Aller au contenu
Medicated

Avons-nous une âme?

  

23 membres ont voté

  1. 1. Comment jugez-vous la performance de Lethe?

    • - Excellente!
      3
    • - Bonne.
      8
    • - Moyenne.
      6
    • - Médiocre.
      6
  2. 2. Comment jugez-vous la performance de Enfant Bâtard?

    • - Excellente!
      3
    • - Bonne.
      11
    • - Moyenne.
      6
    • - Médiocre.
      3
  3. 3. Le grand gagnant de ce débat?

    • - Lethe.
      12
    • - Enfant Bâtard.
      11


Déchet(s) recommandé(s)

Avons nous une âme? Non.

Laissez moi d'abord vous dire que trouver de l'information concrète pour prouver mon point fut beaucoup plus dure que prévu.

Je vais donc commenter ma façon de penser avec ce que j'en pense en tentant de vous prouver mon point.

Introduction :

Commençons par analyser les résultats des trois questions choisies par mon adversaire Lethe dans le sujet du choix des débats, vous allez comprendre vers où je m'en vais.

http://www.depotoir....dpost__p__20627

-Anti-religion/superstition en général (oui/non)

-Avons-nous une âme?(Oui/Non)

-Peine de mort (Pour/Contre)

Nous pouvons voir, avec ses résultats, qu'il s'agit sans aucun doute, d'une personne à tendances religieuses et conservatrices.

Je crois que croire en l'âme humaine est directement lié avec les croyances religieuses de la personne.

Depuis la nuit des temps, l'être humain a eu le besoin de se sentir protéger, de trouver une réponse à toutes leurs questions, même si celles-ci étaient farfelues. Ce sont de vieilles croyances qui ont continué leurs routes jusqu'à l'ère actuel.

L'âme humaine n'est rien de plus qu'un mythe, une façon de s'expliquer notre être, qui nous sommes.

Je crois que les personnes athées seront, pour la plus part, portés à ne pas croire en l'âme humaine.

------------

Selon les textes recueillis sur Wikipedia, la majorité de ceux ci nous offrent un lien direct avec la religien, la mythologie, et tout autre croyance du même genre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%82me

Voici quelques exemples :

L'âme, selon certains courants religieux et philosophiques, est le principe vital, immanent ou transcendant, de toute entité douée de vie, pour autant que ce principe puisse être distingué de la vie-même.

Dans le Christianisme

Pour le christianisme, l'âme est par contre marquée par le péché originel.

Selon les enseignements de l'Église catholique, l'âme est immortelle et survit à la mort du corps physique. Les catholiques disent qu'ils ont une âme immortelle et que le jugement après la mort fait en sorte qu'elle va au ciel, au purgatoire ou en enfer en attendant le jugement dernier, principalement en fonction du péché originel et des autres péchés mortels qu`ils ont commis pendant leur vie. Ils croient qu'ils vivent une seule fois mais que Jésus va revenir sur la terre et que les corps de tous les humains seront ressuscités et jugés pour une vie éternelle au ciel ou en enfer.

------------

Certaines croyances disent que l'âme humaine est immortelle, que lorsque nous mourrons, celle-ci ère sur la terre.

Si c'était vraiment le cas, imaginez le nombre d'âmes qui serait sur la terre, je vous laisse faire les calculs.

Je crois que c'est un peu comme croire aux fantômes, certains y croient vraiment, mais d'un point de vue scientifique, totalement enfantin.

Ce que nous voyons comme notre âme, est notre intelligence, notre savoir acquis, nos émotions, contrôllées par notre cerveau.

L'âme humaine est un exutoire pour ceux qui ont peur de la mort, un peu comme les personnes qui reposent leurs peurs sur le dos d'un "être" qu'ils aiment tant appeler Dieu.

Ma vision de l'être humain pourrait vous apparaître nihiliste, mais personnellement, je vois l'être humaine comme un réfrigérateur qui prend de l'âge et quand il n'est plus bon, tu le débranche et c'est finit, tout simplement.

Nous ne sommes que matière organique. Une matière organique complexe vous direz, mais absolument rien de magique.

Nous ne sommes que des molécules en action, comme n'importe quel autre objet, ou animal.

