Aller au contenu

La hausse potentielle du salaire minimum à 15 $


Déchet(s) recommandé(s)

Si les emplois ne sont plus disponibles en augmentant le salaire minimum alors qu'ils disparaissent. Il faut savoir reconnaître la valeur du travail accompli. Il est anormal qu'une personne qui travaille durement ne gagne que 5 ou 10 % de ce qu'une personne autre gagne parce qu'elle a étudié et s'est endettée de milliers de dollars à l'université. Le coût de la vie augmente plus rapidement que le salaire minimum et les travailleurs sont la classe d'utilisateurs dont les coûts sont les plus élevés pour les services publics comme les transports en commun. Si un agent de sécurité qui ne fait que pratiquer la surveillance d'un secteur donné mais n'accompli pas de tâches spécifiques en dehors de son mandat recoit un salaire de base de 17 dollars de l'heure, pourquoi un plongeur qui exécute une charge de travail beaucoup plus imposante et à un rythme plus épuisant gagnerait 10 dollars 75 $ de l'heure ? C'est d'une absurdité flagrante. Et je ne compte pas le nombre de personnes possédant des DEC et des AEC ou même des BAC qui ne se trouvent pas d'emploi dans leur domaine car il est tout simplement saturé. L'offre est trop grande comparativement à la demande pourtant ils ont été acceptés dans ces programmes d'études et doivent eux-aussi des milliers de dollars en prêts et bourses.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas quoi penser de cette idée, je dois lire là-dessus davantage.

C'est clair qu'un salaire en bas de 15$ de l'heure ne permet pas vraiment à un adulte autonome qui travaille à temps plein d'arriver . Je suis un peu tannée de voir les gens dire "ils avaient juste à faire d'autres choix", parce que des jobs au salaire minimum, il va toujours y en avoir parce que notre système est malheureusement encore fait comme ça alors il y aura toujours des gens au salaire minimum. Ces gens-là sont souvent précaires et avec les prix des logements qui sont plutôt hauts, ça devient difficile. Mettre un salaire minimum à 15$ pourrait assurément aider des gens, mais j'imagine que les conséquences au niveau des entreprises seront importantes ( je ne parle pas des Wal Mart de ce monde qui pourraient faire beaucoup mieux, viarge!).

Vite comme ça, je pencherais peut-être plus vers la notion de revenu minimum garanti, tel que proposé par Québec solidaire. Je sais qu'ils voulaient le tester en Ontario. Encore là, je dois m'informer davantage sur le sujet!

 

 

 

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jesus disait a ces disciples d'abandonner leurs emplois et de le suivre. Il disait aussi aux riches de donner tous leur richesses aux pauvres. L'argent peut servir, mais ce n'est pas tout. C'est sure que si on se compare aux autres qui font beaucoup d'argent, ça peut être pénible. Dans l'autre sens, on peux se comparer aux pays pauvres et se dire qu'on est bien avec un salaire de 10.75 de l'heure. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)
Il y a 10 heures, BMO a dit :

les travailleurs sont la classe d'utilisateurs dont les coûts sont les plus élevés pour les services publics comme les transports en commun.

Non, puisque tout le monde paie les mêmes frais pour prendre l'autobus et le métro (sauf les étudiants, mais ça c'est une autre question). C'est simplement que le montant représente une plus grande proportion de leur salaire, comparativement à d'autres classes de métier.

Il y a 10 heures, BMO a dit :

Si un agent de sécurité qui ne fait que pratiquer la surveillance d'un secteur donné mais n'accompli pas de tâches spécifiques en dehors de son mandat recoit un salaire de base de 17 dollars de l'heure, pourquoi un plongeur qui exécute une charge de travail beaucoup plus imposante et à un rythme plus épuisant gagnerait 10 dollars 75 $ de l'heure ? C'est d'une absurdité flagrante.

Absurde, pourquoi? Le travail du plongeur, s'il est beaucoup plus épuisant que celui de l'agent de sécurité, ne nécessite aucune formation spéciale et très peu de critères de sélection en général. N'importe qui avec 2 mains et 2 jambes peut être plongeur demain matin.

------

Un jour, alors que j'étais dans l'autobus, je réfléchissais à ça, la façon dont les métiers devraient être rémunérés. J'en étais arrivé à la conclusion que 2 critères nécessaires et suffisants devraient être pris en compte: l'utilité pour la société et la complexité/niveau de responsabilité de la tâche. Et c'est là que je me suis rendu compte que c'est précisément ça que la loi de "l'offre et la demande" tente d'émuler.

Sauf qu'au lieu de répondre à la question "Est-ce utile à la société?", on répond plutôt à "Y a-t-il une demande pour cela?"

et au lieu de "Est-ce que la tâche est complexe/nécessite de l'expertise?", on répond à "L'offre pour ce que tu proposes est-elle vaste ou réduite?"

Et, pour une raison ou pour une autre, avec la loi de l'offre et la demande, on se retrouve avec des situations où un spéculateur financier, dont la seule utilité est de bien paraitre avec une cravate, peut gagner en 1 heure ce qu'un employé du McDo gagne en 5 ans. Ou un joueur de hockey qui gagne en 1 an ce qu'un médecin gagne en 20.

