Aller au contenu

The Kids are altright today


Déchet(s) recommandé(s)

Il y a 17 heures, Teenage Spider Queen a dit :

J'ai pas ete claire. Je me moque de savoir quel pays connait le plus de tueries de masse, je veux savoir pourquoi les USA, compare a des pays avec un gouvernement et un niveau de vie similaire, en connait autant et pourquoi ils n'ont pas l'air d'arriver a l'endiguer, la ou l'Australie, s'est montre exemplaire la meme annee qui a suivi son mass shooting le plus brutal. 

je ne suis pas certaine que l'Australie et les États-Unis ont "un gouvernement et un niveau de vie similaire" huhuhu. mais bon, passons.

t'as juste rarement un sujet aussi divisé dans la population aux États-Unis, avec la moitié qui veut une législation plus stricte sur la possession d'armes à feu et l'autre moitié qui n'en veut pas. aucun consensus dans la population équivaut à aucun capital politique à se sortir du statu quo. j'imagine qu'en Australie, comme au Canada, la population n'est pas aussi divisée sur le sujet.

par exemple, la semaine dernière quand Trudeau a annoncé l'interdiction d'achat des armes de poing, il n'y a pas eu de tollé qui s'en est suivi. il n'y a eu que quelques dissidences provenant de petits groupes pro-armes, et dont le poids politique n'est aucunement significatif. alors c'est juste plus facile de passer ce genre de législation quand la dissidence est peu présente et ne fait pas le poids.

aux États-Unis, tu as des gros lobby pro-armes dont le NRA, un organisme historiquement financé et appuyé par d'anciens présidents, hommes d'affaires et politiciens, personnalités publiques et entreprises de grande envergure. juste pour le NRA, le budget annuel pour opérer est de 400 millions, bruh. pas du tout la même game. 

en bref c'est pas mal ça.

vive les États-Unis ! :madame_fabuleuse:

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si tu veux une piste de réflexion, tu peux lire cet article. J'ai pris le premier lien que j'ai trouvé, c'est du Slate désolé, pas le temps de creuser plus. Mais c'est tiré d'une analyse scientifique dont j'avais entendu parler il y a plusieurs années, l'article d'origine doit pouvoir se retrouver.

En synthèse, la schizophrénie peut provoquer l'apparition de "voix intérieures". Ce qui est intéressant c'est qu'en Inde et en Afrique ces voix sont décrites par les sujets comme "positives" et "bienveillantes" tandis qu'en Occident et plus particulièrement aux USA, elles sont décrites comme "hostiles". 

Il y a quelque chose à analyser la dedans je pense, qui a rapport avec le sujet. 

En première intention j'aurais blâmé deux phénomènes pour les USA :

- La violence sociale : compétition à tous les étages, bullying à l'école, absence de sécurité sociale, qui pourrait détruire psychologiquement les individus faibles ;

- Dislocation du tissu social et surtout familial, atomisation de la société vers des individus de plus en plus seuls, là où un cercle familial fort et soudé permet soit d'apporter du soutien à l'individu avant qu'il ne passe à l'acte, soit de le connaître suffisamment pour détecter le passage à l'acte et l'en empêcher. Tandis qu'une société atomisée autorise les individus fragiles à s'isoler dans une situation subjective qui empire, sans que personne ne s'en inquiète jusqu'à ce qu'il soit trop tard. 

 

Intuitivement ce sont les deux pistes qui me viennent à l'esprit : atomisation de la société dans un contexte de forte violence sociale.

 

 

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Ecce Homo a dit :

je ne suis pas certaine que l'Australie et les États-Unis ont "un gouvernement et un niveau de vie similaire" huhuhu. mais bon, passons.

t'as juste rarement un sujet aussi divisé dans la population aux États-Unis, avec la moitié qui veut une législation plus stricte sur la possession d'armes à feu et l'autre moitié qui n'en veut pas. aucun consensus dans la population équivaut à aucun capital politique à se sortir du statu quo. j'imagine qu'en Australie, comme au Canada, la population n'est pas aussi divisée sur le sujet.

par exemple, la semaine dernière quand Trudeau a annoncé l'interdiction d'achat des armes de poing, il n'y a pas eu de tollé qui s'en est suivi. il n'y a eu que quelques dissidences provenant de petits groupes pro-armes, et dont le poids politique n'est aucunement significatif. alors c'est juste plus facile de passer ce genre de législation quand la dissidence est peu présente et ne fait pas le poids.

aux États-Unis, tu as des gros lobby pro-armes dont le NRA, un organisme historiquement financé et appuyé par d'anciens présidents, hommes d'affaires et politiciens, personnalités publiques et entreprises de grande envergure. juste pour le NRA, le budget annuel pour opérer est de 400 millions, bruh. pas du tout la même game. 

en bref c'est pas mal ça.

vive les États-Unis ! :madame_fabuleuse:

Ouais, c'est basiquement ce que j'ai déjà dit. eJ comprend bien l'impact politique et financier des lobbies, c'est pas la première fois que j'en parle ici. 

