Aller au contenu

Ou sont vos dragonballs ?


Déchet(s) recommandé(s)

J'ai été prise d'un sursaut de conscience, ce matin. 

Notre esprit de revolution est toujours bien present. Peut etre meme plus que jamais le peuple reconnait que ses elites ne sont ni a l'abris du scandale, des tentations ni meme qu'elles ont encore le sens des responsabilités et de bienveillance. 

Mais est-ce que nous sommes encore capable de revolte ? Ou sont les milices? Les communes? Les actes de sessesion ? 

Il est loin le temps ou un politicien payait ses abus, mensonges et crimes dans le sang et la violence. Ce qui est acceptable tant qu'ils sont punis par le systeme. 

Bennalla, Sarkozy et j'en passe ont echappe a l'un comme a l'autre et. ...

C'est tout. Pourquoi pas? Je ne suis pas certaine que chaque faute doit etre punie d'emeutes nationales mais je me demande si meme si c'etait le cas, en sommes nous capable ? 

La revolte armée est elle encore possible pour une lutte partisane en Occident ? Est ce que le systeme, aussi imparfait qu'il est n'a finalement pas reussi a se debarasser de son opposant direct ? En formant des citoyens apathiques et ignorant tout de la guerrilla urbaine et de la resistance armée ? 

A force d'accepter, de faire des concessions, apres une manif ou on aura bruler deux bagnoles et jeter 5 paves. 

On est revoltés mais allons nous assez loin? Est ce qu'on montre une opposition menacante? Digne d'etre prise au serieux? 

On parle sans arret de mouvement de plus en plus radicaux, de division nationale, d'insecurite mais bordel, ca manque severement de comissariats dynamites et de gendarmes fauches par la grenaille. 

 

Ouais, l'etat est devenu meilleur a lutter contre les mouvement terroristes et a surveiller...mais on a toujours pas appris a etre plus efficace ? 

Si demain Macron et Trudaux se revendiquent Meta Barons surpremes, est ce que nous serions en mesure de resister ou allons nous juste hausser les epaules et dire "bof finalement" ? 

Sommes nous attacher au systeme par confort ou juste parce qu'on n'a aucune idée de comment le rendre meilleur? 

 

  • J'aime! 1
  • J'ADORE! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Orwell et Huxley s'ils avaient collaboré. Tant que le confort individuel endort les gens, tant qu'on ne les a pas réduit à l'état de poules pondeuses en leur privant de leurs désirs superficiels et de leur ego de narcisses... Le monde peut brûler, c'est tout. 

Vivement 

Creepy Smile GIF by Smile Movie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi je ne suis pas révolté parce que tout va mal, mais parce que tout va trop bien.
Ce que je recherche, c’est la barbarie originelle. Retrouver l’anarchie originelle !

C'Est pour cette raison que je m'investis massivement dans les jeux vidéos, où je retrouve cette anarchie fondamentale et magnifique.

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2022-06-22 à 13:55, 1984 a dit :

Orwell et Huxley s'ils avaient collaboré. Tant que le confort individuel endort les gens, tant qu'on ne les a pas réduit à l'état de poules pondeuses en leur privant de leurs désirs superficiels et de leur ego de narcisses... Le monde peut brûler, c'est tout. 

Vivement 

En Afrique et en Asie, de nombreuses populations crèvent de faim quotidiennement et vivent des affrontements quotidiens autant avec leur voisinage que les autorités. Elles sont très pauvres, très loin du confort. Toutes les raisons du monde leur sont favorables pour en finir avec cette inégalité et injustice. Pourtant, il n'y a pas de lutte populaire ou de révolution. Il n'y a pas cette fameuse étincelle de libération.

Il est probable que les thèses de la confusion idéologique (plus facile d'imaginer la fin du monde que la fin du capitalisme, par exemple; ou qu'aucun effort n'est viable en dehors du système actuel; qu'il n'y a rien de mieux et il n'y aura jamais rien de mieux que le capitalisme; etc.) et celle de la conquête du pouvoir (une lutte populaire qui nécessite à la fois une discipline de masse, une organisation sérieuse et politiquement cohérente, ainsi qu'une stratégie à l'établissement d'un rapport de force égal ou supérieur aux adversaires qui défendent bec et ongle le système en place en saisissant les crises cycliques qu'il crée) soient plus appropriées que de simples facteurs comme la faim et la pauvreté pour expliquer l'inaction et l'à-plat-ventrisme qu'on perçoit.

Je pense qu'on se concentre trop sur une hypothétique effondrement plutôt qu'un nouveau projet de société qui puisse dépasser celle présente.