Croyez vous que les animaux aient une âme? Ou encore mieux, croyez vous que les plantes aient une âme?

Lorsqu'un humain meurt, rien d'invisible ne se détache de son corps, il meurt tout simplement. Nous ne sommes en rien plus spécial que les autres ensembles de molécules de cette planète.

Enfant Bâtard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'âme existe-elle? Oui.

Premièrement, si on observe bien, toutes les religions et la plupart des courants philosophiques appuient l'existence de l'âme. À ne pas confondre avec esprit.

La conscience de soi, du monde qui nous entoure, ne serait-ce pas une manifestation de l'âme? Contempler le monde et ses habitants, le pouvoir d'aller contre-nature ( car avouons-le; l'être humain est parmi les animaux celui qui va le plus contre la nature ), le pouvoir d'aimer, de se questionner, ne seraient-elles pas toutes des manifestations de l'âme humaine?

Croire en l'âme ne se limite pas qu'aux gens appartenant à une réligion; des philosophes, des athées peuvent croire aussi en l'âme (j'en connais plusieurs moi-même). Les tendances religieuses et conservatrices y jouent un rôle minime.

Deuxièment, la mort est un phénomène qui nous touchera tous, tôt ou tard. Les nihilistes pensent que rien n'a de sens. Or, la nature n'est que trop parfaite; elle ne crée jamais rien d'inutile. Pourquoi avoir la capacité de se questionner sur la mort et sur l'existence d'un au-delà si c'est inutile?

Aussi, on peut voir le fruit de l'imagination, des sentiments, de l'âme, dans la créativité du genre humain; les arts, l'architecture, la littérature, la musique, ne seraient-elle que des vagues fruits du hasard? Je ne le crois pas. Il y aurait donc autre chose que des cellules en jeu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premièrement, si on observe bien, toutes les religions et la plupart des courants philosophiques appuient l'existence de l'âme.

Tu démontre très bien ma première constatation ici. Généralement, la croyance de l'âme humaine est directement liée aux croyances religieuse des gens.

Des gens qui croient déjà aux fantômes, alors pour eux, l'âme humaine est une façon bien simple de donner un sens à leur intelligence.

C'est la façon facile de répondre aux questionnements humains sans vraiment s'attarder sur la question.

La conscience de soi, du monde qui nous entoure, neserait-ce pas une manifestation de l'âme? Contempler le monde et seshabitants, le pouvoir d'aller contre-nature ( car avouons-le; l'êtrehumain est parmi les animaux celui qui va le plus contre la nature ),le pouvoir d'aimer, de se questionner, ne seraient-elles pas toutes desmanifestations de l'âme humaine?

Selon toi, les émotions humaines sont directement liées à l'âme humaine?

Pourquoi toujours donner un sens non-scientifique à tout.

L'être humain est peut-être l'animal qui va le plus à contre nature, mais c'est aussi l'animal qui s'est le plus évolué.

Lorsqu'on parle d'évolution (terme anti-religieux), on parle de l'indicateur prédominant pour déterminer l'évolution de l'être humain au fils du temps. Cette intelligence nous a permis de raffiner nos sens, nos émotions.

Rien à voir avec une matière invisible qui tourne aux alentours de nous.

Ce sont des émotions, que nous avons développé avec le temps.

Ton raisonnement me fait voir la chose comme si pour toi l'être humain était supérieur à tout sur cette planète, dut au fait qu'ils ont des émotions.

Sache que malgré le fait que l'être humain soit l'animal le plus évolué sur cette terre, il reste l'animal qui s'adapte le moins bien aux changements. Nous ne somme pas supérieur, rien de nous est magique, nous avons simplement l'intelligence plus développé.

Croire en l'âme ne se limitepas qu'aux gens appartenant à une réligion; des philosophes, des athéespeuvent croire aussi en l'âme (j'en connais plusieurs moi-même). Lestendances religieuses et conservatrices y jouent un rôle minime.

Je doute que quelqu'un de complètement non religieux, ayant vraiment prit le temps de réfléchir à la question, ait des croyances positives vis à vis l'âme humaine.

Plusieurs personnes vont se dire athée pour le style, mais au fond, les croyances familiales dans lesquelles ils ont été élevé, rendent leur jugement erroné et ambiguë.