Il y a 3 heures, BeauRouge a dit :

La violence sociale : compétition à tous les étages, bullying à l'école, absence de sécurité sociale, qui pourrait détruire psychologiquement les individus faibles ;

- Dislocation du tissu social et surtout familial, atomisation de la société vers des individus de plus en plus seuls, là où un cercle familial fort et soudé permet soit d'apporter du soutien à l'individu avant qu'il ne passe à l'acte, soit de le connaître suffisamment pour détecter le passage à l'acte et l'en empêcher. Tandis qu'une société atomisée autorise les individus fragiles à s'isoler dans une situation subjective qui empire, sans que personne ne s'en inquiète jusqu'à

Deux phenonemes qui ne sont pas propres aux USA. Je cherche LE facteur qui distingue la violence americaine des autres pays. Si il en existe une. 

 

Anyway.

Il y a 4 heures, Ecce Homo a dit :

je ne suis pas certaine que l'Australie et les États-Unis ont "un gouvernement et un niveau de vie similaire" huhuhu. mais bon, passons.

Certainement plus que la Chine mais je ne vais pas faire d'effort d'approfondissement ici, c'est pas comme si je m'attendais a avoir la reponse a ce probleme sur le dep. :owelp:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)
Il y a 4 heures, Teenage Spider Queen a dit :

Deux phenonemes qui ne sont pas propres aux USA. Je cherche LE facteur qui distingue la violence americaine des autres pays. Si il en existe une. 

Pour la violence sociale j'ai bien l'impression quand même que les USA sont à un degré supérieur aux autres pays, le principe de compétition est poussé à son paroxysme, à ma connaissance c'est l'endroit au monde où c'est le plus prononcé dans la société. 

Après, si je ne me plante pas, la question que tu te poses est celle que s'est posée Michael Moore dans Bowling for Columbine, je ne sais pas si tu l'as vu. Il établit notamment une comparaison entre USA et Canada pour comprendre les raisons des tueries de masses aux USA spécifiquement, si tu ne l'as pas vu ça peut valoir le coup d'y jeter un œil, tu pourrais y trouver des idées. 

 

edit : et en SF il y a un roman incroyable, "Tous a Zanzibar" de John Brunner, écrit en 68 et qui décrit le monde des années 2010. Brunner avait anticipé l'apparition des tueries de masses, il appelait ça des "amocheurs" en rapport avec la notion d'Amok

De mémoire, c'était la surpopulation et la pression sociale qui créait les amocheurs. C'est un bouquin génial (au sens littéral du terme), là aussi tu pourrais y trouver quelques idées. 

Modifié par BeauRouge
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens de finir un podcast qui (en 9 parties quand meme) explique tres bien le sujet. :monopoly2:

Oh et merci, Rouge, jamais entendu parler de Moore, de Columbine ou du mot Amok avant ton message, tres enrichissant. 

  • ... 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)

Pfff rendez service qu'ils disaient :felixthecat-lol:

Mais tant mieux si tu connais Brunner, Zanzibar est vraiment exceptionnel. 

En synthèse des 9 parties ça a donné quoi comme idées, le podcast ? Le sujet m'intrigue aussi.

 

 

Édit : il y a une façon de corriger les fautes d'orthographes ou les erreurs de syntaxe dans les messages postés sans que ça affiche le bandeau "message modifié" en dessous ?

Modifié par BeauRouge
  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 37 minutes, BeauRouge a dit :

il y a une façon de corriger les fautes d'orthographes ou les erreurs de syntaxe dans les messages postés sans que ça affiche le bandeau "message modifié" en dessous ?

Il faudrait obtenir le statut d’éboueur syndiqué moyennant une contribution modique de (je crois, pas sûre) 15$ CAD ou encore tu pourrais contacter l’administrateur @xdrox directement ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Ecce Homo a dit :

Il faudrait obtenir le statut d’éboueur syndiqué moyennant une contribution modique de (je crois, pas sûre) 15$ CAD ou encore tu pourrais contacter l’administrateur @xdrox directement ? 

Est ce que tu peux t'abstenir de profiter de la naivete des nouveaux pour satisfaire ton humour pueril ? :zoidberg:la derniere fois, le mec a vraiment adopte la chevre. Elle vit encore chez lui.

Bref, @BeauRouge, il te suffit de me faire un virement paypal. On peut negocier les tarifs si tu veux. La feet pic est offerte a tout nouvel adherent. Go DM.

.

