Aller au contenu

L'amour, ça fait mal en tabarnak.


Déchet(s) recommandé(s)

Suite directe de ce topic:

http://www.depotoir.ca/index.php?/topic/3082-se-debarasser-dune-personne-accaparente/page__p__85433entry85433

J'ai fait la pire des erreurs en tombant en amour avec cette fille, instable, avec attitude de girouette qui ne sais pas ce qu'elle veut, maintenant j'endure, ça fait tout au plus 3 semaines que nous avons mit fin a cette relation.

En fait on ne se l'est jamais dit directement, elle m'envoyais des multitudes de sms par jours, remplis d'âneries peu sérieuse...un jour elle etais contente, l'autre, très bête, elle voulais tout de suite des enfants avec moi, cinq enfants ( LOL) apres même par une semaine, elle faisais son agace au maximum pour coucher avec moi (j'avoue, j'ai contribué, mais je n'ai pas été jusqu'au bout, heureusement) elle voulais même déménagée a Gatineau, puis 2heures plus tard, à St-hyacinthe, apres notre rupture elle a jugé qu'elle avais commit une erreur, qu'elle regrettais cette rupture, pour ensuite dans la même soirée m'envoyée des sms disant d'aller coucher avec d'autre filles, durant notre relation elle ne voulais pas aller au restaurant, cinéma, voir mes amis, elle souhaitais également gardé notre relation un tantinet secrète...(j'ai eu un peu de misère a comprendre sur ce coup, elle disant ne pas vouloir aller trop vite mais etais prête a couchée avec moi le 2e soir...)

2 semaine après notre rupture elle capote déja maintenant sur un autre gars, en envoyant des petits messages cu-cul sur facebook, et m'envoyais jusqu'a tout récemment des petits message d'insulte de personne sans aucune profondeur digne d'une jeune sotte de 12 ans.

Bien sûr, il y'a eu quelques bons moments...mais ils sont miniment comparé a ceux-ci...

Comment ai-je pu développé des sentiments pour une telle personne ? Manque d'expérience ? C'est la seule raison vallable que je peut déduire...

Putain, je gardais sa au fond de moi depuis déja trop longtemps, qu'on le veuille ou non, ça fait du bien d'écrire ses pensées, très thérapeutique !

Elle m'as courru après comme une folle pendant 1 mois...(bon faut croire qu'elle devais trouvé quelque chose de spéciale en moi, pour finalement...être déçue ?!)

Parfois je me dit si ce n'est pas moi qui manquerais de social skills...pour que même une fille de se genre me ''dump'' la, faut vraiment être le pire des incompétant en terme de relation.

Modifié par Ivano
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'comprends pas trop le but de ce topic.

Juste te plaindre du fait que tu n'es pas assez prudent en amour? Ou te rabaisser pour qu'on te remonte après?

Modifié par Zvezdolikiy
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, ca ressemble plus à un topic qui ne nécessite pas de réponse... genre qu'il sentait qu'il avait besoin d'écrire ça quelque part, juste pour se libérer intérieurement, je doute que ça soit pour se rabaisser pour qu'on le remonte, mais plus pour avoir notre avis pour savoir si on pense comme lui ou bien si c'est juste lui qui à tout fait de travers.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends ça mec. J'ai pogné un genre de freak comme ça un moment donné et le sentiment est plutôt désagréable quand on se rend compte qu'on s'est fait avoir, que la personne n'est pas DU TOUT comme on s'imaginait, qu'elle nous fait du mal. La maudite question "Pourquoi suis-je tombée dans le panneau, j'aurais dû le savoir". Chose facilement provoquée par une personne ayant des troubles de santé mentale évidents, comme la fille dont tu parles.

Heureusement, on apprend vite ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais une question que je me pose... je me rappelle avoir lu en partie ton autre topic, disant que tu trouvais la fille crissement conne parce qu'elle comprenait pas que t'étais pas intéressé, que tu voulais te débarrasser d'elle. Comment tu t'es rammassé avec elle alors que tu voulais t'en débarrasser au plus criss...

Désolé, c'est la partie que j'arrive pas à comprendre...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

C'est la première fois que ça t'arrive?

Oui, mieux vaut tard que jamais...dans mon cas sa aurais dû être jamais.

En même temps j'ai le sentiment que si j'aurais agis d'une autre manière peut-être les choses auraient été différente, par moment elle n'étais pas SI pire...mais encore la...c'étais destiné a échouer, elle avais trop de problèmes, qui plus est elle étais trop succeptible, elle prenais rien au second degré.

