Aller au contenu
Message ajouté par ÉcoModo,

Ce sujet a été créé à partir du fil de discussion « Trouvailles » et « Ces personnalités québécoises que vous aimez détester ».

Déchet(s) recommandé(s)

lol aux trois dernières chroniques de Patrick Lagacé, un des chroniqueurs jusqu'alors des plus affables face à l'administration québécoise de la crise sanitaire. dans ses deux-trois dernièrs chroniques, on voit le changement de cap drastique, et il se met maintenant à pointer des cacas un peu partout à qui mieux mieux, réclame que la tête de Arruda soit roulé sur l'autel, pour ensuite se lancer dans un combat de boxe avec Doc Mailloux. ça sent l'odeur roussi d'un burn out à venir.

sinon, ça. câlisse.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi tant de consternation et de haine pour des gens qui n'ont fait que brimer des règles de sécurité dans un avion en plein vol, tandis qu'un gros câlisse d'insignifiant soixantenaire empêche à nouveau 8,5 millions d'individus de prendre une marche à 22 h, mesure qui même après avoir été déployée pour une période de cinq mois l'an dernier, demeure une vulgaire intuition, comme dit Lagaçé, appuyée sur rien d'avéré scientifiquement quant à son efficacité pour ralentir la transmission du virus.

Ça leur en prend, du petit divertissement au petit peuple.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah ben moi je dis rien hein, je ris juste du changement drastique de ton de Lagacé sur le sujet, parce que c'est le seul chroniqueur que je me donne de temps en temps la peine de lire. le ton de ses dernières chroniques semblent traduire une phase d'instabilité émotionnelle ou encore une frustration jusqu'alors très bien canalisée.

et pour le petit douchebag de Laval, c'est toujours pas de ma faute si sa toune est dégueulasse ?

on se divertit comme on peut en 2022. :chat:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Carlos Crasseux a dit :

Pourquoi tant de consternation et de haine pour des gens qui n'ont fait que brimer des règles de sécurité dans un avion en plein vol, tandis qu'un gros câlisse d'insignifiant soixantenaire empêche à nouveau 8,5 millions d'individus de prendre une marche à 22 h, mesure qui même après avoir été déployée pour une période de cinq mois l'an dernier, demeure une vulgaire intuition, comme dit Lagaçé, appuyée sur rien d'avéré scientifiquement quant à son efficacité pour ralentir la transmission du virus.

Ça leur en prend, du petit divertissement au petit peuple.

Perso, j'ai de la haine pour les deux.

Ces "influenceurs" sont d'incroyables idiots qui ne méritent pas d'attention. Je veux dire, je respecte le marketing d'influence, c'est vieux comme le monde, mais ces gens qui ne deviennent que des influenceurs et rien d'autres, yaaaaaaaaaaaaark! Payer des porte-paroles, des influenceurs DANS TON domaine, fine. Mais Eugénie Bouchard pour vendre du Herbalife (c'était différent quand elle pouvait peddler du gear de tennis, mais là, elle est juste trop poche)? Bitch please!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pourquoi l'un serait correct et pas l'autre ?

Guillaume Lemay Thivierge qui vent des Hyundai, Patrick Roy du Uber Eats, Georges St-Pierre du porc du Québec, etc.

c'est pas correct ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Ecce Homo a dit :

pourquoi l'un serait correct et pas l'autre ?

Guillaume Lemay Thivierge qui vent des Hyundai, Patrick Roy du Uber Eats, Georges St-Pierre du porc du Québec, etc.

c'est pas correct ?

Aucun des deux n'est pas correct.

Guillaume Lemay Thivierge est avant tout un acteur.

Eugénie Bouchard était un mauvais exemple puisqu'elle est avant tout (well, pas vraiment) une joueuse de tennis.

Les tarés qui sont juste sur Insta et qui ne sont rien d'autre, ils me tapent sur les nerfs. C'est juste moi qui est un vieux grincheux, pas eux qui font quoi que ce soit de mal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eugénie Bouchard est aussi l'archétype de la jolie blonde bourgeoise fille de riche de Westmount, que tu détestes tant. 

biais cognitif, quand tu nous tiens. ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Ecce Homo a dit :

Eugénie Bouchard est aussi l'archétype de la jolie blonde bourgeoise fille de riche de Westmount, que tu détestes tant. 

biais cognitif, quand tu nous tiens. ;)

Jolie blonde, ça va. Fille de riche de Westmount qui se pense plus importante qu'elle ne l'est vraiment. Oui, ça, je déteste. Sa soeur jumelle était encore pire dans ce domaine. Contrairement à Eugénie, son seul skill est/était d'être belle sur IG.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Ecce Homo a dit :

Eugénie Bouchard est aussi l'archétype de la jolie blonde bourgeoise fille de riche de Westmount, que tu détestes tant. 

biais cognitif, quand tu nous tiens. ;)

Il les detestent parce que ce sont des filles, jolies, blonde, bourgeoise, riche ou du Westmount ? 

