'ai discuté 10 minutes.
      Article avec Maxim Martin sur son passé de toxicomane : 
      http://www.journaldemontreal.com/2016/01/30/jai-gaspille-dix-ans-de-ma-vie
      Le nombre élevé de consommateurs de drogues dures a été mentionné, il me semble, dans un des récents épisodes du podcast Sur Écoute avec Mike Ward et ses invités Dave Morgan et Alexandre Bisaillon : 
      Sinon c'était dans le podcast avec Guillaume Pinault et Francois Tousignant : 
      Aussi, un article qui relate le passé de consommateur de drogue de Michel Courtemanche : 
      http://www.purepeople.com/article/courtemanche-drogues-bipolarite-qu-est-devenu-le-comique-star-des-annees-90_a134689/1
       
    • par 1984
      Homeland,créée par Howard Gordon et Alex Gansa, d'après la série télévisée israélienne, Hatufim (Kidnapped), créée par Gideon Raff.
      Cette série a débuté tout juste hier soir en France,
      cette réalisation de qualité est une de nos rares exclusivités sur les USA, par la gracieuseté de la chaîne privée Canal +.
      Synopsis:
      "Huit ans après la disparition de deux soldats américains lors de l'invasion de Bagdad, l'un d'entre eux réapparaît, seul survivant alors que tout le monde le pensait mort depuis longtemps. Rapatrié aux États-Unis, il est accueilli chaleureusement par sa famille, ses amis et le gouvernement. Seule contre tous, l'agent de la CIA Carrie Mathison, qui a passé plusieurs années en Afghanistan, est persuadée que le héros est en réalité devenu un espion à la solde de l'ennemi, préparant la prochaine attaque terroriste sur le sol américain. Sans réelle preuve et montrée du doigt suite à un incident diplomatique qu'elle a déclenché quelques mois plus tôt, Carrie va devoir se battre pour prouver que ce qu'elle avance est la réalité..."
      J'ai pu regarder le 1er épisode sur dpstream grâce à Purevid ( cliquez sur le lien et les 12 épisodes streaming vostfr s'offrent à vous),
      Et je trouve ça vraiment très prometteur et résolument accrocheur, et ce dès les premiers moments: moi qui ait l'habitude de lâcher les séries dès le pilote à cause du manque de rythme, de l'intro explicative longue et du background des personnages sur plusieurs épisodes, j'ai été prise dès le premier instant. Fort agréable.
      Les acteurs sont une bénédiction, Claire Danes pour commencer - elle que je n'avais pas revue depuis Angela, 15 ans - et qui ne perds rien de son charisme, ensuite pour l'autre rôle principal masculin, Damian Lewis, qui impose tout autant dans son rôle en n'ayant pourtant que très peu de texte en ce début d'histoire. Pour finir, quelle joie de revoir Mandy Patinkin qui, depuis Criminal minds, m'a toujours fascinée par son style DeNiro-ien.
      Bref, 12 épisodes de tout prêts, je sens qu'il a un excellent potentiel dans ce sujet d'espionnage, à priori très bien amené vers des cheminements tout autant palpitants, et il y a fort à parier pour que les Critique choice television awards 2012 ne se soient pas trompés en sacrant cette création Meilleure création dramatique de l'année.
      http://www.youtube.com/watch?v=q4-KYAWPKzY
      Enjoy
×
×
  • Créer...