Aller au contenu

Le suicide ou sa tentative


Déchet(s) recommandé(s)

Je propose ce sujet parce que j'ai déjà essayé. Avant je croyais que je serais capable de tout supporter et que je ne commetterais jamais un tel acte. Ben je me trompais...

Le 1er février 2010, je me sentais "décrissé" comme je l'ai jamais été, dû entre autre à mon état de santé qui comporte douleurs et fatigue chroniques. Comme on me l'a si souvent répété dans ma jeunesse, j'ai donc été chercher de l'aide... à l'hôpital. Quand j'ai passé au triage, mentionnant mon état suicidaire, l'infirmière me demanda si je savais quel méthode j'emploierais, à laquelle j'ai répondu par l'affirmative en précisant un possible abus de médicaments. Suite à cela, j'ai demandé combien de temps ça prendrait avant de voir un médecin. Sa réponse... beaucoup de monde avant moi(ça je comprenais) et qu'il y en avait des bien pires que moi (mauvais choix de réponse). Je suis pas d'un naturel braillard, mais là, ce fut plus fort que moi tellement j'étais découragé. L'infirmière s'est poussée et n'est jamais revenu.

Le pire dans tout ça est que j'ai appris plus tard qu'elle avait omit d'inscrire dans son rapport la méthode que j'emploierais(que j'ai mentionné et ai employé) et qu'elle n'avait pas suivi la procédure. La :tabarnak:

Quand je suis revenu chez moi, j'ai fait ce que j'avais en tête. 45 minutes plus tard, avec une :sante-bud: et un :joint: en plus des :pilule: , j'ai appellé une ligne d'écoute pour me vider le coeur. Ils m'ont finalement convaicu de leur laisser mon adresse. Hop, retour à l'hôpital.

Non seulement j'ai manqué mon coup d'aplomb, mais j'ai eu droit à un bon trip qui m'a remonté le moral et m'a laissé avec un petit mal de tête. Ils m'ont laissé sortir de l'hôpital le lendemain après un entretien avec le psy. Ça a aussi inquiété parents et amis en plus de leur faire prendre conscience de l'impact de mes symptômes sur ma qualité de vie.

L'avantage de toucher le fond du baril est que ça nous permet parfois de se donner un élan pour s'en sortir.

P.S. Si les armes ne seraient pas aussi réglementés, c'est cette méthode que j'aurais prévu. :suicide:

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le suicide est un sujet très difficile à aborder. Tout le monde connait quelqu'un qui a voulu ou qui a mis fin à ses jours. J'espère pour toi que tu te porte mieux maintenant et que tu a réussi à trouver te propres raisons pour t'accrocher dans les moments difficiles.

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)

C'est l'fun quand on utilise le passé simple dans un texte et qu'on s'y tient. Au lieu d'alterner de manière chaotique entre le passé simple et le passé composé(Esti que c'est laite).

Sinon moi je pense à une manière intéressante de mettre fin à mes jours: une overdose de brownies et de lait--?

Modifié par Zvezdolikiy
  • J'aime! 7
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ma cousine s'est suicidé il y a maintenant 3 ans. Notre famille était déjà fragilisés par de nombreuses petites broutilles mais cet événement à juste faite exploser les faibles liens qui nous tenaient ensembles. Et ma mère s'en veut toujours de ne pas avoir pu empêcher/prédire que ça arrive. Et c'est arrivé un 14 mai, soit un journée avant celle de ma fête. Mon anniversaire qui n'en est plus vraiment un mais plutôt un rappel du décès de ma cousine et de mon grand-père 5 ans plus tôt.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis passé d'un extrême à l'autre en moins de 24 heures cette journée là. J'en fus le premier déconcerté.

Petit détail, j'étais déjà sur les anti-dépresseurs à ce moment là, depuis plus d'un an à la moitié de la dose maximale.

Au fait, oui ça va mieux, merci. Mais dans l'état où j'étais, il n'y avait pas grands raisons qui me retenaient. J'ai dû trainer ma mère dans le bureau de mon médecin de famille, plus tard, pour être pris au sérieux sur certains détails. Mon médecin sait ce que j'ai mais pense que je me plains pour rien ou que je fais pas assez d'efforts. L'ignorance des gens(médecins y compris) sur ma maladie est

un des facteur qui a influencé cette journée particulière. J'ai la fibromyalgie. Ça fait plus de trois ans que je travaille pas. Je suis un homme de 29 ans, tsé... et ma mère en a 55 et a plus d'énergie et d'endurance que moi, encore à ce jour, malgré une certaine amélioration de mon état. Même mon père qui a eu droit à 5 pontages a encore la force de travailler.

Je crois être une des rares personnes à pouvoir consommer 2 cannes (473 ml) de Rockstar(boisson énergisante) en 1 heure et faire une sieste de 3 heures par la suite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)

Ma cousine s'est suicidé il y a maintenant 3 ans. Notre famille était déjà fragilisés par de nombreuses petites broutilles mais cet événement à juste faite exploser les faibles liens qui nous tenaient ensembles. Et ma mère s'en veut toujours de ne pas avoir pu empêcher/prédire que ça arrive. Et c'est arrivé un 14 mai, soit un journée avant celle de ma fête. Mon anniversaire qui n'en est plus vraiment un mais plutôt un rappel du décès de ma cousine et de mon grand-père 5 ans plus tôt.