Parce que ca fait une combinaison bien specifique. :salmon_says:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, DASRI 3.0 a dit :

Il les detestent parce que ce sont des filles, jolies, blonde, bourgeoise, riche ou du Westmount ? 

Parce que ca fait une combinaison bien specifique. :salmon_says:

Je t'ai mis l'essentiel en gras.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah le fait déjà que tu mettes "bourgeoises" en gras, on infère aussi #1, et ne serait-ce que parce que tu n'es pas comme ça envers les gosses de riches. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, MattIsGoD a dit :

Je t'ai mis l'essentiel en gras.

Et je te rejoins a 100%, camarade. On aura le scalp de ces priviligies qui ont exploites les salaries desesperes et se croient au dessus des autres. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, MattIsGoD a dit :

Perso, j'ai de la haine pour les deux.

Ces "influenceurs" sont d'incroyables idiots qui ne méritent pas d'attention. Je veux dire, je respecte le marketing d'influence, c'est vieux comme le monde, mais ces gens qui ne deviennent que des influenceurs et rien d'autres, yaaaaaaaaaaaaark! Payer des porte-paroles, des influenceurs DANS TON domaine, fine. Mais Eugénie Bouchard pour vendre du Herbalife (c'était différent quand elle pouvait peddler du gear de tennis, mais là, elle est juste trop poche)? Bitch please!

Ouais, on en conviendra : la dégoutante formule qui se perpétue depuis quelques années où des candidats d'émissions de télé-réalité insignifiantes deviennent instantanément des célébrités et se font offrir des dizaines et des dizaines de milliers de dollars en échange de quelques publications publicitaires sur leur compte, est une dérive de l'ère des médias sociaux, rien de moins.

Sauf que là, j'ai passé les derniers jours à lire non pas seulement les actualités des médias traditionnels concernant ce scandale, mais aussi les pages Instagram @od_scoop et @drama.qc qui relaient une quantité effarante d'informations sur la saga et sur ses principaux acteurs. Et puis, chômage permet, j'ai lu les commentaires d'un essaim de gens qui se défoulent, leur souhaitent tout le mal du monde, espèrent qu'ils écopent d'amendes dans les six chiffres, de la prison, jubilent de voir que certains aient perdu leur emploi, cherchent même à trouver et contacter les employeurs des autres passagers, etc.

Et... quand bien même que je les aie trouvés morons de se déhancher à bord d'un avion à trente mille pieds dans les airs et de tout exhiber ça ben fièrement sur leurs plateformes, je m'explique très mal les proportions que prend cette histoire, et toute cette haine me semble démesurée. J'ai l'impression que cette hargne et cette démesure dans les sentiments à leur endroit n'en tient pas qu'à leur non-respect des mesures sanitaires ou des consignes de sécurité d'un avion. Je ne veux pas faire dans la psycho-pop et y aller de rengaines faciles en accusant les gens de jalousie, mais ouais, je pense sincèrement qu'un paquet de gens sont jaloux de voir des oisifs gagner beaucoup d'argent à faire les beaux devant leur iPhone, et que la moindre bagatelle, la moindre méprise de la part de ces influenceurs suffise à réveiller chez les autres une indicible colère. Ça ou ben en ces temps difficiles on cherche des coupables à qui l'on pourrait imputer tous les maux qu'occasionne cette pandémie. Et les coupables, ce n'est pas quelques dizaines de morons qui brossent dans un Boeing de Sunwing.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'événement catalyse sûrement la frustration que beaucoup éprouvent de respecter les mesures sanitaires alors que t'as des épais qui en font fi et nous ralentissent. Ce fait n'est pas mutuellement exclusif des autres maux qui affectent la santé publique, comme ceux que Tova a mentionné, soit le fait que la vaccination au niveau global n'est pas suffisamment soutenue par des actions concrètes comme la levée des brevets et le fait qu'il n'y a pas suffisamment d'investissement dans la mise en adéquation des normes d'aération dans les infrastructures où les risques de transmission sont les plus élevés. En plus, crisse, ça nous fait tous honte à l'international d'agir comme des osti de babouins.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2022-01-05 à 23:12, Derechef a dit :

Tellement gênant d’être considéré “influenceur” au Québec en ce moment. RIP à la réputation du métier. Merci à la gang de cave (sic) irrespectueux de Tulum. Je vous souhaite un karma égaux à la gravité de vos actes. Honnêtement, je suis sans mot, j’ai vraiment rien de bon à ajouter au sujet parce qu’il n’y a pas de débat à avoir...»