Elle disais ne pas être bien avec moi, elle n'aimais pas être en ma compagnie, n'aimais pas ma manière de parler ni ma façon d'agir...j'avoue que ça m'as fait un peu chier sur le coup, que j'étais également trop intense (romantique)

Bref, j'ai même pas eu le temps de me faire valloir, de m'acclimaté.

Je plaint vraiment le prochain qui sortiras avec elle...

Au moin il y'a eu des moments pissant, comme lorsque j'ai été la cherchée chez elle a 22hr le soir et sa mère a presque appeller la police pour sa, tordant. (remarque l'esprit maternelle)

En réponse à The Ripper:

Il n'y'a rien a comprendre...je lui ai comme laissé une chance, je me suis dit, je ne la connais pas, si je passe du temps en sa compagnie peut-être arriverais-je a connaître une autre parcelle de sa personalité?!...et j'en suis arrivé a developpé des sentiments pour elle...et voilà.

Et la j'ai le feeling de tout endossé...j'ai une ecoeurentite.

Modifié par Ivano
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De la bonne névrose bien compacte!

"Elle disais ne pas être bien avec moi, elle n'aimais pas être en ma compagnie, n'aimais pas ma manière de parler ni ma façon d'agir...j'avoue que ça m'as fait un peu chier sur le coup, que j'étais également trop intense (romantique)"

Alors pourquoi est-ce que tu t'accrochais à elle si elle n'aimait strictement rien de toi? Ton romantisme devait passer pour de la dépendance affective. Qu'est-ce qu'il y a de plus embarrassant que de recevoir des fleurs qu'on ne désire pas? La femme n'est pas faite pour être adulée; si tu veux la serrer, repousse-la, fais-lui sentir dans chacune de tes étreintes un léger tortillement de malaise, comme si tu voulais t'en déprendre.

Qu'est-ce qui t'a permis d'espérer que cette relation puisse donner quelque fruit que ce soit? La femme a cet instinct ancré en elle depuis la nuit des temps qui lui fait chercher chez son partenaire une force brute, qu'elle soit aujourd'hui physique, psychologique ou même morale. Plus elle se sent petite, plus tu paraîtras grand. Ça lève le coeur d'y penser, mais je connais peu (pas?) de femmes qui ne tombent pas dans ce patron. Les indépendants, les rebelles, les têtes fortes ont la cote.

Tu as trop offert par rapport à sa demande, c'est tout. Tu as pris peur, tu as larvé, dégouliné, dégoutté partout. Tu n'es pas le premier, certainement pas le dernier. Aie pitié de l'homme qui cherche sur cette Terre un amour qui ne soit pas un jeu de pouvoir. Aie pitié de l'homme qui regarde le sang séché le long de ses doigts rongés d'angoisse. Aie pitié de l'homme amoureux, c'est tout ce que tu peux faire. Un jour viendra son tour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Contenu similaire

