Aller au contenu

Plaidoyer pour l'équilibre mediatico polémiquo provocatrice de la nuée cosmogonique


Déchet(s) recommandé(s)

Postulat #1: pour chaque sujet crée il doit y avoir un contre-sujet.(C'est plus difficile que s'en à l'air)

exemple:

Questions sur les Impots et Comment frauder l'impôt

Postulat #2: Si ladite symétrie est un non-sens, alors il faut se poser des questions (sur les sous-entendu entre autres)

exemple:

Postez vos (plus beau) dessins et Ne postez pas vos dessins (les plus beau)

  • J'aime! 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et pour des sujets comme "La vie sexuelle de Jean Charest", comment fait-on?

"La mort sexuelle de Jean Charest"?

"La vie sexuelle de Pauline Marois"?

"La mort sexuelle de Pauline Marois"?

C'est pas évident.

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Postulat #3: Réussir à répondre à deux sujets différents à l'aide d'une seule réponse c'est magistral et parvenir à en faire un build-up d'hypertexte c'est génial. Bref, la complexification grandissante de l'univers peut contrer l'entropie grandissante de l'univers.

exemple: Ma réponse dans le sujet Turn on issue du sujet petits détails qui vous turn off chez une femme/homme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me dis aussi qu'il y a une formalisation dont je ne sais pas vraiment en quel espace elle pourrait se tenir, qui consisterait à baliser les états du corps auxquels tous réagissent plus ou moins à un moment donné, partant des sensations:

[avec images et sons, dans la manière de réaction de chacun]

ensommeillement

eveil

illumination

digestion

cristallisation

perdition

etc

tout cela, auquel nous fonctionnons tous, et dont je pourrais s'il me prenait cette folie déjà intégrer la plupart des messages du dépotoir.

"A quoi l'on répond" n'est pas la question - dans quel état ou constitution, est peut-être un meilleur critère.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Apport du chat perché:

Le but d'un forum est la perpétuation de la discussion. Tout collectif ne peut être que darwinien: perpétuer la vie et les individus au moyen de la sélection dite naturelle.

L'équilibre d'un forum se tient dans le décalage qui persiste entre les membres. Les membres ne répondent que s'ils se sentent suffisamment concernés dans leur personne par une intervention ET s'ils ne se sentent pas complètement identiques à l'intervention produite (sinon on observe un phénomène de confusion et de mutisme, auquel peut correspondre un certain usage de la réputation en tant que moyen d'abstention).

Il s'agit de faire en sorte que les pollueurs se disputent un même créneau sans jamais s'y retrouver tout à fait.

Démonstration: "les bern(h)ard(t) me poursuivent depuis plus longtemps que toi, depuis le nom de l'impasse qui m'a vue grandir jusqu'aux plus fragmentées des ruelles autrichiennes où j'ai erré, donc j'ai mieux à dire et je le fais."

Modifié par Dahut
  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Postulat #6: Si tu te met à cliquer de façon frénétique sur le bouton *refresh* de ton choix, il est temps de créer un sujet mentionnant que tu trouve que le forum est ennuyant ce qui permettra d'activer une boucle de rétroaction induisant les gens à passer de la phase passive à la phase active.

L’art, l’ennui et l’excrément (citation de Paul Valéry)

La fosse: plus qu'une section: un état d'esprit pis c'est fait pour être gossant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Postulat #7: L'idée même de démarrer un sujet implique d'avoir en tête une idée, un concept à partager d'une grande valeur. La longévité d'un sujet dépend principalement des propriétés dites universalistes d'un sujet ainsi que du *zeitgeist*.

Postulat #8: Généralement la dynamique d'un sujet populaire implique de faire converger plusieurs idées phares non pas pour faire le tour de la question, mais bien pour régénérer la thématique. Lorsque plusieurs participants ont fait plusieurs interventions dans un même sujet on peut le qualifier de *méta-sujet*.

Postulat #9: un sujet avec plus de 1000 vus peut être considéré comme un sujet populaire. Un ratio de plus de 20 visites par messages implique un titre qui pique la curiosité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Postulat #10: Le niveau de prestige d'une guerre de réputation est un épiphénomène du niveau d'abstraction qu'a atteint le depotoir tout comme les sujets sur la météo dans la vie du quotidien.

Postulat #11: La plupart des trolls sont plus ennuyants que méchants. Plus un troll a du succès, plus il innove dans son exogamie sémantique ceteris paribus la nature a horreur du vide.

Postulat #12: Si le prestige d'un concours et par surcroît son caractère unique augmente le niveau de créativité des participants c'est signe que... Some people live for the fortune, Some people live just for the fame, Some people live for the power yeah, Some people live just to play the game.

Lyrics: If I Ain't Got You

Artist: Alicia Keys

Ludwig Wittgenstein a si mal aux dents que ça ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...
  • 2 mois plus tard...

Postulat #13: Plus un sujet contient de citations endogamiques(provenant du sujet lui-même) moins le sujet est une série de monologue ou de boucle de rétroaction nul ou quasi nul.