  • Navré... 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...
Le 2022-06-30 à 10:31, Tovarichtch a dit :

Je pense qu'on se concentre trop sur une hypothétique effondrement plutôt qu'un nouveau projet de société qui puisse dépasser celle présente.

Ça me rappelle la fois où tu as été incarcéré après avoir leadé une manif.

RÉDALUTION ! RÉDALUTION ! Scandaient tes comparses du cégep Lionel-Groulx.
(non je ne l'invente pas)

Te savoir gisant sur un plancher froid face à des néons avait réjoui mon cœur... Le châtiment est la perfection de la morale.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Lux a dit :

Ça me rappelle la fois où tu as été incarcéré après avoir leadé une manif.

RÉDALUTION ! RÉDALUTION ! Scandaient tes comparses du cégep Lionel-Groulx.
(non je ne l'invente pas)

Te savoir gisant sur un plancher froid face à des néons avait réjoui mon cœur... Le châtiment est la perfection de la morale.

Il n'allait pas à Lionel Groulx.
Je ne suis pas sûr qu'il ait déjà été incarcéré... 
Pour gésir sur du béton froid, ca sous entend soit passé beaucoup de temps dans une cellule (assez pour ne pas endurer une positon debout), sans banc ou surpeuplée.

Désolé de te decevoir.

Moi je veux en savoir plus sur la fois où il serait allé en manif avec un gilet pare-balle et que la police lui aurait chippé.

________________________________

C'est quoi tes pistes de solution @Et Puis Du Sang?

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Lux a dit :

Ça me rappelle la fois où tu as été incarcéré après avoir leadé une manif.

RÉDALUTION ! RÉDALUTION ! Scandaient tes comparses du cégep Lionel-Groulx.
(non je ne l'invente pas)

Te savoir gisant sur un plancher froid face à des néons avait réjoui mon cœur... Le châtiment est la perfection de la morale.

Hein ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon message est un collage d'allusions et d'anecdotes.

Ce n'est pas vrai, mais c'est n'est pas faux non plus...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2022-07-18 à 20:55, Tovarichtch a dit :

Hein ?

Allez Tovarichtch, raconte-nous...
Cela sera ton Histoire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Je ne me souviens plus c'était quel auteur. Dans mon cours d'Introduction à l'éthique, donné par le coloré professeur Christian Saint-Germain (ouf, ouf2), j'avais lu un texte qui soutenait la thèse que c'est l'invention de la médecine qui empêche la souffrance, soit les anti-inflammatoires et l'anesthésie, qui a fait de nous ces mous que tu dénonces. L'idée est qu'avant ces inventions, la mentalité produite par une vie ayant appris à côtoyer la douleur étaient foncièrement différente de celle de nos contemporains. Il fallait développer une certaine force de caractère, qui devenait une forme de courage (pensez à toutes ces générations qui n'eurent que la bouteille pour engourdir la sensation de la dent de sagesse arrachée), sans laquelle aujourd'hui nous avons développé une peur de la souffrance. Et comme toute phobie qui se développe, plus on fuit notre peur, et plus celle-ci grandit. Au point où aujourd'hui, personne ne veut risquer de se faire mal pour quelque cause que ce soit. C'est bien la faim qui nous seule saurait nous pousser tous ensemble hors de cette léthargie. Comme le disait notre cher Paul Piché :

Va-tu falloir attendre qu'y'aille
Démolir toutes nos maisons
Attendre d'être empilés dans des bâtisses
Faites en carton
Va-tu falloir attendre
D'être rendu fous, d'être affamés
Attendre d'avoir la corde au cou
Les mains ben attachées
Mais on a pas assez eu d'misère
Y nous faudrait l'enfer
Avant d'se révolter, avant d's'organiser

 

Pis les étudiants, objectivement
S'inquiètent pour passer le temps
Y gardent la connaissance entre eux
Comme le riche son argent
Ou ben on signe rien qu'une pétition
Mais c'est pas ben ben risqué
Y a pas d'danger qui voyent ton nom
Sur des feuilles tout fripées
C'est l'à qu'on s'cache la face
Pour faire nos grimaces
Sur des bouts d'papier

 

On s'est r'gardé à bout portant
L'nombril au premier plan
On sait qu'on est du monde peureux
Avec un bel accent
Mais va-tu falloir attendre
Qu'y viennent nous chercher
Comme des boeufs
Quand on sera rendu rien qu'd'la viande
On sera pas moins nerveux
Mais on a pas assez eu d'misère
Y nous faudrait l'enfer
Avant de se révolter, avant d's'organiser

 

 

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(modifié)
Le 2022-06-22 à 13:25, Et Puis Du Sang a dit :

La revolte armée est elle encore possible pour une lutte partisane en Occident ? Est ce que le systeme, aussi imparfait qu'il est n'a finalement pas reussi a se debarasser de son opposant direct ? En formant des citoyens apathiques et ignorant tout de la guerrilla urbaine et de la resistance armée ? 