Deuxièment,la mort est un phénomène qui nous touchera tous, tôt ou tard. Lesnihilistes pensent que rien n'a de sens. Or, la nature n'est que tropparfaite; elle ne crée jamais rien d'inutile. Pourquoi avoir lacapacité de se questionner sur la mort et sur l'existence d'un au-delàsi c'est inutile?

Selon toi, la pluie c'est Dieu qui pleure? Le tonnerre, Dieu qui est fâché?

L'être humaine à toujours été un peuple craintif. À l'époque ou la science était quasi-inexistante ou bien extrêmement mal vue, l'être humain se sont des donner des raisons "logiques" concernant ses phénomènes naturels, dans le but d'apaiser leurs craintes.

Je vois la croyance en l'âme humaine du même oeil.

Aussi, on peut voir le fruit de l'imagination,des sentiments, de l'âme, dans la créativité du genre humain; les arts,l'architecture, la littérature, la musique, ne seraient-elle que desvagues fruits du hasard? Je ne le crois pas. Il y aurait donc autrechose que des cellules en jeu.

L'imagination, comme tout autre caractéristique de l'être humaine, se développe avec le temps et l'acharnement. Tu me diras sans doute que certain l'ont plus facilement que d'autre. Je te dirai que ça n'a rien à voir avec l'âme humaine, simplement il y a des gens plus intelligent que d'autres, il y a des gens plus beau que d'autres, etc etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Scusez, j'veux pas détruire les croyances de personne la. Mais ce qu'on appelle "l'âme" c'est juste un synonyme de conscience. Les plantes et les insectes n'ont pas de conscience (donc pas d'âme). Je ne suis pas tout à fait sur pour les animaux. On dirait que certains animaux plus intelligents ont une certaine conscience mais pas d'autres.

C'est qu'avant on comprenait pas trop le principe de la conscience ni comment fonctionne le cerveau. Alors on a inventé un mot pour désigner ce qui fait que l'humain n'est pas un animal. La capacité de raisonner, aimer, faire la moral et d'être libre etc. L'imagination et les sentiments comme l'a dit Lethe. Mais c'est le cerveau ca. La conscience. Ce n'est absolument rien de divin.

Dommage que la conscience humaine s'illusionne l'autonomie et la liberté. Ca aurait pu être nice d'être vraiment supérieur aux animaux.

Yen a qui pense vraiment qu'on a tous un petit bonhomme bleu à l'intérieur de chaqun de nous qui va sortir de notre corps tout habillé et qui va s'envoler au paradis. Sti qui fume trop de pot sérieux.

Désolé Lethe, mais l'humain est un organisme, un nuage d'atomes et un système complexe. T'as juste pas idée à quel point c'est complexe. T'as juste des milliards d'entités qui intéragissent entre elles par reflexe et en réaction à des stimulis extérieur. Et la partie "conscience" du cerveau est la pour mettre de l'ordre si on veut. C'est pourquoi l'humain est convaincu qu'il décide de tout alors qu'en fait la conscience ne fait que filtrer et diriger la circulation du corps. cellules, neurones, hormones, electrons etc. Et ces parties circulent et réagissent indépendamment des choix que l'on fait. Faudrait que je retrouve l'article et l'expérience qu'ils ont fait un moment donné. Damn, je m'en souviens plus c'était quoi..

L'imagination, comme tout autre caractéristique de l'être humaine, se développe avec le temps et l'acharnement.

Alors pourquoi est-ce que les enfants ont plus d'imagination que les adultes?

Pourquoi avoir la capacité de se questionner sur la mort et sur l'existence d'un au-delà si c'est inutile?

Cet argument est juste ridicule. C'est comme dire: "Pourquoi avoir la capacité de tuer et voler si c'est mal et interdit?" On dirait une grand mère qui dit: "Ben weyons toé, comment ca s'fait que le ciel est bleu pis que les pommes poussent dans les arbres pis toute? C'est clair que c'est Dieu qui créé toute ca! Tu viendra pas me faire à croire que ya une explication rationnelle pis scientifique la dessus toé."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah, c'est un fait que les enfants ont beaucoup d'imagination, non? Je pensais pas devoir trouver une source pour venir appuyer ca. C'est pas toujours vrai qu'ils ont plus d'imagination que les adultes. Mais forcé de constater que beaucoup perde cette faculté et non "en gagne" comme semblait le dire Enfant Bâtard. Selon ses dires, on vient au monde sans aucune imagination puis avec le temps ont développe la capacité à imaginer et inventer des trucs.

