Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

 

Isaac Asimov est célèbre pour avoir faire entrer dans la langue anglaise le terme 'robot' pour qualifier les inventions mécaniques évolués de l'homme. Ces livres portant sur les robots ont déjà été portée au grand écrans (l'homme bicentenaire et les robots).

Cette fois-ci c'est la série Fondation qui va faire l'objet d'une adaptation sous forme de série qui relate les péripéties d’un groupe d’exilés en mission pour sauver l’humanité et bâtir une nouvelle civilisation pendant la chute de l’Empire galactique.

https://www.depotoir.ca/topic/5539-science-fiction-dossier-ultime/?do=findComment&comment=156549

https://www.apple.com/ca/fr/tv-pr/originals/foundation/

https://www.erudit.org/fr/revues/qf/2012-n167-qf0344/67704ac.pdf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai écouté les deux premiers épisodes.

L'ampleur du déploiement est grisante et de voir ce monde prendre vie fait plaisir. Surtout qu'Asimov n'a pas une prose particulièrement visuelle ou cinématographique. Ceci dit, c'est bien là tout ce que j'ai envie de dire de positif. Les idées d'Asimov, les personnages, la conception d'un empire intergalactique, le ton, il ne reste plus grand chose.

On passe de la philo du dimanche au Deux ex machina, en passant par des scènes moyennes âgeuses aux clichés très peu inspirés. Tout les personnages sont hypers-sanguins et bien que je n'ai pas la mémoire du roman frais d'hier, il me semble que le ton et les personnages étaient beaucoup plus calculateurs, raisonnés, dans la manigance et le thriller que dans l'émotivité à fleur de peau.

Ils ont transformé un personnage masculin en féminin et c'est très bien. Mais fallait-il vraiment lui créer une intrigue amoureuse pour la rendre crédible?

On nous enfonce l'amourette dans la gorge dès le départ d'une manière qui donne le goût de rire jaune. 1er épisode : ils flirtes. 2e épisode : ils fourrent, french, parle d'enfants et se voue un amour éternel...et ce n'était pas dans le roman? Tout ça pour créer de l'émotion cheap pour la chute du 2ème épisode? Les ellipses et les sauts dans le temps sont vraiment mal gérés narrativement. C'est une adaptation qui aurait mérité un peu de lenteur et une écriture qui s'apparenterait à Battlestar Galactica (nouvelle mouture).

Bref...bof.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...