Il n'y a pas grand chose qu'on peut faire pour prévenir ce genre de chose. C'est un ensemble d'évènements selon moi qui motive ce geste. Et quand on se retrouve dans cet état d'âme, on tente souvent de le cacher pour ne pas avoir à en parler. Pour éviter aussi de se faire dire des choses qu'on ne veut pas entendre comme "Il y en a des plus mal pris que toi" ou "Ça va passer" .

À tous ceux qui s'en veulent de ne pas l'avoir vu venir avant, cessez de vous en vouloir. Même les professionnels ne peuvent le prévenir.

Modifié par Le chasseur de stupidités
  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)
C'est arrivé en Février; lien avec la déprime saisonnière ou pas du tout ?

La déprime hivernale, pour moi, s'accompagne d'une augmentation significative de mes symptômes (douleurs, fatigue) à cause de la température. Je répondrai donc oui à ta question.

Modifié par Le chasseur de stupidités
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La fibromyalgie est un mal doublement sournois. Il n'y a pas si longtemps encore, on croyait que c'était la douleur et la fatigue chronique qui amenait l'individu vers la dépression, alors qu'on a découvert que le caractère neurologique était lié à des déficiences des neurotransmetteurs.

Es-tu suivi pour ta fibromyalgie?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Super.Jésus_*

Je suis curieux de voir s'il y a quelque chose après la mort.

Cependant, je ne suis pas pressé de le savoir, car il y a définitevement une vie avant la mort, et il me semble grandement plus intéressant de la vivre.

La mort étant la seule chose de finale et permanente dans la vie, il est ridicule de se suicider pour une raison temporaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La fibromyalgie est un mal doublement sournois. Il n'y a pas si longtemps encore, on croyait que c'était la douleur et la fatigue chronique qui amenait l'individu vers la dépression, alors qu'on a découvert que le caractère neurologique était lié à des déficiences des neurotransmetteurs.

Es-tu suivi pour ta fibromyalgie?

Belle recherche. :good:

Suivi par mon médecin de famille qui en sait moins que toi... :hein:

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La mort étant la seule chose de finale et permanente dans la vie, il est ridicule de se suicider pour une raison temporaire.

En ce qui me concerne, c'est à vie... Je te donne raison sur le caractère final de la mort, mais même si la raison est temporaire, il reste que le "feeling" ressenti dans ce genre de circonstance est carrément aveuglant. Même si ça te semble ridicule, ça ne veut pas dire que tu vas penser la même chose au moment de passer à l'action.

Les émotions fortes ont souvent tendances à prendre le dessus sur notre logique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Super.Jésus_*

Une vie, c'est long en tabarnak. Les choses ont le temps de changer des milliers de fois.

Les émotions fortes sont crées dans TON cerveau et TU peux les bâillonner et les harnacher comme bon te semble.

God damn, je devrais me partir une secte.

Quand la vie suck, trouve toi quelque chose d'awesome à faire, pis fait le.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les émotions fortes sont crées dans TON cerveau et TU peux les bâillonner et les harnacher comme bon te semble.

Tu iras dire ça aux bipolaires pour voir. Ou aux schizophrènes. Ou aux dépressifs. Ou à ceux qui ont des phobies. À force de bâillonner ses émotions, elles finiront éventuellement par déborder d'un côté ou de l'autre. Je pensais comme toi avant...

Et pour se trouver quelque chose d'awesome à faire comme tu dis, faut avoir un minimum de cash et de motivation.

Puis-je me permettre une question personnelle ? Sur quel élément de ton vécu te bases-tu pour dire que tu auras toujours le contrôle de tes émotions, peu importe les circonstances?

  • J'aime! 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu iras dire ça aux bipolaires pour voir. Ou aux schizophrènes. Ou aux dépressifs. Ou à ceux qui ont des phobies. À force de bâillonner ses émotions, elles finiront éventuellement par déborder d'un côté ou de l'autre. Je pensais comme toi avant...

Et pour se trouver quelque chose d'awesome à faire comme tu dis, faut avoir un minimum de cash et de motivation.

Puis-je me permettre une question personnelle ? Sur quel élément de ton vécu te bases-tu pour dire que tu auras toujours le contrôle de tes émotions, peu importe les circonstances?

Surement rien. Je te rappelle Super Jesus que le Stoïcisme est une utopie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hahahah, shut the fuck up ''Le chassuer des idées''

Ça existe pas la fucking déprime hivernale, arrête de chercher tes excuses à ta faiblesse.

Ben oui, tsé, l'hiver c'est trop F'N sombre et triste :-( Il faut s'acheter une lampe pour recréer la lumière du jour. Ça aide ben gros il parait!!!! Sinon c'est beaucoup trop dur, impossible de passer à travers.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours voulut me suicider...mais je me dit : Je veut crever mais j'atent que la vie me tue ! J'aime pas la vie. Ces tout!

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

hey pis ça l'air que ça la un lien avec les fins de sessions, parce que tsais c'est ben du stress pis toute.

J'ai toujours voulut me suicider...mais je me dit : Je veut crever mais j'atent que la vie me tue ! J'aime pas la vie. Ces tout!

Je peux faire la job pour toi

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours voulut me suicider...mais je me dit : Je veut crever mais j'atent que la vie me tue ! J'aime pas la vie. Ces tout!

ben oui mais regarde ton avatar, des MONSTRES. Demande-toi pas où tu prends ces idées-là.

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...