Moi mon point était seulement qu'un enfant de 6 ans peut avoir autant sinon plus d'imagination qu'un adulte de 48 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Principe susceptible d'animer la matière, c'est-à-dire de lui conférer la bie.

Tel est le point de vue d'Aristote qui distingue

l'âme végétative commune à tous les vivants

et assurant les fonctions vitales de base, l'âme

sensitive qui produit la sensation et la sensibilité

chez l'homme et les animaux, et enfin l'âme

raisonnable, principe de la pensée chez l'homme.

Avec Descartes, l'âme raisonnable subsiste seule

sous le nom de substance pensante - les autres

parties de l'âme étant réduite à l'activité corporelle -

ce qui aboutit à une séparation radicale de l'âme et du

corps ( dualisme ).

Certaines philosophies ( stoïcisme, Schelling ) admettent

la notion d'âme du monde ou principe de vie et d'unité

de l'Univers, de la même manière que l'âme individuelle

par rapport au corps.

En psychologie, le terme d'âme - synonyme de conscience

ou d'esprit - est parfois employé pour désigner l'ensemble

des faits psychiques observables. Signalons que la psychanalyse

de Jung reprend les deux notions latines anima ( souffle vital )

et animus ( pensée, esprit ) pour en faire dans l'inconscient les

archétypes complémentaires de la masculinité et de la féminité.

Alors, de quelle âme on parle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu démontre très bien ma première constatation ici. Généralement, la croyance de l'âme humaine est directement liée aux croyances religieuse des gens.

Des gens qui croient déjà aux fantômes, alors pour eux, l'âme humaine est une façon bien simple de donner un sens à leur intelligence.

C'est la façon facile de répondre aux questionnements humains sans vraiment s'attarder sur la question.

Parce que toi t'as une meilleure réponse? Les philosophes se sont attardés sur la question pendant des milliers d'années; et pourtant la plupart des courants philosophiques appuient l'existence de l'âme.

Selon toi, les émotions humaines sont directement liées à l'âme humaine? Est-ce que tu parles des émotions telles que la jalousie, l'attachement, le désir, la tristesse, la colère? Si c'est le cas, ma réponse est non. Si tu parles d'Amour, le vrai, alors oui.

Pourquoi toujours donner un sens non-scientifique à tout. Peut-être parce que la science ne peut tout expliquer? Pourquoi jouer aux scientistes tout le temps?

L'être humain est peut-être l'animal qui va le plus à contre nature, mais c'est aussi l'animal qui s'est le plus évolué. Pourtant, biologiquement, c'est pas fort fort...

Lorsqu'on parle d'évolution (terme anti-religieux)Quel est le sous-entendu ici? Je peux très bien croire en dieu et accepter le fait de l'évolution. Il y a une limite entre la foi et l'imbécilité., on parle de l'indicateur prédominant pour déterminer l'évolution de l'être humain au fils du temps. Cette intelligence nous a permis de raffiner nos sens, nos émotions.

Rien à voir avec une matière invisible qui tourne aux alentours de nous.1- Je n'ai pas parlé de matière invisible tournant autour de nous, j'ai parlé d'essence en nous.

Ce sont des émotions, que nous avons développé avec le temps. Si elles suivent la théorie de l'évolution, qui est supposée rendre l'espèce plus forte et endurante avec le temps, alors pourquoi certaines émotions aboutiraient-elles à des comportements pas très conservateurs? Suicide, meurtre, sacifice...

Ton raisonnement me fait voir la chose comme si pour toi l'être humain était supérieur à tout sur cette planète, dut au fait qu'ils ont des émotions. Je n'ai jamais dit que l'être humain était supérieur. Par contre je sous-entends qu'il est différent. Et aussi je n'ai pas dit qu'il était le seul à avoir des émotions.

Sache que malgré le fait que l'être humain soit l'animal le plus évolué sur cette terre, il reste l'animal qui s'adapte le moins bien aux changementsÈre glaciale?. Nous ne somme pas supérieur, rien de nous est magique Qui a parlé de magie? Belle tendance à tourner tout en ridicule..., nous avons simplement l'intelligence plus développé.