La révolte armée dépend de plusieurs facteurs, la qualité intrinsèque de chaque individu étant une valeur sûre dans la qualité d'un mouvement de groupe. Avec cette notion de racine, des feuilles perdues au vent n'ont pas de racines et des feuilles perdues peuvent s'amasser autant qu'elles le veulent, elle se disperseront toujours d'un seul coup de souffleuse. Tandis que des lignées ancrées sont solides. C'est pas moi qui ai créé le concept de racines.   

 

Le 2022-06-30 à 16:31, Tovarichtch a dit :

Je pense qu'on se concentre trop sur une hypothétique effondrement plutôt qu'un nouveau projet de société qui puisse dépasser celle présente.

Je pense aussi. Détruire pour détruire c'est le propre du fascisme, donc autant ne pas faire ça. Autant chercher d'abord à savoir quel est le but à atteindre et agir envers ce but. Des sociétés meilleures sont atteignables alors, d'abord, les décrire. Ensuite y aller. 

 

Le 2022-07-18 à 14:17, Lux a dit :

Le châtiment est la perfection de la morale.

C'est hyper-chrétien comme concept Lux, tu le perçois, ça ?

 

 

.

Modifié par BeauRouge
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 48 minutes, BeauRouge a dit :

Je pense aussi. Détruire pour détruire c'est le propre du fascisme, donc autant ne pas faire ça. Autant chercher d'abord à savoir quel est le but à atteindre et agir envers ce but. Des sociétés meilleures sont atteignables alors, d'abord, les décrire. Ensuite y aller. 

Je pense que le consensus est pas mal cohérent pour souhaiter une société post-capitaliste. Ce mode d'organisation sociétal ne convient pas à long terme à notre survie. Autant l'humanité dans son ensemble que la planète sur laquelle on puise entièrement notre subsistance. Les projets post-capitalistes, il n'y en a pas des milliards et sont quand même facilement nommables : le communisme (incluant l'anarchisme), la décroissance, le primitivisme post-industriel, etc. C'est pas une question de chercher le but à atteindre; c'est plutôt s'organiser pour l'atteindre une bonne fois.

Eh puis, on ne peut pas décrire des sociétés meilleures. C'est de l'utopisme. Une société, ça se fait, ça s'imagine pas dans le confort de ses rêves sans lendemain. Je doute que les féodalités entrevoyaient un meilleur monde que leur dieu fantoche et ses institutions méritocratiques d'asservissement. Même que la transition a été farouchement opposée jusqu'au sang, les famines, l'esclavage, etc. Enfin, je m'égare. Mon point étant qu'on doit cesser d'imaginer la fin du monde et plutôt travailler sur la transition vers un monde nouveau qui dépasse le nôtre. Pour ça, il nous incombe aussi de cesser de toujours s'en remettre à des gens dont la portée visionnaire se restreint à leur retraite dorée. C'est limite panglossien comme comportement.

  • J'aime! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 21 heures, BeauRouge a dit :

C'est hyper-chrétien comme concept Lux, tu le perçois, ça ?.

Celle-là, je pense l'avoir volé au penseur Joseph de Maistre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Tovarichtch le consensus n'est pas tant clair pour quitter le capitalisme, par contre oui il est clair pour quitter le néolibéralisme la vraie question peut se réduire à savoir comment le peuple peut retrouver le pouvoir, si je me plante pas c'est la question initiale du fil

Comment le peuple peut retrouver sa légitimité par dessus l'intérêt des mondialistes, je sais pas. Comment freiner les mondialistes. 

@Lux Dit-moi, peux-tu expliquer Joseph de Maistre de la façon dont tu veux pourvu que ça soit de haute fréquence. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2022-08-13 à 01:55, BeauRouge a dit :

savoir comment le peuple peut retrouver le pouvoir, si je me plante pas c'est la question initiale du fil

Tu te plantes, histoire de changer. Mais j'ai pas les crayons ni l'envie pour t'expliquer ce qui est tres clairement marque noir sur blanc donc raconte ce que tu veux, balec. 

 

 

  • J'aime! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les Dragonballs de qui et pourquoi

Y'a une Histoire en fait qui nous précède et dans cette Histoire tout n'est pas permis alors bon, on danse et hop l'idée s'envole, plus là.

Les Dragonballs de qui et pourquoi ? Quel est l'objectif que tu souhaites atteindre, Fearless ?

 

Révélation

 

  

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
 Partager

×
×
  • Créer...