Je suis mitigé face à la question. Je n'ai pas l'impression que si on augmente à 15$ le salaire minimum, ça va changer le rapport de force qui doit véritablement être changé. Le reste des salaires (ceux qui étaient auparavant au-dessus de 15$/h) n'augmentera probablement pas avec. Tout ce que les entreprises auront à faire, c'est augmenter le prix des produits/services qu'ils offrent. En bonus, ils auront l'excuse pour le faire et les gens vont gober ça tout rond.

En ingénierie, quand tu sors de l'Université, c'est typiquement 50-60k$/année. Ça peut être plus élevé dans des secteurs particuliers, comme les mines ou le pétrole, mais en général c'est ça. Bref, 50k à 60k, c'est beaucoup si on compare à un gars du Subway qui gagne 20-25k, disons, mais l'écart s'explique assez bien:

  • Le travail chez Subway ne requiert aucune formation scolaire (même pas un secondaire)
  • L'ingénieur pourrait faire sans trop de mal le travail du gars du Subway, alors que l'inverse est très peu probable. Advenant le cas où sous cette magnifique calotte verte et jaune se cache un génie méconnu, le propriétaire de ladite calotte devra tout de même aller chercher la formation (cégep 2-3 ans + université 4.5 ans) pour être accrédité.
  • L'ingénieur acquiert une expertise tout au long de sa carrière ou, s'il plafonne, le fait au bout de quelques années. Au Subway, tu es au sommet de ta compétence la journée de ton embauche. L'expérience, c'est quelque chose qui se monnaye.
  • Au Subway, tu rentres à telle heure et tu quittes 8 heures plus tard. Ça finit là. Ta responsabilité se limite à être poli avec les clients et à ne pas cracher dans la sauce ranch. L'ingénieur a un paquet de responsabilités et, puisqu'il est redevable à la société ou à tout le moins, à son ordre professionnel, doit être en mesure de tout mettre en oeuvre pour atteindre ses objectifs. Surtout si la sécurité est un enjeu.

Alors tu augmentes le salaire minimum, mais au final, je pense que tous les ménages qui se trouvent en dessous de 100 000$/année vont écoper par la hausse des prix que ça entrainerait. J'aimerais beaucoup mieux qu'on prenne d'abord la résolution d'aller chercher les milliards cachés dans les paradis fiscaux et qu'on s'en serve pour rehausser la qualité de vie de tout le monde.

Changer le rapport entre le travailleur du Subway et les banques milliardaires, oui, changer le rapport entre le travailleur du Subway et le médecin, non. Et le fait de simplement augmenter le salaire minimum à 15$, tu ne fais qu'altérer le 2ème selon moi. En attendant que ça change, la hausse devrait être beaucoup plus lente que ça. De toute façon, ça te prend tu vraiment 15$ par heure pour mettre des osti de cornichons entre 2 pains? 11$ c'est ben en masse, mets plus d'olives pis ferme ta yeule.

Modifié par Pedrosanchez
  • J'aime! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bof, je trouve qu'une job payé même à 5$/heure c'est mieux que rien. Si elle n'est pas ici, elle va être au Bangladesh. C'est des revenus qu'on va perdre et en plus le gouvernement devra faire vivre complètement la personne sans emploi. J'imagine plus un salaire minimum de, disons 3$/heure et si tu fais moins que 10$/heure le gouvernement te donne un supplément de 10$/heure à ton salaire. Comme ça tout le monde en a assez pour arriver, mais en même temps onoptimise au point de vue économique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Milie Vanilli a dit :

Je ne sais pas quoi penser de cette idée, je dois lire là-dessus davantage.

C'est clair qu'un salaire en bas de 15$ de l'heure ne permet pas vraiment à un adulte autonome qui travaille à temps plein d'arriver . Je suis un peu tannée de voir les gens dire "ils avaient juste à faire d'autres choix", parce que des jobs au salaire minimum, il va toujours y en avoir parce que notre système est malheureusement encore fait comme ça alors il y aura toujours des gens au salaire minimum. Ces gens-là sont souvent précaires et avec les prix des logements qui sont plutôt hauts, ça devient difficile. Mettre un salaire minimum à 15$ pourrait assurément aider des gens, mais j'imagine que les conséquences au niveau des entreprises seront importantes ( je ne parle pas des Wal Mart de ce monde qui pourraient faire beaucoup mieux, viarge!).

Vite comme ça, je pencherais peut-être plus vers la notion de revenu minimum garanti, tel que proposé par Québec solidaire. Je sais qu'ils voulaient le tester en Ontario. Encore là, je dois m'informer davantage sur le sujet!

 

 

 

Le revenu minimum garanti est une proposition actuellement étudiée par la Commission Jeunesse du Parti Libéral du Québec, dont mon frère fait partie. Je trouve que ce serait une maudite bonne idée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas seulement l'aile jeunesse. L'acuel Ministre du travail Monsieur Blais en est l'auteur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je travaille à mon compte, je fournis des services professionnels. Je n'ai pas à négocier mon salaire puisque je ne travaile pas pour une entreprise. J'envoie une facture de services à une organisation ou une corporation, ensuite je me verse le salaire que je désire et je réparti le reste selon mon compte de dépenses. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...