Je doute que quelqu'un de complètement non religieux, ayant vraiment prit le temps de réfléchir à la question, ait des croyances positives vis à vis l'âme humaine. Et pourtant, il y a aussi des philantropes parmi les athées, tout comme il peut avoir des misanthropes parmi les réligieux, rien n'est totalement blanc ou noir.

Plusieurs personnes vont se dire athée pour le style, mais au fond, les croyances familiales dans lesquelles ils ont été élevé, rendent leur jugement erroné et ambiguë.Oh, parce que tu juges l'éducation des gens, en la généralisant, sans la connaître?

Selon toi, la pluie c'est Dieu qui pleure? Le tonnerre, Dieu qui est fâché?Bel argument mon grand

L'être humaine à toujours été un peuple craintif. À l'époque ou la science était quasi-inexistante ou bien extrêmement mal vue, l'être humain se sont des donner des raisons "logiques" concernant ses phénomènes naturels, dans le but d'apaiser leurs craintes.

Je vois la croyance en l'âme humaine du même oeil.Je sais pas pour toi, mais je crois qu'il y a une différence entre Zeus et la complexité de la conscience de l'être humain.

L'imagination, comme tout autre caractéristique de l'être humaine, se développe avec le temps et l'acharnement. Tu me diras sans doute que certain l'ont plus facilement que d'autre. Je te dirai que ça n'a rien à voir avec l'âme humaine, simplement il y a des gens plus intelligent que d'autres, il y a des gens plus beau que d'autres, etc etc.

Comme Permerga l'a dit, explique-moi alors pourquoi les enfants ont une imagination plus fertile que les adultes? Selon ton affirmation, ce devrait être l'inverse, non?

Et avant tu comparais l'être humain à un réfrigérateur; dis-moi, est-ce que ledit réfrigerateur a la capacité de créer?

http://www.youtube.com/watch?v=sE-sS_1JQZI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'aucun des débatteurs n'a apporté une argumentation suffisament structurée, mais les idées d'Enfant Bâtard sont celles que je défends avec ce que je pense être des arguments un peu plus étayés.

L'étude poussée de la biologie arrive à dissiper tous les mythes sur lesquelles se fonde l'existence de l'âme comme substance au-delà du corps, peu importe sa forme (dualiste ou autres). Je vais critiquer quelques affirmations de Lethe, car son argumentation est basée sur un anthropocentrisme sophistique des plus éclatants.

Premièrement, si on observe bien, toutes les religions et la plupart des courants philosophiques appuient l'existence de l'âme. À ne pas confondre avec esprit.

Tu as raison ici qu'il ne faut pas confondre âme et esprit. L'esprit est au cerveau (système nerveux complet en fait) ce que la respiration est au poumon. C'est un fonction. Ton affirmation quant à l'appui de l'existence de l'âme dans la philosophie ne peut servir d'argument, car non seulement s'agit-il d'un procédé sophistique, mais aussi la philosophie occidentale moderne, depuis Nietzsche, a majoritairement écarté l'âme de ses théories.

La conscience de soi, du monde qui nous entoure, ne serait-ce pas une manifestation de l'âme? Contempler le monde et ses habitants, le pouvoir d'aller contre-nature ( car avouons-le; l'être humain est parmi les animaux celui qui va le plus contre la nature ), le pouvoir d'aimer, de se questionner, ne seraient-elles pas toutes des manifestations de l'âme humaine?[/quote]

Non. La conscience est un phénomène dont la compréhension est en plein essor présentement. Plusieurs neuro-biologistes et médecins s'y sont penchés et ont émis des théorie pouvant globalement expliquer les comprotements dont tu parles. La conscience n'est rien de moins qu'une évolution adaptative. L'aparition d'une conscience primaire (celle qu'ont certains animaux) a favorisé l'adaptation à de nombreux environnement et, de ce coup, favorisé la transmission d'un patrimoine génétique par sélection naturelle. La mémoire apparaît en même temps que cette conscience, car la hiérarchisation de valeurs dans une mémoire à long terme permet des comportements plus adaptés à des environnements "conceptualisés" inconsciemment. Je pourrais t'en parler pendant un livre, mais disons que la conscience primaire est le "présent remémoré" et qu'elle offre un avantrage adaptatif. L'homme a une conscience complexe en plus de cette conscience primaire. Elle est caratérisé par une syntaxe (le langage) et par la métacognition. Son mécanisme est la sélection des groupes neuronaux par boucles réentrantes. Je voudrais juste te montrer que tu prétends beaucoup de choses sans avoir une bonne connaissance des enjeux et de la complexité du cerveau humain (l'objet le plsu complexe sur terre).