    • par ---
      http://www.okcupid.com/the-dating-persona-test
      Perso j'ai eu le Last Man On Earth, le pire truc quoi.
      Faut pas le prendre à la lettre comme le MBTI (qui n'est déjà pas l'évangile) vu que c'est à vertu comico-humiliante mais c'est rigolo.
    • par Tribu
      Recherche totalement pas scientifique sur l'amour et sur les difficultés de l'exprimer!
    • par cataklitoris
      Allez en bas si vous ne voulez pas lire.
      L'histoire débute le 23 juin. La veille de la dite "fête des québécois". Nous partons faire du camping, moi, (19 ans), la fille de la blonde à mon père (15 ans), son amie (Marina, 15 ans), et mon ami (20 ans). Avant cette soirée, je n'avais jamais rencontré Marina et vice versa.
      La soirée s'annonce bien, nous arrivons au camping vers 22 heures, il est déjà trop tard pour acheter du bois. Nous partons donc fêter avec nos voisins de camping, qui nous sont complètement inconnues. La nuit avance, l'alcool coule. Mon ami et ma presque "presque demie soeur" se "frenchent" à pleine gueule, moi et Marinna en sommes seulement à du "frotti-frotta" ( lol ). Bref, durant la nuit, on se touche dans la tente, mais ca ne vas pas plus loin, je repousse même ses avances à plusieurs reprises, en lui répétant que c'est une fille trop "intèressante" pour gâcher la soirée. Le lendemain, tout le monde se regardent bizarre, nous passons la journée à la plage.
      Nous sommes maintenant le 24 et nous rentrons chacun chez nous. Marinna pose de plus en plus de questions à mon ami, je finis par lui faire avouer qu'elle l'aime bien et qu'elle aimerait le recontrer plus tard dans la semaine. Je crois que je m'en fou complètement, mais ce n'est qu'une illusion.
      Deux jours plus tard, nous décidons d'aller au cinéma, moi, le même ami, un autre ami, et Marina. Je passe une des pires soirées de ma vie. En effet, je fais connaissance d'un tout nouveau sentiment, la jalousie. Durant toute la durée du film, je n'arrive pas à me concentrer sur autre chose que sur Marina. J'essai d'entendre tout ce qu'elle dit à mon ami, je la regarde sans arrêt. Je me sens mal, j'ai mal au coeur, j'envie de me sauver du cinéma au plus vite.
      Chacun entre chez soi, je lui envoi un email pathétique qui lui dit que je l'aime bien, et que je suis jaloux, bla bla bla. À ses yeux je suis maintenant un désiquilibré pathétique jaloux. On se reparle quelques jours plus tard sur MSN ( lol ) et je lui dis que mon émail c'était de la marde, que je "l'aime pas" et ...
      Elle finit donc par "être en couple" avec mon ami durant 3-4 semaines. Jusqu'à ce qu'elle le laisse parce qu'il n'est pas comme elle le pensait. Elle se faisait une idée à son sujet, et il est tout le contraire.
      Donc le 24 JUILLET cette fois, je fais un feu dans ma cours et je l'invite, il est tard, elle ne veut pas, mais on se voit le lendemain. On passe la journée dans le vieux-port avec deux amies. Ainsi ca recommence, je l'apprécie de plus en plus, elle à des défauts, j'en conviens, mais je crois sa présence influence "physiquement" mon corps. Je stresse, j'ai chaud, je ne sais pas trop comment me tenir... Cette nuit j'ai dormis 2-3 heures pas plus.
      Le 26 on se revoit aussi, nous allons au cinéma avec des amies, durant le film, nous sommes assis l'un à côté de l'autre, on se prend la main... À se moment j'ai compris que j'avais "une chance". On termine tous la soirée chez moi, devant le feu, vodka-jus d'orange à la main. On se met à jouer à l'infâme et immature "vérité-conséquence" faute d'avoir assez de joueur pour le "three-man". ( Oui, j'ai joué à vérité-conséquence à 19 ans ... wow ... pathétique ) Ainsi on finit pas s'avouer notre "kick" commun et bla bla bla.
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
      C'est la première fois de ma vie que je crois être "amoureux" de quelqu'un. Donc, je ne sais pas vraiment ce que sait, ce que ca implique et ...
      La situation dans laquelle je me trouve ne rend pas les choses faciles ... elle à 15 ans et moi 19... c'est l'ex d'un de mes meilleurs ami, c'est une amie de ma "presque demi-soeur" ... et j'ai encore un gros doute sur la sincérité de ses sentiments par rapport à son Ex.
      Avant de me lancer dans une relation dangeureuse comme ca, j'aimerais être certain que sa vaut le coût.
      Ce que je veux savoir, c'est comment faire pour me prouver à moi-même que je ne suis pas tout simplement attaché à l'idée que je me fais d'elle par rapport à ce qu'elle est vraiment. En plus, je sais que nous sommes complètement différent elle et moi :S
    • par Carlos Crasseux
      Salut le Dépotoir.
      C'est pas vraiment un bon sujet mais ça peut, à la limite, être intéressant à lire, vu les différents membres étant inscrits ici.
      Je voulais que vous me dites quelle est le meilleur roman/pièce de théâtre jamais écrit dans le thème de l'amour (un simple couple)
      Tristan et Iseut? Dom Juan? L'Écume des jours? Roméo et Juliette? Dites-moi.
    • par Van Wilder
      Je sais qu'on en a déjà parlé, mais ça me trotte particulièrement dans la tête ces temps-ci, je me demande c'est quoi votre définition de l'amour?
      Comment est-ce que vous calculez l'amour? Par ce que vous feriez pour lui/elle? Par les effets qu'ont cette personne sur vous/votre vie?
      C'est quoi aimer vraiment quelqu'un?
      Je me demande de plus en plus c'est quoi ma définition de l'amour.
      Après les passions du départs, les papillons dans l'estomac quand on voit la personne, qu'est-ce qui définit notre amour de la personne, est-ce que c'est encore de l'amour ou on sombre à chaque jour de plus en plus vers la dépendance?
      Discuss
×
×
  • Créer...