Aller au contenu

Le suprémacisme blanc


Déchet(s) recommandé(s)

 

Je pige pas comment on peut etre a la fois perfectioniste et prefere la la quantité a la qualité. Ni ce que veut dire Progress is bigger, more. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Tomás de Torquemada a dit :

Si c'est ca, tel que décrit pas les wokes intersectionnelles, être un suprémaciste blanc, j'en suis un.

192092432_10165266270400184_8378852887205568688_n.jpg

Ah, enfin.

 

il y a 19 minutes, DASRI 2.0 a dit :

 

Je pige pas comment on peut etre a la fois perfectioniste et prefere la la quantité a la qualité. Ni ce que veut dire Progress is bigger, more. 

Arrête la drogue.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Tomás de Torquemada a dit :

Pourquoi je savais que certains n'allaient pas contextualiser et prendre seulement ce bout...

Parce que t'as pas mis de contexte?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

White Supremacy Culture in Organizations

https://coco-net.org/wp-content/uploads/2019/11/Coco-WhiteSupCulture-ENG4.pdf

DISMANTLING RACISM: A RESOURCE BOOK FOR SOCIAL CHANGE GROUPS

https://resourcesharingproject.org/sites/default/files/DismantalingRacismforSocialChangeGroups.pdf

Le 2021-05-28 à 02:43, DASRI 2.0 a dit :

 

Je pige pas comment on peut etre a la fois perfectioniste et prefere la la quantité a la qualité. Ni ce que veut dire Progress is bigger, more. 

The belief that success and progress is synonymous with 'bigger' and 'more' is rooted in capitalism; — Progress is understood as organizational expansion (e.g. adding staff or projects) or the ability to serve more people, regardless of how well the community is being served; — This attitude gives little to no consideration for the cost associated with expansion. For example, growth might also mean: — increased control over your organization by funders or other external stakeholders; — the exploitation, exclusion, or underserving of the community as focus shifts to quantity over quality; — the burnout of staff and volunteers treated as a necessary evil in the name of unchecked growth. P

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai commis, ma foi, une énorme erreur ! Et en fait qu'est-ce qu'une erreur en politique ? Et quand je récapitule, je n'ai qu'un sentiment, c'est un immense regret, regret que nous n'ayons pas réussi. Que nous n'ayons pas pu créer ce monde européen qui eut été le maître de l'univers pour toujours, qui assurait à la race blanche la première des races, la grande domination de l'esprit... Et quand nous voyons ce que nous avons en face ! Ce que 30 ans de victoire des "autres" ont donné ! Cette anarchie dans le monde, cette débandade du monde blanc, cette désertion à travers l'univers. Quand nous voyons dans nos propres pays la décomposition des mœurs, la chute de la patrie, la chute de la famille, la chute de l'ordre social... Quand nous voyons cet appétit des biens matériels qui a succédé à la grande flamme de l'idéal qui nous animait, et bien vraiment, entre les deux nous avions choisi le bon côté. La petite Europe misérable d'aujourd'hui, de ce marché étriqué, ça ne peut pas donner le bonheur aux hommes. La société de consommation pourrit l'humanité au lieu de la grandir, alors nous autres au moins, nous avons rêvé à quelque chose de grandiose et nous n'avons qu'un désir, c'est que cet esprit là renaisse, et avec mes forces, jusqu'au dernier moment de mon existence, je lutterai pour cela. Pour ce qui fut notre combat et notre martyr, soit un jour la RÉSURRECTION !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 18 heures, RETRO a dit :

L'image est censée venir appuyer (et non pas pallier) un contexte (qu'ici n'existe pas).

si le perfectionnisme, se défendre, vouloir avoir une bonne qualité de vie, être objectif, et même penser est du suprémacisme blanc, de vouloir accumuler des biens, de vouloir faire progresser un projet, pour qu'il grossisse et bien je suis un suprémaciste blanc et les autres des inférieurs, car selon les dires de ces textes, les autres non blancs ne cherchent que la médiocrité et le victimisme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il ne faut pas te définir avec des outils qui te sont présenter par des volontés qui ont une facon de recatégoriser le schéma social à leur volonté. Il ne faut pas tomber dans l'étiquetage des gens.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Cheval a dit :

Il ne faut pas te définir avec des outils qui te sont présenter par des volontés qui ont une facon de recatégoriser le schéma social à leur volonté. Il ne faut pas tomber dans l'étiquetage des gens.

Tu as raison, mais l'idologie critical race théorie se ramasse un peu partout en milieux de travail et dans les écoles.. cette idéologie est entrain de détruire le tissue sociale et familiale. Surtout que ces gens disent représenter les «minorités ne représentent personne sauf eux-mêmes et leur délire..

Voici les atelier anti-raciste qui sont de plus en plus proposé en milieu de travail et scolaire, en gros MBC a raison dans son dernier livre sur le nouveau racialisme.

:
 

White Supremacy Culture in Organizations

https://coco-net.org/wp-content/uploads/2019/11/Coco-WhiteSupCulture-ENG4.pdf

DISMANTLING RACISM: A RESOURCE BOOK FOR SOCIAL CHANGE GROUPS

https://resourcesharingproject.org/sites/default/files/DismantalingRacismforSocialChangeGroups.pdf

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...