Blague a part, je vais faire l'effort de repondre serieusement mais c'est simplement parce que je suis d'astreinte ce soir et rien de mieux a foutre. :hitchcock-clap:

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 53 minutes, Teenage Spider Queen a dit :

Blague a part, je vais faire l'effort de repondre serieusement mais c'est simplement parce que je suis d'astreinte ce soir et rien de mieux a foutre. :hitchcock-clap:

 

OK ministre. :vache-qui-rit2:

  • J'aime! 1
  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, Ecce Homo a dit :

OK ministre. :vache-qui-rit2:

Juste une esclave. :soclose: Mais pour certains, une vie de servitude n'est ni une honte, ni une insulte.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, BeauRouge a dit :

Pfff rendez service qu'ils disaient :felixthecat-lol:

Mais tant mieux si tu connais Brunner, Zanzibar est vraiment exceptionnel. 

En synthèse des 9 parties ça a donné quoi comme idées, le podcast ? Le sujet m'intrigue aussi.

 

 

Édit : il y a une façon de corriger les fautes d'orthographes ou les erreurs de syntaxe dans les messages postés sans que ça affiche le bandeau "message modifié" en dessous ?

T'as pas rendu service, juste enumerer des lieux communs et fait le name dropping d'un auteur de SF mondialement reconnu, de son livre qui a gagne un prestigieux prix de litterature de SF et qui a inspire quantite d'oeuvres. T'es pas le seul a lire de la science fiction, ici. 

La surpopulation ? Pour commencer, les USA ne sont pas un pays surpeuple mais passons. Prenons la ville la  peuple: New York, ce n'est pas elle qui a le plus de mass shooting pour autant, loin de la. 

Pression sociale ? Des tas des pays ont une pression sociale bien plus importante, pour le travail, mariage, les etudes sans pour autant voir une croissance de violence mais restons en aux USA. Le profil des tueurs de masse est varie, classe sociale, ethnie, religion, etc. Les communautes ou la pression sociale (socio economique, academique etc)  est la plus forte ne sont pas ceux qui commetent le plus de mass shooting. Entre le tireur de Las Vegas en 2017 (un blanc millionaire marie) et le tireur de Sandy Hook, il y a un monde. Encore une fois, ca suffit pas a l'expliquer. La fiction, c'est bien pour tirer de l'inspiration, pas pour expliquer des phenomenes culturelles et sociaux mais tu fais ce que tu veux. 

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Évidemment que ce n'est pas une explication sociologique, c'est l'imagination d'un type qui a anticipé le phénomène trente ans à l'avance à aucun moment t'auras les causes réelles dedans. Mais n'empêche qu'il a vu venir le coup à l'avance, donc possiblement... de l'inspiration, oui.

Citation

Les communautes ou la pression sociale (socio economique, academique etc)  est la plus forte ne sont pas ceux qui commetent le plus de mass shooting.

Est ce qu'un noir a déjà commis un mass shooting ? Si la réponse est non, il y a peut être déjà le début d'une piste. 

Le podcast a donné quoi ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, BeauRouge a dit :

Est ce qu'un noir a déjà commis un mass shooting

Plusieurs en fait (si tu parles de la population afro-americaines) Mais les pressions sociales fortes sont plus presentes chez les immigres de generation recente. 

 

Il y a 2 heures, BeauRouge a dit :

Le podcast a donné quoi ? 

Interessant, d'un point de vue generale mais son commentateur est un fumier. Donc je vais le scrap de mes sources. Je veux bien etre problematique et anti pc mais pas de plateforme pour les connards. 

Du coup, je te recommande l'excellente Kat, c'est surement celle qui en parle le plus. 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 22 minutes, BeauRouge a dit :

Tant que j'y pense, le théorème de la vitre brisée pourrait participer à l'explication :

 

 

avec l'idée d'un effet de mimétisme, suffit d'un premier qui choisisse ce moyen pour créer des émules.

Theoreme descredite depuis des annees et qui ne s'applique nullement au cas du mass shooting de toute maniere :hitchcock-clap:

Vraiment, je prefere que tu t'abstiennes de participer quand tu ne sais pas de quoi tu parles. 

  • HAHAHA! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'idée est celle d'un mimétisme, une fois le premier sillon tracé ça peut être générateur d'imitateurs qui vont suivre un chemin de moindre résistance en répétant le geste. Je ne crois pas que ce soit une explication majeure du phénomène mais il est possible que ça explique quelques affaires, comme une sorte d'écho. Food for thoughts. Si ça te plaît pas tu prends pas :pee-wee:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 25 minutes, BeauRouge a dit :

L'idée est celle d'un mimétisme, une fois le premier sillon tracé ça peut être générateur d'imitateurs qui vont suivre un chemin de moindre résistance en répétant le geste. Je ne crois pas que ce soit une explication majeure du phénomène mais il est possible que ça explique quelques affaires, comme une sorte d'écho. Food for thoughts. Si ça te plaît pas tu prends pas :pee-wee:

Non, c'est toujours pas ca, le theoreme de vitre brise. Tu confond  avec le phenomene de copycat

Si tu sais pas, tu parles pas :shrug:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 mois plus tard...

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...