De plus, le "pouvoir d'aller contre-nature", je ne sais pas ce que c'est. Les comportements des hommes sont sous-tendus par leur cerveau et je ne vois pas en quoi cela va "contre-nautre". Il me semble que la transmission de son patrimoine génétique va de bon train et qu'il s'adapte à des environnements d'une façon exceptionnelle (il adapte l'environnement à lui òu il innove technologiquement). Cela correspond aux mécanismes de l'évolution et c'est très naturel.

Le pouvoir de se questionner émane de la métacognition et de la syntaxe. Nous avons une possibilité biologique d'intérogation que les autres animaux n'ont pas. Le pouvoir d'aimer est, comme je l'ai expliqué de nombreuses fois sur le forum, dû à la présence de phényléthylamine dans le cerveau et constitue une récompense pour un comportement favorisant la transmission du patrimoine génétique. L'amour qui n'Est pas diriger vers une membre du sexe opposé (amour de l,art, d'un ami, d'un parent, etc.) est le résultat d'une adaptation qui a permis à des animaux d'évoluer de façon fulgurante: la société. Des comportements sociaux favorisent la survie d'un individu (chimpanzés, humains, etc.).

Aussi, on peut voir le fruit de l'imagination, des sentiments, de l'âme, dans la créativité du genre humain; les arts, l'architecture, la littérature, la musique, ne seraient-elle que des vagues fruits du hasard? Je ne le crois pas. Il y aurait donc autre chose que des cellules en jeu.

Cet argument est complètement bidon. Ta simple croyance qui n'est appuyé par rien ne peut tenir lieu d'argument en faveur de l'âme. Les chimpanzés ont également une culture technologique et cullinaire qu'ils se transmettent, au sein d'un groupe, de générations en générations. La culture propose un avantage adaptatif évident et permet de transformer les environnements et la technologie permettant de mieux y vivre. L'argument "c'est trop beau pour être le fruit des cellules" est un sophisme des plus extraordinaires.

Parce que toi t'as une meilleure réponse? Les philosophes se sont attardés sur la question pendant des milliers d'années; et pourtant la plupart des courants philosophiques appuient l'existence de l'âme.

Les avancées en neurobiologie sont réellement ce qui discrédite les mythes sur l'âme.

Est-ce que tu parles des émotions telles que la jalousie, l'attachement, le désir, la tristesse, la colère? Si c'est le cas, ma réponse est non. Si tu parles d'Amour, le vrai, alors oui.

J'avais cette discussion avec une amie hier. Le vrai Amour! Il possible de comprendre globalement le phénomène de l'amour. Il s'agit bel et bien d'un phénomène physique. Bien sûr, il serait plus "plaisant" pour l'homme que son amour, son identité, son bien, etc. soit au-delà de la matière, au-delà du cerveau, mais il n'en est rien car nous connaissons les fondements biologiques derrières ces phénomènes. Ont été identifiés les neurotrasnmetteurs repsonsables du sentiment amoureux, la zone cérébrale responsable de la morale, etc. Ton affirmation relÈve d'un orgueil mal placé. La dépression a un fonctionnement similaire à l'amour (chimiquement, c'est le faible niveau de sérotonine dans le cerveau contrairement à la forte concentration de phényléthylamine pour l'amour; mais je parle du point commun qu'il s'agit d'un jeu de concentration de substances chimiques) et personne ne parle de la Grande Dépression, de la Vraie dépression, car l'amour est positif et l'illusion qu'il soit transcendant et exceptionnel est alléchante.

Peut-être parce que la science ne peut tout expliquer? Pourquoi jouer aux scientistes tout le temps?

