Aller au contenu
e028182

Comment j'ai appris à aimer Gatineau

Déchet(s) recommandé(s)

Finalement Gatineau c'est une belle ville,

  • Les gens sont terre-à-terre, pas des snobs comme à Montréal.
  • Il n'y a pas d'étalement urbain extrême ainsi que du traffic partout et infini. Par conséquent, les automobilistes sont aussi moins agressif sur la route.
  • Beaucoup de belle nature facile d'accès et abordable.
  • Quand je parle à un anglais j'ai pas l'impression qu'il me déteste.

J'avoue qu'à priori Gatineau c'est assez laid, il n'y a pas l'aisance (financière) du 450 de Montréal, il n'y a pas la belle architecture du Vieux-Québec ou la culture du Plateau. Cependant, juste le fait que la population ne soit pas désagréable change tout. Aussi ça fait bizarre à admettre en tant que souverainiste, mais je passe beaucoup de temps à Ottawa et je trouve que l'ontarien moyen est moins épais et moins rude que le québécois moyen. 

En passant, si vous n'avez pas deviné je viens de Montréal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gatineau a son petit charme une fois qu'on s'y adapte.

J'admet avoir mit beaucoup de temps à apprécier la ville elle-même. Les gens que j'y ai rencontré sont cools et les ontariens sont plus faciles d'approche qu'on peut penser (parce que dans ma tête de fille de l'Est, les anglais ne parlaient pas aux français et vice versa. Il n'y avait que la guerre de possible).

Je crois qu'un des éléments qui m'a le plus aidé à apprécier cet endroit est le Parc de la Gatineau avec ses sentiers ouverts l'été (Mont King, Belvédères Huron et Champlain, les ruines Carbine Willson). Ce gros espace vert te fait rapidement oublier que la ville t'accueil alors que t'es à peine sorti de la zone du Parc.

 

Bref, après 9 ans, c'est pas si mal comme endroit. J'donne une note de 5/7 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Sans te viser e02 (tu ne fais qu'introduire le sujet), j'dois dire que je comprends pas comment on peut aimer une ville parce que c'est facile de la quitter. Dans ce cas, pas mal toutes les villes hors Montréal feraient la job, au Québec. Pour moi, c'est pas vraiment aimer la ville de n'y chercher qu'une façon de la fuir rapidement. Au contraire.

"J'aime tellement Québec/Sherbrooke/Gatineau ! Tsé, ce qui est le mieux ici, c'est qu'on peut rapidement la quitter. Pour aller dans la nature."

- La majorité du monde qui m'ont parlé de Québec depuis que j'y suis.

C'est la principale qualité qu'on me sort quand on me parle de Québec. C'est plate. Fuir la ville comme ça n'aide pas à y améliorer sa qualité de vie, que ce soit en y apportant de sa présence, de ses activités, ou en y apportant un signal que, au fond, tu veux y vivre et tu veux que les responsables, aka les élus, agissent en ce sens. Au lieu de construire des routes pour la fuir et des maisons si éloignée de la vie commune.

Modifié par Le Singe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue que ça doit être pas mal mort dans un quartier si tout le monde est parti au chalet la fin de semaine. En ce sens, c'est mieux une ville qui est assez intéressante pour garder ses résidents. Cependant, tu ne croirais pas comment un chalet, ou aller en nature, aide a décrocher, en particulier du travail. Pour quelqu'un de pas mal investit dans sa job c'est difficile concentrer ses pensés ailleurs en deux jours et quitter la ville pour un endroit isolé en nature aide beaucoup, surtout si je n'ai pas à conduire 3h30 sur la 15 nord pour y aller. Si je restes dans la ville ça ne marche pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!

×