Postulat #14: Les oldfag (tsé ceux qui se permettent de publier des prosaïques messages du genre *old* ou ça déjà été fait) ont la patience d'un cancéreux en phase terminale qui sait qui lui reste 7 jours et qui veut accomplir des choses terriblements excentriques (tsé les 10 choses qu'il a écrit sur sa liste des 10 chose à accomplir avant de mourir)

B-side:

charisme

les messages dans les profils

si vous cherchez un conseil auprès d'un prêtre, par exemple, vous avez choisi ce prêtre, vous saviez déjà au fond, plus ou moins, ce qu'il allait vous conseiller. Autrement dit, choisir le conseilleur, c'est encore s'engager soi-même. La preuve en est que, si vous êtes chrétien, vous direz : consultez un prêtre. Mais il y a des prêtres collaborationnistes, des prêtres attentistes, des prêtres résistants. Lequel choisir ? Et si le jeune homme choisit un prêtre résistant, ou un prêtre collaborationniste, il a déjà décidé du genre de conseil qu'il recevra. Ainsi, en venant me trouver, il savait la réponse que j'allais lui faire, et je n'avais qu'une réponse à faire : vous êtes libre, choisissez, c'est-à-dire inventez. Aucune morale générale ne peut vous indiquer ce qu'il y a à faire ; il n'y a pas de signe dans le monde.

-Sartre-

Le succès d’une idéologie, explique Isaiah Berlin, tient à sa simplicité et non pas à sa vérité. Plus une idéologie est élémentaire, attribuant par exemple une cause unique à l’Histoire, plus elle attire les foules.

J'avoue avoir éprouvé une véritable angoisse en lisant le discours de Hitler : non que je crois ses intentions pures, mais dans un langage d'une belle dureté - j'allais dire d'une belle pureté - il rappelle aux démocraties leur hypocrite identification du droit avec le système de leurs intérêts, leur dureté pour l'Allemagne désarmée (...) Cette raison me paraît plus décisive que la précédente en faveur de la politique de conciliation : je crois que les idées allemandes de dynamisme, d'énergie vitale des peuples, ont plus de sens que notre idée vide et hypocrite du droit

-Paul Ricoeur-

Un prof de philosophie nous avait dit que pour Freud, tous les hommes (et ça inclut bien entendu les femmes) sont soit des névrosés, soit des pervers, soit des psychotiques...puisque chaque individu a déjà rencontré une incapacité à satisfaire ses pulsions sexuelles. Il a donc dû les refoulées (névrose), les détournées de la génitalité (perversion); pour la psychose, ça se produit avec l'œdipe...

-DV-

Aujourd'hui, les gosses qui brûlent des bagnoles ne sont pas des enfants d'ouvriers qui se battent pour préserver des acquis de classe, mais des paumés violents, issus le plus souvent de familles sans pères et forcément nihilistes, puisque n'ayant aucune culture solide, aucun exemple valorisant auquel se raccrocher. Ces jeunes ne sont pas des opprimés en lutte, ce sont des névrosés sociaux.

-Alain Soral-

La mise en avant de héros anticonformistes et, plus généralement, la surévaluation des "rebelles" dans les arts joue à l'évidence comme un mécanisme de compensation par rapport à l'explosion du conformisme, devenu aujourd'hui le plus sûr moyen de contrôle des individus. Ces héros anticonformistes ou ces "rebelles" offrent la possibilité pour les gens de vivre par procuration une révolte concrètement morte et intellectuellement dévaluée.

-Patrice Bollon-

...je refuse de faire quelque chose si je trouve que cette chose n'est pas esthétique, astucieuse ou drôle.

-Fel brou-

Le bavardage, que tout un chacun peut saisir au vol, ne délie pas seulement de la tàche d'un comprendre véritable, mais encore il configure une compréhensivité indifférente à laquelle plus rien n'est fermé. En son non-séjour, la curiosité se préoccupe de la constante possibilité de la distraction. Ce qui lui importe n'est point d'être frappée d'incompréhension par la stupeur, mais elle se préoccupe d'un savoir simplement pour avoir su.

-Sein und Zeit-

On leur enseigne à mentir, à faire semblant, à dire: Oui je n'aime que toi, alors que le vrai mâle rêve de trousser tous les jupons. On lui fait faire le sermont de fidélité, la preuve qu'on se doute bien que toute cette mascarade n'a rien de naturel. Le mensonge, la duperie, la fumisterie, le lot de tous les hommes qui font semblant de jouer le jeu et qui s'y perdent.

-Roger Drolet-

Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination.

-Marcel Proust-

"Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours".

-Mahatma Gandhi-

« Je fume, je bois, je baise. Triangle équilatéral. »

-serge.G-

Un Autrichien a révolutionné le monde, en dévoilant en chaque être humain un monde parallèle peuplé de désirs incestueux, de fantasmes sexuels les plus étranges, de fantasmes d’emprise les plus monstrueux. Alors bien sûr, il y a sur terre des ogres, des fous et des bourreaux, et d’autres pour qui la compassion, le souci d’autrui ou le respect ont un sens. Le qualifier de fou, le reléguer dans un univers parallèle, le faire disparaître ne suffirait cependant pas à effacer cette abomination.

«Aimer, c'est donner à quelqu'un le pouvoir de vous tuer.»

-M.Monroe-

The absence of evidence is not necessarily the evidence of absence.

After your death you will be what you were before your birth.

La différence entre réalité et fiction? La fiction, elle, doit être vraisemblable.

-Tom C-

-Les guerres modernes se déroulent dans un espace non-euclidien-

La banalité du mal n'est donc pas la "banalisation" du mal.

-Anna H-

Si l'avortement est un crime, alors la masturbation est un génocide.

-Woody A-

I like your Christ, I do not like your Christians. Your Christians are so unlike your Christ."

-Mhandas Gandhi-

L'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches

-LFC-

Plutôt être lu mille fois par la même personne qu'être lu par mille personnes différentes

-P.Valery-

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Postulat #15: les sujets crées en avant-midi sont viscérales et ceux crées en après-midi sont pince-sans-rire.

Beaucoup de contre exemples.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...