La science ne peut pas explique le "pourquoi" des choses, mais bien le "comment". Cependant, le "comment" peut nous aider à défaire certaines illusions dans nos "pourquoi". Ce que la science sait faire, c'est t'expliquer comment la matière devient conscience, comment la matière devient amour, etc.

L'être humain est peut-être l'animal qui va le plus à contre nature, mais c'est aussi l'animal qui s'est le plus évolué. Pourtant, biologiquement, c'est pas fort fort...

WTF? L'humain est sans contredit l'objet le plus complexes sur la Terre. Biologiquement, il est l'animnal le plus complexe et l'animal qui possède les capacités adaptatives les plus grandes.

En somme, je crois qu'un certain manque de connaissances te guide vers une explication du mystère éronnée. Je crois aussi que ma vision est plus lucide, mais moins agréable, car elle n'apporte pas de justification de l'espèce humaine, mais seulement un mécanisme et je crois que le sens de tout ça, soit n'existe pas, soit est inaccessible à l'homme, ce qui revient au même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De un; je n'ai jamais prétendu savoir le comment; je ne fais que demander le pourquoi. C'est là le principe même de la philosophie.

L'humain, sans ses inventions, n'a rien d'un animal évolué: pas de griffes, pas de vitesse, pas de fourrure, faible résistance aux maladies, etc. Oui, il est complexe à cause de son cerveau. Mais n'est-ce pas curieux que ce soit l'animal qui dépend le plus de son savoir?

Quand je parlais de création, je ne parlais pas de simples techniques culinaires des chimpanzés. Je parlais d'Art. D'Art profond, qui veut dire quelque chose, qui transmet des émotions. Pourquoi l'humain cherche-t-il à comprendre son univers et à transmettre ses émotions? L'Amour et le Bien, qui ne sont qu'un seul finalement ( je parle ici de l'amour pur; celui qui est la lumière; qui amène vers le sacrifice de soi ). Je parle de paix intérieure.

Tu ne trouves pas anti-naturelle la compassion? Tu ne trouves pas anti-naturel le comportement que les humains ont de faire des choses essentiellement inutiles? Quel est ce besoin que les humains ont de lire, écouter de la musique, de contempler, de se questionner? Ce ne sont pas des besoins biologiques primaires...

Oui, je manque peut-être des ressources dans la psychologie et dans la néurobiologie, mais je crois fermement en l'existence de l'âme; pas le petit bonhomme bleu qui s'échappe une fois qu'on crève, non, je parle de quelque chose plus grand.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas voulu partir en guerre avec qui que ce soit en débattant sur le sujet. J'ai vu ça comme un jeu. Dans les trois sujets que j'ai choisi, on m'a donné celui sur lequel il est le plus dure de montrer des informations concrètes et des chiffres. Mes textes non pas été les plus détaillés, mais sachez que je me suis surtout inspiré de mes croyances et de mon éducation. Je ne crois pas en Dieu, je ne crois pas aux êtres supérieur, et pour moi, un âme, c'est un peu comme un être invisible en nous. Je suis quelqu'un qui croit en la science.

La question était à la base un peu ambiguë.

L'âme peu être perçut comme un tout invisible qui fait notre personnalité. (Contre)

Dire qu'il y a un âme dans une pièce musicale, je serais porté à dire pour, parce que je vois cette affirmation comme si "l'âme" de la pièce était en fait les émotions qui en ressortent.

Certaines croyances vis à vis l'âme disent que celle-ci disparait à notre mort, d'autre disent que celle-ci reste sur la terre.

C'est plusieurs façon de voir la chose sur lesquelles ont peut réfléchir.

Par contre, mon choix est fait, je ne crois pas en la magie. Nous sommes science et nous le resteront. Rien ne se crée, rien en se perd.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, vous vous êtes donnés chacun vos trois répliques? Confirmer les deux et ensuite les juges analysent vos textes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, vous vous êtes donnés chacun vos trois répliques? Confirmer les deux et ensuite les juges analysent vos textes.

Oui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bon, merci. Sujet ouvert à tous. Les juges vont éventuellement analyser vos textes et déterminer un gagnant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

C'est bon, merci. Sujet ouvert à tous. Les juges vont éventuellement analyser vos textes et déterminer un gagnant.

C'est bon de l'apprendre...

Modifié par Docteur G

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×