Fred est devenue virale avec cette vidéo d’elle à Tulum avec une petite culotte en guise de « masque ».

 

FFFF971C-63B8-4CEA-BD6C-28B603F89E81.webp

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Retromantique a dit :

L'événement catalyse sûrement la frustration que beaucoup éprouvent de respecter les mesures sanitaires alors que t'as des épais qui en font fi et nous ralentissent. Ce fait n'est pas mutuellement exclusif des autres maux qui affectent la santé publique, comme ceux que Tova a mentionné, soit le fait que la vaccination au niveau global n'est pas suffisamment soutenue par des actions concrètes comme la levée des brevets et le fait qu'il n'y a pas suffisamment d'investissement dans la mise en adéquation des normes d'aération dans les infrastructures où les risques de transmission sont les plus élevés. En plus, crisse, ça nous fait tous honte à l'international d'agir comme des osti de babouins.

J'ai plutôt l'impression que les gens ont la mèche plus courte avec ces influenceurs, probablement parce qu'ils les abhorrent silencieusement à l'année longue, à les voir un peu partout jouir d'un certain succès qu'ils estiment non-mérité. On n'a qu'à se remémorer l'an dernier, à pareille date, lorsqu'une page particulièrement vile et intitulée @cancel.influenceurs avait été créée pour vilipender quiconque osait commettre l'odieux crime de voyager dans le sud au même moment où le Québec connaissait une hausse des cas. On les harcelait par messagerie privée, on commentait leurs photos, on tentait de convaincre leurs partenaires de renoncer à toute collaboration en cours ou subséquente. Avec une véhémence assez particulière.

J'en conviens qu'ici, l'on a affaire à des gens qui se sont permis de se câlisser éperdument des règles de sécurité à bord d'un avion aux côtés d'agentes de bord qui n'ont probablement jamais consenti à leurs singeries, sauf qu'en ce qui concerne le volet sanitaire, quiconque a voyagé récemment comprendra facilement que ce n'est pas le gros écart de conduite qu'on s'imagine : il faut avoir en sa possession le résultat négatif d'un test PCR réalisé au cours des 72 dernières heures pour revenir au pays. Ensuite, rendus à YUL, la majorité des arrivants sont soumis à un test moléculaire qui les oblige de facto à se placer en quarantaine en attendant d'avoir le résultat.

Rationnellement parlant, l'individu qui a soupé chez ses parents avec sa blonde et sa soeur le 24 au soir et qui a ensuite visité ses beaux-parents le 1er janvier participe davantage à la propagation du virus que celui qui est systématiquement allé s'isoler chez lui à son retour d'un pays qui. Je veux dire : on aime à penser que le virus vient d'ailleurs, que le danger c'est l'autre, et ce n'est pas si faux ; on l'a hérité de la Chine, puis un peu plus tard ses pires variants nous sont venus de l'Inde et de l'Afrique du Sud, mais ça ne légitimise pas pour autant la diabolisation collective des voyageurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, ce n'est pas que j'ai peur que ces connards ramènent le virus ici. T'as vu plus haut, ils ont faussé leurs tests et ils ont agis comme des débiles à l'hôtel, c'est pas tes voyageurs qui s'en vont visiter leur famille pis qui respectent la distanciation sociale une fois rendu sur place. Ce sont des gros pleins de marde qui vont encourager la transmission du virus dans des pays plus pauvres que le nôtre. Je méprise aussi leur manque de solidarité alors qu'on a des milliers de travailleurs de la santé qui font de l'overtime obligatoire et qui non seulement ne peuvent pas voyager, mais ne peuvent même pas se reposer. Je ne suis pas Mère Thérésa, je ne suis pas capable de respecter ceux qui n'ont pas de respect pour les autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

  • Contenu similaire

×
×
  • Créer...